La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Réunion des directeurs, mars 2014. Un emploi du temps : Qu’est ce que c’est ? C’est un outil garant des attentes institutionnelles et au service de la.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Réunion des directeurs, mars 2014. Un emploi du temps : Qu’est ce que c’est ? C’est un outil garant des attentes institutionnelles et au service de la."— Transcription de la présentation:

1 Réunion des directeurs, mars 2014

2 Un emploi du temps : Qu’est ce que c’est ? C’est un outil garant des attentes institutionnelles et au service de la mise en œuvre des programmes C’est un outil de convergence :  des attentes institutionnelles (Cf horaires des programmes)  des contraintes locales liées à la vie de l’école ( occupation des salles, intervenants )  des choix opérés dans le projet d’école (échanges de service, décloisonnement, intervenants….)  des choix pédagogiques du maître ( globalisation des heures selon les projets…°) C’est un outil de communication entre maître/élève, maître/institution, maître/parents

3 Un emploi du temps : Qu’est ce que c’est ? C’est un outil de cadrage :  les horaires des champs disciplinaires doivent être en adéquation avec les programmes. C’est un outil de convergence :  des attentes institutionnelles (Cf horaires des programmes)  des contraintes locales liées à la vie de l’école ( occupation des salles, intervenants )  des choix opérés dans le projet d’école (échanges de service, décloisonnement, intervenants….)  des choix pédagogiques du maître ( globalisation des heures selon les projets…°)

4 Domaines disciplinaires Durée annuelle des enseignements Durée hebdomadaire des enseignements Durée hebdomadaire moins deux heures de récréation Français360 h10 h 009 h 10 Mathéma- tiques 180 h5 h 004 h 40 E.P.S.90 h2 h 302 h 20 Langue vivante 72 h* (+ 36 h DNL)** 2 h 00 **1 h 55 Pratiques artistiques et histoire des arts 63 h1 h 451 h 30 Découverte du monde 63 h1 h 451 h 30 Religion36 h1 h 000 h 55 TOTAL864 heures24 heures22 heures EMPLOIS DU TEMPS - CYCLE 2 (Répartition conforme aux Programmes de 2008 et intégrant les spécificités locales) * Ailleurs qu’en Alsace, 54 h de langue vivante ** Il s’agit d’assurer la 3 ème heure de langue considérée comme DNL, le choix disciplinaire est laissé à l’enseignant

5 * Ailleurs qu’en Alsace, 54 h de langue vivante ** Il s’agit d’assurer la 3 ème heure de langue considérée comme DNL, le choix disciplinaire est laissé à l’enseignant EMPLOIS DU TEMPS - CYCLE 3 (Répartition conforme aux Programmes de 2008 et intégrant les spécificités locales) Domaines disciplinaires Durée annuelle des enseignements Durée hebdomadaire des enseignements Durée hebdomadaire moins deux heures de récréation Français 288 heures8 h 007 h 10 Mathématiques 180 heures5 h 004 h 40 Education physique et sportive 90 heures2 h 302 h 20 Langue vivante 72 h* (+ 36 h DNL)** 2 h 00 **2 h 00 Sciences expérimentales et technologie 78 heures2 h 101 h 55 Culture humaniste : - Pratiques artistiques et histoire des arts - Histoire, Géographie, Instruction civique et morale 120 heures3 h 202 h 55 Religion 361 h 000 h 55 TOTAL 864 heures24 heures22 heures

6 Un emploi du temps : Pourquoi ? C’est un outil qui sert à planifier la semaine  pour assurer une bonne régulation des activités  pour assurer une bonne alternance des temps d’apprentissage. C’est un outil de rigueur qui fait apparaître :  L’ensemble des champs disciplinaires,  L’horaire imparti à chaque champ disciplinaire sachant que, selon les projets de la classe, une globalisation des heures peut être envisagée.

7 Remarque : La construction de l’emploi de temps doit être: - précédée en amont d’une bonne programmation et - suivie en aval d’une gestion rigoureuse du temps quotidien présentée dans le cahier journal. C’est parce que l’on aura programmé avec rigueur que l’on pourra s’accorder de la souplesse

8 C’est un outil pour l’élève :  Il est l’instrument de la gestion de son temps (nécessité d’avoir une horloge en classe) : savoir gérer son temps fait partie des compétences que doit pouvoir mettre en œuvre le futur adulte.  L’emploi du temps n’est pas étranger à l’élève. L’affichage de l’emploi du temps est explicitement à sa disposition.  Chaque enfant doit pouvoir disposer de sa grille d’emploi du temps. Il en reçoit une nouvelle mouture chaque fois que l’emploi du temps évolue. Un emploi du temps : Pour qui ?

