La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Nouvelle approche en programmation Une approche basée sur le Cadre d’apprentissage pour les milieux de la petite enfance de l’Ontario (CAPE) Pour les programmes.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Nouvelle approche en programmation Une approche basée sur le Cadre d’apprentissage pour les milieux de la petite enfance de l’Ontario (CAPE) Pour les programmes."— Transcription de la présentation:

1 Nouvelle approche en programmation Une approche basée sur le Cadre d’apprentissage pour les milieux de la petite enfance de l’Ontario (CAPE) Pour les programmes de GARDERIE 0 à 4 ans

2 Retour sur le Cadre d’apprentissage pour les milieux de la petite enfance de l’Ontario (CAPE) Initiative provinciale du comité “Meilleur départ” en collaboration avec le Ministère de l’enfance et de la jeunesse en Le «Cadre d’apprentissage pour les milieux de la petite enfance de l’Ontario» a été créé en 2006 pour le Ministère de l’éducation suite à l’étude et aux recommandations du Dr. Pascal. Son objectif est d’harmoniser les façons de faire par des bonnes pratiques dans les programmes de services aux enfants et aux familles en Ontario. Il définit aussi les compétences du développement que l’enfant va démontrer entre 0 et 12 ans. Il devient la référence en matière de prestation des services aux enfants de 0 à 12 ans pour tous les services aux enfants et aux familles agréés en Ontario à partir de 2014.

3 Vidéo AFESEO Le Cadre d’apprentissage pour les milieux de la petite enfance de l’Ontario (CAPE) Pour en savoir plus et visionner la vidéo, cliquez sur le lien suivant :

4

5 Le contenu du Cadre d’apprentissage pour les milieux de la petite enfance de l’Ontario (CAPE) L’énoncé des 6 principes (p. 11 à 26) La compréhension du développement des enfants (p. 27 à 30) Le continuum du développement de 0 à 12 ans (p. 30 à 78) Les lignes directrices relatives à la pratique (p. 85 à 88) L’évaluation et la surveillance (observation et prise de notes) (p. 89 à 96) Le glossaire (définition des termes pour un langage commun) (p. 97 à106) Une analyse de la structure des programmes d’enseignement (p. 107 à 147) Les meilleures pratiques pour favoriser la participation des parents (p. 159 à 173) Des considérations sur la diversité, l’égalité et l’inclusion de tous les enfants (p. 175 à 181) Le document complet du CAPE est disponible sur le lien suivant :

6 Énoncé de principes Les 6 principes de base du Cadre d’apprentissage pour les milieux de la petite enfance de l’Ontario (CAPE) qui guideront notre pratique.

7 Énoncé des 6 principes 1.Le développement de la petite enfance établit les fondements de l’apprentissage, du comportement et de la santé tout au long de la vie. 2.Les partenariats avec les familles et la communauté renforcent la capacité des milieux de la petite enfance de répondre aux besoins des jeunes enfants. 3.Le respect de la diversité, de l’égalité et de l’inclusion est un préalable à la mise à l’honneur des droits des enfants et à l’apprentissage et aux développements optimaux de ceux-ci. 4.Un curriculum planifié favorise l’apprentissage des jeunes enfants. 5.Le jeu est un moyen d’apprentissage chez les jeunes enfants qui met à profit leur curiosité et leur exubérance personnelle. 6. Il est essentiel que les professionnels œuvrant auprès de la petite enfance aient un solide bagage de connaissances et soient attentifs aux besoins des enfants.

8 Tout ce que l’enfant vit, voit, entend, touche et ressent, durant les premières années de sa vie, va construire les connexions au cerveau, qui serviront de base à tous ses apprentissages futurs. Rôle de l’éducatrice face à ce principe Soutenir l’apprentissage des enfants grâce à des expériences qui élargissent leur champ de compétence sans dépasser leurs capacités. Soutenir les enfants dans leurs tentatives d’autocontrôle afin de les aider à développer leurs compétences physiques, sociales, affectives, comportementales et cognitives. Promouvoir la croissance de l’autonomie et de la collaboration chez les enfants. Favoriser l’ouverture dans les relations tout en établissant et en renforçant des limites qui permettent aux enfants de participer avec succès à la vie de groupe. Encourager l’adoption de comportements qui engendrent des choix sains et un bien-être. (Page 85 du CAPE) Principe 1: Le développement de la petite enfance établit les fondements de l’apprentissage, du comportement et de la santé tout au long de la vie.

