La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

CADRAGE APS FOOT-BALL Notion de logique interne ( LI ) Définitions : Monbaerts : péda du foot = articulation de toutes les composantes de laction qui lui.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "CADRAGE APS FOOT-BALL Notion de logique interne ( LI ) Définitions : Monbaerts : péda du foot = articulation de toutes les composantes de laction qui lui."— Transcription de la présentation:

1 CADRAGE APS FOOT-BALL Notion de logique interne ( LI ) Définitions : Monbaerts : péda du foot = articulation de toutes les composantes de laction qui lui donnent son sens propre ( la marque, les règles du jeu, le but du jeu, lespace…) Boda et Recopé ( EPS 231) = projet suscité par le système de règles qui gouvernent les conduites des pratiquants de haut niveau Bilan : 1 – la LI rend donc compte de la manière dont les règles de lactivité contraignent le comportement des joueurs 2 – la LI a une dimension motrice, mais aussi culturelle et anthropologique

2 Ainsi la LI du foot, cest : - permettre, dans un souci de rentabilité, à un ballon de franchir (but du jeu) une cible verticale délimitée, gardée avec les mains, et relativement petite proportionnellement au terrain ( doù difficulté à marquer ) - en agissant essentiellement avec les pieds ( difficulté perceptives et motrices) - à laide de relations de coopération engendrées par la présence dadversaires - et de charges sans les bras, uniquement en direction du ballon ( difficultés posturales ) - dans un temps de jeu, et sur un terrain relativement longs (difficulté dexécuter de longues traversées – tenir le milieu ) pour conserver du SENS, toute SA devra conserver le plus déléments possibles de cette LI ( rapport taille des buts et du terrain / présence dadversaires et partenaires – score – fautes …), càd les règles qui FONDENT lactivité, et qui entraînent une mobilisation PARTICULIERE et SPECIFIQUE des ressources

3 Notions « dérivées » : le problème fondamental ( PF ) En rapport étroit avec la LI, il décrit la contradiction constitutive delactivité, la contrainte essentielle quil ne faut jamais modifier sous peine de faire perdre tout sens à lactivité PF du foot-ball = manipuler la balle avec les pieds TOUT EN prenant des infos rapides, variées et parfois lointaines Pour Boda et Recopé, le respect du PF est un principe essentiel dans la construction de toute SA ( = pas de foot avec les mains + pas de foot sans prise dinfos)

4 lenjeu de formation ( EF ) L EF = ce que lon peut gagner à moyen et long terme à pratiquer lAPSA Il existe des enjeux communs aux SCO : par exemple, en tant quactivité de prises dinfos complexes les SCO auraient pour enjeu à long terme de pouvoir apprendre à VOIR et ETRE VU, et donc se comporter de façon plus sécuritaire dans la vie sociale. Mais lintérêt est de dégager des enjeux « spécifiques » aux APSA : Pourquoi le foot et pas le hand ? - cest une activité perceptive particulière car le ballon nest jamais tenu et se joue avec les pieds doù des balayages visuels constants pour sinformer + développement de types de vision (centrale -proche-lointaine ) - cest une activité posturale particulière qui nécessite de construire une motricité nouvelle ( transfert constant du poids du corps pour conduire et se déplacer) - cest une activité socio-affective particulière Ballon non tenu doù pression affective permanente Émotion liée à la marque ( 2 % dattaques aboutissent ) Émotion liée au contact Surmédiatisation de lAPSA et aspects négatifs (respect de la règle ) - sur le plan énergétique : très forte sollicitation aérobie par addition defforts intermittents

5 CONCLUSION : Quel intérêt de définir ces notions ? elles sont donc CENTRALES dans la construction des SA. toute SA pour être motivante et pertinente doit : - répondre à la LI de lactivité - confronter lélève au PF - se fixer des EF à moyen et long terme ladaptation de ces tâches aux élèves se fait à laide de variables didactiques : - la taille du ballon - la taille du terrain et de la cible - la création de « zones » particulières - le nombre de joueurs - le règlement - les consignes ( jeux à thèmes – limiter le temps, les touches…)

