La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Pg1 On pourrait penser…. pg2 Les ateliers d’ ARSIMED  Toulouse, Congrès Réseau PIC, les 19 et 20/06/2008 Présentation d’un.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Pg1 On pourrait penser…. pg2 Les ateliers d’ ARSIMED  Toulouse, Congrès Réseau PIC, les 19 et 20/06/2008 Présentation d’un."— Transcription de la présentation:

1 pg1 On pourrait penser…

2 pg2 Les ateliers d’ ARSIMED  Toulouse, Congrès Réseau PIC, les 19 et 20/06/2008 Présentation d’un programme de déstigmatisation de la maladie et d’accompagnement à la prise de traitement psychiatrique  L’exemple de la schizophrénie Docteur E. Augeraud Psychiatre des hôpitaux Praticien Hospitalier Docteur M-L. Biscay Pharmacien des hôpitaux Praticien Hospitalier

3 pg3 A R SI MED ider à econnaître les gnes de la maladie et des icaments

4 pg4 Les Fondements

5 pg5 Les patients ne prennent pas leurs médicaments MALADIES% DE NON-OBSERVANCE: 50% Schizophrénie 42% - 59% Verdoux et al., Svedberg et al., Coldham et al., 2002 Dépression 21% - 37% Cramer & Rosenhek (1998) Trouble bipolaire 20% - 57% Cramer & Rosenhek (1998) Diabète19% - 80% Arthrite55% - 71% Cardio-vasculaire40% Antibiotiques50% World Health Report 2003

6 pg6 Conséquences de la non observance  Rémission plus longue et moins complète  Plus de résistance de la maladie  Plus d’hospitalisation  coût élevé  Plus de suicide  Moins de retour au niveau de fonctionnement antérieur  Plus de problème médico-sociaux  Plus de fardeau pour les familles Kane J. M. J Clin Psychiatry 2007.

7 pg7 Idées reçues Je ne suis pas malade Je ne prends pas mon TTT Je suis malade Je prends mon TTT La principale raison d’inobservance = défaut d’insight l’insight et la prise de traitement  effet on / off 2 3 Ce ne sont pas les effets EI qui font l’inobservance 4 Prise de traitement ne veut pas dire bon insight 5 Observance est conditionnée par efficacité du TTT lors du 1 er épisode 5 4 Références 1. 1.Drake et al., 2007 ; Kamali et al., 2006 ; Perkins et al., 2006 ; Mutsatsa et al., 2003 ; Lacro et al., 2002 ; Kampman et al., 2002 Robinson et al., 1999 ; Amador et al., Cooper et al., 2007; Leucht & Heres, 2006 ; Valenstein et al., 2002 ; Amador et al., 1993, 1994 et Perkins et al., 2008 ; Martijn et al., 2006 ; 4. 4.Cooper et al., 2007 ; Lieberman (Étude CATIE) et al., Perkins et al., 2008 ; Martijn et al., 2006 ; Freudenreich et al., 2004 ; Rettenbacher et al., 2004 ; Rogers et al., 1998

8 pg8 SZ est une maladie du cerveau… et c’est un problème ! Narr et al., 2000

9 pg9 Pour améliorer la « concordance » (Lalonde)  Établir une bonne alliance thérapeutique (Martijn 2006 ; Weiss 2002)  Psychoéducation pour contrer le pauvre insight : patient, famille (Bäuml 2006 et 2003 ; Merinder 2002 et 2000 ; Pinikahana 2002 ; Thornicroft 2001 ; Pekkala 2000 ; Smith 1997)  Contrer les attitudes négatives à l’égard de la médication en expliquant les raisons (Martijn 2006 ; Pinikahana 2002) et partager la décision avec le patient (Hamann et al. 2006)  Utiliser la résolution de problèmes et les techniques motivationelles (Byerly et al., 2005 ; O’Donnell et al., 2003 ; Zygmunt 2002 ; Kemp 1998)  Orienter le patient vers des programmes éducationnels ou groupes de soutien (Leucht & Heres 2006 ; Pinikahana 2002)  Planifier le suivi du patient et obtenir le soutien de la famille (Chien & Wong 2007 ; Magliano et al ; Pitschel-Walz et al ; Pinikahana 2002)  Faire l’avance de la demande / TTT précoce (Perkins 2007)

10 pg10 Comparaison de l’efficacité de différentes techniques psychothérapeutiques dans la schizophrénie Psychanalyse Thérapies psychodynamiques TCC Psychoéducation (patient, famille) Remédiation cognitive Phase aigue Efficacité non établie Efficacité avérée à court terme Efficacité confirmée dans la diminution des rechutes sur 2 ans Non concernée Phase de stabilisation et suivi Efficacité non établie Efficacité confirmée, acquisition d’HS, amélioration de la gestion des émotions Efficacité confirmée dans la diminution des rechutes à 18 mois (psychoéducation chez les patients), 1 à 2 ans (psychoéducation familiale) Efficacité démontrée

11 pg11 Le Programme

12 pg12 Rapport collaboratif Interventions thérapeutiques Conceptualisation des problèmes Entretienmotivationnel Méthodesthérapeutiques Évaluation Modules ARSIMED ®

13 pg13 PATIENTS EMEM Module(s) Patients temps Les ateliers d’ARSIMED - patients - Rapport Collaboratif

14 pg14 PROCHES Module famille temps Les ateliers d’ARSIMED - proches - Rapport Collaboratif Module(s) patients

15 pg15 Les préalables à l’accompagnement des psychotiques chroniques 2 pas en avant, 1 pas en arrière 1000 fois sur le métier remet ton ouvrage Voyage en terre étrangère

