La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La découverte du code Animation pédagogique – la construction du principe alphabétique – 06/12/2006.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La découverte du code Animation pédagogique – la construction du principe alphabétique – 06/12/2006."— Transcription de la présentation:

1 La découverte du code Animation pédagogique – la construction du principe alphabétique – 06/12/2006

2 « Cest par le jeu, laction, la recherche autonome, lexpérience sensible que lenfant, selon un cheminement qui lui est propre, y construit ses acquisitions fondamentales… Le jeu est lactivité normale de lenfant. Il conduit à une multiplicité dexpériences sensorielles, motrices, affectives, intellectuelles…Il est le point de départ de nombreuses situations didactiques…il se prolonge vers les apprentissages qui, pour être plus structurés, nen demeurent pas moins ludiques. » (B0 du 14/02/2002)

3 Pour apprendre à lire lenfant doit comprendre le fonctionnement du système qui code les sons de loral Mots syllabesphonèmes Peuvent être isolés à loral A lécrit : lettres et suite de lettres

4 Laccès à la conscience phonologique Conscience de la structure segmentale de la parole Capacité à identifier les composants phonologiques de la langue : Localiser Enlever Substituer Inverser Ajouter Combiner etc..

5 Compétences attendues en fin décole maternelle : « être capable de rythmer un texte en scandant les syllabes orales, de reconnaître une même syllabe dans plusieurs énoncés, de produire des assonances ou des rimes » Découverte sonore par lenfant à 3 ou 4 ans, pour lenfant, lintuition des rimes est possible, mais le repérage nest pas conscient. à 4 ou 5 ans, apparaissent lidentification et la segmentation en syllabes orales ; à 6 ans environ, les premiers signes dune conscience phonique apparaissent chez les enfants exposés au contact de lécrit !!! Il est exclu de faire des exercices dépellation phonétique trop difficile même en section de grands

6 Pour attirer les élèves vers la réalité phonique chanter jouer avec les organes phonateurs vivre corporellement comptines et chants parler et senregistrer Tous ces jeux phoniques pratiqués quotidiennement sur des moments courts, amènent peu à peu les élèves à dépasser le plaisir de dire, de jouer, de chanter ensemble pour se centrer sur lapprentissage, la reconnaissance et la production des sonorités de la langue

7 La syllabe orale : unité la plus facile à isoler pour les élèves dont ils vont se servir pour commencer à développer leur conscience phonologique. Quand les élèves sont capables de : segmenter la parole en mots les mots en syllabes On peut envisager la découverte du phonème Jouer avec des mots doit demeurer un vecteur de motivation Les apprentissages attendus au-delà du caractère ludique doivent être identifiés.

8 PETITE SECTION chants et comptines répétés et mémorisés - prosodie pour les comptines -mélodie et rythme pour les chants accompagnement du corps -frappés des pieds ou des mains - balancements activité instrumentale (objets ou instruments de musique) -marquer les rythmes des textes acquisition daisance avec la parole : associer dire et frapper -rondes et jeux chantés pour structurer les mouvements ex : « jouer au robot » qui parle saccadé en égrenant les syllabes jeux découte : -reconnaissance - répétition de rythmes variés - avec des bruits diivers - avec les sons des instruments avec les voix : -jeux de comparaison -jeux dappariement -jeux de localisation (attention et capacité à discriminer)

9 MOYENNE SECTION Jeux vocaux avec les prénoms, les comptines, des textes courts, des mots isolés et tout énoncé. -on produit - on écoute - on répète - on imite - on continue - on transforme jeux sur la forme orale des mots -allonger une syllabe - modifier sa hauteur ou son intensité - essais dintonations pour marquer ses sentiments - articuler de manière exagérée repérage de la syllabe - frapper le nombre de syllabes - sauter en les nommant - les associer à un geste

10 GRANDE SECTION SYLLABEPHONÈME identification de la syllabe - dénombrer les syllabes des prénoms et de tout mot familier - comparer et classer les mots selon le nombre de syllabes - repérer la longueur des mots à loral et en particulier que des mots courts du point de vue phonologique peuvent représenter un objet de grande taille (train et bicyclette, lion et coccinelle..) -représenter graphiquement la structure syllabique sonore des mots conscience syllabique - virelangues - jeux de langage (jeux de rimes, mots-valises, mots tordus…) - la conscience de la syllabe finale est assez facile à installer : comptines, poèmes mettent souvent en évidence la syllabe finale des mots. manipulations sur les syllabes - les inverser - en éliminer une ou deux - en fusionner 2 ou 3 et dire le nouveau mot La syllabe elle-même peut être divisée en unités plus petites : lattaque ( consonne ou le groupe de consonnes initial de la syllabe) et la rime (ensemble des phonèmes qui suivent). -répéter : activité la plus facile, elle nécessite une focalisation sur le flux sonore entendu ; -repérer « ce quon entend tout le temps » dans une série de mots, exclure les mots qui ne peuvent appartenir à la série, isoler ce critère ; - discriminer des sons proches - manipuler les unités sonores : supprimer, ajouter, changer de place, substituer (continuer une série : loulou, zouzou…) - coder la place dun son


Télécharger ppt "La découverte du code Animation pédagogique – la construction du principe alphabétique – 06/12/2006."

Présentations similaires


Annonces Google