La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Tableau des flux de trésorerie (OEC)  Distinction forte entre 3 cycles : exploitation, investissement, financement  Centré sur l’autofinancement disponible,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Tableau des flux de trésorerie (OEC)  Distinction forte entre 3 cycles : exploitation, investissement, financement  Centré sur l’autofinancement disponible,"— Transcription de la présentation:

1 Tableau des flux de trésorerie (OEC)  Distinction forte entre 3 cycles : exploitation, investissement, financement  Centré sur l’autofinancement disponible, l’excédent de trésorerie net  Réserve aux opérations de financement un rôle d’équilibrage  Obéit à une logique de gestion : l’exploitation doit couvrir ses propres besoins de financement et répondre aux besoins de financement des investissements => équilibre financier par appel aux ressources longues Diagnostic financier approfondi 2007/2008 VOLNAY CONSULTING - Eric GORGEU 1

2 Diagnostic financier approfondi 2007/2008 VOLNAY CONSULTING - Eric GORGEU 2

3 Le tableau d’analyse des flux (TAF)  Miroir de la stratégie suivie par l’entreprise : politique d’investissement et politique de financement => Instrument d’analyse privilégié des performances et de la politique financières de l’entreprise Diagnostic financier approfondi 2007/2008 VOLNAY CONSULTING - Eric GORGEU 3

4 Le tableau d’analyse des flux (TAF)  Indépendance des flux financiers d’une année sur l’autre => ils sont cumulables => ceci offre une représentation de l’entreprise sur plusieurs années  Tableau adapté au diagnostic de la politique générale qui ne saurait être jugée sur 1 exercice. Diagnostic financier approfondi 2007/2008 VOLNAY CONSULTING - Eric GORGEU 4

5 Tableau Analyse des Flux Lafarge Lafarge (en M€) Autofinancement d'exploitation Variation du BFR Flux liés à l'exploitation Investissements industriels Cessions & Invest. en titres Flux liés aux investissements Remboursements d'emprunts Nouveaux emprunts Augmentation de capital Dividendes payés Flux liés aux financements Flux global Diagnostic financier approfondi 2007/2008 VOLNAY CONSULTING - Eric GORGEU 5

6 TAF Lafarge cumulé Lafarge (en M€)Total Autofinancement d'exploitation7 788 Variation du BFR552 Flux liés à l'exploitation7 236 Investissements industriels Cessions & Invest. en titres1 106 Flux liés aux investissements Remboursements d'emprunts Nouveaux emprunts7 953 Augmentation de capital2 308 Dividendes payés Flux liés aux financements-9 Flux global-741 Diagnostic financier approfondi 2007/2008 VOLNAY CONSULTING - Eric GORGEU 6

7 TAF Lafarge cumulé  Maintien d’un haut niveau d’investissements industriels chaque année, en moyenne 1,6 M€ (sauf en 2006)  OPA sur des concurrents pour maintenir le leadership  Les flux liés à l’exploitation couvrent les besoins des flux liés à l’investissement mais ne suffisent pas à payer les dividendes  Les flux liés aux financements servent à équilibrer les 2 niveaux de flux précédents. Diagnostic financier approfondi 2007/2008 VOLNAY CONSULTING - Eric GORGEU 7

8 TAF Lafarge (forme PCG) Emplois Ressources Investissements industriels-9 074Autofinancement d'exploitation7 788 Remboursements d'emprunts-8 209Augmentation de capital2 308 Dividendes payés-2 061Nouveaux emprunts7 953 Augmentation de BFR-552 Cession & Invest. en titres Variation de trésorerie-741 Total Total Diagnostic financier approfondi 2007/2008 VOLNAY CONSULTING - Eric GORGEU 8

9 III) Analyse de la structure financière A) Patrimoniale B) Fonctionnelle C) Pool de fonds Diagnostic financier approfondi 2007/2008 VOLNAY CONSULTING - Eric GORGEU 9

10 Les différentes conceptions Diagnostic financier approfondi 2007/2008 VOLNAY CONSULTING - Eric GORGEU 10 Patrimoniale Fonctionnelle Pool de fonds Années 1970 Années 1980 Années 1990 • Centré sur la solvabilité & la liquidité • Capacité à couvrir les engagements par ses actifs liquides • Aptitude de l’entreprise à financer ses emplois stables par des ressources stables • 3 phénomènes majeurs : tx d’intérêt élevés, modernisation des marchés de capitaux, croissance des instruments financiers • Renforcement de la part Fonds propres • Arbitrage rentabilité-risque => satisfaction des actionnaires 1 er choc pétrolier

11 A) Patrimoniale  Principe  La conception patrimoniale de l’équilibre financier  L’étude de la structure financière patrimoniale  Les limites de l’analyse patrimoniale Diagnostic financier approfondi 2007/2008 VOLNAY CONSULTING - Eric GORGEU 11

12 Principe  Couverture des dettes exigibles par les actifs liquides  Équilibre financier de l’analyse patrimoniale  contrainte de solvabilité  Confrontation entre liquidité des actifs  exigibilité des engagements Diagnostic financier approfondi 2007/2008 VOLNAY CONSULTING - Eric GORGEU 12

13 La conception patrimoniale de l’équilibre financier  Définition  L’actif net  Le fonds de roulement 1) La liquidité d’un actif 2) L’exigibilité d’une dette Diagnostic financier approfondi 2007/2008 VOLNAY CONSULTING - Eric GORGEU 13