9 C’est un outil pour l’enseignant :  pour construire les repères temporels grâce à une structure régulière  pour pouvoir moduler la gestion du temps de manière équilibrée en fonction des projets de la classe (exemple : globalisation des horaires,…)  pour éviter une répétitivité pesante de journées construites sur un modèle unique. Exemple : éviter de mettre systématiquement la maîtrise de la langue française et les maths le matin  pour prévoir un emploi du temps évolutif en fonction de ses projets, en informer le directeur de l’école. Un emploi du temps : Pour qui ?

10 LA CONSTRUCTION D’UN EMPLOI DU TEMPS L’établissement de l’emploi du temps est un acte pédagogique majeur et revêt un caractère obligatoire. Pour son élaboration, le professeur des écoles doit prendre en compte certains impératifs : Des impératifs de contenu Des impératifs d’ordre pédagogique Des impératifs de l’ordre de l’organisation interne

11 Les impératifs de contenu: L’emploi du temps repose sur les programmes et les horaires officiels concernant les différents domaines (BO hors-série n° 3 du 19 juin 2008). Il se réfère aussi à la programmation établie en conseil de cycle, si elle existe. Il se réfère aux actions prévues dans le projet d’école. La répartition des volumes horaires est prévue de façon annualisée dans les programmes de 2008 pour les disciplines autres que le Français et les Mathématiques. Il paraît utile d’équilibrer les temps réservés à chaque discipline dans la semaine. Si à certains moments de l’année il est prévu des cycles de natation, des sorties, des classes de découvertes, il faut raisonner en termes d'horaires globalisés.

12 Des impératifs d’ordre pédagogique: Varier les formes de travail des élèves. Alterner les domaines, les types d’activités et les modalités de travail. Limiter la durée des séances en fonction du niveau et de l’âge des élèves. On évitera surtout les séances trop longues :  Elles sont de l’ordre de 35 à 40 minutes au cycle 2 et ne devraient pas excéder 45 minutes en cycle 3.  Ne pas dépasser 15 à 20 minutes de travail oral collectif (alterner les formes de travail)

13 Des impératifs en termes d’organisation interne Nécessité de se concerter avec l’équipe pédagogique afin de prendre en compte : La disponibilité des locaux, notamment du gymnase, du plateau sportif, de la salle de jeux en maternelle, etc. L’intervention d’éventuels partenaires ; Les échanges de service éventuels entre les enseignants de l’école en fonction de leurs compétences respectives. (Décloisonnement, par exemple).

14 L’emploi du temps est présenté en réunion de parents. Veiller à ne faire figurer que des disciplines citées dans les programmes et à n’utiliser que la nomenclature qui y figure : Eviter « production écrite » au CM2 au profit de « Rédaction » TUIC : L’outil informatique et les compétences du B2i sont à travailler dans d’autres domaines disciplinaires et n’apparaît donc pas dans l’emploi du temps BCD n’est pas un champ disciplinaire. Ce qu’on y fait relève le plus souvent d’activités de français, de recherche en histoire ou en sciences, etc. La programmation des activités qui garantit la diversité et la progressivité des apprentissages. Différents types d'activités sont à répartir dans la journée: activités pour découvrir, pour chercher, pour structurer, pour consolider, s'entraîner, réinvestir. CONSIDERATIONS GENERALES pour l’école élémentaire:

