La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le jeu vocal et les comptines au service de la conscience phonologique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le jeu vocal et les comptines au service de la conscience phonologique."— Transcription de la présentation:

1 Le jeu vocal et les comptines au service de la conscience phonologique

2 N’importe qui… N’importe quoi… Je me fais petit, petit, petit, Voici le nain Rikiki Je me fais tout grand, tout grand Regardez le grand géant Je suis le bonhomme en bois Qui marche toujours bien droit N’importe qui.. N’importe quoi…

3 Découvrir l’écrit : se préparer à apprendre à lire et à écrire DISTINGUER LES SONS DE LA PAROLE Les enfants découvrent tôt le plaisir de jouer avec les mots et les sonorités de la langue. Ils scandent les syllabes puis les manipulent (enlever une syllabe, re-combiner plusieurs syllabes dans un autre ordre...). Ils savent percevoir une syllabe identique dans plusieurs mots et situer sa position dans le mot (début, milieu, fin). Progressivement ils discriminent les sons et peuvent effectuer diverses opérations sur ces composants de la langue (localiser, substituer,inverser, ajouter, combiner...). L’enseignant est attentif à la progression adoptée pour ces activités orales, exigeantes, qui portent sur des éléments très abstraits.

4 ABORDER LE PRINCIPE ALPHABÉTIQUE Grâce à l’observation d’expressions connues (la date, le titre d’une histoire ou d’une comptine) ou de très courtes phrases, les enfants comprennent que l’écrit est fait d’une succession de mots où chaque mot écrit correspond à un mot oral. Ils découvrent que les mots qu’ils prononcent ou qu’ils entendent sont composés de syllabes ; ils mettent en relation les lettres et les sons. La discrimination des sons devient de plus en plus précise

5 Percevoir, sentir, imaginer, créer LA VOIX ET L’ECOUTE: La voix et l’écoute sont très tôt des moyens de communication et l’expression que les enfants découvrent en jouant avec les sons, en chantant, en bougeant. Pour les activités vocales, le répertoire de comptines et de chansons est issu de la tradition orale enfantine et comporte des auteurs contemporains, il s’enrichit chaque année. Les enfants chantent pour le plaisir, en accompagnant d’autres activités ; ils apprennent à chanter en chœur. Ils inventent des chants et jouent avec leur voix, avec les bruits, avec les rythmes. Les activités structurées d’écoute affinent l’attention, développent la sensibilité, la discrimination des sons et la mémoire auditive.

6 Repères pour organiser la progressivité des apprentissages à l’école maternelle BO du 8 juin S’approprier le langageDécouvrir l’écrit Se préparer à apprendre à lire et à écrire PS S’exprimer : S’exprimer, dire des comptines très simples, chanter devant les autres. Comprendre : Écouter en silence un conte ou un poème courts. Progresser vers la maîtrise de la langue française : Produire des phrases correctes, même très courtes Distinguer les sons de la parole : Jouer avec les formes sonores de la langue : écouter et pratiquer des petites comptines très simples qui favoriseront l’acquisition de la conscience des sons (voyelles en rimes essentiellement) ; redire sur le modèle de l’enseignant et répéter des formulettes, des mots de trois ou quatre syllabes en articulant et prononçant correctement.

7 MS S’exprimer : - S’exprimer dans un langage mieux structuré, en articulant correctement (les syllabes complexes avec enchaînement de consonnes peuvent être encore difficiles à prononcer). - Dire ou chanter une dizaine de comptines, chansons et poèmes avec une bonne prononciation. Progresser vers la maîtrise de la langue française : - Produire des phrases de plus en p lus longues, correctement construites. Distinguer les sons de la parole : - Écouter et pratiquer en les prononçant bien des petites comptines très simples qui favorisent l’acquisition de la conscience des sons (voyelles essentiellement et quelques consonnes sur lesquelles on peut aisément effectuer des jeux sonores) -Dans un énoncé oral simple, distinguer des mots (des noms d’objets..) pour intégrer l’idée que le mot oral présente une unité de sens. -Scander les syllabes des mots, de phrases ou de courts textes -Repérer les syllabes identiques dans des mots, trouver des mots qui ont une syllabe finale donnée ; trouver des mots qui riment

8 GS S’exprimer : - Dire des comptines, poèmes ou autres textes en adoptant le ton approprié. - Chanter une dizaine de chansons apprises en classe. Comprendre : - Apprécier une poésie, y repérer des mots évocateurs (ou amusants), faire part de ses impressions et les exprimer par un dessin ou par une peinture libre. - Progresser vers la maîtrise de la langue française : - Produire des phrases complexes, correctement construites. - Comprendre et utiliser à bon escient les temps des verbes pour exprimer le passé, et le futur (le choix des temps étant plus important que la forme exacte du verbe conjugué). Distinguer les sons de la parole : - Pratiquer des comptines qui favorisent l’acquisition des sons ainsi que des jeux sur les sons et sur les syllabes. - Distinguer mot et syllabes. - Dénombrer les syllabes d’un mot, localiser une syllabe dans un mot (début, fin) - Distinguer les sons constitutifs du langage, en particulier les voyelles (a,e i, o, u é) et quelques consonnes en position initiale (attaque) ou en terminale (rime) dans les mots : (f,s, ch, v, z, j ) - Localiser un son dans un mot (début, fin) - Localiser des sons proches (f/v, s/ch, s/z, ch/j )