6 TEXTES OFFICIELS CONDUITES TYPIQUES SITUATIONS DE REFERENCE

7 6° débutants Que nous disent les textes officiels ? ( activités de coopération et dopposition : SCO ) Intégrer la notion de cible Faire des choix élémentaires permettant datteindre la cible ( passer – conduire et tirer = jouer seul ou avec ) Maîtriser quelques techniques relatives à laction de tir et de marque En 6°, les compétences et connaissances à acquérir doivent permettre de mettre en difficulté léquipe adverse et de valoriser un jeu vers le but

8 Déductions quant aux conduites typiques : EJE réduit autour du ballon – accès aléatoire à la cible ( en construction ) doù peu de passes réussies et arrivées en ZM et tirs au but aléatoires - constats techniques motricité du marcheur : les frappes sont explosives – motricité en bloc – grands pas pour frapper – les élèves tournent autour du ballon pour le jouer ( motricité sagittale ) ballon poussé devant soi ( souvent de la pointe ), poursuivi et porté dans le but ( zone de potentialité non construite ) pas dappropriation ni de contrôle – regard constant sur le ballon - constats tactiques PB se débarrasse vite du ballon en le poussant à la recherche dun espace libre Pas de démarquage ( appels de la voix ) – peu de passes volontaires difficulté et lenteur pour changer de statut ( attaquant et défenseur ) Le ballon nétant jamais contrôlé : difficile de parler de » défense

9 Les problèmes prioritaires à régler : sinterposer – conduire – marquer - problèmes techniques : passer dune motricité du marcheur à une motricité du footballeur ( coordinations et dissociations oculo-pédestres à construire ) - conduire – passer …conduire – tirer - contrôler – passer …contrôler - tirer construire la zone de potentialité et 2 types de frappe (cou de pied–intérieur) - problèmes tactiques : se démarquer ( sortir de la ligne ) se reconnaître attaquant ( passer devant la balle ) ou défenseur ( derrière )

10 Conséquence : quelle SR ? ( cf Spirales n° 7 ) CO = nbre de passes et de tirs / nbre dentrées en possession témoins dune appropriation et dune utilisation efficace de la balle 3 x 3 sur terrain type basket ( zone 3 pts = surface ) avec gardien « volant » pas de hors-jeu, défense sans corps à corps, ballon dégonflé touches au pied, corner à la main temps de jeu = 2 x 4 situations dapprentissage à valoriser : Effectifs réduits, avec éventuellement multiplication des cibles et surnombre Momentané ( un joueur sort à la perte de balle ) : - pour offrir des possibilités de mises en danger immédiates - et une richesse dalternatives ( conduire – passer ou tirer ) ATTENTION !! …toujours laisser dans les situations dapprentissage la possibilité aux élèves de CHOISIR leurs décisions Lenseignant ne peut que « faciliter » la bonne solution ( surnombre – zones préservées)

11 Niveau fin de collège Que disent les textes ( SCO ) ? A lissue de la 4°, les compétences acquises doivent permettre à lélève de sinscrire dans un jeu rapide de contre- attaque ou ( alternative ) dans un jeu où commence à sorganiser lattaque placée = niveau « gagne – terrain assuré » Occuper les rôles nécessaires à la continuité et la discontinuité du jeu ( notamment en attaque, les rôles dappui, soutien et relais + en défense : intercepter et gêner ) Exploiter à bon escient le jeu direct et indirect Identifier les indices permettant la poursuite dun jeu rapide ou le passage à un jeu placé Idem en 3° ( + de 20 heures ) ( intensité et dynamisme des actions en plus ) + sinscrire en défense dans une organisation collective pour protéger la cible

12 Déductions quant aux conduites typiques : EJE = couloir central – recherche constante de jeu direct – jeu de relais - constats techniques les élèves sont capables de modifier les trajectoires de balle ( les porteurs de balle ) valorisation du dribble et de la conduite de balle ( au détriment de la PIV ) mais le trajet du joueur différe peu de la trajectoire de la balle motricité séquentielle ( pas denchaînements conduire – frapper ou conduire – contrôler ) technique fragile sous pression temporelle - constats tactiques jeu vers lavant à tout prix ( gagne – terrain ) Les élèves dos au but cherchent à tout prix à se retourner la vitesse est considérée comme le seul moyen déchapper à lopposition les appels se font dans la profondeur ( on plonge dans lentonnoir ) très peu denchaînements daction ( jeu majoritaire de relais ) Défense spontanée et maladroite ( nombreuses fautes ) autour du ballon ( actions individuelles ) suffisante à poser des problèmes aux attaquants