14 Définition  Conception patrimoniale de l’équilibre financier est la plus ancienne, et a dominé l’analyse financière => en 1970  Bilan = inventaire des biens physiques ou financiers + dettes => patrimoine des actionnaires ou des associés  = Actif net ou capitaux propres = actifs –dettes externes Diagnostic financier approfondi 2007/2008 VOLNAY CONSULTING - Eric GORGEU 14 ACTIFPASSIF Biens physiques ou financiers (droits & avoirs) Patrimoine (capitaux propres) Dettes (obligations)

15 Actif net  A l’origine => actif net = garantie de solvabilité pour les créanciers  Capacité de l’entreprise à faire face à ensemble des dettes  ressources dégagées par ventes d’actifs et recouvrement des créances  => 1950 : garantie exigée par les banques = valeur patrimoniale (actif net) + fortune personnelle des dirigeants  Appréciation de solvabilité basée sur optique de liquidation totalement inadaptée aujourd’hui. Diagnostic financier approfondi 2007/2008 VOLNAY CONSULTING - Eric GORGEU 15

16 Le fonds de roulement  Solvabilité courante évaluée progressivement = utilisation des actifs les plus liquides  exigibilité des dettes.  Liquidité d’un actif : dépend de la possibilité de transformation rapide et sans perte d’argent  L’exigibilité d’une dette : dépend de l’échéance & capacité du créancier à réclamer le remboursement Diagnostic financier approfondi 2007/2008 VOLNAY CONSULTING - Eric GORGEU 16

17 Le fonds de roulement  Actifs réalisables à CT = actifs transformables délai< 1 an.  Dettes exigibles = dettes < 1 an  Fonds de roulement net = Actifs réalisables à CT – Dettes à CT.  Indicateur utilisé pendant des années pour l’octroi de crédits bancaires Diagnostic financier approfondi 2007/2008 VOLNAY CONSULTING - Eric GORGEU 17

18 L’étude de la structure financière patrimoniale  Construction du bilan patrimonial  Le fonds de roulement patrimonial  Les ratios de liquidité et d’endettement Diagnostic financier approfondi 2007/2008 VOLNAY CONSULTING - Eric GORGEU 18

19 Construction du bilan patrimonial Les ajustements des valeurs comptables:  Les actifs de l’entreprise  Les dettes de l’entreprise  Les reclassements :  Les principaux reclassements à opérer  Les difficultés particulières Diagnostic financier approfondi 2007/2008 VOLNAY CONSULTING - Eric GORGEU 19

20 Construction du bilan patrimonial Diagnostic financier approfondi 2007/2008 VOLNAY CONSULTING - Eric GORGEU 20 Classement selon degré de liquidité et d’exigibilité ACTIFPASSIF Actifs à LT (+ 1 an) (hors actifs sans valeur) Immobilisations en valeur nette Actifs à CT (- 1an) -stocks -créances -disponibilités Capitaux propres (après déduction des actifs sans valeur) Dettes MLT (+ 1 an) Dettes CT (- 1 an)

21 Ajustements des valeurs comptables  Les actifs de l’entreprise :  Estimation à la valeur vénale (réévalués), à défaut prendre valeurs nettes comptables  Élimination des actifs sans valeurs : charges activées réglementaires (fais d’établissement, de R&D, primes de remboursement d’obligations, écarts de conversion,…)  Les dettes de l’entreprise :  Prise en compte des engagements hors bilan (crédit-bail, dettes fiscales latentes/ carry-back, retraitement des effets escomptés non échus  Reclassement du crédit-bail : 1) montant des loyers > 1 an (hors frais fin.)=> Dettes LT, 2) montant des loyers Dettes CT. Contreparties à porter dans immobilisations corporelles = VNC hors prix d’achat résiduel de l’immobilisation fiancée par crédit-bail Diagnostic financier approfondi 2007/2008 VOLNAY CONSULTING - Eric GORGEU 21

22 Les reclassements  A l’actif :  Immobilisations financières : fraction de prêts remboursables à – 1 an =actif CT  Échéance stocks/créances > 1 an = actif immobilisé  Au Passif :  Partie distribuable du résultat = Dettes diverses CT  Provisions pour risques et charges = ventilation selon maturité entre dettes CT & LT  Emprunts & dettes financières au remboursement < 1 an = Dettes CT  Comptes courants d’associés = Dettes LT Diagnostic financier approfondi 2007/2008 VOLNAY CONSULTING - Eric GORGEU 22

23 Reclassements : difficultés particulières  Multiplication des financements hybrides: OBSA, OCA, ORA  Ventilation du poste « Autres fonds propres » = part capitaux propres vs dettes financières  Impact de 3 paramètres : 1) Nombre d’actions offertes par obligations 2) Sensibilité du prix de l’option par rapport à la volatilité du sous-jacent 3) Coefficient de probabilité de conversion Diagnostic financier approfondi 2007/2008 VOLNAY CONSULTING - Eric GORGEU 23


Télécharger ppt "Tableau des flux de trésorerie (OEC)  Distinction forte entre 3 cycles : exploitation, investissement, financement  Centré sur l’autofinancement disponible,"

Présentations similaires


Annonces Google