La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Diagnostic biologique des hépatites virales B et C au cours des hémopathies malignes Dr O. BAHRI Institut Pasteur de Tunis 10 èmes Journées Nationales.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Diagnostic biologique des hépatites virales B et C au cours des hémopathies malignes Dr O. BAHRI Institut Pasteur de Tunis 10 èmes Journées Nationales."— Transcription de la présentation:

1 Diagnostic biologique des hépatites virales B et C au cours des hémopathies malignes Dr O. BAHRI Institut Pasteur de Tunis 10 èmes Journées Nationales dHématologie – Nov 2009

2 Introduction Hépatites virales B et C – hémopathie maligneHépatites virales B et C – hémopathie maligne – Réactivations fréquentes (VHB +++ ) – Contamination virale possible par autres modes de transmission Fréquence +++ des formes sévèresFréquence +++ des formes sévères Evolution rapide de linfectionEvolution rapide de linfection Importance du dépistage et diagnostic précoce Importance du dépistage et diagnostic précoce Nécessité dun traitement antiviral Nécessité dun traitement antiviral Piège diagnostique pour certaines formes atypiquesPiège diagnostique pour certaines formes atypiques

3 Fréquence de linfection par VHB et VHC chez les cas dhémopathies malignes Fréquence élevée de linfection par VHB et VHCFréquence élevée de linfection par VHB et VHC Variabilité en fonction de lendémicité viraleVariabilité en fonction de lendémicité virale Chen et al. Ann. Hematol; 2007

4 Fréquence de linfection par VHB et VHC chez les cas dhémopathies malignes Takai et al. Eur. J Hematol; : 158 – 165

5 Fréquence de linfection par VHB et VHC chez les cas dhémopathies malignes Etude Tunisienne – de Février à Octobre 2009 Type de pathologie NbreSexeAge (moyen) AgHBs (+) N AgHBs (+) % Anti- VHC N Anti- VHC % Leucémie aiguë 7455/192 – 64 (11a4m) 6-5- Lymphome1712/513 – 64 (37ans) 0-1- Total 9167/242 – 64 (29ans) 66.5%6

6 Fréquence de linfection à VHC plus fréquente en cas dhémopathie maligneFréquence de linfection à VHC plus fréquente en cas dhémopathie maligne Antécédents de transfusion chez 4 cas sur 6 positifs en anti-VHCAntécédents de transfusion chez 4 cas sur 6 positifs en anti-VHC Fréquence de linfection par VHB et VHC chez les cas dhémopathies malignes Etude Tunisienne – de Février à Octobre 2009

7 VHB et hémopathies malignes Risque de réactivation du VHB = 20 à 60% en cas dAgHBs (+)Risque de réactivation du VHB = 20 à 60% en cas dAgHBs (+) Définition dune réactivation du VHB:Définition dune réactivation du VHB: –Apparition de lADN viral au niveau sérique –Augmentation de la charge virale dau moins 1log –Augmentation des transaminases sur 2 prélèvements de suite (> 3 fois) Liang R. Blood; 2009, 113: 3147 – 3153

8 VHB et hémopathies malignes Lalazar et al. British J. Haematology; 2007, 136: 699 – 712

9 VHB et hémopathies malignes Facteurs de risque de la réactivation du VHB Lalazar et al. British J. Haematology; 2007, 136: 699 – Type dhémopathie maligne Réactivation du VHB > 40% des cas

10 VHB et hémopathies malignes Facteurs de risque de la réactivation du VHB Réactivation VHB possible 16sem après début CT [4-36sem] 2- Type de traitement utilisé Risque élevé en cas de traitement par: - Corticostéroïdes73% vs 38% (Cheng et al. Hepatology 2003) - Anthracyclines (Hsu et al. Antican Res 2004) - Anti-CD2039% (Aksoy et al. Leuk Lymphoma 2007) - Anti- CD52 (Elter et al. Ann Hematol 2009)

11 VHB et hémopathies malignes Facteurs de risque de la réactivation du VHB 3- Autres facteurs de risque Risque élevé en cas de: - Charge virale élevée avant chimiothérapie (> 10 5 copies/ml) - Profil AgHBe (+) - Sexe masculin - Age jeune

12 VHC et hémopathies malignes Réactivation du VHC possible (< VHB) de 4% à 20% selon les études Dizdar et al. Eur J. Haematol; 2008, 80: 381 – 385

13 VHC et hémopathies malignes Mécanisme de la réactivation du VHC –2 à 4 sem après arrêt de la chimiothérapie –Mécanisme peu connu Réplication virale élevée sous chimiothérapie?Réplication virale élevée sous chimiothérapie? Nombre élevé dhépatocytes infectés?Nombre élevé dhépatocytes infectés?

14 VHC et hémopathies malignes Facteurs de risque de la réactivation du VHC –Traitement à base danti-CD20 –Corticostéroïdes –Co-infection VHC/VHB –Hépatite active avant début du traitement Didzar et al. Eur J. Haematol; 2008, 80: 381 – 385

15 Diagnostic de lhépatite virale B

16 AgHBs AgHBc AgHBe Anti-HBs Anti-HBc Anti-HBe Le virus de lhépatite B (VHB)

17 -AgHBs -IgG anti-HBc -IgM anti-HBc -Anti-HBs -AgHBe -Anti-HBe -ADN viral Infection en cours Infection en cours Contact avec le VHB Contact avec le VHB Hépatite aiguë Hépatite aiguë (+ si réactivation virale) Guérison de linfection Guérison de linfection(vaccination) Réplication virale Réplication virale (en cas de virus sauvage!!!) Arrêt de la réplication virale Arrêt de la réplication virale Réplication virale Réplication virale