16 pg16 TP Pb Le rapport collaboratif Cungy, 2006

17 pg17 PT  Stratégie(s) d’ouverture Application des dimensions du RC Plan de collaboration baba = W Plan de Coll. TEMPS Le rapport collaboratif

18 pg18 De l’ intention Miller & Rollnick., 2002

19 pg19 To Action À l’ action Miller & Rollnick., 2002

20 pg20 Mener une EM Phase I Aider à bâtir la motivation (intrinsèque) Aider à renforcer l’engagement face au changement MOTIVATION Phase II Miller & Rollnick., 2002

21 pg21 Plan de changement  Les changements que je veux faire : …  Les raisons primordiales qui motivent à faire ces changements sont : …  Les étapes que je planifie d’entreprendre pour changer sont : … Actions spécifiquesQuand  Les façons dont les autres peuvent m’aider sont : … Qui Comment  Les éléments qui peuvent interférer avec mon plan sont : ObstaclesRéactions  Je saurais que mon plan fonctionne si : …

22 pg22 Modules du programme ARSIMED ® 1.Je reconnais ma maladie 2.Je prends un traitement psy 3.Je gère ma vie 4.Aider celui qu’on aime

23 pg23 Module 1 Module : Je reconnais ma maladie buts Connaître sa maladie pour mieux la gérer par la suite 4 habiletés

24 N°HabiletésObjectifs 1 Ma maladie et ses symptômes Il s’agit d’apprendre  À savoir que l’on est atteint d’une maladie  À connaître les symptômes de sa maladie en en soulignant le caractère biologique 2 Causes, déclencheurs et évolution Il s’agit d’apprendre à  Connaître les facteurs –De maintien de sa maladie –Précipitants sa maladie  Différencier causes et déclencheurs et introduire le caractère chronique de la maladie 3 Obtenir des informations concernant ma maladie Il s’agit d’apprendre  Comment la maladie agit sur soi  Pourquoi il est nécessaire de connaître sa maladie  Quels sont les bénéfices à connaître sa maladie 4 Éviter drogues et alcool Il s’agit d’apprendre  Les inconvénients des drogues et de l’alcool et les bénéfices de ne pas en prendre  Comment refuser drogues et alcool  Comment résister à utiliser ces substances pour compenser son stress, son angoisse, son manque d’estime de soi et la dépression  Comment parler avec les professionnels de santé de l’alcool et des drogues

25 pg25 Module 2 Module : Je prends un traitement psy buts Connaître son traitement et savoir le gérer 5 habiletés Liberman., 2002

26 N°HabiletésObjectifs 1 Obtenir des informations concernant mon traitement Il s’agit d’apprendre  Comment les médicaments fonctionnent  Pourquoi il est nécessaire de prendre son traitement au long cours  Quels sont les bénéfices de prendre un traitement 2 Savoir prendre et évaluer l’efficacité de mon traitement Il s’agit d’apprendre comment  Prendre son traitement correctement  Évaluer quotidiennement l’efficacité de son traitement 3 Identifier les effets indésirables de mon traitement Il s’agit d’apprendre  Quels sont les principaux effets indésirables de son traitement antipsychotique  À savoir comment gérer ces effets indésirables lorsqu’ils apparaissent 4 Négocier un problème de traitement Il s’agit d’apprendre à demander assistance auprès de soignants quand un problème avec les médicaments survient 5 Prendre des traitements à action prolongée Il s’agit d’apprendre  Ce qu’est un traitement à action prolongée  Les avantages et les inconvénients de ce traitement  Les différences entre ce type de traitement et le traitement oral Liberman., 2002

27 pg27 Module 3 Module : Je gère ma vie buts Apprendre à gérer les difficultés de la vie quotidiennes Résolution de problèmes et jeux de rôles Liberman., 2002

28 pg28 Si tu donnes un poisson à un homme qui a faim, il mangera un repas. Si tu lui apprends à pêcher, il mangera pour le restant de ces jours. Kuan-Tzer

29 pg29 Module 4 Module : Aider celui qu’on aime buts et Psychoéducation des proches à la maladie et au traitement et accompagnement du malade dans l’acceptation de son traitement 3 habiletés Liberman., 2002 ; Amador., 2002

30 N°HabiletésObjectifs 1 Psychoéducation à la maladie et au traitement Il s’agit d’apprendre  À connaître la schizophrénie et ses symptômes en en soulignant le caractère biologique  À connaître les traitements médicamenteux ou non de la maladie 2 Comment communiquer avec son proche  Il s’agit d’apprendre à communiquer avec son proche pour l’aider à accepter son traitement  Méthode EEAP du Dr X. AMADOR 3 Résoudre les problèmes de la vie quotidienne  Il s’agit d’apprendre à résoudre les problèmes lorsque le proche ne prend pas le traitement  Est souvent évoqué la question de l’hospitalisation de son proche sans son consentement Liberman., 2002 ; Amador., 2002

31 pg31 PROCHES PATIENTS EMEM 3 Modules Patients 1 Module Famille temps Les ateliers d’ARSIMED Rapport Collaboratif Aigue …………………………….Stabilisation………………………….. phases Rechute GROUPE INDIVIDUEL

32 pg32

33 pg33 Les techniques utilisées  Motivationnelles  Psychoéducationnelles  Restructuration cognitive  Jeux de rôle  Résolution de problèmes TCC

34 pg34 Intervenants, interventions et autres

35 pg35

36 pg36 Merci de votre attention Avez-vous des Questions ?


Télécharger ppt "Pg1 On pourrait penser…. pg2 Les ateliers d’ ARSIMED  Toulouse, Congrès Réseau PIC, les 19 et 20/06/2008 Présentation d’un."

Présentations similaires


Annonces Google