La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Module 2 Prise en charge de l’AVC hyperaigu Pratiques optimales des soins infirmiers dans le continuum des soins de l’AVC NS NC.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Module 2 Prise en charge de l’AVC hyperaigu Pratiques optimales des soins infirmiers dans le continuum des soins de l’AVC NS NC."— Transcription de la présentation:

1 1 Module 2 Prise en charge de l’AVC hyperaigu Pratiques optimales des soins infirmiers dans le continuum des soins de l’AVC NS NC

2 La présente séance comprend des présentations et des activités visant à accroître votre apprentissage. La présente séance comprend des présentations et des activités visant à accroître votre apprentissage. Nous visons à ce qui vous découvriez la manière optimale de mettre en œuvre dans votre établissement les outils qui vous seront présentés ici, et ce, de concert avec vos collègues. Nous visons à ce qui vous découvriez la manière optimale de mettre en œuvre dans votre établissement les outils qui vous seront présentés ici, et ce, de concert avec vos collègues. Alors, allons-y! Alors, allons-y! Bienvenue! 10/6/20142 Prise en charge de l’AVC hyperaigu

3 D’abord, que voudriez-vous tirer de ce module? 10/6/20143 Attentes? Prise en charge de l’AVC hyperaigu

4 Discuter de l’impact qu’a la prise en charge de l’AVC hyperaigu sur les résultats de santé des patients. Déterminer votre rôle dans les soins préhospitaliers et à l’urgence pour l’AVC. Examiner les Recommandations pour les pratiques optimales en matière de prise en charge de l’AVC hyperaigu. Envisager comment vous pouvez aider à les mettre en œuvre dans votre établissement. Cerner votre rôle dans l’enseignement au patient et à l’aidant. Élaborer un plan d’action pour la prise en charge de l’AVC hyperaigu. Objectifs 10/6/20144 Prise en charge de l’AVC hyperaigu

5 Introduction15 min AVC 101 (facultatif)15 min Soins préhospitaliers de l’AVC45 min En salle d’urgence30 min Pause15 min RPO pour la prise en charge de l’AVC hyperaigu45 min Enseignement au patient et à la famille15 min Synthèse30 min Ordre du jour 5 Prise en charge de l’AVC hyperaigu

6 Prévention de l’AVC Sensibilisation du public et enseignement au patient Prise en charge de l’AVC hyperaigu Soins actifs du patient d’AVC aigu hospitalisé Réadaptation post-AVC et réintégration dans la communauté Continuum des soins de l’AVC Prise en charge de l’AVC hyperaigu

7 L’évaluation précoce des soins de réadaptation devrait être amorcée ici. Continuum des soins de l’AVC Prise en charge de l’AVC hyperaigu Prévention de l’AVC Sensibilisation du public et enseignement au patient Prise en charge de l’AVC hyperaigu Soins actifs du patient d’AVC aigu hospitalisé Réadaptation post-AVC et réintégration dans la communauté

8 L’AVC aigu est une urgence médicale et l’optimisation des soins donnés à l’extérieur de l’hôpital améliore les résultats de santé du patient. Les SMU jouent un rôle clé dans l’évaluation et la prise en charge. Les interventions en phase aiguë, telle la thrombolyse, ont un délai de prestation critique. 10/6/20148 Diriger les ambulances vers un centre de soins de l’AVC permet une évaluation, un diagnostic et des soins précoces et favorise les résultats de santé. Pourquoi est-ce si important? Prise en charge de l’AVC hyperaigu

9 Une synthèse des recommandations pour les pratiques optimales dans le continuum des soins de l’AVC Les RPO abordent les sujets clés. On s’est engagé à les actualiser et les mettre à niveau aux deux ans. Première édition diffusée en 2006 La mise à jour actuelle date de 2008 Comprend 4 nouvelles recommandations Amplifie les RPO existantes 2 décembre 2008

10 INSÉRER LE DIAPORAMA 10/6/ À l’intention des auditoires n’ayant pas de connaissances de base de l’AVC AVC 101 Prise en charge de l’AVC hyperaigu

11 10/6/ Prise en charge de l’AVC hyperaigu Soins préhospitaliers de l’AVC 45 min