18 Cinétique des marqueurs en cas dHépatite B aigue avec guérison

19 Cinétique des marqueurs en cas dHépatite B chronique

20 PORTAGE INACTIF - Transaminases normales - AgHBs (+) > 6mois - AgHBe (-) – Anti-HBe (+) - ADN < 10 4 copies/ml HEPATITE CHRONIQUE A MUTANT PRECORE - Transaminases fluctuantes - AgHBs (+) > 6mois - AgHBe (-) – Anti-HBe (+) - ADN 10 4 copies/ml HEPATITE CHRONIQUE A VIRUS SAUVAGE - Transaminases élevées - AgHBs (+) > 6mois - AgHBe (+) – Anti-HBe (-) - ADN 10 5 copies/ml

21 VHB et hémopathies malignes Démarche Biologique à suivre Dépistage dune infection par le VHB avant toute chimiothérapie AgHBs, Anti-HBc, Anti-HBs Objectifs: - Vérifier le statut sérologique du patient vis-à-vis du VHB - Dépister les cas AgHBs (+) Surveillance + traitement antiviral - Dépister une Hépatite B occulte

22 Infection chronique avec présence dADN viral mais AgHBs non détectableInfection chronique avec présence dADN viral mais AgHBs non détectable Présence du VHB au niveau du:Présence du VHB au niveau du: –Foie (ADN viral intégré ou sous forme super-enroulée) –Cellules mononuclées sanguines VHB et hémopathies malignes Dépistage de lhépatite B occulte

23 Hépatite B occulte et hémopathies malignes Fréquence de linfection variable (6 – 18%)Fréquence de linfection variable (6 – 18%) Risque de réactivation virale variable (3 – 7%)Risque de réactivation virale variable (3 – 7%) Chen et al. Ann. Hematol; 2007

24 VHB et hémopathies malignes Dépistage de lhépatite B occulte Profils sérologiques les plus fréquents AgHBs (-) Anti-HBc (+) Anti-HBs (-) AgHBs (-) Anti-HBc (+) Anti-HBs (+) Infect occulte avec profil séro-négatif possibleInfect occulte avec profil séro-négatif possible

25 VHB et hémopathies malignes Démarche Biologique à suivre AgHBs (-) Anti-HBc (+) Anti-HBs (+) Hépatite B guérie Hépatite B occulte ADN viral par PCR ADN (+) Patient à surveiller Dépistage de linfection par VHB avant toute chimiothérapie

26 VHB et hémopathies malignes Démarche Biologique à suivre AgHBs (-) Anti-HBc (+) Anti-HBs (-) - Fausse positivité ELISA? - Hépatite B guérie avec anti-HBs non détectable? - Hépatite B occulte? Dépistage de linfection par VHB avant toute chimiothérapie

27 VHB et hémopathies malignes Démarche Biologique à suivre AgHBs (-) Anti-HBc (+) Anti-HBs (-) - Fausse positivité ELISA Re-tester anti-HBc - Hépatite B occulte ADN viral par PCR - Hépatite B guérie, anti- HBs (-) Une dose de vaccin + anti- HBs (2-4sem) Dépistage de linfection par VHB avant toute chimiothérapie

28 Fréquence de linfection par VHB et VHC chez les cas dhémopathies malignes Etude Tunisienne – de Février à Octobre 2009

29 PCR nichées dans 2 régions du génome viral (gène S et/ou gène C)PCR nichées dans 2 régions du génome viral (gène S et/ou gène C) Sur 49 prélèvements testés, 6 positifs par PCR dans gène X (12%)Sur 49 prélèvements testés, 6 positifs par PCR dans gène X (12%) A confirmer par PCR en temps réel A confirmer par PCR en temps réel Surveillance de ces patients Surveillance de ces patients Fréquence de linfection par VHB et VHC chez les cas dhémopathies malignes Etude Tunisienne – de Février à Octobre 2009

30 Diagnostic de lhépatite virale C

31 Le virus de lhépatite C (VHC) Enveloppe Glycoprotéines Capside Protéine C Génome ARN (+) Marqueurs utilisés pour le diagnostic - Anti-VHC - ARN viral - Antigène de capside

32 Profil sérologique dune hépatite C aiguë résolutive Symptômes +/- Temps post-exposition Titre anti- HCV ALAT Normal Années Mois HCV RNA HCV Core Ag

33 Profil sérologique dune hépatite C progressant vers la chronicité Symptômes +/- Temps post-exposition Titre anti- HCV ALAT Normal Années Mois HCV RNA HCV Core Ag

34 VHC et hémopathies malignes Dépistage et suivi biologique de lhépatite C Recherche des Anti-VHC PCR VHC pour prise en charge et traitement Anti-VHC (+) PCR VHC surtout si forte suspicion Anti-VHC (-)

35 Conclusion Importance du dépistage des infections par le VHB et le VHC avant tout traitement Importance du dépistage des infections par le VHB et le VHC avant tout traitement Dépistage surtout par une sérologie complèteDépistage surtout par une sérologie complète Recours aux techniques moléculaires les plus sensibles pour le diagnostic et le suivi des hépatites viralesRecours aux techniques moléculaires les plus sensibles pour le diagnostic et le suivi des hépatites virales


Télécharger ppt "Diagnostic biologique des hépatites virales B et C au cours des hémopathies malignes Dr O. BAHRI Institut Pasteur de Tunis 10 èmes Journées Nationales."

Présentations similaires


Annonces Google