La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Hamid AMIFI Politiques economiques------ CPA 3 1 Les politique économiques ENSET Mohammedia CPA 3 2006/2007.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Hamid AMIFI Politiques economiques------ CPA 3 1 Les politique économiques ENSET Mohammedia CPA 3 2006/2007."— Transcription de la présentation:

1 hamid AMIFI Politiques economiques CPA 3 1 Les politique économiques ENSET Mohammedia CPA /2007

2 hamid AMIFI Politiques economiques CPA 3 2 PLAN I- programme de politique économique. I- programme de politique économique. 1- Programme keynésien. 1- Programme keynésien. 2- le programme néo-classique. 2- le programme néo-classique. 3- Du moins d’État au mieux d’État. 3- Du moins d’État au mieux d’État. II- Finances publiques et croissance II- Finances publiques et croissance III- Les Dilemmes de Politique Économique en pays sous- développés. III- Les Dilemmes de Politique Économique en pays sous- développés. 1. Les politiques initiées dans le cadre des PAS comme source 1. Les politiques initiées dans le cadre des PAS comme source des dilemmes. des dilemmes. 2. L'Usage des règles traditionnelles d’affectation comme 2. L'Usage des règles traditionnelles d’affectation comme solution aux dilemmes. solution aux dilemmes.. VI- Quelle pol eco face à l’indépendance de la banque centrale? VI- Quelle pol eco face à l’indépendance de la banque centrale? 1- La théorie économique de la banque centrale indépendante. 1- La théorie économique de la banque centrale indépendante. 2- Critique de la théorie de la banque centrale indépendante. 2- Critique de la théorie de la banque centrale indépendante.

3 hamid AMIFI Politiques economiques CPA 3 3 GENERALITES La politique économique est l’ensemble des décisions des pouvoirs publics qui visent à orienter l’activité et les équilibres économiques dans un sens jugé souhaitable aux yeux de tous. La politique économique est l’ensemble des décisions des pouvoirs publics qui visent à orienter l’activité et les équilibres économiques dans un sens jugé souhaitable aux yeux de tous. La politique économique est la discipline qui s'occupe des choix stratégiques que l'Etat doit faire et des instruments qu'il peut employer afin de corriger les déséquilibres conjoncturels et structurels qui peuvent exister dans une économie. La politique économique est la discipline qui s'occupe des choix stratégiques que l'Etat doit faire et des instruments qu'il peut employer afin de corriger les déséquilibres conjoncturels et structurels qui peuvent exister dans une économie.

4 hamid AMIFI Politiques economiques CPA 3 4 GENERALITES la révolution keynésienne  lettres de noblesse; la révolution keynésienne  lettres de noblesse; Actuellement  redéploiement du champ d’intervention de la politique économique et une remise en cause de: Actuellement  redéploiement du champ d’intervention de la politique économique et une remise en cause de: ses objectifs, ses objectifs, ses instrument, ses instrument, et son efficacité. et son efficacité.

5 hamid AMIFI Politiques economiques CPA 3 5 GENERALITES Deux grands programmes de politique économique sont identifiables : Deux grands programmes de politique économique sont identifiables : un programme keynésien pour qui le marché ne conduit pas spontanément l’économie vers un équilibre satisfaisant, d’où la nécessité d’une intervention publique ; un programme keynésien pour qui le marché ne conduit pas spontanément l’économie vers un équilibre satisfaisant, d’où la nécessité d’une intervention publique ; et un autre programme néo-classique pour qui le marché à tendance à conduire l’économie vers un équilibre satisfaisant, ce qui limite considérablement la légitimité d’une intervention publique voir la rend dangereuse. et un autre programme néo-classique pour qui le marché à tendance à conduire l’économie vers un équilibre satisfaisant, ce qui limite considérablement la légitimité d’une intervention publique voir la rend dangereuse.

6 hamid AMIFI Politiques economiques CPA 3 6 GENERALITES D’aucun estime que l’intervention de l’Etat est souhaitable mais uniquement lorsqu’elle n’inhibe pas l’initiative privée et lorsque ses activités présentent des externalités positives importantes. D’aucun estime que l’intervention de l’Etat est souhaitable mais uniquement lorsqu’elle n’inhibe pas l’initiative privée et lorsque ses activités présentent des externalités positives importantes.