9

10

11 Récapitulatif de progression à partir des quatre sons bien maîtrisés (babillage) Consonne d’appui Étapes d’apprentissage [p][t][m] [f][l] 1[b][d][n] 2[k][g][gn][s] 3[z][v][r] 4[ch] [j]

12 Répartition des consonnes et voyelles sur l’année en PS/MS Semaines Périodes I ap,it, a/im, éf, i/é II t/k, uk, oum/n u/ou nf/ss III s, chchf/chi/oui/u IV p/bbt/dd, u/eu f/v, eu v V s/zzb/r, anl/r, unr, ony an/oy

13 Répartition des consonnes et voyelles sur l’année en GS Semaines Périodes I ap,it, a/im, éf, i/é II t/k, uk, oum/n u/ou nf/ss III s, chchf/ch, gi/ouy, i/u IV p/bbt/d k/g d, u/euf/v, euv V s/zz, unb/r, onl/r, r, an/on ch, j an/un j

14 1 - Participation active des élèves 2 - Complément d’autres activités phonologiques 3 - Etre au clair avec avec sa propre conscience phonétique 4 - Etre au clair avec ses objectifs linguistiques et les rendre explicites 5 - Etre conscients de la tâche cognitive 6 - L’objectif premier est le fonctionnement de la langue. 7 - DIRE et non LIRE pour attirer l’attention sur l’écoute mais aussi pour que les élèves regardent le maître articuler

15 Les différents types de comptines et ce qu’elles permettent Les comptines phonémiques :  Se rattachent au travail d’écoute Écouter et prendre conscience de son système phonatoire Évaluer l’aisance articulatoire des élèves Les comptines phonologiques :  Permettent le jeu avec les sons et les sens Exercer ses compétences phonologiques Exercer son aisance articulatoire Rire avec la langue Les comptines phonétiques :  Se prêtent particulièrement à l’entraînement à l’articulation et à la prononciation Dépasser la signification et orienter vers la prise de conscience des réalités sonores environnantes puis du langage  Développer la conscience phonologique

16 Conscience phonémique : Elle ne porte que sur les phonèmes. C’est la capacité à percevoir les phonèmes (sons) à l’oral, l’habileté à entendre, à identifier à conscientiser le son discriminant. C'est l'habileté à entendre, identifier,conscientiser et manipuler les sons isolés de la langue parlée (phonèmes). Virelangues Enfance et Musique 1 - Le chat de Natacha 2 – La poule a bu Buvons un coup ma serpette est perdue Mais le manche, mais le manche Mais le manche m’est revenu

17 Conscience phonologique : C’ est la connaissance consciente et explicite que les mots du langage sont formés d’unités plus petites, les syllabes et les phonèmes. Elle vise la capacité à manipuler le langage oral, à jouer avec de façon consciente (transformation de mots, jeux de commutation, permutation, substitution..) Arlequin dans sa boutique Sur les marches du palais Il enseigne la musique À tous ses petits valets À Monsieur Po À Monsieur Li 0 monsieur Chi À Monsieur Nelle À Monsieur Polichinelle 75 Chansons, comptines et jeux de doigt Enfance et musique La Samaritaine Dans la forêt un grand cerf

18 Conscience phonétique : C’est la prise de conscience de son propre système articulatoire, des caractéristiques physiques (articulatoires) des sons. La conscience phonétique. C’est la capacité à percevoir la parole comme une séquence d’unités minimales (segments phonétiques) permettant la différenciation perceptive. (entre loupe et poule) 101 Poésies et comptines de Corinne Albaut : 1- Le roquet 2- Le tatou

19 Comptines phonémiques Comptines phonologiques Comptines phonétiques

20 Bibliographie ouvrage de pédagogie : « Apprendre à parler avec des comptines » Marie Goetz-Georges RETZ « Jeux de rythmes et de langage de la maternelle au lycée » Yak Rivais RETZ « Comment la parole vient aux enfants » Bénédicte de Boysson-Bardies éditions Odile Jacob

21 CD et recueils de comptines et chansons « 101 poésies et comptines » Claire Albaut Bayard Jeunesse « 75 comptines et jeux de doigts » Agnès Chaumier et Hélène Bohy Enfance et Musique « Virelangues » Béatrice Maillet Enfance et Musique « 300 comptines pour jouer, rire et chanter » Jacqueline Chantraine Nathan


Télécharger ppt "Le jeu vocal et les comptines au service de la conscience phonologique."

Présentations similaires


Annonces Google