La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Agitation, Violence, Agressivité Modules, sciences humaines, psychiatrie, urgence, réanimation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Agitation, Violence, Agressivité Modules, sciences humaines, psychiatrie, urgence, réanimation."— Transcription de la présentation:

1 Agitation, Violence, Agressivité Modules, sciences humaines, psychiatrie, urgence, réanimation

2 Lagitation Lagitation se définit comme une perturbation du comportement moteur, psychique et relationnel Cest un trouble du comportement parfois associé à de lagressivité ou à de la violence Cest un symptôme et toujours une situation médicale durgence. Il existe une menace dauto ou dhétéro agressivité Souvent réaction dintolérance de lentourage

3 Recherche étiologique de lagitation Face à la crise, il faut rechercher si la cause est physique ou psychique Dans 62% des cas la cause est psychiatrique 25% elle est organique 25% due à des toxiques

4 Il est toujours essentiel de réaliser une évaluation primaire de la situation afin dassurer la sécurité du patient jusquau lieu de soins qui le prendra en charge La coordination avec un médecin, le régulateur du SMUR avec parfois lassistance de la police

5 Les causes possibles Les causes physiques : Etats de chocs, hypoglycémies, troubles électrolytiques, épilepsie, douleur, fécalome, globe vésical, hyperthermie…

6 Les causes possibles Les causes toxiques : Lalcool représente la première cause dagitation, des manifestations hallucinatoires ou délirantes peuvent être au premier plan Labus de stupéfiants, de médicaments et les sevrages

7 Les causes possibles Les causes psychiatriques : Chez ladulte : Laccès maniaque où lagitation est intense La bouffée délirante aigüe, avec les hallucinations, une instabilité de lhumeur du comportement La schizophrénie avec parfois des conduites imprévisibles

8 Les causes possibles Les délires chroniques paranoïdes, idées de persécutions permanentes Les personnalités antisociales et les états limites ne supportant pas la frustration, ni lattente Lattaque de panique, crise dangoisse brutale

9 Les causes possibles Les causes psychiatriques chez la personne âgée : Les syndromes confusionnels Les états délirants Les syndromes démentiels

10 Prise en charge des patients Une évaluation des risques immédiats Evaluer le service à contacter selon le risque pour le patient et lentourage Mais aussi évaluer la sécurité des lieux, cest-à-dire lenvironnement, les signes dun passage à lacte imminent, la présence darmes sur les lieux.

11 Prise en charge Rechercher lhistorique afin davoir des éléments pour essayer de discuter avec la personne et déviter lescalade Etre ouvert et rester vigilant Sur le terrain sécuriser le lieu cest-à-dire (fenêtres, portes), mettre à distance les objets potentiellement dangereux

12 Prise en charge Le premier objectif est de reprendre le contrôle de la situation sans contentions physiques, ni sédatifs. Lapproche relationnelle est essentielle et elle doit tenter de freiner lescalade Se présenter, dialoguer, dédramatiser, éloigner lentourage si besoin Maintenir un contact verbal rassurant, explicatif et constant

13 Prise en charge Réduire les stimulations visuelles et auditives Eviter la confrontation, faire attention à lexpression verbale Evaluer les limites des actions et appeler si besoin des renforts, ne pas se mettre en danger Assurer le confort du patient Créer une ambiance calme et rassurante

14 Prise en charge Collaboration et coordination étroites de tous les intervenants La sédation est sur prescription médicale, parfois nécessaire

15 Prise en charge Les contentions physiques sont le dernier recours sur prescription médicale Elles ont pour but dassurer la sécurité du patient et de son environnement et de prévenir la rupture thérapeutique. Elles ne doivent être que momentanées

16 Prise en charge Prévenir le lieu de soin où la personne est adressée pour la continuité des soins

17 Agressivité, violence Lagressivité est la manifestation de la tendance à nuire à autrui, que ce soit de façon réelle, imaginaire ou symbolique Cest lattaque violente contre quelquun

18 Agressivité, violence La violence représente toutes les atteintes physiques ou psychique dune personne La violence cest tout ce qui porte atteinte à autrui à travers les mots, les coups ou la contrainte Cest pourquoi elle peut commencer dès quune personne se sent humiliée même par une insulte ou une simple bousculade

19 Agressivité, violence Violence verbale : Elle passe par les mots Elle consiste à humilier lautre par des messages de mépris, dintimidation ou des menaces dagression physique Elle peut se traduire par des interdictions, du chantage, des ordres…

20 Agressivité, violence Violence verbale : Elle vise à créer un état de tension chez la victime et à la maintenir dans un état de peur et dinsécurité Elle blesse moralement la personne, plus ou moins profondément

