La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les groupes sanguins félins et leur importance en transfusion Fosset Fabrice Fron-Ortin Céline Gatinaud Delphine.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les groupes sanguins félins et leur importance en transfusion Fosset Fabrice Fron-Ortin Céline Gatinaud Delphine."— Transcription de la présentation:

1 Les groupes sanguins félins et leur importance en transfusion Fosset Fabrice Fron-Ortin Céline Gatinaud Delphine

2 Introduction • 1915 : première réaction contre une transfusion chez un chat rapportée • 1962 : première identification des groupes A et B • 1981 : identification du groupe AB • Trois types : A, B et AB

3 Introduction • Chat type A recevant sang type B -> réaction légère, non décelable cliniquement • Chat type B recevant sang type A -> réaction importante, potentiellement potentiellement mortelle mortelle

4 Prévalence • Type A très fréquent • Type B moins fréquent et variable selon les races et la géographie • Type AB rare • Même groupes sanguins chez les félidés sauvages

5 Héritabilité • Deux allèles a et b sur le même locus • a : dominant • aa ou ab -> phénotype A • bb -> phénotype B

6 Héritabilité de AB • Hypothèse 1 : ab x ab ou bb x ab ou bb x bb ? bb x bb ? • Hypothèse 2 : indépendant de l’héritabilité des groupes sanguins • a > ab > b

7 Antigènes sanguins (glycolipides) • Type A -> NeuGc-NeuGc-Galactose- Glucose-Céramide • Type B -> NeuAc-NeuAc-Galactose- Glucose-Céramide • Type AB -> co-expression des deux en proportion variable • Il n’existe pas de groupe O sans antigène

8 Antigènes sanguins (enzyme) • NeuAC hydroxilase : conversion NeuAc -> NeuGc conversion NeuAc -> NeuGc • Type A -> présence • Type B -> absence • Type AB -> mutation ou gène altérant l’expression enzymatique

9 Allo-anticorps • Anticorps dirigés contre des antigènes issus d’un individu de même espèce • Type A : anticorps anti B (peu efficace) • Type B : anticorps anti A (très efficace) • Type AB : pas d’allo-anticorps

10 Allo-anticorps • Anticorps anti A -> plus fort  forte prévalence du type A  forte hémolyse et hémagglutination avec prédominance d’IgM • Anticorps anti B -> moins fort  faible prévalence du type B  faible hémolyse (IgM et IgG) et hémagglutination (IgM)

11 Allo-anticorps

12 Typage sanguin et réaction croisée • Typage sanguin : détermination des antigènes du groupe sanguin sur les membranes érythrocytaires • Réaction croisée : détection du taux sérique en anticorps contre les antigènes érythrocytaires

13 Réaction croisée • Réaction majeure : évalue l’effet des anticorps sériques du receveur sur les cellules du donneur • Réaction mineure : évalue l’effet des anticorps sériques du donneur sur les cellules du receveur

14 Réaction croisée • L’agglutination permet de mettre en évidence la réaction • Cette technique est simple, sûre et sensible • Utilisé pour identifier le type A

15 Réaction croisée Réaction croisée • Existe des faux + -> présence d’autres antigènes • Compatibilité établie par test, n’exclue pas une réaction retardée due aux autres antigènes

16 Typage sanguin • Utilisé pour palier la difficulté de produire des anticorps anti B • Triticum vulgaris lectine • Se lie spécifiquement à NeuAc • Agglutination avec le type B

17 En pratique • Kit disponible sur le marché • Sérum anti A -> identification du type A • Triticum vulgaris lectine -> identification du type B

18 Kit

19 Kit

20 Transfusion • Durée de vie d’un GR : 80 j • But : soulager les signes majeurs d’anémie • Condition : pas de destruction des cellules apportées des cellules apportées • Idéalement : durée de vie des GR non affectée par la GR non affectée par la transfusion transfusion

21 Réaction à la transfusion • En pratique :  En cas d’auto et d’allotransfusion -> durée de vie des GR = j  En cas de transfusion inappropriée -> durée de vie des GR = 2 j et danger pour la vie du patient (réaction contre la transfusion)

22 Deux types de réaction contre la transfusion • Aiguë -> signes sévères = anaphylaxie, hémolyse -> grave!!! -> grave!!! • Retardée -> signes cliniques moins sévère -> plus rare -> plus rare

23 Mécanisme de réaction • Transfusion de sang type A à un chat de type B  Destruction rapide  Lyse intravasculaire  IgM et complément • Transfusion de sang type B à un chat de type A  Lyse extravasculaire  Faible quantité d’IgG et d’IgM  Pas d’activation du complément

24 Cas particulier du type AB • Antigène type A et B • Pas d’allo-anticorps • Receveur universel • Transfusion idéalement avec type A ou AB

25 Conclusion • L’ issue de la transfusion dépend : 1) de la prévalence du groupe sanguin dans la race du donneur et du receveur 1) de la prévalence du groupe sanguin dans la race du donneur et du receveur 2) du titre d’alloanticorps du receveur 2) du titre d’alloanticorps du receveur 3) de la proportion des différentes classes d’ Ig impliqué (si réaction) 3) de la proportion des différentes classes d’ Ig impliqué (si réaction)

26 Pour les photos… • • • lhttp://www.photos- animaux.com/118988,1,137,FRA.html animaux.com/118988,1,137,FRA.htmlhttp://www.photos- animaux.com/118988,1,137,FRA.html • • sanguins/02anticorps.htm sanguins/02anticorps.htm sanguins/02anticorps.htm • l

27 Biblio • Knottenbelt, C.M. (2002). The feline AB blood group system and its importance in transfusion medicine. Journal of Feline Medicine & Surgery 4:

28 Merci pour votre attention! Merci pour votre attention!


Télécharger ppt "Les groupes sanguins félins et leur importance en transfusion Fosset Fabrice Fron-Ortin Céline Gatinaud Delphine."

Présentations similaires


Annonces Google