La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Industrie du champagne Délimitation –produit champagne versus vins pétillants de luxe –zone d ’appellation versus industrie internationale.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Industrie du champagne Délimitation –produit champagne versus vins pétillants de luxe –zone d ’appellation versus industrie internationale."— Transcription de la présentation:

1 Industrie du champagne Délimitation –produit champagne versus vins pétillants de luxe –zone d ’appellation versus industrie internationale

2 Filière Négociants - Maisons de champagne 261 entreprises

3 Filière Récoltants Coopératives Maisons de champagne 40% 25% Vente directe

4 Filière Récoltants Coopératives Maisons de champagne Grossistes Grande distribution DétaillantsCHR 40% 8% 25% 68%

5 Type de secteur industrie de grande consommation, industrie du luxe secteur concentré –261 maisons de champagne, C4 = 36,5% (55% hors coop et récoltants), C8 = 80% en valeur secteur accédant à la maturité système concurrentiel spécialisé selon la matrice BCG2 –leader du luxe capable de mettre en œuvre une stratégie de différenciation à l ’échelle internationale –récoltants - manipulants vente directe

6 Facteurs clefs de succès adopter une stratégie de différenciation –marketing cohérent (distribution - prix - promotion) capacité de garantir l ’approvisionnement gestion des stocks, capacité financière:BFR de 590j

7 Variables de contexte politiques –protection de l ’appellation « champagne » –loi Evin économique –très forte sensibilité à la conjoncture économique socio-démographique –impact des périodes avec ambiance de fête: an 2000… –retour des valeurs familiales au détriment de la fréquentation des bars, des clubs... professionnelles –protection de l ’appellation contrôlée –gestion interprofessionnelle: encadrement des niveaux de production...

8 Intensité de la rivalité entre les maisons de champagnes assez « maîtrisée » logique de concurrence monopolistique, capacité d ’une certaine « entente » marché à maturité induisant des stratégies de croissance externe et d ’élargissement à l ’international sur d ’autres produits (possession de vignobles en Californie…) poids des coûts fixes élevés (50%), ajustement capacité / demande selon la capacité financière de gestion des stocks diversité des objectifs des firmes: firmes multinationales, familiales, coopératives, vignerons…

9 Menace de nouveaux entrants barrières à l ’entrée très élevées protection professionnelle (appellation) accès à un approvisionnement compétence marketing entrée uniquement par croissance externe, capacité financière entrée par les produits de remplacement

10 Pression des produits de remplacement En croissance en particulier sur les marchés export; force concurrentielle la + « stratégique » autres vins pétillants –poids faible du champagne en Allemagne, USA… –développement du vin espagnol Cava, Sekt allemand, vins mousseux français –« champagne californien, australien »

11 Pouvoir de négociation des fournisseurs (récoltants) faible à élevé selon leur niveau d ’organisation professionnelle et la conjoncture secteur dispersé (8000 producteurs ont moins d ’un Ha) mais organisation en coopératives et contrats interprofessionnels poids du produit élevé dans la structure de coût des maisons de champagne: 38% maîtrise du pouvoir de différenciation au bénéfice des maisons de champagne menace réciproque d ’intégration verticale: possession de vignobles par les maisons de champagne, commercialisation par les producteurs et les coopératives possibilité de diversification de la source d ’approvisionnement: « champagne californien » développé par des maisons françaises

12 Pouvoir de négociation des clients (grossistes et grande distribution) assez favorable aux maisons de champagne structure de type « oligopole bilatéral » situation de dépendance pour leur volume d ’affaires plus élevée pour les grossistes maîtrise du pouvoir de différenciation au bénéfice des maisons de champagne menace d ’intégration verticale: présence des groupes de luxe dans la distribution sélective, vente par internet…

13 Typologie des concurrents maisons de champagne: 261 entreprises –maisons liées aux grandes marques: 28 entreprises, les plus rentables groupes du luxe ou des boissons: LVMH, Seagram, Remy Cointreau indépendants:Laurent Perrier, Taittinger, Bollinger... –autres maisons coopératives:38 entreprises, 8% de la commercialisation récoltants - manipulateurs: 4500 entreprises, 25% de la production

14 Capacité d ’action sectorielle large: exportation... Logique de niche Forte différenciation Faible différenciation Autres négociants Coopératives Récoltants manipulateurs Groupes LVMH... Indépendants Grandes maisons de champagne


Télécharger ppt "Industrie du champagne Délimitation –produit champagne versus vins pétillants de luxe –zone d ’appellation versus industrie internationale."

Présentations similaires


Annonces Google