La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le livret personnel de compétences. Diocèse de Nice Réunion de CE du 17 Novembre 2010 Sophie Mathas.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le livret personnel de compétences. Diocèse de Nice Réunion de CE du 17 Novembre 2010 Sophie Mathas."— Transcription de la présentation:

1 Le livret personnel de compétences. Diocèse de Nice Réunion de CE du 17 Novembre 2010 Sophie Mathas

2 Un problème de vocabulaire Depuis le décret du 11 juillet 2006 sur le socle commun, les BO ont parlé de « Livret personnel » (2006), puis de « Livret de connaissances et de compétences » ( ), de « Livret scolaire » (novembre 2008) et enfin de « Livret personnel de compétences (juillet 2010). Le livret scolaire sajoute à ce que le BO de novembre 2008 appelle « Outils dévaluation périodique » déjà utilisés dans les établissements et nommés selon les lieux « carnets », « carnets de notes », « livrets », « bulletins » etc. Les enseignants ont du mal à sy retrouver… comment sen étonner?

3 Rappel du BO n° 45 du 27 novembre 2008 Le « livret scolaire » réunit tous les documents liés à lévaluation : Les « Documents dévaluation périodiques » propres à chaque établissement. Les résultats aux évaluations nationales selon un modèle imposé par le BO. Les attestations de maîtrise des connaissances et compétences (« Livret personnel de compétences » depuis le BO de juillet 2010) en CE 1 et en CM 2, selon un modèle imposé. Lattestation de premiers secours, selon un modèle imposé. Lattestation de première éducation au code de la route, selon un modèle imposé. Les attestations de compétence en LV au niveau A1 si lélève maîtrise une ou plusieurs autres langues que celle obligatoirement enseignée à lécole. Les propositions du conseil des maîtres et les décisions sur les conditions de la poursuite de la scolarité.

4 Rappel du BO n° 45 du 27 novembre 2008 Remettre aux parents en fin de primaire : Le livret et tout ce quil contient. Question : quelle trace garder? Transmettre au collège daccueil : Les attestations de maîtrise des connaissances et compétences de CM2. Les attestations de premier secours, de première éducation au code de la route et, le cas échéant dautres langues vivantes que celle enseignée à lécole dans le cadre de lenseignement obligatoire.

5 Le BO n° 27 du 8 juillet 2010 Mise en œuvre du livret personnel de compétences. Cest à la fois un outil institutionnel dattestation et un outil pédagogique de suivi des élèves. Vocabulaire : chacune des 7 « compétences » du socle commun est structurée en « domaines » eux-mêmes déclinés en « items ». Le livret comprend les attestations de sécurité routière et le certificat de prévention et secours civiques dont lobtention nest néanmoins pas obligatoire pour valider le socle en fin de collège.

6 Le BO n° 27 du 8 juillet 2010 Mise en œuvre du livret personnel de compétences. La validation des items : Dès quun item est jugé acquis, lindication peut en être portée sur le livret personnel de compétence. Cet enregistrement se traduit par la linscription de la date à laquelle cette évaluation est positive. La question de lacquis / non acquis ne se pose plus. On va vers une évaluation positive. Les items peuvent être renseignés au fur et à mesure des apprentissages, tout au long de la scolarité. Un item validé le reste. Importance de la décision déquipe à prendre sur le degré de maîtrise (ou dacquisition) exigé en particulier pour les items dont léquipe juge quils peuvent être évalués dès les premières années du cycle. La validation des compétences : La validation des compétences ( items) se fait en équipe en fin de cycle. Une compétence peut être validée même si « quelques » items ne sont pas évalués positivement. Si une compétence nest pas validée : léquipe fait ressortir les points restant à maîtriser et à consolider. Le processus de validation se poursuit tant que nécessaire. On va vers une évaluation différée et différenciée.