7 hamid AMIFI Politiques economiques CPA 3 7 Débats de politiques économiques: Un déficit budgétaire permet- il toujours de relancer la demande ? Un déficit budgétaire permet- il toujours de relancer la demande ? Peut-on encor mener une politique économique à l’échelle nationale ? Peut-on encor mener une politique économique à l’échelle nationale ? Ne faut-il pas limiter l’intervention économique et sociale de l’État, privatiser, déréglementer ? Ne faut-il pas limiter l’intervention économique et sociale de l’État, privatiser, déréglementer ? Quelles marges de manœuvre de politique budgétaire face à l’indépendance de la banque centrale ? Quelles marges de manœuvre de politique budgétaire face à l’indépendance de la banque centrale ? Quelle coordination de politiques économiques dans un monde de plus en ouvert et interdépendant. Quelle coordination de politiques économiques dans un monde de plus en ouvert et interdépendant.

8 hamid AMIFI Politiques economiques CPA 3 8 I- programme de politique économique : A- Programme keynésien En économie fermée : En économie fermée : la condition d’efficacité de la politique budgétaire est la faible élasticité de l’investissement par rapport au taux d’intérêt et une forte élasticité de la demande de monnaie par rapport au taux d’intérêt. la condition d’efficacité de la politique budgétaire est la faible élasticité de l’investissement par rapport au taux d’intérêt et une forte élasticité de la demande de monnaie par rapport au taux d’intérêt. l’efficacité de la politique monétaire sera d’autant plus grande que la demande de monnaie est faiblement élastique par rapport au taux d’intérêt et que la demande d’investissement est très élastique par rapport au taux d’intérêt. l’efficacité de la politique monétaire sera d’autant plus grande que la demande de monnaie est faiblement élastique par rapport au taux d’intérêt et que la demande d’investissement est très élastique par rapport au taux d’intérêt.

9 hamid AMIFI Politiques economiques CPA 3 9 En économie ouverte : En économie ouverte : en suppose que le taux de change résulte : en suppose que le taux de change résulte : d’un déséquilibre de la balance courante : hypothèse de faible mobilité des capitaux. d’un déséquilibre de la balance courante : hypothèse de faible mobilité des capitaux. de l’égalisation des taux d’intérêts entre deux pays, hypothèse de mobilité parfaite de capitaux de l’égalisation des taux d’intérêts entre deux pays, hypothèse de mobilité parfaite de capitaux

10 hamid AMIFI Politiques economiques CPA 3 10 a- Politique de relance et faible mobilité des capitaux. a- Politique de relance et faible mobilité des capitaux. Lorsque la mobilité des capitaux est faible, le taux de change évolue sous l’effet du solde des échanges de biens et services. Lorsque la mobilité des capitaux est faible, le taux de change évolue sous l’effet du solde des échanges de biens et services.

11 hamid AMIFI Politiques economiques CPA 3 11 * En taux de change flexible * En taux de change flexible Un accroissement des dépenses publiques entraîne un accroissement du revenu et des importations et provoque un déficit de la balance des opérations courantes, la faible mobilité des capitaux fait que la seule sanction c’est la dépréciation de la monnaie. Un accroissement des dépenses publiques entraîne un accroissement du revenu et des importations et provoque un déficit de la balance des opérations courantes, la faible mobilité des capitaux fait que la seule sanction c’est la dépréciation de la monnaie. La perte de valeur de la monnaie renchérie les importations et favorise les exportations ce qui permet un rééquilibrage progressif de la balance des opérations courantes. La perte de valeur de la monnaie renchérie les importations et favorise les exportations ce qui permet un rééquilibrage progressif de la balance des opérations courantes.