13 Les problèmes prioritaires à régler : Intercepter – coopérer pour marquer - problèmes techniques : agrandir son rayon daction en développant de meilleures dissociations ( protéger sa balle = corps – obstacle – transmettre latéralement ou en retrait courir pour défendre ) doù des trajectoires qui commencent à différer des trajets ( courir et passer dans une autre direction ) développer une modulation des touches de balle / aux intentions tactiques ( passer du coureur – footballeur au footballeur – coureur ) - problèmes tactiques : utiliser les espaces libres construire lappui ( latéral ) et le soutien ( derrière ) construire les enchaînements ( passe et va ) construire les moments favorables à la montée rapide ( contourner ou pénétrer ) et la priorité ( non obligation ) au CJD

14 Conséquence : quelle SR ? CO = nbre darrivées en ZM / nombre de possessions témoins dune capacité à remonter la balle de façon sécuritaire 5 x 5 ( avec jokers latéraux ) sur terrain type hand ( 25% foot ) temps de jeu = 2 x 5 situation dapprentissage à valoriser : des situations avec surnombre latéral (ou arrière ) permanent ( jokers sur chaque côté du terrain – non marquables – éventuellement interchangeables avec des joueurs de champ ). Avantages : - offrir la possibilité de se « mettre » à labri en sappuyant sur ces jokers latéraux ou en prenant leur place ( jeu indirect ) - mais aussi, la défense allant chercher à intercepter les passes aux jokers, décarter cette défense pour pénétrer ( jeu direct ) malgré cette facilitation sur les « extérieurs », toujours offrir valorisation des buts dans laxe ( double ) ( priorité au CJD dans la formation du joueur )

15 Niveau 2° Que disent les textes ( foot – ball ) ? utilisation prioritaire de lespace et de la vitesse de progression face à une défense qui cherche à larécupérer le plus rapidement possible

16 Déductions quant aux conduites typiques : EJE = losange ou citron – jeu dappui et de soutien - constats techniques les contrôles ( cuisse – poitrine ) et les frappes se diversifient ( trajectoires courtes en lignes brisées ) mais les élèves conservent encore trop la balle ( pas de jeu en moins de 3 touches ) faute dune PIV suffisamment rapide meilleure disponibilité motrice et plus grande vitesse dexécution mais beaucoup déchanges en face à face les passes se font sur le joueur – jeu statique – les temps darrêt dans les actions nuisent à la continuité du jeu les appels ne sont pas coordonnés ( même sens ) - constats tactiques les élèves alternent phases rapides et remontées lentes quils privilégient les phases rapides aboutissent à de nombreuses pertes de balle et changements de statut ( dégradation technique sous pression temporelle ) les phases dAP aboutissent à une difficulté à se mettre en position favorable de tir - car jeu sans mouvement et sans surprise ( enchaînements téléphonés ) - pas dutilisation des espaces latéraux en attaque ( arme du foot ) la défense se fait collective ( repli défensif ) ( cf attaque peu agressive )

17 Les problèmes prioritaires à régler : Conquérir – accélérer pour marquer - problèmes techniques jouer en mouvement ( donner, passer et recevoir dans la course ) ( principe de déséquilibre individuel ) construire les attitudes préparatoires dynamiques construire un nouveau démarquage ( appel de balle ) - problèmes tactiques créer les espaces libres ( grâce aux appels ) ( rapport technique / Tactique ) construire les fondamentaux de la CA ( passes limitées – cheminements croisés de la balle ) construire les appels divergents sur attaque placée pour augmenter lincertitude en défense : construire la récupération haute du ballon ( recul-frein ) et le pressing