7 Le BO n° 27 du 8 juillet 2010 Mise en œuvre du livret personnel de compétences. Le livret, outil de suivi personnalisé de lélève. Pour identifier les points forts et les difficultés. Pour définir les objectifs des PPRE. En association avec les familles. Pour construire dès le début laccompagnement personnalisé lorsquune compétence nest pas acquise en fin de cycle.

8 Les questions qui se posent aux équipes. Doit-on imprimer un livret complet pour chaque élève? A chaque équipe de décider sachant que : Lapplication numérique est annoncée pour la rentrée prochaine. Les livrets déjà imprimés (ou achetés) pour les CE 1 lannée dernière peuvent rester valables car la seule différence concerne la case de validation (date au lieu de OUI / NON) Si, après décision de cycle, lévaluation de certains items peut se faire dès les premières années sur cycle, chaque enseignant devait disposer dun outil où reporter les items validés. se fait sur tout le cycle, tout enseignant devrait disposer dun outil où indiquer les items validés

9 Les questions qui se posent aux équipes. Comment mettre en cohérence livret personnel de compétence et documents périodiques dévaluation? Démarche dévaluation positive. Démarche dévaluation différée, voir différenciée.

10 Les questions qui se posent aux équipes. Comment déterminer le degré de maîtrise (ou dacquisition) attendu pour chaque item? Lélève doit être en situation de réussite de façon répétée et dans des situations différentes. Il y a trois principaux degrés de maîtrise : Savoir exécuter une action en réponse à une sollicitation connue, après entraînement (exemple : poser et résoudre une addition). Savoir choisir, parmi les procédures quon connaît, celle qui convient à une situation ou à une tâche non connue (exemple : choisir la bonne opération pour résoudre un problème). Savoir, parmi les procédures que lon connaît, choisir et combiner celles qui conviennent à une situation ou à une tâche non connue et complexe. Cest ce quon appelle la situation de transfert (exemple : utiliser ses connaissances en mathématiques et dans dautres disciplines pour résoudre un problème de la vie courante). La même tâche peut relever de degrés de maîtrise différents selon lâge de lélève.

11 Le degré de maîtrise (ou dacquisition): Définir le degré de maîtrise (ou dacquisition) permet : De différencier et apprentissages. De clarifier le niveau dexigence de lévaluation. Niveau 1 Après lecture avec lenseignant, surligner les mots du texte qui permettent de répondre à la question. Niveau 2 Après lecture silencieuse dun texte, surligner les mots qui permettent de répondre à des questions et formuler par écrit les réponses. Niveau 3 Ecrire les sous- titres manquant dun document lu seul. « Dégager le thème dun paragraphe ou dun texte court » (palier 1) Avec lenseignant qui guide, travail de reformulation des critères. Possibilité de travailler à deux sur le même texte. Possibilité de choisir le texte. Possibilité dappeler lenseignant avec une question formulée. Seuls et sans aide. Possibilité de choisir le texte.

12 Les questions qui se posent aux équipes. Sur quel critère valider ou non une compétence quand tous les items ne sont pas validés ? On peut sappuyer sur la définition du socle commun : « (…) ensemble de connaissances et de compétences quil est indispensable de maîtriser pour accomplir avec succès sa scolarité, poursuivre sa formation (…) ». Si pour un item lélève a atteint un degré de maîtrise lui permettant de poursuivre sa scolarité, on peut cocher « oui ». Les items cochés « non » permettent soit de justifier un redoublement, soit de pointer les domaines dans lesquels lélève aura tout de suite besoin de soutien pour poursuivre sans encombre sa scolarité. Autres questions?

13 Les besoins des équipes Temps de travail et de réflexion. Formation et expérimentation : Travailler par tâche complexe. Différencier. Différer, voir différencier lévaluation.


Télécharger ppt "Le livret personnel de compétences. Diocèse de Nice Réunion de CE du 17 Novembre 2010 Sophie Mathas."

Présentations similaires


Annonces Google