21 Agressivité, violence Violence physique : Elle atteint lautre dans son intégrité corporelle Elle peut prendre la forme de violences légères ou de violences plus graves quand elles causent des blessures physiques ou quand il sagit datteintes sexuelles. Ces dernières ont toujours un retentissement psychiques

22 Agressivité, violence Violence dans les soins : Plusieurs causes peuvent mener à la violence La méconnaissance des soins et une absence dexplication des soins La situation de soins spécifique peut déclencher cette violence (rapport à la mort…)

23 Agressivité, violence Violence dans les soins : Les angoisses des soignants face à la maladie peut mener à la violence Le stress induit par les restructurations, les conditions de travail La violence psychologique est très présente dans les soins. Les soignants soulignent celle-ci

24 Agressivité, violence Violence dans les soins : La violence touche lensemble du personnel soignant Les ambulanciers, infirmiers, aides soignants, médecins sont fortement concernés

25 Agressivité, violence Les causes de lagressivité et de la violence de la part des patients Lagressivité dépend pour chaque individu de son seuil de tolérance, ce seuil dépend de son vécu personnel, de son vécu social, de sa personnalité,

26 Agressivité, violence Liée à une pathologie : Les patients souffrants dune pathologie psychiatriques sont enclins à être parfois violents Le sentiment dincompréhension, dharcèlement, de souffrance psychologique est facteur dagressivité La douleur forte associée à une pathologie peut être une cause

27 Agressivité, violence Le patient nest pas le seul qui est agressif La famille, les proches peuvent lêtre Affronter les problèmes de santé dun proche nest pas évident et chacun réagit dune façon plus ou moins adaptée La famille peut aussi réagir avec agressivité à cause de lorganisation générale de linstitution

28 Agressivité, violence Les horaires peuvent sembler mal adaptés La famille peut juger les soins trop superficiels ou a limpression que la prise en charge de leur proche nest pas assez importante

29 Agressivité, violence Dans les services durgence, il existe de nombreuses manifestations dagressivité Le temps dattente est long, les personnes sont dans un état psychologique difficile : stress, angoisse.. Certains tiennent le personnel soignant comme responsable et peuvent se montrer agressif et violent

30 Agressivité, violence Le manque de communication de la part du soignant peut rendre le patient agressif Il a le sentiment de ne pas être écouté, pas suffisamment informé Le manque de respect, dintimité, la pudeur de la personne, des démonstrations de mépris parfois de la part du personnel soignant

31 Agressivité, violence Tout cela peut provoquer un fort sentiment dindignation, dabandon, dinjustice et peut provoquer un comportement agressif avec un comportement ou des gestes violents verbalement ou physiquement

32 Agressivité, violence Comportement à adopter par le soignant face à lagressivité : Se rendre disponible ou dire au patient le délai dans lequel on va lêtre Evaluer la dangerosité : être au moins deux soignants face au patient agressif Sassurer que le reste de léquipe est au courant de votre démarche

33 Agressivité, violence Personnaliser la relation : appeler la personne par son nom parfois par son prénom Donner son identité et sa fonction Identifier le ou les besoins immédiats Se montrer disponible psychiquement : être dans une attitude de compréhension, et dempathie car le patient est en souffrance

34 Agressivité, violence Chercher à décoder ce que le patient veut vous faire comprendre en se rappelant quune agitation psychomotrice peut être une demande non verbale que le patient ne peut pas exprimer autrement

35 Agressivité, violence Utiliser les outils de communication les moins risqués Ecouter Utiliser les outils de relance pour inciter le patient à verbaliser Préférer les attitudes facilitant la répétition, la reformulation, la compréhension

36 Agressivité, violence Utiliser les outils de communication non verbale Un regard fixe par exemple (notamment face à un patient psychotique) ni fuite du regard Garder la même tonalité de voix Utiliser des outils de médiation par exemple médicaliser la relation (prise des constantes, question sur létat physique) Proposer un verre deau…

37 Agressivité, violence Il est donc essentiel en tant que soignant dapprendre à réagir plus efficacement en situation de crise Le contrôle de soi (détecter son propre potentiel dagressivité) Le poids des mots (la parole est un outil efficace dans la relation daide la personne en face de vous est en grande souffrance)

38 Agressivité, violence Les attitudes (le corps parle, en relation daide le soignant est un miroir) La colère est contagieuse, lapaisement aussi Se former Participer à des groupes de parole, à des débriefing


Télécharger ppt "Agitation, Violence, Agressivité Modules, sciences humaines, psychiatrie, urgence, réanimation."

Présentations similaires


Annonces Google