La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

CANCER ET DÉPRESSION Aspects normaux et pathologiques de la tristesse en lien avec lexpérience du cancer Annie Tremblay Psycho-oncologue Hôtel-Dieu de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "CANCER ET DÉPRESSION Aspects normaux et pathologiques de la tristesse en lien avec lexpérience du cancer Annie Tremblay Psycho-oncologue Hôtel-Dieu de."— Transcription de la présentation:

1 CANCER ET DÉPRESSION Aspects normaux et pathologiques de la tristesse en lien avec lexpérience du cancer Annie Tremblay Psycho-oncologue Hôtel-Dieu de Québec

2 QUESTIONS ET RÉPONSES 1. Pourquoi parlons-nous de la dépression chez les personnes atteintes de cancer? 2. Quest-ce que la dépression? 3. Quelles sont les particularités de la dépression chez la personne atteinte de cancer? 4. Que pouvons-nous faire?

3 Pourquoi parlons-nous de la dépression chez les personnes atteintes de cancer? 50% des personnes atteintes de cancer décrivent des difficultés émotionnelles sous différentes formes: adaptation difficile,insomnie, anxiété, humeur triste. Représente pour beaucoup de gens une des expériences de vie la plus difficile: incertitude du futur, recherche de sens, sentiment de perte de controle, besoins de soutien émotionnel et médical

4 Pourquoi parlons-nous de la dépression chez les personnes atteintes de cancer? Il existe actuellement une polémique importante et persistante quant à linfluence ou limpact du vécu émotionnel de la personne atteinte sur le développment et/ou la récidive de la maladie. Cette polémique contribue à rendre tabou la communication de tout vécu émotionnel négatif. Victime de nombreux préjugés: Dysphorie et tristesse dépression majeure Peur dêtre jugé, vu faible Seul le traitement de la maladie compte

5 Pourquoi parlons-nous de la dépression chez les personnes atteintes de cancer? Lévaluation du vécu émotionnel et psychologique de la personne atteinte demeure toujours sous –représentée dans nos milieux de soins. 5-15% des patients souffrant de cancer rencontrent les critères dune dépression majeure selon le DSM, un 10-15% additionnel en présenterait des symptômes.

6 Pourquoi parlons-nous de la dépression chez les personnes atteintes de cancer? Sur 628 patients évalués à lHDQ entre : 54,5% trouble de ladaptation 10,9% dépression majeure 13,1% délirium Gagnon P., Habel M. et al Problème toujours sous-traité et sous-diagnostiqué Sa minimisation entraîne une diminution de la qualité de vie et peut faire obstacle au traitements de la maladie.

7 Quest-ce que la dépression? La présence persistante sur une période de 2 semaines de 5 des symptômes suivants: 1. Humeur dépressive la majeure partie de la journée 2. Perte dintérêt et de plaisir 3. Changements de poids 4. Changements de sommeil 5. Changements dactivité psycho-motrice 6. Fatigue/ perte dénergie 7. Culpabilité, sentiment dinutilité 8. Indécision, troubles de la concentration 9. Pensées recurrentes de mort, idées suicidaires ou geste suicidaire

8 Quest-ce que la dépression? Modifications entraînées par différents facteurs: biologiques: histoire familliale de dépression problèmes médicaux/ médication psycho-sociaux: événements de la vie (stresseurs), état de notre réseau personnel. Symptômes sont le résultat de modifications neurochimiques dans le système nerveux central.

9 Quest-ce que la dépression?

10 Neurotrans- metteurs impliqués: Sérotonine Noradrénaline Dopamine

11 Quelles sont les particularités de la dépression chez la personne atteinte de cancer? Présente un challenge diagnostic important en raison de nombreux symtômes communs aux maladies physiques (symptômes neuro-végétatifs). Perte de poids-appétit Troubles du sommeil Fatigue Baisse dénergie Concentration Ralentissement moteur, verbal et idéïque

12 Quelles sont les particularités de la dépression chez la personne atteinte de cancer? Facteurs de risque connus: Perte fonctionnelle importante secondaire à la maladie Maladie avancée Présence de douleur mal controlée Cancer du pancréas Prise dalcool importante Atcd personnels de dépression Traitements avec effets secondaires ciblés au système nerveux Holland 1986

13 Quelles sont les particularités de la dépression chez la personne atteinte de cancer? Le trouble de lhumeur (dépression) dû à une condition médicale: Troubles métaboliques (hypo-kaliémie, natrémie et calcémie) Déficience en folate et vitamine B12 Atteinte du système nerveux central (cancer primaire ou métastatique) Hypo et hyperthyroïdie Insuffisance surrénalienne Douleur chronique

14 Quelles sont les particularités de la dépression chez la personne atteinte de cancer? Le trouble de lhumeur (dépression) induit par une substance: méthyl-dopa Amphotéricine B Vincristine Vinblastine Procarbazine L-asparaginase Interféron Interleukin-2 Prednisone/ dexaméthasone Tamoxifen Cyprotérone

15 Quelles sont les particularités de la dépression chez la personne atteinte de cancer? Diagnostic différentiel large: Deuil normal Adaptation normale Trouble de ladaptation Délirium Trouble psychotique Trouble anxieux

