La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

TRAVAIL ET EPILEPSIE Docteur Dominique GRAND Docteur Michel PERNIN.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "TRAVAIL ET EPILEPSIE Docteur Dominique GRAND Docteur Michel PERNIN."— Transcription de la présentation:

1 TRAVAIL ET EPILEPSIE Docteur Dominique GRAND Docteur Michel PERNIN

2 à épileptiques en France (1 sujet sur 150) sont en âge de travailler en milieu ordinaire. 70% des épileptiques ont un emploi.

3 Avoir une crise d'épilepsie ne signifie pas être épileptique. L'épilepsie est un diagnostic de spécialiste. Le diagnostic repose sur l'analyse séméiologique, et les examens complémentaires. Un EEG négatif n'élimine pas le diagnostic.

4 L'épilepsie est liée à une désorganisation paroxystique de l'activité des neurones cérébraux. Les facteurs déclenchants: le stress, une dette de sommeil, la fièvre, la prise d'alcool, de stupéfiants… Le traitement est instauré pour la Maladie épileptique ( et non pour une première crise).

5 L'épilepsie s'exprime sous différentes formes Crises généralisées (20 à 30% des cas) Crises généralisées (20 à 30% des cas) avec ou sans altération de conscience. Crises partielles (60 à 70 % des cas) simples, complexes, ou avec généralisation secondaire, motrices ou sensitives. Crises partielles (60 à 70 % des cas) simples, complexes, ou avec généralisation secondaire, motrices ou sensitives. Crises indéterminées(10% des cas). Crises indéterminées(10% des cas).

6 L'évolution des thérapeutiques, ces dernières années, (apparition de nouvelles molécule) est synonyme de meilleure efficacité et tolérance. La nécessité du respect des posologies, des horaires de prise, de la surveillance biologique et des effets secondaires doit être prise en compte.

7 EN MILIEU DE TRAVAIL La maladie épileptique engendre: Des difficultés d'insertion sociale et professionnelle. Des difficultés d'insertion sociale et professionnelle. Une atteinte de "l'image de soi"avec nécessité d'un soutien psycho social. Une atteinte de "l'image de soi"avec nécessité d'un soutien psycho social. Un sentiment d'insécurité avec risque d'accident majoré. Un sentiment d'insécurité avec risque d'accident majoré. Le nombre d'accidents de travail et Le nombre d'accidents de travail et l'absentéisme est identique, voire moindre que dans la population salariée générale

8 Professions interdites d'accès ou au maintien de l'emploi: Arrêté du 7 MAI 1997 Arrêté du 7 MAI 1997 Chauffeurs Groupe 2 : "LOURD": Chauffeurs Groupe 2 : "LOURD": Catégories C,E(C),D,E(D) +taxi,ambulance,transport public de personnes,ramassage scolaire "Les épilepsies et autres perturbations brutales de la conscience" =INCOMPATIBILITE

9 Travail en milieu hyperbare Travail en milieu hyperbare Personnel naviguant aviation civile Personnel naviguant aviation civile Marine marchande,de pêche et de plaisance Marine marchande,de pêche et de plaisance Plongeur,maître nageur Plongeur,maître nageur Armée… Armée…

10 Cas particulier Pour les Chauffeurs Groupe1:"LEGER" Catégories A,B,et E(B) Les épilepsies sont, en principe, une contre indication à la conduite de tout véhicule. Cependant, compatibilité temporaire éventuelle en fonction de l'avis du spécialiste qui jugera de la réalité de l'affection, de sa forme clinique, du traitement suivi et des résultats thérapeutiques

11 Certains postes sont déconseillés Postes dits de sécurité (mise en danger de la vie d'autrui):cariste, Postes dits de sécurité (mise en danger de la vie d'autrui):cariste, postes de surveillance, conducteur d'engins… Travail en situation dangereuse(mise en danger du salarié lui-même):travail en hauteur,machines dangereuses, Travail en situation dangereuse(mise en danger du salarié lui-même):travail en hauteur,machines dangereuses, travail isolé…

12 Certains postes peuvent aggraver la pathologie travail de nuit, travail posté, horaires irréguliers, cadences… travail de nuit, travail posté, horaires irréguliers, cadences… Postes à risque d'exposition à des toxiques neurologiques : plomb, organophosphorés… Postes à risque d'exposition à des toxiques neurologiques : plomb, organophosphorés…

13 ROLE DU MEDECIN DU TRAVAIL Il doit apprécier les éléments médicaux: Nature des crises, fréquence, évolutivité Nature des crises, fréquence, évolutivité de la maladie,circonstances d'apparition traitements, hygiène de vie … Contact avec le médecin traitant ou le neurologue avec accord du salarié et son consentement éclairé +++ Contact avec le médecin traitant ou le neurologue avec accord du salarié et son consentement éclairé +++

14 La connaissance du poste de travail est primordiale: La connaissance du poste de travail est primordiale: Détermination des contraintes et astreintes physiques et psychiques Détermination des contraintes et astreintes physiques et psychiques Horaires de travail, cadences, charge mentale, exposition à des toxiques, ambiances thermiques, sonores et lumineuses(stimulations lumineuses) Horaires de travail, cadences, charge mentale, exposition à des toxiques, ambiances thermiques, sonores et lumineuses(stimulations lumineuses) Tolérance du groupe de travail ( un épileptique sur deux est connu comme tel dans son milieu de travail) Tolérance du groupe de travail ( un épileptique sur deux est connu comme tel dans son milieu de travail)

15 Avis d'aptitude Avis d'aptitude A envisager au cas par cas. A envisager au cas par cas. Aménagement de poste. Aménagement de poste. Orientation COTOREP pour obtenir la reconnaissance de travailleur handicapé,qui permet de bénéficier des aides de l'AGEFIPH avec pour objectif le maintien au poste. Orientation COTOREP pour obtenir la reconnaissance de travailleur handicapé,qui permet de bénéficier des aides de l'AGEFIPH avec pour objectif le maintien au poste. Surveillance au long cours. Surveillance au long cours. TOUTE DECISION D'INAPTITUDE DOIT ÊTRE MEDICALEMENT JUSTIFIEE

16 EN CONCLUSION Connaître la réglementation Connaître la réglementation Solliciter l'avis de l'expert agrée pour les aptitudes concernant la conduite professionnelle Solliciter l'avis de l'expert agrée pour les aptitudes concernant la conduite professionnelle Liaisons avec le médecin traitant Liaisons avec le médecin traitant Étude du poste et des risques potentiels en cas de survenue de crise Étude du poste et des risques potentiels en cas de survenue de crise Peser le rapport bénéfice risque: Peser le rapport bénéfice risque: accident éventuel- licenciement réel


Télécharger ppt "TRAVAIL ET EPILEPSIE Docteur Dominique GRAND Docteur Michel PERNIN."

Présentations similaires


Annonces Google