9 Les premières années de votre enfant sont les plus importantes

10 L’étude sur la petite enfance Explosion de connaissances neuroscientifiques démontrant lien entre dev. du cerveau et l’apprentissage, le comportement et la santé. On pensait que l’architecture du cerveau était déterminé dès la naissance. Bébé est né avec 100 billions neurones prêts a former des milliards et milliards de connections. Périodes “privilégiées” Connexions se forment en réponse aux stimulations sensorielles. Les premières expériences, ont un impact sur le câblage et la formation des milliards du neurones du cerveau qui dure toute la vie.

11 Les scientifiques savent que :  Notre cerveau est composé d’un milliard de neurones.  Les neurones sont connectés par des synapses.  Les signaux électriques circulent entre les neurones.  Ces connections deviennent plus fortes à mesure qu’elles sont sollicitées.

12 La densité synaptique  Les bébés naissent avec 100 milliards de neurones dans le cerveau. Ces neurones permettent aux bébés de survivre.  À la naissance, la plupart de ces neurones ne sont pas connectés entre eux.  L es parties du cerveau qui déterminent comment votre enfant écoute, voit, parle, découvre et touche se forment après la naissance. Tout ça se passe au cours des premières années.  Les neurones qui ne sont pas utilisés se décomposent.

13 L’activité cérébrale  Le cerveau de l’enfant de trois ans est deux fois plus actif que celui d’un adulte.  Le niveau d’activité du cerveau diminue pendant l’adolescence.

14 Synaptic Density: Synapses are created with astonishing speed in the first three years of life. For the rest of the first decade, children’s brains have twice as many synapses as adults’ brains. (Drawing supplied by H.T. Chugani)

15 Périodes critiques  Il y a des périodes critiques dans le développement du cerveau.  La période critique pour le développement langagier se situe entre 7 mois et 7 ans. Après cet âge, l’aptitude langagière du cerveau commence à décliner.  Pour atteindre leur plein potentiel, les enfants doivent vivre très tôt des expériences qui vont éveiller et stimulé leur cerveau.

16

17 Vidéo Ministère de l’éducation Ontario Principe 1 Le développement de la petite enfance établit les fondements de l’apprentissage, du comportement et de la santé tout au long de la vie. (Le continuum du développement) Pour en savoir plus et visionner la vidéo, cliquez sur le lien suivant :

18 La connaissance du niveau de développement et des caractéristiques de l’enfant, de sa famille et de sa communauté, sont essentiels au soutien de l’apprentissage et du développement de l’enfant. Utiliser une approche chaleureuse et positive avec les enfants. Connaître le développement de l’enfant et le continuum du développement du CAPE. Communiquer aux parents et aux personnes responsables des enfants, ce qu’elle fait et pourquoi elle agit ainsi en leur parlant de la planification et de la mise œuvre du curriculum Entretenir des relations constantes avec les parents afin de leur faire part de ses observations et de leur communiquer toute information pertinente au sujet de l’enfant. Participer au jeu de l’enfant en le guidant et en enrichissant les centres d’apprentissage pour apporter des nouveaux défis aux enfants. (Page 87 du CAPE) Principe 6: Il est essentiel que les professionnels œuvrant auprès de la petite enfance aient un solide bagage de connaissances et soient attentifs aux besoins des enfants. Rôle de l’éducatrice face à ce principe

19 Le continuum de développement Les séquences prévisibles du développement Pages 30 à 78 du Cadre d’apprentissage pour les milieux de la petite enfance de l’Ontario (CAPE)