12 hamid AMIFI Politiques economiques CPA 3 12 * En taux de change fixe * En taux de change fixe Un accroissement des dépenses publiques entraînent une augmentation du revenu et un déficit de la balance des opérations courantes sous l’effet des importations. Un accroissement des dépenses publiques entraînent une augmentation du revenu et un déficit de la balance des opérations courantes sous l’effet des importations. Le déficit entraîne une dépréciation de la valeur de la monnaie ce qui nécessite l’intervention de la banque centrale pour comprimer la masse monétaire.Ceci aura pour conséquences une contraction de l’activité et une réduction de la production et de l’emploi. Le déficit entraîne une dépréciation de la valeur de la monnaie ce qui nécessite l’intervention de la banque centrale pour comprimer la masse monétaire.Ceci aura pour conséquences une contraction de l’activité et une réduction de la production et de l’emploi. La politique monétaire est inefficace voir impossible et ce quelque soit le niveau de mobilité des capitaux en change fixe. La politique monétaire est inefficace voir impossible et ce quelque soit le niveau de mobilité des capitaux en change fixe.

13 hamid AMIFI Politiques economiques CPA 3 13 b- politique de relance et forte mobilité des capitaux. b- politique de relance et forte mobilité des capitaux. S’il y a forte mobilité des capitaux les taux de change se modifient sous le double effet des transactions et des mouvements de capitaux S’il y a forte mobilité des capitaux les taux de change se modifient sous le double effet des transactions et des mouvements de capitaux

14 hamid AMIFI Politiques economiques CPA 3 14 *En taux de change flexible *En taux de change flexible Une augmentation des dépenses de l’Etat entraîne des augmentation des taux d’intérêt, un afflux de capitaux étrangers, une appréciation de la valeur de la monnaie nationale ce qui provoque une chute des exportations et un effet limité sur le revenu. Une augmentation des dépenses de l’Etat entraîne des augmentation des taux d’intérêt, un afflux de capitaux étrangers, une appréciation de la valeur de la monnaie nationale ce qui provoque une chute des exportations et un effet limité sur le revenu. Si par contre en utilise l’instrument monétaire ce ci provoquera une diminution des taux de l’intérêt, la fuite capitaux et donc la baisse de la valeur de la monnaie ce qui ne manquera pas de stimuler les exportation l’effet final est positif sur le revenu Si par contre en utilise l’instrument monétaire ce ci provoquera une diminution des taux de l’intérêt, la fuite capitaux et donc la baisse de la valeur de la monnaie ce qui ne manquera pas de stimuler les exportation l’effet final est positif sur le revenu

15 hamid AMIFI Politiques economiques CPA 3 15 * En taux de change fixe. * En taux de change fixe. Les relations entre économies voisines deviennent très fortes. Les relations entre économies voisines deviennent très fortes. L’utilisation de la politique monétaire devient impossible, toute diminution du taux d’intérêt suscite une fuite de capitaux et une intervention automatique de la BC qui annule l’effet de la p. monétaire. L’utilisation de la politique monétaire devient impossible, toute diminution du taux d’intérêt suscite une fuite de capitaux et une intervention automatique de la BC qui annule l’effet de la p. monétaire..

16 hamid AMIFI Politiques economiques CPA 3 16 taux de change : taux de change : Le déficit budgétaire est compensé par l’afflux de capitaux qui permet aussi d’équilibrer de la balance du paiement, l’effet final dépend de l’élasticité des mouvements des capitaux par rapport au taux d’intérêt. Le déficit budgétaire est compensé par l’afflux de capitaux qui permet aussi d’équilibrer de la balance du paiement, l’effet final dépend de l’élasticité des mouvements des capitaux par rapport au taux d’intérêt. Le niveau du taux de change à long terme est expliqué par le maintien de la parité des pouvoirs d’achat à long terme ou / et le maintien de la parité des taux d’intérêt. Le niveau du taux de change à long terme est expliqué par le maintien de la parité des pouvoirs d’achat à long terme ou / et le maintien de la parité des taux d’intérêt. A court terme, ce sont principalement les variations des taux d’intérêt et le faible niveau comparé de l’inflation qui permettent d’assurer le maintien du A court terme, ce sont principalement les variations des taux d’intérêt et le faible niveau comparé de l’inflation qui permettent d’assurer le maintien du

17 hamid AMIFI Politiques economiques CPA 3 17 les défaillances des marchés les défaillances des marchés On peut considérer les marchés comme efficaces s’ils dirigent les ressources vers les emplois les plus utiles à la collectivité, les investissements les plus rentables socialement On peut considérer les marchés comme efficaces s’ils dirigent les ressources vers les emplois les plus utiles à la collectivité, les investissements les plus rentables socialement