12 Soins préhospitaliers de l’AVC 10/6/ ACTIVITÉ PAR TABLE Prise en charge de l’AVC hyperaigu Votre rôle dans les soins préhospitaliers de l’AVC 1. À vos tables, discutez des pratiques optimales pour des soins préhospitaliers de l’AVC efficaces : Quels renseignements les SMU doivent-ils réunir au sujet du patient? Que pouvez-vous faire pour que l’évaluation et le triage se fassent rapidement à l’hôpital? 2. Quand vous aurez terminé, nous débrefferons le groupe complet afin d’en arriver à formuler quelques pratiques optimales.

13 Le patient devrait être immédiatement transporté à l’établissement le plus proche qui fournit des soins d’urgence pour l’AVC (RPO 3.1) Le patient ou d’autres membres du public doivent immédiatement communiquer avec les SMU. Les répartiteurs des SMU qui assurent le triage doivent attribuer la priorité. Les ambulanciers doivent utiliser un outil standard de dépistage. Des protocoles pour le transport direct doivent être en place. Les renseignements/antécédents cruciaux doivent être obtenus. L’établissement de destination doit être avisé. Rôle des SMU dans les soins de l’AVC hyperaigu 10/6/ DÉBREFFAGE Prise en charge de l’AVC hyperaigu

14 De la reconnaissance des symptômes à la pré-admission 14 Soins préhospitaliers de l’AVC Détection Répartition Livraison Porte 10/6/2014 Prise en charge de l’AVC hyperaigu

15 15 Pourquoi l’heure de l’apparition des symptômes est-elle un donnée cruciale? Pourquoi l’heure de l’apparition des symptômes est-elle un donnée cruciale? Les patients d’AVC qui arrivent à l’urgence en moins de trois heures et demie de l’apparition des symptômes peuvent être des candidats à un traitement thrombolytique. Les patients d’AVC qui arrivent à l’urgence en moins de trois heures et demie de l’apparition des symptômes peuvent être des candidats à un traitement thrombolytique. Les décisions quant à l’hôpital de destination peuvent être basées sur l’heure de l’apparition des symptômes d’AVC. Les décisions quant à l’hôpital de destination peuvent être basées sur l’heure de l’apparition des symptômes d’AVC. Soins du patient d’AVC 10/6/2014 Prise en charge de l’AVC hyperaigu

16 16 Un homme de 53 ans, avec des antécédents d’hypertension, est arrivé en ambulance à l’urgence. Son employeur avait remarqué des troubles de la parole, de la marche et de la vision. Un homme de 53 ans, avec des antécédents d’hypertension, est arrivé en ambulance à l’urgence. Son employeur avait remarqué des troubles de la parole, de la marche et de la vision. L’employeur a signalé que le patient quittait habituellement sa maison à 3 h 40 et arrivait au travail avant 4 h; toutefois, personne ne l’a vu arriver et une horloge enregistreuse n’est pas utilisée. L’employeur a signalé que le patient quittait habituellement sa maison à 3 h 40 et arrivait au travail avant 4 h; toutefois, personne ne l’a vu arriver et une horloge enregistreuse n’est pas utilisée. On a appelé les ambulanciers vers 5 h. On a appelé les ambulanciers vers 5 h. Quelle est l’heure d’apparition de l’AVC? Quelle est l’heure d’apparition de l’AVC? Quand il s’est couché? Quand il s’est couché? 3 h 40? 3 h 40? 4 h? 4 h? 5 h? 5 h? Dernière fois vu normal /6/2014 ÉTUDE DE CAS Prise en charge de l’AVC hyperaigu