20 Continuum de développement Le Continuum du développement dresse la liste des compétences que les enfants sont censés démontrer au cours de leur développement dans un vaste éventail de domaines développementaux (physique, social, affectif, cognitif et linguistique ou lié à la communication). Il sert de base pour observer la croissance et l'apprentissage des enfants, préparer la programmation et engager des discussions entre les membres du personnel et entre le personnel et les parents. Les pages du Continuum du développement seront affichées pour les parents près du Tableau de programmation CAPE afin que les parents puissent s’y référer pour savoir quelles compétences les enfants ont démontrées durant les activités. Pour voir le Continuum du développement complet, consultez les pages 31 à 78 du guide : «L’apprentissage des jeunes enfants à la portée de tous dès aujourd’hui: Un cadre d’apprentissage pour les milieux de la petite enfance de l’Ontario» sur le site du Ministère de l’éducation de l’Ontario au

21 Voici un aperçu d’une page du Continuum du développement pour les poupons. Sous la colonne «Domaine et compétences» on retrouve les compétences que les enfants sont censés démontrer au cours de leur développement, selon leur âge, dans les domaines physique, social, affectif, cognitif, linguistique et lié à la communication. Sous la colonne «Indicateurs de la compétence» on retrouve une description de ce que les enfants sont capables de faire lorsqu’ils ont démontré la compétence ciblée. Sous la colonne «Interactions» on suggère des façons d’amener l’enfant à démontrer la compétence ciblée.

22 Voici quelques exemples de compétences qu’un poupon devrait démontrer au cours de son développement. Tout au long de l’année, les éducatrices de nos poupons s’assureront que la programmation et l’espace de vie de la garderie, favoriseront l’émergence de chacune des compétences que les poupons sont censés démontrer au cours de leur développement, selon leur âge, dans les domaines physique, social, affectif, cognitif, linguistique et lié à la communication.

23 Voici un aperçu d’une page du Continuum du développement pour les bambins. Sous la colonne «Domaine et compétences» on retrouve les compétences que les enfants sont censés démontrer au cours de leur développement, selon leur âge, dans les domaines physique, social, affectif, cognitif, linguistique et lié à la communication. Sous la colonne «Indicateurs de la compétence» on retrouve une description de ce que les enfants sont capables de faire lorsqu’ils ont démontré la compétence ciblée. Sous la colonne «Interactions» on suggère des façons d’amener l’enfant à démontrer la compétence ciblée.

24 Voici quelques exemples de compétences qu’un bambin devrait démontrer au cours de son développement. Tout au long de l’année, les éducatrices de nos bambins s’assureront que la programmation et l’espace de vie de la garderie, favoriseront l’émergence de chacune des compétences que les bambins sont censés démontrer au cours de leur développement, selon leur âge, dans les domaines physique, social, affectif, cognitif, linguistique et lié à la communication.

25 Voici un aperçu d’une page du Continuum du développement pour les préscolaires. Sous la colonne «Domaine et compétences» on retrouve les compétences que les enfants sont censés démontrer au cours de leur développement, selon leur âge, dans les domaines physique, social, affectif, cognitif, linguistique et lié à la communication. Sous la colonne «Indicateurs de la compétence» on retrouve une description de ce que les enfants sont capables de faire lorsqu’ils ont démontré la compétence ciblée. Sous la colonne «Interactions» on suggère des façons d’amener l’enfant à démontrer la compétence ciblée.

26 Voici quelques exemples de compétences qu’un préscolaire devrait démontrer au cours de son développement. Tout au long de l’année, les éducatrices de nos préscolaires s’assureront que la programmation et l’espace de vie de la garderie, favoriseront l’émergence de chacune des compétences que les préscolaires sont censés démontrer au cours de leur développement, selon leur âge, dans les domaines physique, social, affectif, cognitif, linguistique et lié à la communication.

27 Les pages du Continuum du développement seront affichées pour les parents près du «Tableau de programmation CAPE» afin que les parents puissent s’y référer pour savoir quelles compétences les enfants ont démontrées durant les activités. Chacune des compétences a un numéro de référence. Ces numéros de référence sont indiqués sur le Tableau de programmation pour chacune des activités qui y sont affichées.

28 Dans quel contexte peut-on observer le mieux l’enfant dans son continuum de développement afin de savoir quelles compétences l’enfant a démontré ? Question !