16 Quelles sont les particularités de la dépression chez la personne atteinte de cancer? Entre 1 et 20% des personnes atteintes de cancer verbalisent avoir développé des idées de suicide à travers le processus de leur maladie. Achte et al. 1971, Silberfab et al.1980, Breitbart1987, Pasacreta and Massie 1990, Breitbart et al.1992, Brown et al Les décrivent le plus souvent comme des idées non- persistantes et représentant « une valve de contrôle durgence si la pression montait trop »

17 Quelles sont les particularités de la dépression chez la personne atteinte de cancer? Le risque de passage à lacte suicidaire augmente de 25 fois en présence de dépression dans la population générale. Guze S.1970, Robins E % des suicides complétés chez des personnes atteintes de cancer impliquent un diagnostic de dépression majeure. Jolland J.C La présence de désespoir serait un meilleur prédicteur que la dépression elle-même pour un geste suicidaire complété. Breitbart W. 2000, Derogatis L.R. 1983

18 Que pouvons-nous faire? Reconnaître que la dépression nest pas une expérience normale reliée à la maladie. Apprendre à la reconnaître et la dépister efficacement. Aider ou permettre laccès à des traitements efficaces et adaptés.

19 Que pouvons-nous faire? Considérer comme anormal chez une personne atteinte les symptômes suivants: Humeur constamment triste Pleurs persistants Sentiment dêtre dépassé non seulement par la maladie mais la vie en général Sentiment de culpabilité face à la maladie Perte destime personnelle Désespoir Idées suicidaires persistantes, des souhaits de mort avancée ou deuthanasie Plan dabandon de traitement pour des raisons psychologiques ou émotionnelles

20 Que pouvons-nous faire? Être plus vigilant dès le départ aux personnes: Avec antécédents de difficultés émotionnelles (prise dalcool, dépression, anxiété chronique). Qui ont vécu des pertes récentes. Dont un proche est décédé du cancer.

21 Que pouvons-nous faire? Utiliser des questions de dépistage en milieu de soins: Description du niveau de détresse sur une échelle de 0 à 10 où: >5 = besoin de support additionnel > 8 = besoin dune évaluation par un professionnel. Holland J.C Vous sentez-vous déprimé la majorité du temps depuis deux semaines? Chochinov M.H Intégrer à nos plans de soins des questionnaire validés (POMS, Beck, HADS)

22 Que pouvons-nous faire? Connaître les symptômes de la dépression et utiliser des outils diagnostics minimisant limpact des symptômes neuro-végétatifs: Poids-AppétitAllure déprimée SommeilRetrait social Taciturnité FatiguePessimisme Ruminations ConcentrationHumeur non- réactive Endicott 1984

23 Que pouvons-nous faire? Par différents traitements faciliter lintégration de la maladie à lexpérience globale de vie en utilisant une approche combinée: Psychothérapie Pharmacothérapie Éviter, à laide de nos connaissances certains préjugés reliés au traitement: Défaitisme quand la survie est limitée Lintolérance à la médication en raison des traitements oncologiques

24 Que pouvons-nous faire? Différentes modalités psychothérapeutiques se sont avérées efficaces contre la dépression chez les personnes atteintes de cancer: De support Cognitivo-comportementale De groupe Psycho-éducationnelle

25 Que pouvons-nous faire? Reconnaître sa souffrance, lexprimer et partager sur lexpérience. Faciliter les deuils nombreux: santé, indépendance, longévité, le travail,sécurité financière, sexualité, loisirs ect… Clarifier les informations et les questions. Corriger les fausses perceptions. Identifier les outils dadaptation déjà utilisés lors de crises antérieures. Identifier des objectifs réalistes et valorisants. Augmenter le sens de contrôle.

26 Que pouvons-nous faire? La psychothérapie de groupe a été particulièrement étudiée: Groupe hebdomadaire 90 min: support et expression Groupe psycho-éducationnel pendant 6 semaines. Speigel et al. 1989, Fawzy et al. 1993, Goodwin et al

27 Que pouvons-nous faire? Diminution de la dépression. Ont démontré un impact contradictoire sur la survie: pas deffet versus de la survie. Diminution de la détresse psychologique. Amélioration de la qualité de vie. Diminution de lanxiété. Diminution de la douleur.

28 Que pouvons-nous faire? La pharmacothérapie propose de nombreux médicaments pouvant être adaptés à la condition physique de la personne atteinte. ISRS (Paroxétine, Citalopram, Fluoxétine, Sertraline, Fluvoxamine) Autres (Bupropion, Venlafaxine, Mirtazapine, Trazodone) Tricycliques (Amitriptyline,Désipramine, Nortryptiline)

29 Que pouvons-nous faire? La pharmacothérapie nécessite un délai daction avant dêtre efficace (5-14 jours) et optimale (1-3 mois). Doit être prise de façon quotidienne ou tel que recommandé par le médecin. Doit être poursuivie la durée nécessaire pour assurer non seulement le contrôle des symptômes de la dépression mais aussi prévenir leur rechute.

30 CONCLUSION Les changements dhumeur et la tristesse font partis de lexpérience normal de la maladie. Un certain nombre de personnes atteintes développeront par contre un syndrôme dépressif majeur. La dépression détériore la qualité de vie et nuit à ladaptation à la maladie. Il est possible avec la psychothérapie et la médication daider les personnes atteintes de cancer et déprimées.


Télécharger ppt "CANCER ET DÉPRESSION Aspects normaux et pathologiques de la tristesse en lien avec lexpérience du cancer Annie Tremblay Psycho-oncologue Hôtel-Dieu de."

Présentations similaires


Annonces Google