La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Contexte Émergence de mucormycoses Patients dhématologie > diabétiques Formes pulmonaires, disséminées > formes rhinocérébrales Diagnostic de certitude.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Contexte Émergence de mucormycoses Patients dhématologie > diabétiques Formes pulmonaires, disséminées > formes rhinocérébrales Diagnostic de certitude."— Transcription de la présentation:

1 Contexte Émergence de mucormycoses Patients dhématologie > diabétiques Formes pulmonaires, disséminées > formes rhinocérébrales Diagnostic de certitude = histologie Prise en charge thérapeutique difficile –Amphotéricine B liposomale (voire posaconazole) + chirurgie –Voriconazole et caspofungine inefficaces Objectif Mise au point dun diagnostic sérique par PCR La Lettre de lInfectiologue Millon L et al. Clin Infect Dis 2013;56(10):e PCR quantitative pour la détection dADN circulant dans le sérum pour le diagnostic précoce des mucormycoses de limmunodéprimé

2 La Lettre de lInfectiologue Étude rétrospective ( ) 10 mucormycoses prouvées Histologie (culture et/ou biologie moléculaire) 3 PCR quantitatives (qPCR) Lichtheimia corymbifera Mucor amphibiorum/circinelloides/hiemalis/indicus/mucedo/racemosus/ramosissi mus Rhizomucor miehei/pusillus/variabilis Témoins (n = 51) 10 patients sans hémopathies 10 patients avec hémopathies sans infection fongique invasive (IFI) 17 patients avec aspergillose pulmonaire invasive (prouvées, probables) 14 patients avec pneumocystose Millon L et al. Clin Infect Dis 2013;56(10):e95-101

3 La Lettre de lInfectiologue N°CaractéristiquesLocalisationBiopsie à J0AgentT (j) 1Dénutrition, alcoolismeDisséminéePeauL. corymbifera/ 2Lymphome de HodgkinDisséminéePoumon, foieL. corymbifera-3 3LALRhinocérébraleSinusL. corymbifera-8 4PolytraumatiséCutanéePeauLichtheimia sp.0 5LNH + diabèteDisséminéeReinL. ramosa-23 6Anémie aplastiqueDisséminéeSinusR. oryzae-10 7LAMPulmonairePoumonR. oryzae-68 8Allogreffe de moelleRhinocérébraleSinusR. pusillus-18 9Transplanté (rein)DisséminéePoumon, cœurR. pusillus-4 10LAMDisséminéeFoie, rateRhizomucor-49 T = Délai entre la positivité de la PCR et le diagnostic histologique LAL : leucémie aiguë lymphoïde ; LNH : lymphome non hodgkinien ; LAM : leucémie aiguë myéloïde. Millon L et al. Clin Infect Dis 2013;56(10):e95-101

4 PCR performante Spécificité 100 % (50/50) Sensibilité 90 % (9/10) Diagnostic plus précoce de 3 à 49 jours pour les formes disséminées Perspectives : diagnostic et dépistage des patients à risque (hématologie) Leucémie aiguë Chimiothérapie intensive aplasiante Allogreffés de moelle Conclusion : test non invasif devant permettre une prise en charge thérapeutique optimale (chirurgie, amphotéricine B liposomale) La Lettre de lInfectiologue Millon L et al. Clin Infect Dis 2013;56(10):e95-101


Télécharger ppt "Contexte Émergence de mucormycoses Patients dhématologie > diabétiques Formes pulmonaires, disséminées > formes rhinocérébrales Diagnostic de certitude."

Présentations similaires


Annonces Google