29 LE JEU ! Réponse !

30 Principe 5: Le jeu est un moyen d’apprentissage chez les jeunes enfants qui met à profit leur curiosité et leur exubérance naturelle. Le jeu représente la façon dont les enfants donnent un sens à l’univers et c’est une méthode efficace d’apprentissage pour les jeunes enfants. Lorsqu’ils jouent à des jeux d’imagination les uns avec les autres, les enfants apprennent à s’entendre avec leurs camarades, à faire des compromis, à résoudre des conflits, à maîtriser leurs émotions et leur comportement et à se faire des amis. Les enfants utilisent la langue et la pensée en jouant pour comparer, planifier, résoudre des problèmes, négocier et évaluer. Le jeu de grande qualité, qui se déroule en compagnie d’adultes qui sont des partenaires de jeu et qui sont capables d’y injecter jour après jour de petites quantités d’un enseignement direct et focalisé sur les besoins de l’enfant, est une méthode pédagogique efficace pour l’acquisition de compétences émergentes en lecture, écriture et calcul. Rôle de l’éducatrice face à ce principe Organiser les périodes de jeu de façon à donner aux enfants la possibilité de planifier et de choisir un grand nombre de leurs activités. Planifier des jeux qui servent de tremplin à l’apprentissage de la lecture, de l’écriture et du calcul. Créer des milieux d’apprentissage à l’intérieur et à l’extérieur selon le type de jeu et d’activité et participer activement au jeu des enfants. Promouvoir le jeu d’imagination chez les enfants comme mode principal d’apprentissage. Utiliser le jeu comme occasion de donner l’exemple de l’acceptation, du respect, de l’empathie et de la collaboration dans la résolution de problèmes. S’occuper des besoins individuels des enfants sans négliger ceux du groupe. Faire vivre aux enfants des expériences qui élargissent leur capacité d’échanger verbalement des idées et de parler de leurs émotions aux autres. (Page 87 du CAPE)

31 Vidéo Ministère de l’éducation Ontario Principe 5 Le jeu est un moyen d’apprentissage chez les jeunes enfants qui met à profit leur curiosité et leur exubérance naturelle. Pour en savoir plus et visionner la vidéo, cliquez sur le lien suivant :

32 Vidéo Principe 6 Pour visionner la vidéo, cliquez sur le lien suivant : Il est essentiel que les professionnelles et professionnels œuvrant auprès de la petite enfance aient un solide bagage de connaissances et soient attentifs aux besoins des enfants.

33 L’observation de l’enfant et La documentation des observations

34 L’observation permet de: Organiser l’environnement de la salle en fonction du niveau de développement de l’enfant (centre d’apprentissage, matériel sur les tables à la disposition des enfants, etc.) Planifier un curriculum (programmation) en fonction du niveau de développement de l’enfant dans tous les domaines (physique, social, affectif, cognitif et linguistique ou lié à la communication). Tenir compte des besoins individuels des enfants du groupe; Connaître les intérêts des enfants pour les inclure dans la programmation; Documenter les progrès des enfants; Tenir compte des forces des enfants; Orienter les enfants vers des services spécialisés, au besoin. Observer veut aussi dire ``documenter`` L’observation peut servir de point de départ aux conversations avec les parents au sujet de leur enfant. Le «Continuum de développement» donne des indicateurs de ce que l’enfant devrait être en mesure de faire selon son âge. Observer et documenter

35 Vidéo Ministère de l’éducation Ontario Principe 4 Un curriculum planifié favorise l’apprentissage des jeunes enfants. (Observer et documenter) Pour en savoir plus et visionner la vidéo, cliquez sur le lien suivant :