17 17 Nous savons : Nous savons : que le patient est arrivé en automobile; il est peu probable que l’AVC a débuté avant qu’il ne quitte la maison. que le patient est arrivé en automobile; il est peu probable que l’AVC a débuté avant qu’il ne quitte la maison. Il est possible : Il est possible : que les symptômes de l’AVC PEUVENT d’abord avoir été très légers, qu’il les a ignorés et est parti néanmoins de chez lui pour aller au travail. que les symptômes de l’AVC PEUVENT d’abord avoir été très légers, qu’il les a ignorés et est parti néanmoins de chez lui pour aller au travail. Décision : Décision : Puisque nous n’en avons pas la preuve, nous pourrions PROVISOIREMENT indiquer 3 h 40 comme heure de l’apparition de l’AVC quitte à la réviser après une étude plus approfondie des antécédents. Puisque nous n’en avons pas la preuve, nous pourrions PROVISOIREMENT indiquer 3 h 40 comme heure de l’apparition de l’AVC quitte à la réviser après une étude plus approfondie des antécédents. Ce qui manque : Ce qui manque : c’est de trouver une personne qui l’a vu et peut témoigner qu’il était normal ou manifestement pas dans son état normal avant l’appel aux ambulanciers. c’est de trouver une personne qui l’a vu et peut témoigner qu’il était normal ou manifestement pas dans son état normal avant l’appel aux ambulanciers. Dernière fois vu normal /6/2014 ÉTUDE DE CAS

18 18 Étapes préhospitalières importantes 10/6/2014 Prise en charge de l’AVC hyperaigu Une détermination et un dépistage rapides par les fournisseurs de soins préhospitaliers sur le terrain La mesure de la glycémie pour écarter l’hypoglycémie en tant que cause du déficit neurologique Un avis donné à l’hôpital de destination Le transport Les traitements en vue de stabiliser le patient

19 19 Composantes clés des aide-mémoire des ambulanciers 10/6/2014 Prise en charge de l’AVC hyperaigu Cerner les patients d’AVC de manière cohérente Évaluer trois principaux signes : Affaissement de la face Faiblesse du bras Troubles de la parole Fondé sur la Cincinatti Pre-Hospital Stroke Scale (CPSS) ou la Los Angeles Stroke Scale

20 20 Cincinnati Pre-Hospital Stroke Scale 10/6/2014 REVUE Prise en charge de l’AVC hyperaigu Patients qui présentent 1 des 3 signes : Probabilité d’AVC aigu si les symptômes sont nouveaux : 72 % Patients qui présentent les 3 signes : Probabilité d’AVC aigu si les symptômes sont nouveaux : 85 % Si le patient a un score positif sur la CPSS ou présente un ou plusieurs des signes, il faut activer immédiatement le protocole d’AVC aigu local.

21 Prise en charge de l’AVC hyperaigu 21 10/6/2014 Soins préhospitaliers de l’AVC Apparition des symptômes Heure Trauma (antécédents) Crise épileptique Examen neurologique Perte de connaissance Échelle d’AVC préhospitalier Échelle d’AVC préhospitalier Données de base Âge et sexe Principale plainte Autres éléments excluant le t-PA Selon les critères d’inclusion/d’exclusion pour le t-PA Les renseignements obtenus et transmis par les SMU sont cruciaux.

22 Prise en charge de l’AVC hyperaigu Échelle d’AVC des NIH Outil standard d’évaluation et de mesure du déficit neurologique Outil standard d’évaluation et de mesure du déficit neurologique Mesure le niveau de conscience, les mouvements des yeux, la vision, la paralysie faciale, les fonctions motrices, le langage, la dysarthrie, l’extinction et l’inattention Mesure le niveau de conscience, les mouvements des yeux, la vision, la paralysie faciale, les fonctions motrices, le langage, la dysarthrie, l’extinction et l’inattention Peut servir à quantifier les fonctions neurologiques dans des catégories précises à divers moment. Peut servir à quantifier les fonctions neurologiques dans des catégories précises à divers moment. 10/6/201422

23 Prise en charge de l’AVC hyperaigu Échelle de l’AVC des NIH 10/6/ Source: EXEMPLE

24 Prise en charge de l’AVC hyperaigu Échelle d’AVC des NIH 10/6/ Source: EXEMPLE

25 Échelle d’AVC CNS 10/6/ Prise en charge de l’AVC hyperaigu La Canadian Neurological Scale (échelle neurologique canadienne) a été conçue en vue de servir d’outil clinique simple permettant d’évaluer l’état neurologique de patients d’AVC aigu. Elle mesure le niveau de conscience, le sens de l’orientation, la parole et les fonctions motrices.