18 hamid AMIFI Politiques economiques CPA 3 18 Au niveau du marché du travail les théories du salaire d’efficience constituent une des explications les plus importantes des rigidités des salaires ; Au niveau du marché du travail les théories du salaire d’efficience constituent une des explications les plus importantes des rigidités des salaires ; Au niveau du marché des biens et services, l’existence de coût de menus, des coûts liés au changement de fournisseurs et des coûts d’informations expliquent pour quoi les prix sont rigides à la baisse Au niveau du marché des biens et services, l’existence de coût de menus, des coûts liés au changement de fournisseurs et des coûts d’informations expliquent pour quoi les prix sont rigides à la baisse

19 hamid AMIFI Politiques economiques CPA 3 19 Au niveau du marché des capitaux, la spéculation, phénomène lié aux économies de marché, est source d’instabilité des taux d’intérêt, des cours des actions, des taux de change et des prix des valeurs refuges. Au niveau du marché des capitaux, la spéculation, phénomène lié aux économies de marché, est source d’instabilité des taux d’intérêt, des cours des actions, des taux de change et des prix des valeurs refuges.

20 hamid AMIFI Politiques economiques CPA 3 20 B- le programme néo-classique : Il est organisé autour du maintient des conditions de la concurrence L’économie de marché tend spontanément vers un équilibre satisfaisant il n’est donc pas nécessaire de définir des mesures à prendre mais de monter en quoi celles ci ne font que gêner cette marche vers l’équilibre. Il est organisé autour du maintient des conditions de la concurrence L’économie de marché tend spontanément vers un équilibre satisfaisant il n’est donc pas nécessaire de définir des mesures à prendre mais de monter en quoi celles ci ne font que gêner cette marche vers l’équilibre.

21 hamid AMIFI Politiques economiques CPA 3 21 Effets d’éviction : Effets d’éviction : L’augmentation des dépenses publiques conduit à une hausse des taux d’intérêt.la hausse des taux d’intérêt aboutit à comprimer les dépenses d’investissements privés au profit des dépenses d’investissements publics on assiste seulement à une restructuration du partage public/ privé ce qui risque d’influer la croissance de l’économie ; L’augmentation des dépenses publiques conduit à une hausse des taux d’intérêt.la hausse des taux d’intérêt aboutit à comprimer les dépenses d’investissements privés au profit des dépenses d’investissements publics on assiste seulement à une restructuration du partage public/ privé ce qui risque d’influer la croissance de l’économie ;

22 hamid AMIFI Politiques economiques CPA 3 22 taux de chômage naturel taux de chômage naturel Pour M. Friedman le chômage ne peut être réduit en dessous de son niveau naturel qu’a court terme. À long terme l’action de l’Etat n’a pour effet qu’un accroissement du taux d’inflation. Pour M. Friedman le chômage ne peut être réduit en dessous de son niveau naturel qu’a court terme. À long terme l’action de l’Etat n’a pour effet qu’un accroissement du taux d’inflation. Pour R. Lucas l’action de l’Etat ne peut réduire le chômage au dessous de son niveau naturel même à court terme du faite des anticipations rationnelles des agents. Seules des erreurs d’anticipation ou des chocs réels peuvent réduire le chômage, l’action de l’Etat est dangereuse. Pour R. Lucas l’action de l’Etat ne peut réduire le chômage au dessous de son niveau naturel même à court terme du faite des anticipations rationnelles des agents. Seules des erreurs d’anticipation ou des chocs réels peuvent réduire le chômage, l’action de l’Etat est dangereuse.

