La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PROGRAMMATION E.P.S. Une véritable éducation physique cohérente, complète et équilibrée nécessite une programmation précise des activités. Celle-ci est.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PROGRAMMATION E.P.S. Une véritable éducation physique cohérente, complète et équilibrée nécessite une programmation précise des activités. Celle-ci est."— Transcription de la présentation:

1 PROGRAMMATION E.P.S

2 Une véritable éducation physique cohérente, complète et équilibrée nécessite une programmation précise des activités. Celle-ci est placée sous la responsabilité de léquipe de cycle. La programmation doit permettre la construction des apprentissages cités dans les programmes.

3 La réflexion de léquipe des maîtres doit prendre en compte la diversité la complémentarité la continuité des pratiques et la progressivité des apprentissages les contraintes

4 La diversité Proposer des pratiques diversifiées permettant aux élèves d'être confrontés à un nombre suffisant de situations motrices référées aux 4 groupes d'activités citées dans les programmes Prévoir au moins deux activités par groupement sur les trois années du cycle. Il convient déviter, pour un même groupement, quune seule activité soit traitée plusieurs années de suite de manière exclusive, au détriment dautres qui ne seraient jamais abordées.

5 Activités Réaliser une performance mesurée Activités athlétiques : courir vite, longtemps, en franchissant des obstacles, en relais, sauter loin, haut, lancer loin natation Adapter ses déplacements à différents types denvironnements Escalade, activités aquatiques et nautiques, activités de roule et glisse (roller, vélo, ski), activités dorientation Coopérer ou sopposer individuellement et collectivement Jeux de lutte, jeux de raquettes, jeux traditionnels et jeux collectifs Concevoir et réaliser des actions à visée artistique, esthétique ou expressive Danse Activités gymniques

6 La continuité des pratiques et la progressivité des apprentissages Dans lidée dorganiser une progression dans les apprentissages, on peut être amené à programmer la même activité sur plusieurs années à condition de ne pas faire la même chose chaque année, de penser une progression basée sur des niveaux dhabileté gradués, sur les compétences de fin de cycle à atteindre.

7 La progression est construite à partir des compétences de fin de cycle. Exemple : En athlétisme, pour des élèves de petite et moyenne section, lobjectif pourra être de courir vite pour séchapper, attraper, transporter. En fin de grande section les élèves doivent pouvoir courir vite et droit pendant 5 secondes.

8 Ce qui suppose un apprentissage pour que : - lespace soit orienté (couloir de course) - les élèves construisent des repères pour mesurer la vitesse de course (tapis de couleur par exemple).

9 En fin de cycle 2 on visera les compétences suivantes : partir vite à un signal, maintenir sa vitesse pendant 6 à 7 secondes, franchir la ligne d'arrivée sans ralentir. Au cycle 3 on sintéressera, après un départ rapide, à maintenir sa vitesse pendant 8 à 9 secondes, en cherchant à allonger les foulées et à franchir la ligne d'arrivée sans ralentir.

10 Des temps forts On cherchera à finaliser la continuité des enseignements par lorganisation de temps forts, de projets donnant du sens aux activités abordées.

11 la participation à des rencontres USEP (un module handball se terminant par une rencontre USEP de handball par exemple) La participation à des sorties scolaires ou classes de découverte

12 la découverte de milieux naturels la découverte de « vraies » installations sportives (rencontre sportive dans un vrai stade dathlétisme…).

13 Les programmations décole, de cycle et de classe donnent aussi du sens aux actions de formation continue. Le choix de sinscrire et de participer à telle ou telle action de formation peut être pensé au niveau de lécole, pour permettre de proposer la diversité et la complémentarité des activités, pour assurer la progression si la même activité est proposée tout au long du parcours scolaire des élèves.

14 À partir de cette programmation décole ou de cycle, il appartient à chaque enseignant délaborer une programmation de classe en choisissant pour chaque période et pour chaque compétence spécifique la ou les activités physiques sportives et artistiques supports des apprentissages.

15 PROGRAMMATION E.P.S DES CONTRAINTES

16 Un parcours de lenfant diversifié

17 Contraintes dans le choix des activités : Les 4 compétences spécifiques sont à aborder dans chaque année du cycle. Obligation daborder chaque année la compétence 3 par le biais des sports collectifs (cycle 2 et 3).

18 Prévoir une pratique régulière de lE.P.S et assurer un temps dapprentissage suffisant

19 Des contraintes dans le temps : 2 séances hebdomadaires minimum en cycles 2 et 3 une séance journalière impérative en cycle 1 5 à 6 séances minimum par module dapprentissage ( 10 à 15 séances recommandées) 3h par semaine sur deux jours minimum en élémentaire 30 à 45 minutes par jour en maternelle

20 Prévoir un encadrement en conformité avec les réglementations en vigueur et, éventuellement, solliciter l'agrément d'intervenant(s) extérieur(s).

21 Des contraintes concernant les intervenants extérieurs : Au cycle 3, les interventions extérieures ne doivent pas concerner plus dun tiers de lhoraire annuel réalisé par le maître en EPS (environ 30h maximum). Limiter le nombre dAPSA avec intervenants (4 APSA au maximum) : privilégier plutôt le temps dapprentissage afin de permettre aux élèves de stabiliser leurs savoirs. Utiliser les compétences des intervenants dans leur domaine de qualification. Lintervenant apporte un éclairage technique que lenseignant ne possède pas. Ainsi, demander laide dun spécialiste du rugby pour programmer un module rugby avec ses élèves se conçoit. Par contre, solliciter un intervenant pour enseigner les grands jeux, lexpression corporelle, les jeux traditionnels nest pas autorisé, lenseignant étant tout à fait en mesure denseigner seul ces activités.

22 Intervenants extérieurs dans le temps scolaire MaternelleUniquement pour la pratique des activités aquatiques Cycle 2Pour la pratique des activités aquatiques, et exceptionnellement pour les autres activités (projet spécifique sur une seule APS et limité à 15 séances par année Cycle 3Seulement pour la pratique des activités physiques et sportives nécessitant une technicité que le maître ne possède pas ou pour celles exigeant un encadrement renforcé (natation, voile …) 4 APS maximum avec intervenant(s), limité à 30h pour lannée

23 Des contraintes liées au contexte de lécole Conditions matérielles : nombre de classes, installations, matériel LUSEP : association dans lécole, calendrier des rencontres Compétences des enseignants : formation, échanges de services, besoins dintervenants,...


Télécharger ppt "PROGRAMMATION E.P.S. Une véritable éducation physique cohérente, complète et équilibrée nécessite une programmation précise des activités. Celle-ci est."

Présentations similaires


Annonces Google