26 Échelle d’AVC CNS 10/6/ EXEMPLE Prise en charge de l’AVC hyperaigu

27 Jeu-questionnaire Bilan JEU Prise en charge de l’AVC hyperaigu

28 Bilan 10/6/ À quel type d’établissement les SMU devraient-ils immédiatement transporter le patient pour la prise en charge de l’AVC hyperaigu? À l’hôpital le plus proche qui offre des soins d’urgence pour l’AVC Prise en charge de l’AVC hyperaigu

29 Check Up 10/6/ admission Quelles sont les quatre étapes des soins préhospitaliers de l’AVC de la reconnaissance à la pré- admission? Détection, Répartition, Livraison, Porte Prise en charge de l’AVC hyperaigu

30 Check Up 10/6/ Quels sont les quatre étapes de soins de l'AVC pré- hospitaliers de la reconnaissance de pré- admission? Détection, d'expédition, de livraison, de porte Prise en charge de l’AVC hyperaigu

31 Check Up 10/6/ Pourquoi connaître l’heure de l’apparition des symptômes est-ce si crucial? Les patients d’AVC qui peuvent être diagnostiqués à l’aide de la TDM dans les trois heures qui suivent l’apparition des symptômes pourraient être des candidats au traitement thrombolytique. Prise en charge de l’AVC hyperaigu

32 Check Up 10/6/ Pourquoi la mesure de la glycémie est-elle si importante? Pour exclure l’hypoglycémie en tant que cause du déficit neurologique. Prise en charge de l’AVC hyperaigu

33 Check Up 10/6/ Que mesure l’échelle préhospitalière d’AVC? 1.L’affaissement de la face 2.La faiblesse du bras 3.Les troubles de la parole Prise en charge de l’AVC hyperaigu

34 Check Up 10/6/ Quelle est la probabilité d’un AVC si le patient présente des anomalies à l’égard des trois mesures de l’échelle de Cincinnati et que les symptômes sont nouveaux? Une probabilité de 85 % Prise en charge de l’AVC hyperaigu

35 Check Up 10/6/ Que mesure l’échelle de l’AVC des NIH? Le niveau de conscience, les mouvements des yeux, la vision, la paralysie faciale, les fonctions motrices, le langage, la dysarthrie, l’extinction et l’inattention Prise en charge de l’AVC hyperaigu

36 Check Up 10/6/ Que mesure la Canadian Neurological Scale? Niveau de conscience, sens de l’orientation, parole et fonctions motrices Prise en charge de l’AVC hyperaigu

37 En salle d’urgence 30 min

38 « Chaîne de survie » en 7 étapes Détection Répartition Livraison Porte Données Décision Intervention Prise en charge de l’AVC hyperaigu

39 Le temps, c’est du cerveau

40 1. Les soins à l’urgence ne sont qu’un début. 2. Les patients auront des résultats de santé différents : une ressuscitation (récupération complète ou presque complète) une incapacité légère à modérée une incapacité modérée à grave Où vous pouvez faire la différence! VOILÀ OÙ VOUS POUVEZ VRAIMENT FAIRE LA DIFFÉRENCE! Prise en charge de l’AVC hyperaigu

41 Rendement décroissant alors que le temps passe Résultat favorable (mRS 0-1, BI , NIHH 0-1) à 90 jours Ratio d’incidence approché ajusté, intervalle de confiance de 95%, de l’apparition des symptômes jusqu’au moment du traitement (OTT) ITT population (N=2776) Analyse d’ensemble NINDS tPA, ATLANTIS, ECASS-I, ECASS-II ~4h 40min Courtesy Brott T et al

42 Your Role in the Emergency Room 1. At your tables, discuss and flip chart key points about your role in the ER: What can you do to assess patients & triage rapidly? What are the key activities of the stroke team? What is your role in facilitating a smooth transfer from ER to an inpatient unit? 2. When done, we’ll debrief the whole group to arrive at some best practices In the Emergency Room TABLE ACTIVITY Prise en charge de l’AVC hyperaigu

43 What is the single most important key to stroke care success? In the Emergency Room Interprofessional Communication! … so that everyone knows what to do and things can be activated simultaneously! Prise en charge de l’AVC hyperaigu

