La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Octobre 20011 L’école orientante à la Commission scolaire des Laurentides Donner davantage de sens aux apprentissages scolaires.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Octobre 20011 L’école orientante à la Commission scolaire des Laurentides Donner davantage de sens aux apprentissages scolaires."— Transcription de la présentation:

1 Octobre L’école orientante à la Commission scolaire des Laurentides Donner davantage de sens aux apprentissages scolaires

2 2 L’école orientante à la CSL ê Fondements ê Objectifs ê Mandats du comité ê La démarche de la CSL ê Les intervenants ê Liens avec le Programme de formation de l’école québécoise

3 3 Fondements (1) 4 Avis du conseil supérieur de l’éducation, ; 4 Plan d’action sur la réussite éducative, 1992; 4 Rapport Pagé, 1995; 4 Rapport sur la relance de la formation professionnelle, 1995; Évolution du concept :

4 4 Fondements (2) 4 Rapport sur les états généraux de l’éducation, 1996; 4 Réaffirmer l’école (rapport Inchauspé), 1997; 4 L’école, tout un programme (Énoncé de politique éducative), 1997; 4 Sommet du Québec et de la jeunesse, Évolution du concept :

5 5 Fondements (3) 4 La construction de l’identité est la pierre angulaire de l’école orientante. 4 Une école orientante est une école où une série d'activités concourent à faciliter l'orientation et l'information scolaire et professionnelle.

6 6 Fondements (4) 4 C'est une école qui se dote d'un Plan individuel de formation (PIF), celui-ci comprend le bilan des apprentissages, le programme auquel l'élève veut s'inscrire, les activités parascolaires dans lesquelles il s'engage. 4 C’est une démarche intégrée au projet éducatif de l’école.

7 7 Fondements (5) 4 La Commission des programmes d'études mentionne que l'école doit soutenir les élèves dans leur démarche d'orientation scolaire et professionnelle.

8 8 Fondements (6) 4 L’objectif principal de l’école orientante est de faciliter le cheminement vocationnel des élèves, c’est-à-dire leur développement personnel, social et professionnel, dans le but de favoriser leur insertion socioprofessionnelle.

9 9 Objectifs 4 Intégrer le concept d’école orientante au projet éducatif. 4 Déterminer les orientations précises et les actualiser dans un plan d’action. 4 Favoriser l’appropriation du concept par l’ensemble du personnel. 4 Dégager des moyens concrets à offrir aux élèves. 4 Agir auprès des parents tant pour les informer que pour les aider à accompagner leur enfant. 4 Établir des liens avec les groupes socio-économiques environnants pour agir en concertation sur la démarche des jeunes. 4 Contrer le décrochage et l’absentéisme.

10 10 Mandats du comité (1) 4 Prendre connaissance de la littérature et des expériences pertinentes. 4 Développer un cadre de référence pour guider les écoles dans l’élaboration de leur projet. 4 Prévoir des mécanismes d’appropriation et d’animation pour susciter l’émergence de ce nouveau concept éducatif.

11 11 Mandats du comité (2) 4 Définir les critères d’acceptation des projets. 4 Préciser les cibles d’un plan triennal. 4 Mettre en place des mécanismes de suivi et d’évaluation.

12 12 La démarche de la CSL (1) 4 Création d’un comité. 4 Participation aux colloques : Qualifier 100% des jeunes (novembre 2000) Pour éclairer les routes du succès (février 2001) 4 Engagement d’une personne-ressource pour la réalisation du cadre de référence et pour l’élaboration d’outils pour la présentation de projets.

13 13 La démarche de la CSL (2) 4 Présentation du concept et des outils aux écoles. 4 Soutien de la personne-ressource pour la présentation des projets. 4 Rencontres du comité d’évaluation. 4 Réalisation des projets par les écoles.

14 14 Les intervenants 4 La direction 4 Le conseiller d’orientation 4 Le conseiller d’ISEP (Information scolaire et professionnelle) 4 L’enseignant d’ECC (Éducation aux choix de carrières) 4 Le personnel de l’école 4 Les parents 4 La communauté

15 15 Liens avec le Programme de formation de l’école québécoise (1) Compétences transversales d’ordre personnel et social é Structurer son identité é Coopérer

16 16 Liens avec le Programme de formation de l’école québécoise (2) Axes de développement Domaine général de formation de l’orientation et de l’entrepreneuriat Offrir à l’élève des situations éducatives lui permettant d’entreprendre et de mener à terme des projets orientés vers la réalisation de soi et l’insertion dans la société. Intention éducative 4 Conscience de soi, de son potentiel et de ses modes d’actualisation 4 Appropriation des stratégies liées à un projet 4 Connaissance du monde du travail, des rôles sociaux, des métiers et des professions

17 17 Sources : Table régionale de concertation secondaire / collégial de l’île de Montréal, L’école orientante : du concept à la réalité. Bégin, Bleau et Landry. L’école orientante (la formation de l’identité à l’école), Les Éditions LOGIQUES, Desforges, Mado. L’école orientante c’est l’affaire de tout le monde. Colloque « Qualifier 100% des jeunes ». Montage : Michel Perreault, conseiller pédagogique, commission scolaire des Laurentides,


Télécharger ppt "Octobre 20011 L’école orientante à la Commission scolaire des Laurentides Donner davantage de sens aux apprentissages scolaires."

Présentations similaires


Annonces Google