36 Documentation: La documentation comprend les observations, les photos, les projets et d'autres éléments probants du jeu ou d'expériences fondées sur l'enquête. Elle constitue un dossier des expériences de l'enfant et rend l'apprentissage et la réflexion visibles. Réflexion: Servez-vous du Guide de référence d'un coup d'oeil pour réfléchir à la documentation et songez à la réflexion et aux compétences qui sont présentes ou émergentes ainsi qu'à l'apprentissage en cours. Planification: Les membres de l'équipe d'apprentissage des jeunes enfants analysent et interprètent les éléments probants qu'ils ont recueillis en dialoguant et en réfléchissant davantage avec les enfants. Ils peuvent ainsi déterminer les progrès développementaux -ci de ceux et concevoir d'autres contextes d'apprentissage ultérieur en fonction des points forts, des besoins et des domaines d'intérèt observés, et planifier des milieux d'apprentissage qui sauront inspirer le jeu, piquer la curiosité, pousser l'enfant à « enquêter » et enrichir l'apprentissage. Jouez avec les enfant, apprenez avev eux et par leur intermédiaire, en les encourageant à « enquêter » au moyen du dialogue et de questions ouvertes. Observation: Au cours de la journée, dans un milieu d'apprentissage de la petite enfance, l'équipe d'apprentissage des jeunes enfants observe ceux-ci en train de jouer

37 LES GRILLES D’OBSERVATION ECCDC (Early childhood community development centre)

38 Le Manège utilise les grilles d’observation conçues par l’équipe du Early childhood community development centre. Ces grilles sont construites à partir des compétences du Continuum du développement du Cadre d’apprentissage pour les milieux de la petite enfance de l’Ontario (CAPE).

39 Voici un aperçu des compétences qui seront observées et documentées par les éducatrices pour les poupons et les bambins.

40 Voici un aperçu des compétences qui seront observées et documentées par les éducatrices pour les bambins et les préscolaires.

41 Voici un aperçu des compétences qui seront observées et documentées par les éducatrices pour les préscolaires.

42 Voici l’outil d’observation et de documentation que l’éducatrice utilisera pour un poupon. Passez à la page suivante pour avoir un aperçu du contenu du formulaire.

43 L’éducatrice coche la case de la compétence que le poupon a démontré et inscrit un commentaire ou une observation pertinente à la compétence observée. Les grilles d’observations seront remises au parent en milieu et en fin d’année.

44 Voici l’outil d’observation et de documentation que l’éducatrice utilisera pour un bambin. Passez à la page suivante pour avoir un aperçu du contenu du formulaire.

45 L’éducatrice coche la case de la compétence que le bambin a démontré et inscrit un commentaire ou une observation pertinente à la compétence observée. Les grilles d’observations seront remises au parent en milieu et en fin d’année.

46 Voici l’outil d’observation et de documentation que l’éducatrice utilisera pour un préscolaire. Passez à la page suivante pour avoir un aperçu du contenu du formulaire.

47 L’éducatrice coche la case de la compétence que le préscolaire a démontré et inscrit un commentaire ou une observation pertinente à la compétence observée. Les grilles d’observations seront remises au parent en milieu et en fin d’année.

48 L’éducatrice utilisera pour chaque enfant de son groupe un formulaire d’observation qui sera inséré dans un cartable. Elle pourra ainsi documenter de façon journalière ses observations ce qui lui permettra de tenir compte des besoins de l’enfant dans sa planification d’activités. De plus ces observations vous serviront de guide pour compléter à nouveau le formulaire pour partager aux parents lors de votre rencontre annuelle.

49 Le curriculum décrit le contenu du programme. Il englobe l’aménagement des lieux, l’organisation du matériel et les activités. Il faut un curriculum bien planifié pour assurer la qualité du milieu en vue d’un développement optimal de l’enfant. Pour créer un bon curriculum, il faut comprendre ce que les enfants sont capables de faire et la façon dont ils apprennent, à chacun des stades de leur développement. Rôle de l’éducatrice face à ce principe Faire une planification basée sur la connaissance de chaque enfant de son groupe, y compris ses compétences, ses besoins et ses intérêts. Faire une planification qui englobe les domaines sociaux, affectifs, cognitifs, physiques, linguistiques et de communication, qui est basée sur le «Continuum du développement». Aménager l’environnement intérieur et extérieur de manière à y mettre de l’équipement et du matériel qui facilitent l’apprentissage et le développement des enfants de son groupe. Prévoir une routine organisée de façon à faciliter le développement de l’enfant et à le préparer pour l’école. (Page 86 du CAPE) Principe 4: Un curriculum planifié favorise l’apprentissage des jeunes enfants.