44 What needs to get done? In the Emergency Room TABLE ACTIVITY Prise en charge de l’AVC hyperaigu

45 Include: Maintaining or improving breathing, CV function, nutrition, hydration and electrolyte balance Evidenced based neurological assessment Limiting further neurological damage Preventing complications Treating or modifying reversible risk factors Patient and family education Treatment Objectives Prise en charge de l’AVC hyperaigu

46 Check airway, breathing, vitals (including temperature) Ensure adequate respiration, monitor BP and cardiac rhythm Establish time of stroke symptom onset Alert “stroke team” Establish IV access-possibly 2 lines Draw blood for CBC, blood glucose and other tests (INR) Early Management – Initial Steps Prise en charge de l’AVC hyperaigu

47 Perform neuro assessment NIH Stroke Scale Canadian Neurological Scale Use of preprinted standard orders or protocols Order a CT scan Keep NPO until swallowing screen completed Educate patient and family Early Management – Initial Steps Prise en charge de l’AVC hyperaigu

48 Hyperacute Stroke Management In the Emergency Room In the Emergency Room Candidates for t-PA

49 Bypass and repatriation protocols to closest Regional Stroke Centre Established thrombolysis protocol Triage: Rapid assessment using Acute Stroke protocol eligibility criteria / NIH Stroke Scale t-PA target times: ensure you can meet the < 4.5 hr window (ECASS III) Access to CT scanning Stroke team: (Stroke expert, emergency or family physician, nursing staff, allied healthcare professionals, stroke survivor, family, support network central to team) Optimal Stroke Management with rt-PA Prise en charge de l’AVC hyperaigu

50 Hyperacute Stroke Management In the Emergency Room In the Emergency Room Exclusions for t-PA

51 Exclusion criteria for intravenous t-PA CT evidence of cerebral hemorrhage or an infarction that involves >1/3 of the middle cerebral artery territory Blood pressure >185/110 mmHg that cannot be reduced with appropriate intravenous bolus dose of labetalol (alpha blocker) A prolonged PTT (Partial Thromboplastin Time), or an INR (International Normalized Ratio) >1.7 (1.4), or platelet count <100,000/mm Stroke or head injury within past 3 months Major surgery within past 14 days Optimal Stroke Mgmt with t-PA: Triage Prise en charge de l’AVC hyperaigu

52 Exclusion criteria for intravenous t-PA, cont… Seizures at onset of stroke Other major bleeding (e.g., gastrointestinal) within past 21 days MI within past 14 days Rapidly improving neurological signs or minimal deficit Other illness that, in the physician’s judgment, could limit effectiveness of t-PA or increase risk of bleeding Optimal Stroke Mgmt with t-PA: Triage Prise en charge de l’AVC hyperaigu

53 EMonitoring needs during t-PA treatment Canadian Guidelines for Intravenous Thrombolytic Treatment in Acute Stroke: (1998) Vital signs should be taken every 15 minutes during the drug infusion, then 30 minutes for the next 2 hours, then hourly for 5 hours Neurovital signs should be performed hourly for 6 hours, and then according to the patient's condition In the Emergency Room Source: Can. J. Neurol. Sci. 1998; 25: 257 Prise en charge de l’AVC hyperaigu

54 Check Up Quiz QUIZ Prise en charge de l’AVC hyperaigu

55 Check Up 10/6/ What is the single most important key to stroke care success Interprofessional Communication! … so that everyone knows what to do and things can be activated simultaneously Prise en charge de l’AVC hyperaigu

56 Check Up 10/6/ What is the t-PA target time? Ensure you can meet the < 4.5 hr window (ECASS III) Prise en charge de l’AVC hyperaigu

57 Check Up 10/6/ Who should be part of the Stroke team? Stroke expert, emergency or family physician, nursing staff, allied healthcare professionals, stroke survivor, family, support network central to team Prise en charge de l’AVC hyperaigu

58 Check Up 10/6/ According to the Canadian Guidelines for Intravenous Thrombolytic Treatment in Acute Stroke, when should vital signs be taken? Every 15 minutes during the drug infusion, then 30 minutes for the next 2 hours, then hourly for 5 hours Prise en charge de l’AVC hyperaigu