18 conséquence : quelle SR ? CO = nbre de CA efficaces / nbre de CA tentées témoins dune capacité à valoriser la remontée rapide ( ) x ( ) sur demi-terrain ( foot à 7 ) temps de jeu = 2 x 7 situation dapprentissage à valoriser : situations de surnombre offensif : - permanent ( x joueurs + 1 qui reste dans le demi-terrain adverse ) - ou temporaire ( il rentre à la ligne médiane à la récupération de balle pendant quun adversaire sort ) Ces situations offrent la possibilité, à la récupération, de jouer vite devant valoriser : - les buts sur remontée rapide - les buts suite à une récupération « haute » du ballon ( demi-terain adverse )

19 Niveau fin de lycée Que disent les textes ( foot – ball ) ? N 1 : Mise en place dune attaque fondée sur loccupation permanente de lespace de jeu ( étagement et écartement ) face à une défense organisée pour récupérer N2 : mise en œuvre de choix tactiques collectifs fondés sur la vitesse dexécution, lutilisation de lespace lointain et aérien. La défense réduit son espace de jeu

20 Déductions quant aux conduites typiques : EJE = élargi en profondeur et largeur - jeu latéralisé - constats techniques les élèves ont une bonne maîtrise technique générale mais absence dune technique de jeu long et aérien ( les trajectoires au sol sont dominantes ) la technique se détériore quand la densité ou la vitesse augmente ( absence de vitesse dexécution ) - constats tactiques les joueurs valorisent : - le jeu « sur un côté » - parallèlement aux lignes de touche - le jeu à 2 ( beaucoup de remises ) les joueurs poussent les attaques à fond en désertant le milieu ( pas déquilibre défensif ) on sentête dans des schémas tactiques stéréotypés sans analyse des collectifs ( offensif ou défensif ) en défense : lenteur et rigidité des enchaînements collectifs

21 Les problèmes prioritaires à régler : protéger – occuper le terrain – jouer long et aérien - problèmes techniques construire le jeu long ( tranversales – centres ) ( W de la ceinture scapulaire ) construire le jeu aérien (reprise de volée –contrôle de la poitrine –jeu de tête) construire le jeu rapide ( jeu en 1 touche – contrôle orienté – déviation ) ( principe de fixation collective ) Construire des feintes ( contre-appel ; intérieur – extérieur ) - problèmes tactiques construire le « fixer – renverser » construire le jeu en 1 touche ( passer de recevoir – sinformer – donner à sinformer – recevoir – donner ) construire des organisations collectives et sadapter à celles de ladversaire ( zone – individuelle et mixte ) construire le jeu à 3 ( utilisation des espaces latéraux )

22 Conséquence : quelle SR ? ( évaluation bac ) CO = nbre de mises en danger / nbre dattaques témoins dune capacité à prendre des décisions collectives pertinentes 6 x 6 sur demi-terrain ( foot à 7 ) hors – jeu à 13 m ( foot à 7 ) temps de jeu = 2 x 7 avec 24 de récupération situation dapprentissage à valoriser : - situations des « 3 couloirs» ( 20 à 30 m de large ) avec 2 mini-buts dans les couloirs latéraux le couloir central est interdit au jeu ( on ne peut quy passer ) un surnombre est offert aux attaquants ( 4 x 4 dans un couloir latéral + 1 attaquant dans le couloir opposé ) possibilité SOIT de pénétrer (si la défense décide daller marquer lattaquant seul ) OU de « fixer-renverser » ( dans le cas inverse ) - situations de matches à thèmes ( défendre ou attaquer en zone ou individuelle ) qui offrent la possibilité de travailler les organisations collectives

23 Schématisation en guise de résumé un terrain de foot doit être quadrillé en 9 grandes zones : - 3 zones longitudinales : défendre – approcher – finir - 3 zones latérales : jeu central + fixer – renverser la progression didactique peut se résumer en 3 grandes étapes 1- construire le couloir central ( accès à la cible ) 2 - construire lapproche du but : - défendre haut pour raccourcir le chemin daccès - différencier les « temps » ( zone rouge – orange ou verte / recherche de duels ) et les rythmes de montée ( sauter ou non le milieu ) 3 - construire le « fixer – renverser »