23 hamid AMIFI Politiques economiques CPA 3 23 théorème d’équivalence. théorème d’équivalence. R. Barro (1974) montre qu’une politique de déficit budgétaire financé par l ‘emprunt reste sans effet sur l’activité économique, dans la mesure ou les agents ne sont pas victimes de l’illusion fiscale.Ils anticipent pleinement la hausse future des impôts destinés à rembourser l’emprunt initial.En prévision de ses impôts futures les ménages augmentent leurs épargne d’un montant équivalent à l’endettement public. R. Barro (1974) montre qu’une politique de déficit budgétaire financé par l ‘emprunt reste sans effet sur l’activité économique, dans la mesure ou les agents ne sont pas victimes de l’illusion fiscale.Ils anticipent pleinement la hausse future des impôts destinés à rembourser l’emprunt initial.En prévision de ses impôts futures les ménages augmentent leurs épargne d’un montant équivalent à l’endettement public.

24 hamid AMIFI Politiques economiques CPA 3 24 Politique économique aux services des intérêts particuliers : Politique économique aux services des intérêts particuliers : L’école des choix publics, selon ses partisans (Buchanan, Tullier Nordistes, Müller …), les décision de politique économique ne peuvent être véritablement comprises sans une réflexion préalable sur l’organisation et le fonctionnement de l’Etat. L’école des choix publics, selon ses partisans (Buchanan, Tullier Nordistes, Müller …), les décision de politique économique ne peuvent être véritablement comprises sans une réflexion préalable sur l’organisation et le fonctionnement de l’Etat.

25 hamid AMIFI Politiques economiques CPA 3 25 la théorie du cycle politico-économique (W.Nordhaus 1975):Les décisions de politique économique ne sont pas indépendantes du jeu politique dans les pays démocratiques la théorie du cycle politico-économique (W.Nordhaus 1975):Les décisions de politique économique ne sont pas indépendantes du jeu politique dans les pays démocratiques l’économie politique du déficit budgétaire (A Alesina – R. Perotti 1985): La dette publique permet de contraindre les choix politiques des successeurs l’économie politique du déficit budgétaire (A Alesina – R. Perotti 1985): La dette publique permet de contraindre les choix politiques des successeurs

26 hamid AMIFI Politiques economiques CPA 3 26 politique économique et groupe de pression : (rent seeking) politique économique et groupe de pression : (rent seeking) Buchanan,Tullock et krueger, la théorie de recherche de rente éclaire d’un jour nouveau les choix de politique économique en matière de restriction à la concurrence ( marché de protection ) : elle montre que ces mesures sont d’abord destinées à satisfaire les groupes de pression pour bénéficier de protection ( droits de douanes, limitation d’importation, licence …) les firmes n’hésitent pas à engager des dépenses ( pots de vin, compagne de pression) pour inciter l’Etat à prendre des mesures restrictives. Buchanan,Tullock et krueger, la théorie de recherche de rente éclaire d’un jour nouveau les choix de politique économique en matière de restriction à la concurrence ( marché de protection ) : elle montre que ces mesures sont d’abord destinées à satisfaire les groupes de pression pour bénéficier de protection ( droits de douanes, limitation d’importation, licence …) les firmes n’hésitent pas à engager des dépenses ( pots de vin, compagne de pression) pour inciter l’Etat à prendre des mesures restrictives.

27 hamid AMIFI Politiques economiques CPA Chocs d’offre et théories du cycle économique réel Alors que dans les modèles keynésiens, les chocs de l’offre, (variations de la productivité totale des facteurs ou variations des termes de l’échange) sont considérés comme une cause des fluctuations cycliques, dans les théories du cycle économique « réel », ils en deviennent la cause fondamentale. - Chocs d’offre et théories du cycle économique réel Alors que dans les modèles keynésiens, les chocs de l’offre, (variations de la productivité totale des facteurs ou variations des termes de l’échange) sont considérés comme une cause des fluctuations cycliques, dans les théories du cycle économique « réel », ils en deviennent la cause fondamentale. Dans ce dernier cadre, les fluctuations cycliques sont dues principalement à des chocs aléatoires (positifs ou négatifs) liés à l’évolution des techniques de production. Les modèles du cycle économique réel ne laissent donc pas beaucoup de place à la politique économique. Dans ce dernier cadre, les fluctuations cycliques sont dues principalement à des chocs aléatoires (positifs ou négatifs) liés à l’évolution des techniques de production. Les modèles du cycle économique réel ne laissent donc pas beaucoup de place à la politique économique.