59 Check Up 10/6/ A stroke or head injury within what period of time is an exclusion for intravenous tPA treatment? Stroke or head injury within past 3 months Prise en charge de l’AVC hyperaigu

60 Let’s take a break… 15 min Hyperacute Stroke Management

61 Best Practice Recommendations 45 min Hyperacute Stroke Management

62 3.1 EMS management of acute stroke patients Patients who show signs and symptoms of hyperacute stroke, usually defined as symptom onset within the previous 4.5 hours, must be treated as time-sensitive emergency cases and should be transported without delay to the closest institution that provides emergency stroke care Patient or other members of public must make immediate contact with EMS EMS dispatchers must triage as priority Paramedics should use diagnostic screening tool Direct transport protocols should be in place Critical information/history should be obtained Receiving facility must be notified Best Practices Recommendations OVERVIEW Prise en charge de l’AVC hyperaigu

63 3.2 Acute management of TIA and minor stroke Patients who present with symptoms suggestive of minor stroke or transient ischemic attack must: Undergo a comprehensive evaluation to confirm the diagnosis Begin treatment to reduce the risk of major stroke as soon as is appropriate to the clinical situation Best Practices Recommendations OVERVIEW Prise en charge de l’AVC hyperaigu

64 3.3 Neurovascular imaging All patients with suspected acute stroke or transient ischemic attack should undergo brain imaging immediately In most cases, initial modality in a non-contrast CT scan Vascular imaging should be done as soon as possible If MRI is performed, it should include diffusion-weighted sequences Best Practices Recommendations OVERVIEW Prise en charge de l’AVC hyperaigu

65 3.4 Blood glucose abnormalities All patients with suspected acute stroke should have their blood glucose concentration checked immediately. Blood glucose measurement should be repeated if the first value is abnormal or if the patient is known to have diabetes. Hypoglycemia should be corrected immediately Elevated blood glucose concentrations should be treated with glucose-lowering agents Best Practices Recommendations OVERVIEW Prise en charge de l’AVC hyperaigu

66 3.5 Acute thrombolytic therapy All patients with disabling acute ischemic stroke who can be treated within 4.5 hours after symptom onset should be evaluated without delay to determine their eligibility for treatment with intravenous tissue plasminogen activator (alteplase) All eligible patients should receive intravenous alteplase within 1 hour of arrival (door-to-needle time < 60 min) Administration of alteplase should follow the ASA guidelines Best Practices Recommendations OVERVIEW Prise en charge de l’AVC hyperaigu

67 3.6 Acute ASA therapy All acute stroke patients should be given at least 160 mg of ASA immediately as a one-time loading dose after brain imaging has excluded intracranial hemorrhage In patients treated with recombinant tissue plasminogen activator, ASA should be delayed until after the 24-hour post-thrombolysis scan has excluded intracranial hemorrhage ASA (80–325 mg daily) should then be continued indefinitely or until an alternative antithrombotic regime is started Best Practices Recommendations OVERVIEW Prise en charge de l’AVC hyperaigu

68 3.7 Management of subarachnoid and intracerebral hemorrhage Patients with suspected subarachnoid hemorrhage should have an urgent neurosurgical consultation for diagnosis and treatment Patients with cerebellar hemorrhage should have an urgent neurosurgical consultation for consideration of craniotomy and evacuation of the hemorrhage Patients with supratentorial intracerebral hemorrhage should be cared for on a stroke unit Best Practices Recommendations OVERVIEW Prise en charge de l’AVC hyperaigu

69 1. Form two groups at your table and have each select and prepare a “briefing” on one of the sections in Hyperacute stroke management 2. Use the worksheet in your PW to help structure your briefing 3. Focus on the following topics: Rationale for recommendation System implications of it Performance measures 4. When done, each group will present its briefing to the other and discuss Recommendations Briefing TABLE ACTIVITY Imagine you have been asked to brief your colleagues back home on one of the key sections in “Hyperacute stroke management”. Prise en charge de l’AVC hyperaigu