24 critères dévaluation en terminale ( BO de juin 2002 ) : organisation collective – 5pts actions individuelles du PB – 5pts actions individuelles du NPB – 5pts actions individuelles du défenseur – 5pts

25 Quelques remarques sur la règle du hors – jeu ( loi 11 ) « un joueur est en position de HJ, sil est plus rapproché de la ligne de but adverse que le ballon au moment où celui-ci est joué, sauf : - sil se trouve dans sa propre moitié de terrain - sil est au moins sur la même ligne que lavant – dernier défenseur par rapport à la ligne de but adverse - sil reçoit ou intercepte le ballon sur une passe volontaire en retrait dun adversaire - sil reçoit directement le ballon sur coup de pied de but, de coin ou rentrée de touche » le HJ est sifflé si le joueur prend une part active au jeu ( HJ de position ) au niveau scolaire, on joue plutôt sans HJ sauf au lycée où lapproche de statégies collectives impose lapproche du HJ issu du foot à 7 ( zone fixe à 13 m ) On peut lutiliser plus précocement - pour inciter les élèves à participer à toutes les phases du jeu - pour des raisons motivationnelles (représentations )

26 FOOT : ZONE ET INDIVIDUELLE DEFENDRE INDIVIDUELLE utilisée prioritairement au niveau amateur. physiquement éprouvante, mais moins contraignante sur un plan informationnel et collectif (problème = adversaire direct). fonctionnement : se placer chacun entre un joueur défini et la cible. notion de « pressing » = dérivée ( score –temps- niveau adverse) ZONE utilisée prioritairement dans le haut niveau. but : renforcer un point du terrain ( côté fort) économie dénergie mais gros traitement des infos permet de créer des surnombres défensifs autour du ballon (déplacement en « bloc » côté ballon = flotter). dans le bloc, application possible des principes de la défense collective (jeu en losange) ( zones-press) au moment favorable, càd : - contrôle manqué ou difficile de ladversaire - adversaire enfermé - adversaire menaçant - périodes de pressing mais danger (infériorité)

27 ATTAQUER INDIVIDUELLE se démarquer dun marquage strict = créer lincertitude ( appel – contre appel..) communication fine (moment de lappel) attirer son défenseur « à lécart » ( du chemin direct) pour libérer des espaces. utiliser les joueurs moins surveillés (milieux ou arrières) pour les faire « plonger » dans les espaces libérés, et créer le surnombre. jouer le 1 x 1, jouer en 1 touche ZONE déplacer le « bloc » dans le sens large et profond afin de créer des brèches. fixer par du jeu court et jouer à la périphérie ( côté ou au-dessus) par du jeu plus long. étaler lattaque (importance de loccupation des ailes et de la pointe )

28 La défense Défendre = avoir des intentions tactiques sintégrant dans une organisation collective pour reconquérir la balle dès sa perte. notion de jeu appuyé sur la ligne de balle ( et non adossé à la ligne de but) ne pas négliger laspect offensif de la défense = le premier mouvement de la défense doit être un mouvement en avançant Intérêt du jeu appuyé sur la ligne de balle = ne pas permettre la contre attaque adverse + autoriser la mise en place dun maximum de lignes Comment défendre ? = PIAM P = Pressing sur le PB I = interception de la balle + A = aide (couverture ou dédoublement) M = marquage ou contrôle Principe organisateur dune défense = constituer un barrage comprenant 3 lignes (phases statiques) ou 2 lignes (phases dynamiques) première ligne ( 1 ) = ligne de blocage (ou de recul-frein) ( courses dans la profondeur pour ôter la perception du PB ) deuxième ligne ( 2 ) = ligne de harcèlement ou dinterception ( courses en diagonale pour venir se placer sur les lignes PB – partenaire ) troisième ligne ( 3 ) = ligne de marquage ou de contrôle ( éventail ) principe de libre circulation entre les lignes ( pas de place assignée )

29


Télécharger ppt "CADRAGE APS FOOT-BALL Notion de logique interne ( LI ) Définitions : Monbaerts : péda du foot = articulation de toutes les composantes de laction qui lui."

Présentations similaires


Annonces Google