La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

 Définition de la responsabilité pénale - Elle est mise en jeu, lorsque le comportement (acte ou omission) d’une ou plusieurs personnes portant atteinte.

Présentations similaires


Présentation au sujet: " Définition de la responsabilité pénale - Elle est mise en jeu, lorsque le comportement (acte ou omission) d’une ou plusieurs personnes portant atteinte."— Transcription de la présentation:

1

2  Définition de la responsabilité pénale - Elle est mise en jeu, lorsque le comportement (acte ou omission) d’une ou plusieurs personnes portant atteinte aux valeurs sociales est puni par la loi ou les règlements. Le comportement fautif doit être une INFRACTION - Le code pénal a mis en place une classification tripartite des infractions :  Les contraventions  Les délits  Les crimes - La responsabilité pénale vise à réprimer un comportement fautif, au contraire de la responsabilité civile qui cherche à réparer le dommage causé à la victime

3  Parmi les infractions les plus fréquentes, susceptibles d’être commises dans les relations de travail, certaines sont prévues par le Code du travail et d’autres par le Code pénal. Infractions relatives à l’hygiène et la sécurité dans les conditions de travail Les atteintes à la dignité de la personne Le délit d’entrave Le travail illégal

4  En matière de santé et de sécurité au travail, le Code du travail a édicté de nombreuses règles dont le non- respect est sanctionné par :  le Code du travail « double visage » du droit  le Code pénal pénal du travail A) La responsabilité pénale au titre du Code du travail Les infractions relatives à l’hygiène et à la sécurité dans les conditions du travail se fonde sur l’article L C. Trav., lorsque ce dernier méconnaît, par sa faute personnelle, les dispositions en matière d’hygiène et de sécurité énuméré dans cet article

5  Pour que la responsabilité pénale de l’employeur soit retenue, l’article L exige une faute personnelle consistant en un manquement à une règle précise d’hygiène et de sécurité.  Il est de jurisprudence constante qu’il appartient à l’employeur « de veiller personnellement à la stricte application par ses subordonnés des prescriptions légales ou réglementaires destinées à assurer la sécurité du personnel » ( Arrêt de principe, Cass. Crim., 23 novembre 1950)

6  Les textes d’incrimination du Code du travail en santé et sécurité du travail sont des délits et des contraventions faisant encourir à leur auteur des peines d’amendes et/ou de prison.  Les délits  Art. L : liste des règles d’hygiène et de sécurité dont l’inobservation est sanctionnée par une amende de € et, en cas de récidive, une peine de prison d’un an et de € d’amende  Art. L : non-respect de la mesure prise par l’inspecteur du travail (EX : arrêt de chantier si danger grave et imminent)  Art. L : atteinte à la constitution, à la désignation et au fonctionnement du CHSCT  Art. L : travail des femmes enceintes et des jeunes travailleurs

7  Les contraventions  Art. R : résultats de l’évaluation des risques non consignés ni mis à jour dans un document (amende pour contraventions de 5 ème classe)  Art. R : mise en demeure résultant d’une situation dangereuse (même amende)  Art. R : travaux interdits aux femmes enceintes  Art. R et R : travaux interdits aux jeunes travailleurs  Art. R à R : médecine du travail

8 B) La responsabilité pénale au titre du Code pénal Suite à un accident du travail, l’employeur peut être poursuivi pour homicide ou blessures involontaires s’il a commis une faute d’imprudence, de négligence ou bien un manquement à une obligation de prudence ou de sécurité imposée par la loi et le règlement. Selon la gravité du dommage causé, les infractions sont qualifiées de : - délits non intentionnels - contraventions non intentionnels

9 INFRACTIONSANCTIONS Violation Simple imprudence manifestement délibérée Atteinte à l’intégrité sans incapacité de travail Amende (contravention de 2 e classe) Amende (contravention de 5 e classe) Incapacité de travail inférieure ou égale à 3 mois Amende (contravention de 5 e classe) 1 an d’emprisonnement, € Incapacité de travail supérieur à 3 mois 2 ans d’emprisonnement, € 3 ans d’emprisonnement, Homicide involontaire3 ans d’emprisonnement, € 5 ans d’emprisonnement, €

10  L’employeur est tenu personnellement au respect de la règlementation applicable dans l’entreprise. Sous certaines conditions, les tribunaux admettent que le chef d’entreprise puisse confier, par le mécanisme de la délégation de pouvoirs, une partie de ses droits et obligations à un salarié.  Seule la responsabilité pénale de l’employeur (à l’exclusion de sa responsabilité civile) peut être écartée par ce biais.

11 A) Les conditions de validité de la délégation de pouvoirs 1- Les domaines de la délégation de pouvoirs 2- Qui peut déléguer ? 3- Qui peut recevoir délégation ? 4- Peut-il y avoir subdélégation ? 5- Le formalisme de la délégation de pouvoirs

12 B) Les effets de la délégation de pouvoirs 1- Les effets à l’égard du délégant 2- Les effets à l’égard du délégataire 3- Les effets à l’égard de la société, personne morale


Télécharger ppt " Définition de la responsabilité pénale - Elle est mise en jeu, lorsque le comportement (acte ou omission) d’une ou plusieurs personnes portant atteinte."

Présentations similaires


Annonces Google