28 hamid AMIFI Politiques economiques CPA 3 28 C- Du moins d’Etat au mieux d’Etat Un certain nombre d’auteurs ont re-légitimé le rôle de l’Etat : l’Etat est nécessaire pour un bon fonctionnement d’une économie de marché : Un certain nombre d’auteurs ont re-légitimé le rôle de l’Etat : l’Etat est nécessaire pour un bon fonctionnement d’une économie de marché :

29 hamid AMIFI Politiques economiques CPA Droit de propriété : - Droit de propriété : L’économie de marché suppose la propriété privée il revient alors à l’Etat de définir des droits de propriétés exclusifs et veiller à leur sécurité.Ces deux éléments se posent avec acuité lorsque l’on se trouve en présence d’imperfection de l’appropriation comme dans le cas d’effets externes et de biens collectifs. (Voir cours de microéconomie, chapitre : droits de propriété) L’économie de marché suppose la propriété privée il revient alors à l’Etat de définir des droits de propriétés exclusifs et veiller à leur sécurité.Ces deux éléments se posent avec acuité lorsque l’on se trouve en présence d’imperfection de l’appropriation comme dans le cas d’effets externes et de biens collectifs. (Voir cours de microéconomie, chapitre : droits de propriété)

30 hamid AMIFI Politiques economiques CPA Effets externes :(Ou externalités).L’existence d’externalités justifie l’intervention de l’État (fiscalité : pollueurs payeurs, internalisation). - Effets externes :(Ou externalités).L’existence d’externalités justifie l’intervention de l’État (fiscalité : pollueurs payeurs, internalisation).

31 hamid AMIFI Politiques economiques CPA 3 31 la croissance endogène (Romer, lucas..) :la croissance économique trouve sa sources dans des activités à effet externes positifs, comme l’investissement en R&D, en capital humain ( santé, éducation ), ou en infrastructures de base (écoles, routes, hôpitaux, ports …).Dans cette perspective, l’intervention publique peut influer indirectement sur le taux de croissance en réduisant l’écart entre rendement social et rendement privé de l’investissement. la croissance endogène (Romer, lucas..) :la croissance économique trouve sa sources dans des activités à effet externes positifs, comme l’investissement en R&D, en capital humain ( santé, éducation ), ou en infrastructures de base (écoles, routes, hôpitaux, ports …).Dans cette perspective, l’intervention publique peut influer indirectement sur le taux de croissance en réduisant l’écart entre rendement social et rendement privé de l’investissement.

32 hamid AMIFI Politiques economiques CPA 3 32 Biens collectifs : Biens collectifs : Une seconde défaillance des droits de propriété réside dans l’existence de biens collectifs (tel qu’une émission radio). Une seconde défaillance des droits de propriété réside dans l’existence de biens collectifs (tel qu’une émission radio).

33 hamid AMIFI Politiques economiques CPA Réglementation de la concurrence et des monopoles naturels : - Réglementation de la concurrence et des monopoles naturels : *- Réglementation de la concurrence : *- Réglementation de la concurrence : La concurrence est le mode de fonctionnement des marchés le plus optimale, dès lors l’Etat doit intervenir pour assurer la pérennité de la concurrence ( loi sur la concurrence) et rendre les marchés contestables. La concurrence est le mode de fonctionnement des marchés le plus optimale, dès lors l’Etat doit intervenir pour assurer la pérennité de la concurrence ( loi sur la concurrence) et rendre les marchés contestables.

34 hamid AMIFI Politiques economiques CPA 3 34 *- Monopoles naturels : *- Monopoles naturels : En présence de fortes économies d’échelle, il est plus efficient qu’une seule firme desserve le marché dés lors que la demande totale correspond à la taille minimale optimale. On se trouve dans une situation qualifiée de monopole naturel. En présence de fortes économies d’échelle, il est plus efficient qu’une seule firme desserve le marché dés lors que la demande totale correspond à la taille minimale optimale. On se trouve dans une situation qualifiée de monopole naturel. Si le monopole naturel n’est pas contestable, il revient à l’Etat de le réguler afin que la firme n’utilise pas son pouvoir de marché. Si le monopole naturel n’est pas contestable, il revient à l’Etat de le réguler afin que la firme n’utilise pas son pouvoir de marché.

