La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Épilepsie. Manifestations cliniques paroxystiques motrices, sensitives, sensorielles ou psychiques accompagnées ou non d’une perte de connaissance, liées.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Épilepsie. Manifestations cliniques paroxystiques motrices, sensitives, sensorielles ou psychiques accompagnées ou non d’une perte de connaissance, liées."— Transcription de la présentation:

1 Épilepsie

2 Manifestations cliniques paroxystiques motrices, sensitives, sensorielles ou psychiques accompagnées ou non d’une perte de connaissance, liées à une décharge massive et synchrone d’une population neuronique du cerveau

3 https://www.youtube.com/watch?v=Pwm Dnbn7bAQ https://www.youtube.com/watch?v=Pwm Dnbn7bAQ https://www.youtube.com/watch?v=rTW GEfHrWNE

4 CNEP Crises non épileptiques psychogènes 20-30% des sujets référés dans les centres spécialisés (dans les épilepsies pharmaco résistantes ) Retard diagnostic de 7,2 ans 2/3 crise > 30 min, 1/3 en réanimation

5 CNEP 1. Sémiologie palpébrale PC accompagnée d’une ouverture palpébrale fermeture des yeux: 55-96% des CNEP(vidéo EEG) ouverts: % des crises épileptiques flutter palpébral résistance à l’ouverture des yeux

6 CNEP 2. Postures anormales:

7 CNEP 3. Le contrôle moteur est influençable 4. Le contact et les manifestations motrices sont fluctuants, le contact est possible avec le patient 5. Une organisation neurologique des manifestations n’est pas repérable

8 CNEP 6. La tolérance clinique(et biologique) est remarquable 7. Un nombre important de personnes est nécessaire pour maîtriser les mouvements 8. Le postcritique

9 CNEP Il n’y a pas d’âge, pas de terrain,pas de « profil »

10 Il / elle convulse On reste calme, rien de bien grave pour l’instant PLS, protection tête Guedel O2 15 l Dextro Voie veineuse Préparation benzo

11 Ière crise convulsive Diagnostic Contexte Minimum: Scanner, IRM idéalement (exception possible: sevrage OH, mais attention TC ) Bio : dextro, iono(Na++),Ca Avis neuro

12 Crise convulsive chez l’épileptique connu Crise identique aux précédentes? Isolée? Bilan(dosage +++) Suivi Traitement cause

13 Traitement de fond DCINom commercial Taux thérapeutique obs. PhénobarbitalGardénal10 – 20mg/lanémie CarbamazépimeTégrétol4 – 12 mg/lleucopénie, thrombopénie, hypoNA, cutanée, foie Valproate de NaDépakine mg/lThrombopénie, foie+++ PhenitoineDi-hydan8-20 mg/lInteractions médic +++, cutanée LévétiracetamKeppra LamotrigineLamictalEt bipo GabapentineNeurontinEt douleur OxcarbazépineTrileptalpartielles EpitomaxTopiramatePartieles, migraine

14 Causes Traumatique Vasculaire Infectieuse Tumorale Métabolique Toxique Cicatrice cérébrale Essentielle / idiopathique

15 Description crise La phase: =prodrome? = tonique = clonique = post - critique(sd confusionnel, paralysie de Todd)

16 Rechercher une complication TC Luxation post de l’épaule Fracture Inhalation bronchique Décompensation diabète Acidose métabolique

17 La sortie!!!!!!! Crise simple Cause secondaire éliminé Facteur favorisant idéalement retrouvé Surveillance 4-6h aux urgences Sous couverture benzo(dose dégressive) RDV neuro prévu Sort accompagné et reste accompagné à domicile

18 État de mal épileptique Définition: Crises continues ou succession de crises sans amélioration de la conscience sur une période de 30 min ou EME tonico-clonique généralisé: 5 min

19 État de mal épileptique 10-41/ hab, Enfant et >60 ans 40-50% chez l’ épileptique connu Mortalité: 8 à 39% dans les 30 jours, lésions cérébrales au bout de 60 à 90 min pour l’EME convulsif généralisé

20 EME: pièges EME larvé ou phase post-critique EME convulsif / EME non convulsif -> dg à l’EEG (notamment confusion chez la personne âgée)

21 EME: dg différentiels Pseudo état de mal (psychogène) Mouvements anormaux: EEG couplé à l’EMG Encéphalopathies post-anoxiques Encéphalopathies métaboliques, infectieuses, toxiques, spongiforme

22 EME retentissement Hyperthermie HTA Hypersécrétion salivaire, bronchique Hyperleucocytose Pleiocytose Acidose lactique Rupture BHE Dysfonction autorégulation circulation cérébrale

23

24 Fosphenitoine Prodilantin Phénobarbital Gardenal Bradycardie sinusale, BSA, BAV II,II Prudence pour l’hypotension, cardiopathie ischémique, sujet âgé Porphyrie ECG avant Voie unique bon calibre Avec phy, cristallisation avec G5% Insuffisance respiratoire Porphyries Depakine – 25mg/kg IVL 5 min Puis 1-4 mg/kg/h a partir de la 30 eme minute Insuffisance hépatique, antc d’hépatite médicamenteuse, porphyrie, patient déjà sous depakine sauf si inobservance ! Intéressant du fait de l’absence de retentissement hémodynamique ou respiratoire

25 Epilepsie et grossesse Eclampsie: >20 SA Sulfate de Mg 4g sur 20min iv puis 1g/h IVSE Surveillance ROT

26 Questions?


Télécharger ppt "Épilepsie. Manifestations cliniques paroxystiques motrices, sensitives, sensorielles ou psychiques accompagnées ou non d’une perte de connaissance, liées."

Présentations similaires


Annonces Google