15 Pour le cycle 1Pour le cycle 2Pour le cycle 3 S’APPROPRIER LE LANGAGE DÉCOUVRIR L’ÉCRIT DEVENIR ÉLÈVE AGIR ET S’EXPRIMER AVEC SON CORPS DÉCOUVRIR LE MONDE PERCEVOIR, SENTIR, IMAGINER, CRÉER FRANÇAIS : Langage oral Lecture, écriture Vocabulaire/Grammaire/Orthographe MATHÉMATIQUES : Nombres et calcul Géométrie Grandeurs et mesures Organisation et gestion des données EPS : Réaliser une performance Adapter ses déplacements à différents types d’environnement Coopérer et s’opposer individuellement et collectivement Concevoir et réaliser des actions à visées expressive, artistique et esthétique LANGUE VIVANTE DECOUVERTE DU MONDE PRATIQUES ARTISTIQUES ET HISTOIRE DES ARTS: Arts visuels/Éd. musicale INSTRUCTION CIVIQUE ET MORALE FRANÇAIS : Langage oral Lecture, écriture Lecture, littérature, rédaction Étude de la langue française : Vocabulaire/Grammaire/ Orthographe MATHÉMATIQUES : Nombres et calcul / Géométrie / Grandeurs et mesures / Organisation et gestion des données EPS : Réaliser une performance Adapter ses déplacements à différents types d’environnement Coopérer et s’opposer individuellement et collectivement Concevoir et réaliser des actions à visées expressive, artistique et esthétique LANGUE VIVANTE SCIENCES EXP. ET TECHNOLOGIE CULTURE HUMANISTE: Histoire-Géo PRATIQUES ARTISTIQUES ET HISTOIRE DES ARTS: Arts visuels/Éducation musicale, Histoire des arts TUIC (B2i) INSTRUCTION CIVIQUE ET MORALE Nomenclature des programmes

16 CONSIDERATIONS GENERALES pour l’école maternelle (1): L’emploi du temps est présenté en réunion de parents. L’accueil : prévoir un temps d’accueil le matin, les durées conseillées étant (à partir de l’heure officielle du début de classe) : 20 min en PS, 15 min en MS, 10 min en GS. A l’école maternelle, l’horaire moyen consacré aux récréations est compris entre 15 et 30 minutes par demi- journée. (BO n°1 Hors série du 14/02/02. Article 4 ) Article 4 - L'horaire moyen consacré aux récréations est de 15 minutes par demi-journée à l'école élémentaire. Cet horaire doit s'imputer de manière équilibrée dans la semaine sur l'ensemble des domaines disciplinaires. À l'école maternelle, le temps des récréations est compris entre 15 et 30 minutes par demi-journée.

17 CONSIDERATIONS GENERALES pour l’école maternelle (2): La collation est déconseillée. Les enquêtes montrent que : les enfants de 4 à 10 ans ont des apports calciques largement supérieurs aux ANC (apports nutritionnel conseillé) la proportion des enfants de maternelle ne déjeunant pas est inférieure à 10% ; la prise d’une collation matinale entraîne en revanche une augmentation significative de l’apport calorique journalier de 4% environ (14% des enfants de 6 ans examinés présentent une surcharge pondérale) ; Positionnement institutionnel : L’organisation d’une collation collective à 10 heures n’a aucune raison d’être, donc elle n’a pas lieu de figurer à l’emploi du temps.

18 CONSIDERATIONS GENERALES pour l’école maternelle (3) : Le passage aux toilettes Passer progressivement du passage collectif aux toilettes aux passages individuels autonomes surveillés. Ainsi, le passage aux toilettes n’a pas lieu de figurer à l’emploi du temps. Les rituels (objectifs d’apprentissage) Contrairement à une représentation erronée du terme pour certains, les rituels ne se répètent pas à l’identique, ils évoluent dans le courant de l’année et du cycle. Il reste que ce temps devra être adapté à la capacité d’attention des jeunes enfants qui est de très courte durée (en PS de 5 à 10 minutes ; en GS de 15 à 20 min).

19 CONSIDERATIONS GENERALES pour l’école maternelle (4): Les activités rituelles se doivent de développer des compétences identifiées : elles doivent faire l’objet d’un travail de cycle et d’une programmation. Il convient de sortir de l'activité au profit d'une logique de projet d'apprentissage. En effet, l’emploi du temps doit renvoyer à des contenus d’apprentissages : En utilisant les termes des programmes pour formuler les intitulés : Par exemple, remplacer l’intitulé « Dictée à l’adulte, cahier de vie » par « Découvrir l’écrit, contribuer à l’écriture de textes ». Eviter « graphisme libre, prélecture, éveil, éducation civique..., » En élaborant la programmation des activités qui garantisse la diversité et la progressivité des apprentissages. On trouvera réparties dans la journée des activités pour découvrir, pour chercher, pour structurer, pour consolider, s'entraîner, réinvestir.


Télécharger ppt "Réunion des directeurs, mars 2014. Un emploi du temps : Qu’est ce que c’est ? C’est un outil garant des attentes institutionnelles et au service de la."

Présentations similaires


Annonces Google