35 hamid AMIFI Politiques economiques CPA 3 35 A. laffer considèr que la politique économique doit se porter du côté de l’offre pour la libérer de toutes les contraintes qui la dépriment. A. laffer considèr que la politique économique doit se porter du côté de l’offre pour la libérer de toutes les contraintes qui la dépriment.

36 hamid AMIFI Politiques economiques CPA 3 36 Le programme de politique économique consiste donc à supprimer de tels freins pour libérer l’offre et la conduire à assurer des niveaux d’activité plus élevés (OG1) : Le programme de politique économique consiste donc à supprimer de tels freins pour libérer l’offre et la conduire à assurer des niveaux d’activité plus élevés (OG1) : - réduire la pression fiscale et maîtrise des dépenses publiques - réduire la pression fiscale et maîtrise des dépenses publiques - réduire les transferts et les incitations à l’inactivité. - réduire les transferts et les incitations à l’inactivité. - réduire la réglementation et l’administration. - réduire la réglementation et l’administration. - libéralisation financière et liberté des prix. - libéralisation financière et liberté des prix. - maîtrise de l’inflation. - maîtrise de l’inflation.

37 hamid AMIFI Politiques economiques CPA indépendance des banques centrales : - indépendance des banques centrales : Le second modèle assigne à la banque centrale un objectif particulier : la stabilité des prix. Les autorités politiques abandonnent toute possibilité d’influence sur la politique monétaire. Le souci d’indépendance des banques centrales à été motivé par le désire d’un supplément de crédibilité dans la lutte contre l’inflation. Le second modèle assigne à la banque centrale un objectif particulier : la stabilité des prix. Les autorités politiques abandonnent toute possibilité d’influence sur la politique monétaire. Le souci d’indépendance des banques centrales à été motivé par le désire d’un supplément de crédibilité dans la lutte contre l’inflation.

38 hamid AMIFI Politiques economiques CPA 3 38 La politique économique n’entend pas se substituer aux décisions privées, mais s’efforce de les orienter ex-anté en leur offrant un système d’information, d’incitation, à la limite des interdictions, de telle sorte que le résultat de leur conjonction apparaisse ex-poste favorable. La politique économique n’entend pas se substituer aux décisions privées, mais s’efforce de les orienter ex-anté en leur offrant un système d’information, d’incitation, à la limite des interdictions, de telle sorte que le résultat de leur conjonction apparaisse ex-poste favorable.

39 hamid AMIFI Politiques economiques CPA 3 39 II- Finances publiques et croissance la politique budgétaire peut servir à stimuler la demande globale et à relancer une économie stagnante. la politique budgétaire peut servir à stimuler la demande globale et à relancer une économie stagnante. Par ailleurs, un nombre croissant d’études, portant essentiellement sur des pays industrialisés,semblent indiquer qu’une politique budgétaire expansionniste ne permet pas toujours de sortir une économie d’une récession. Par ailleurs, un nombre croissant d’études, portant essentiellement sur des pays industrialisés,semblent indiquer qu’une politique budgétaire expansionniste ne permet pas toujours de sortir une économie d’une récession.

40 hamid AMIFI Politiques economiques CPA 3 40 l’endettement public élevé:’une augmentation du déficit budgétaire entraîne une baisse de l’investissement et de la consommation privés,  annule l’effet d’une hausse des dépenses publiques ou d’un allégement fiscal sur la demande globale. l’endettement public élevé:’une augmentation du déficit budgétaire entraîne une baisse de l’investissement et de la consommation privés,  annule l’effet d’une hausse des dépenses publiques ou d’un allégement fiscal sur la demande globale. En fait, plusieurs études sur des pays de l’OCDE montrent qu’une réduction du déficit budgétaire peut accélérer la croissance lorsque l’endettement public est élevé et insoutenable. En fait, plusieurs études sur des pays de l’OCDE montrent qu’une réduction du déficit budgétaire peut accélérer la croissance lorsque l’endettement public est élevé et insoutenable.


Télécharger ppt "Hamid AMIFI Politiques economiques------ CPA 3 1 Les politique économiques ENSET Mohammedia CPA 3 2006/2007."

Présentations similaires


Annonces Google