50 LE TABLEAU DE PROGRAMMATION

51

52 Le centre éducatif Le Manège utilisera le «Tableau de programmation » qui a été créé en collaboration avec le « Parent Resource Centre » lors de sa participation au projet pilote Mettons le C.A.P.E sur le cape. Ce tableau représente les 5 domaines du développement global de l’enfant. Dans la 1 ère colonne, l’éducatrice inscrit une compétence à développer selon ses observations journalières ou celles notées dans le formulaire d’observation de l’enfant. Dans la 2 ème colonne, l’éducatrice inscrit les activités possibles tout en considérant l’intérêt des enfants notés dans l’oval turquoise. Dans la 3 ième colonne, elle note ses observations. Durant les activités, les éducatrices observent la réaction des enfants et ce qu’ils font avec le matériel et elles notent «ce qui est arrivé» dans la colonne d’observations. Ces notes permettront aux éducatrices de planifier de nouvelles activités pour la semaine suivante.

53 Afficher des photos des enfants en situation d’apprentissage Tableau d’observation interactif et de documentation

54 Ce tableau sera affiché pour les parents. Il présente des moments de vie des enfants durant le programme et les compétences que ces enfants ont démontrés durant les activités de la semaine. On y retrouve des photos d’activités qui touchent aux cinq différents domaines du développement de l’enfant. L’éducatrice affichera des photos des enfants en action et inscrira sous les photos la description de l’activité en cours. À côté de la photo, l’éducatrice insérera une carte sur laquelle sera indiquée la compétence que l’enfant ou les enfants sont en train de démontrer durant l’activité représentée par la photo. Les éducatrices garderont le tableau à jour en affichant chaque semaine des nouvelles photos.

55 Domaine affectif: 2.3 L’estime de soi L’enfant manifeste de la fierté pour son travail et ses réalisations

56 Domaine de communication: 3.11 La reconnaissance des lettres L’enfant peut reconnaître la lettre par laquelle commence son nom et le son de cette lettre

57 Domaine physique: 5.1 La motricité globale (l’équilibre) L’enfant essaie de se tenir sur un pied.

58 Domaine physique: Les sens (l’exploration sensorielle) L’enfant peut explorer tous ses sens pour reconnaître et différencier les propriétés et le matériel

59 IDENTIFIER LES INTÉRÊTS DES ENFANTS

60 Le profil de l’enfant illustre les intérêts de chaque enfant grâce à des images qui se fixent à l’aide de velcro autour de la photo de l’enfant. Les profils de tous les enfants du groupe seront affichés bien en vue afin de favoriser la conscience de soi des enfants et de permettre au personnel d’intégrer les intérêts des enfants à la planification des activités. Afin de respecter les intérêts changeants des enfants, le personnel s’assure d’avoir une large banque d’images et de maintenir les profils des enfants à jour.

61 LES ACTIVITÉS DE SCIENCE Des activités de science qui font réfléchir les enfants pour développer le raisonnement logique.

62 Chaque semaine, l’éducatrice s’assure d’inclure une activité de science qui fait réfléchir les enfants afin de développer leur raisonnement logique. Lorsque l’éducatrice propose l’activité aux enfants, elle leur pose une question en lien avec les résultats escomptés et note leurs réponses. Lorsque l’activité de science est complétée, l’éducatrice fait un retour sur les prédictions de départ des enfants et complète l’activité sur une explication du phénomène observé. Nos petits scientifiques démontrent alors la capacité de se questionner et de réfléchir.

63 Les résultats de l’activité de science seront ensuite exposés sur une table pour les parents afin de favoriser un échange entre l’enfant et ses parents sur les découvertes qui ont été faites.

64 Merci à La Coccinelle de nous avoir partagé cette présentation!


Télécharger ppt "Nouvelle approche en programmation Une approche basée sur le Cadre d’apprentissage pour les milieux de la petite enfance de l’Ontario (CAPE) Pour les programmes."

Présentations similaires


Annonces Google