La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

MENINGITE LE DOSSIER ECN PAR EXCELLENCE PAS DE PURPURA FULMINAS POSSIBLE A l’ECN CAR NO DATA SUR ATB/CTCD CONFERENCE DE CONSENSUS FEV 2009 Source : Conf.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "MENINGITE LE DOSSIER ECN PAR EXCELLENCE PAS DE PURPURA FULMINAS POSSIBLE A l’ECN CAR NO DATA SUR ATB/CTCD CONFERENCE DE CONSENSUS FEV 2009 Source : Conf."— Transcription de la présentation:

1 MENINGITE LE DOSSIER ECN PAR EXCELLENCE PAS DE PURPURA FULMINAS POSSIBLE A l’ECN CAR NO DATA SUR ATB/CTCD CONFERENCE DE CONSENSUS FEV 2009 Source : Conf consensus 2008/B. Guéry JRPI 2009

2 Algorithme décisionnel La triade « fièvre, raideur de nuque, et altération de la conscience » – sensibilité de 45% pour le diagnostic de MB communautaire – 60% pour le Pneumocoque

3 Meningite : Paraclinique Analyse biochimique du LCR – 3 tubes (40 à 100 gouttes ie 2 à 5 ml) – Communication par le labo dans l’heure – Communication des infos cliniques au biologiste – Culture est l’examen de référence Au moins une hémoculture PCT < 0,5 peu probable Lactates LCR < 3,2 peu probable

4 La place de l’imagerie Indication d’une imagerie avant la PL 1) Signe de localisation neurologique 2) Troubles de la vigilance (Glasgow<11) 3) Crises convulsives récentes ou en cours, focales ou généralisées après 5 ans, seulement si hémicorporelles avant 5 ans

5 Traitement de la méningite Degré d’urgence de l’antibiothérapie – Si délai >3h entre l’arrivée aux urgences et le début de l’administration antibiotique=pronostic défavorable – Instaurée au plus tard dans les 3h, idéalement dans l’heure qui suit l’arrivée à l’hopital

6 Examen direct positif PAS DE DOCUMENTATION = ATB pdt 14 jours

7 ADJUVANTS MENINGITES : Déxamethasone – Bénéfice sur la surdité si HI ou PnC si la 1 ère injection est réalisée avant ou avec les antibiotiques Recommandé si – Diagn microbio initial de ménigite à PnC ou méningo, ou chez l’enfant de ménigite à PnC ou HI – Diagn présumé sans certitude mais décision de Tt probabiliste si: Indication d’une imagerie retarde la PL LCR trouble ou purulent lors de la PL ED négatif mais autres données permettent de retenir le diagnostic de M bactérienne 10 mg adulte /6h pendant 4 jours

8 SURVEILLANCE et CONTROLE PL de contrôle – Non systématique si évolution favorable – A 48h si Pnc avec CMI de la C3G>0.5mg/L – Evolution clinique défavorable – Possible si bactérie inhabituelle Avant la sortie de l’hopital – Examen neurologique – Test auditif Un mois après la sortie – Examen neuro – Test auditif – EEG si Tt anti-épileptique prescrit

9 LES TIAC QUAND IL CHIE CA COLLE ! CAMPYLOBACTER YERSINIA SHIGELLA SALMONELLA E COLI ENQUÊTE EPIDEMIOLOGIQUE (cas index/sujets contacts/stats) ENQUÊTE MICROBIOLOGIQUE (les prélèvements) ENQUÊTE SANITAIRE (chaines alimentaires et personnel)

10 urétrites et cervicites non compliquées AFFSAPS octobre 2008 Toute suspicion d’urétrite et cervicite doit être confirmée microbiologiquement Pour Nessiria gonorrhae Permet d’identifier la souche, l’antibiogramme, les résistances et surveiller l’épidémiologie

11 urétrites et cervicites AFFSAP 2008 Ceftriaxone 500 mg en 1injection (IM ou IV) Si ci au B lactamines: spectinomycine 2 g IM Y associer traitement anti Chlamydia Azithromycine 1 gramme en monodose Doxy 200 mg/ j en 2 prises pdt7 j

12 Consultation de suivi des urétrites et cervicites J 3 si symptômes persistent J 7 vérifier la guérison Contrôle microbiologique si localisation oro pharyngée et traitement autre que ceftriaxone ET BIENSUR VIH VHB VHC

13 HPV recommandations vaccinale sBEH avril2009  Vaccination pour les jf de 14 ans  Rattrapage jf 15 à 23 ans qui n’auraient pas eu de rapports sexuels ou au plus tard dans l’année qui suit le début de la vie sexuelle  Recommandation préférentiellement du vaccin quadrivalent ( ) 0, 2 et 6 mois  Continuer les dépistages par frottis cervico uterin

14 LE RAPPORT YENI 2010

15 VIH : Nouvelles Recommandations : YENI 2010

16 YENI 2010 : TRAITEMENT  2 INTI – TENOFOVIR + ENTRICITABINE (truvada) – ABACAVIR + LAMIVUDINE (Kivexa) – ZIDOVUDINE + LAMIVUDINE (Combivir)  +/- 1 autre agent : – Inhibiteur protéase : dari/saqui/lopi/indi +ritonavir – Inhibiteur Intégrase : raltégravir – INNTI (efavirenz, nevirapine) – MARAVIROC EN COURS de TEST (2 inti+mara et IP+mara)

17 Les complications du VIH à l’ECN  RETINITE A CMV  TOXOPLASMOSE CEREBRALE  PNEUMONIE a PNEUMOCYSTIS CARINII  CRYPTOCOCCOSE DIGESTIVE/CEREBRALE  TUBERCULOSE  LEMP (Virus JC)  INFLAMMATION CHRONIQUE  TUMEURS SOLIDES et HEMOPATHIES MALIGNES  TOUTES LES COMPLICATIONS d’UN INDIVIDU IMMUNOCOMPETENT ++++

18 Vaccin et VIH  Vaccins inertes recommandés : – DT POLIO : Tous les 10 ans – VHB TOUJOURS – Grippe saisonnière – Pneumoccoque : indiqué > 200 CD4 et indiqué si < 200 CD4 + FDR  Vaccins vivants atténués : – BCG CONTRE INDIQUE – Rougeole si CD4 > 200 (2 injections) – Fièvre jaune si CD4 > 200 (encéphalite post vaccin) – Varicelle si CD4 > 200  HPV : même Recommandations que pour population générale

19 Prophylaxie et VIH  Pneumocystose : BACTRIM 1 cp/jour si CD4 < 200/mm3 + Sérologie toxoplasmose annuelle (alternative = dapsone 50)  Toxoplasmose : BACTRIM 1 cp/jour si CD4 < 100/mm3  Mycobactéries : si CD4 < 75/mm3 AZYTHROMYCINE (600mg x 2 / sem) si pas TB  Cryptococcose et candida : pas prophylaxie primaire

20 « BACK TO HOME » L’objectif du traitement antirétroviral est d’atteindre et de maintenir une charge virale indétectable ( 500/mm3 (AIIa).


Télécharger ppt "MENINGITE LE DOSSIER ECN PAR EXCELLENCE PAS DE PURPURA FULMINAS POSSIBLE A l’ECN CAR NO DATA SUR ATB/CTCD CONFERENCE DE CONSENSUS FEV 2009 Source : Conf."

Présentations similaires


Annonces Google