La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le pouvoir dans les organisations  Le pouvoir, concept complexe  Autorité et pouvoir L’autorité est: «trace la ligne de démarcation entre le comportement.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le pouvoir dans les organisations  Le pouvoir, concept complexe  Autorité et pouvoir L’autorité est: «trace la ligne de démarcation entre le comportement."— Transcription de la présentation:

1 Le pouvoir dans les organisations  Le pouvoir, concept complexe  Autorité et pouvoir L’autorité est: «trace la ligne de démarcation entre le comportement des individus en tant que membres de l’organisation et leur comportement en dehors de celle-ci. C’est l’autorité qui confère à l’organisation sa structure formelle » (Simon, 1983).  Le pouvoir, concept complexe  Autorité et pouvoir L’autorité est: «trace la ligne de démarcation entre le comportement des individus en tant que membres de l’organisation et leur comportement en dehors de celle-ci. C’est l’autorité qui confère à l’organisation sa structure formelle » (Simon, 1983).

2 Rappel La structure est l’ancêtre de l’organigramme Chaque organisation est dotée d’une structure Le sommet exerce l’autorité sur l’ensemble des fonctions La structure est l’ancêtre de l’organigramme Chaque organisation est dotée d’une structure Le sommet exerce l’autorité sur l’ensemble des fonctions

3 L’autorité = pouvoir lié au poste hiérarchique ou à la fonction ; c’est ce que H. Mintzberg (1985) appelle pouvoir formel ou officiel, qui constitue également une forme de pouvoir légitime. Selon cet auteur l’autorité prend sa source dans la coalition externe, là où se trouvent les agents d’influence qui disposent d’un pouvoir légitime (propriétaires de l’organisation… L’autorité = pouvoir lié au poste hiérarchique ou à la fonction ; c’est ce que H. Mintzberg (1985) appelle pouvoir formel ou officiel, qui constitue également une forme de pouvoir légitime. Selon cet auteur l’autorité prend sa source dans la coalition externe, là où se trouvent les agents d’influence qui disposent d’un pouvoir légitime (propriétaires de l’organisation…

4 Les fonctions d’autorité Max Weber (1922), le premier, a observé que toute société devait reposer sur un type de domination reconnue comme légitime. Dans ce modèle d’organisation, les règles déterminent à la fois l’autorité et les activités structurées en fonctions officielles et hiérarchisées qui sont remplies, selon des procédures écrites, par des «fonctionnaires» recrutés pour leur qualification professionnelle. Max Weber (1922), le premier, a observé que toute société devait reposer sur un type de domination reconnue comme légitime. Dans ce modèle d’organisation, les règles déterminent à la fois l’autorité et les activités structurées en fonctions officielles et hiérarchisées qui sont remplies, selon des procédures écrites, par des «fonctionnaires» recrutés pour leur qualification professionnelle.

5  L’organigramme permet de comprendre les niveaux d’autorité et de pouvoir et les relations d’autorité  Le pouvoir est cette possibilité qu’un individu a d’imposer sa volonté à un autre, l’autorité, c’est cette forme de pouvoir reconnue et sanctionnée par l’organigramme, ou par une autre source officielle (Maillet,1988). La notion de pouvoir englobe le pouvoir légitime, le droit de commander ou de donner des ordres. En ce sens, l’autorité peut être perçue comme une influence allant de haut en bas (Allan et Porter, 1983).  L’organigramme permet de comprendre les niveaux d’autorité et de pouvoir et les relations d’autorité  Le pouvoir est cette possibilité qu’un individu a d’imposer sa volonté à un autre, l’autorité, c’est cette forme de pouvoir reconnue et sanctionnée par l’organigramme, ou par une autre source officielle (Maillet,1988). La notion de pouvoir englobe le pouvoir légitime, le droit de commander ou de donner des ordres. En ce sens, l’autorité peut être perçue comme une influence allant de haut en bas (Allan et Porter, 1983).

6 Autorité/Pouvoir dans des approches différentes  Fayol et autres: Autorité est ce que l’organigramme confère au titulaire du poste comme pouvoir de commander  Chez les sociologues (Crozier et Friedberg): l’autorité est la confiance que l’on fait à quelqu’un, qu’il soit dans une position hiérarchique ou non, et dont on suit l’ordre ou le conseil. « Il a de l’autorité » veut dire que sa séduction ou sa compétence engendre une action conforme à son désir sans contrainte et avec confiance.  Fayol et autres: Autorité est ce que l’organigramme confère au titulaire du poste comme pouvoir de commander  Chez les sociologues (Crozier et Friedberg): l’autorité est la confiance que l’on fait à quelqu’un, qu’il soit dans une position hiérarchique ou non, et dont on suit l’ordre ou le conseil. « Il a de l’autorité » veut dire que sa séduction ou sa compétence engendre une action conforme à son désir sans contrainte et avec confiance.

7


Télécharger ppt "Le pouvoir dans les organisations  Le pouvoir, concept complexe  Autorité et pouvoir L’autorité est: «trace la ligne de démarcation entre le comportement."

Présentations similaires


Annonces Google