70 1. Now switch sections with the other group at your table and prepare to answer the following: How will this recommendation improve stroke care at your institution? What role can you play in implementing it? What barriers or enablers do you see? 2. When done, brief the other group on these issues and discuss 3. Then, we’ll debrief the whole group to arrive at some best practices Recommendations Briefing TABLE ACTIVITY Imagine you have been asked to brief your colleagues back home on one of the key sections in “Hyperacute stroke management”. Prise en charge de l’AVC hyperaigu

71 Patient and Family Education 15 min Hyperacute Stroke Management

72 From the Patient and Family’s Perspective:

73 1. At your tables, discuss What would be your role in educating and supporting patients and caregivers about hyperacute stroke management? 2. When done, brief the other group on these issues and discuss 3. When done, we'll debrief the whole group to identify some best practices Where You Can Make a Difference! Did you know that skills training of caregivers makes a huge difference in patient outcomes in areas of functionality and depression! Prise en charge de l’AVC hyperaigu

74 Content should be specific to; The phase of care Patient/caregiver readiness Patient/caregiver needs Education should be timely, interactive, up to date and provided in a variety of formats, languages including aphasia friendly Processes should be established by clinical teams for education including designating team members for provision and documentation of education Patient and Family Education REVIEW Prise en charge de l’AVC hyperaigu

75 Education content should include: Education content should include: The nature of the stroke and its manifestations Signs and symptoms of stroke Impairments and their impact on the person Caregiver training to manage Risk factors Post-stroke depression Cognitive impairment Discharge planning and decision making Community resources Home adaptations Patient and Family Education REVIEW Prise en charge de l’AVC hyperaigu

76 Putting It All Together 30 min

77 1. Review the case study in your PW 2. With your team, answer the questions on the worksheet at the end of the study 3. We’ll review when done to share some best practices and get ready to create a Stroke Care Action Plan Case Study TABLE ACTIVITY Prise en charge de l’AVC hyperaigu

78 Mrs. R is a 76 year old right handed woman who was shopping at Canadian Tire at 1030am when she suddenly started to feel unwell. She went to the clerk to ask for assistance but was unable to talk and had a right sided weakness. The clerk called 911 and she was taken to the local stroke centre where she was assessed at 1115am Her past medical history includes: hypertension, hypercholesteremia, osteoporosis and gastroesophageal reflux Her current medications include: hydrochlorothiazide, coversyl, simvastatin, didrocal and ranitidine She has no known allergies and does not smoke or drink alcohol Case Study Prise en charge de l’AVC hyperaigu

79 On admission to ER: BP 162/72 Pulse 100 and irregular Respirations 26 Temperature 37.0’C Heart sounds irregular but no murmurs heard Lungs clear. No peripheral edema. Abdomen soft and non tender and non-distended Neurologically: Mental status limited due to expressive aphasia but able to follow simple commands Right visual field defect Right facial weakness Dense right flaccid hemiparesis Blood work: Glucose: 6.8, WBC: 5.0, Platelets: 221, Hemoglobin: 122, Sodium: 137, Potassium: 3.7, Troponin < 0.04, INR: 0.9 Case Study Prise en charge de l’AVC hyperaigu

80 Did Mrs. C meet the criteria to activate the Code Stroke Team? Is Mrs. C a candidate for tPA? Why? Case Study Questions TABLE ACTIVITY Prise en charge de l’AVC hyperaigu

81 If Mrs. C met the criteria for tPA, what possible complications would you monitor for? If Mrs. C receives tPA, when is the recommended time to administer ASA 160mg? What teaching would you give the patient/family in this phase of care? Case Study Questions TABLE ACTIVITY Prise en charge de l’AVC hyperaigu

82 1. With the case study we just reviewed in mind, create a stroke care action plan Identify 1-2 key learnings from today that you could take back to help kick start your change initiatives 2. Use the Stroke Care Action Plan worksheet in your PW to record your plan Creating a Stroke Care Action Plan INDIVIDUAL ACTIVITY Prise en charge de l’AVC hyperaigu

83 Best Practice Nursing Care Across the Acute Stroke Continuum Thank you for your participation!


Télécharger ppt "1 Module 2 Prise en charge de l’AVC hyperaigu Pratiques optimales des soins infirmiers dans le continuum des soins de l’AVC NS NC."

Présentations similaires


Annonces Google