La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Animation pédagogique Circonscription de Chinon La construction du concept de temps au cycle 1.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Animation pédagogique Circonscription de Chinon La construction du concept de temps au cycle 1."— Transcription de la présentation:

1 Animation pédagogique Circonscription de Chinon La construction du concept de temps au cycle 1

2 Fondements théoriques ◦ Définitions ◦ Les étapes de la construction La notion de temps dans les programmes Situations d’apprentissage ◦ Les rituels ◦ Les activités langagières

3 Fondements théoriques Définir le temps Le temps social Le temps affectif Le temps de chaque individu Le temps conventionnel Le temps historique Le temps naturel

4 Fondements théoriques 5 étapes pour construire le temps ◦ Le temps vécu ◦ Le temps perçu ◦ Le temps mémorisé ◦ Le temps construit ◦ Le temps conçu

5 Le temps dans les programmes A la fin de l’école maternelle, l’enfant est capable de : ◦ Utiliser des repères dans la journée, la semaine et l’année. ◦ Situer des événements les uns par rapport aux autres. ◦ Comprendre et utiliser à bon escient le vocabulaire du repérage et des relations dans le temps et dans l’espace.

6 Domaines d’activitésObjectifsCompétences S’approprier le langage La pratique du langage associée à l’ensemble des activités contribue à enrichir son vocabulaire et l’introduit à des usages variés et riches de la langue. - exprimer les relations temporelles par le temps adéquat des verbes et les mots ou expressions pertinents. -raconter, en se faisant comprendre, un épisode vécu inconnu de son interlocuteur, ou une histoire inventée Devenir élève 1. Vivre ensemble 2. Comprendre ce qu’est l’école 1. Découvrir les richesses et les contraintes du groupe auquel ils sont intégrés 2. Les enfants doivent comprendre progressivement les règles de la communauté scolaire, la spécificité de l’école, ce qu’ils y font, ce qui est attendu d’eux, ce qu’on apprend à l’école et pourquoi on l’apprend. Ils font la différence entre parents et enseignants. Progressivement, ils acceptent le rythme collectif des activités et savent différer la satisfaction de leurs intérêts particuliers

7 Domaines d’activitésObjectifsCompétences Découvrir le monde Apprendre et utiliser des repères spatiaux et temporels Les enfants perçoivent très progressivement, grâce à une organisation régulière de l’emploi du temps, la succession des moments de la journée, puis celle des jours et des mois. À la fin de l’école maternelle, ils comprennent l’aspect cyclique de certains phénomènes (les saisons) ou des représentations du temps (la semaine, le mois). La notion de simultanéité est abordée dans des activités ou dans des histoires bien connues ; la représentation (dessins, images) contribue à la mettre en évidence. Dès la petite section, les enfants utilisent des calendriers, des horloges, des sabliers pour se repérer dans la chronologie et mesurer des durées. Les acquisitions encore limitées seront à poursuivre au cours préparatoire. Par le récit d’événements du passé, par l’observation du patrimoine familier (objets conservés dans la famille...), ils apprennent à distinguer l’immédiat du passé proche et, avec encore des difficultés, du passé plus lointain. Toutes ces acquisitions donnent lieu à l’apprentissage d’un vocabulaire précis dont l’usage réitéré, en particulier dans les rituels, doit permettre la fixation. - Utiliser des repères dans la journée, la semaine, l’année ; - Situer des événements les uns par rapport aux autres ; - Comprendre et utiliser à bon escient le vocabulaire du repérage et des relations dans le temps et dans l’espace.

8 Paliers 1, 2 et 3 du socle commun ◦ Compétence 5 : culture humaniste socle commun P1 P2 P3 C5 HISTOIRE.doc socle commun P1 P2 P3 C5 HISTOIRE.doc ◦ Compétence 1 : Maitrise De la Langue socle commun P1 P2 P3 C1 DIRE.doc socle commun P1 P2 P3 C1 LIRE.doc socle commun P1 P2 P3 C1 ECRIRE.doc socle commun P1 P2 P3 C1 DIRE.doc socle commun P1 P2 P3 C1 LIRE.doc socle commun P1 P2 P3 C1 ECRIRE.doc ◦ Compétence 6: Compétences Sociales et Civiques socle commun P1 P2 P3 C6 CSS.doc socle commun P1 P2 P3 C6 CSS.doc

9 Situations d’apprentissage Les rituels et les affichages Les activités langagières ◦ Les séquences de langage ◦ « Que lui conseillez-vous ? » ◦ Le « Hum, hum… » Le temps et les maths Le temps et les images ◦ Les images séquentielles ◦ Les œuvres d’art Le temps et le devenir élève Le temps en EPS Le temps et l’art Le temps et les sciences La construction du concept passe nécessairement par la verbalisation.

10 Les rituels Ritualiser certaines activités en maternelle permet de construire chez le jeune enfant la notion de temps et un certain rapport au groupe classe. Les rituels renvoient à un temps scolaire, très socialisé, à des pratiques quotidiennes qui doivent pouvoir évoluer dans l’année et laisser la possibilité aux élèves d’agir voire d’interagir.

11 Les rituels qui appartiennent au temps de la classe RituelsObjectifs La date, les calendriers -Connaitre, nommer et ordonner les jours de la semaine => le temps social - Construction du temps et repérage dans le temps L’emploi du temps - Structurer la journée - Fixer les limites de la journée, temps de l’enfant / temps de l’élève La météo- Structurer la journée Les responsabilités -Aider à devenir un être social - Donner accès à l’autonomie Il est indispensable de : - Faire évoluer ces rituels au sein du cycle => programmation - Faire évoluer ces rituels en cours d’année dans leur forme, leur présentation - Garder à l’esprit que ces moments ritualisés sont de véritables moments d’apprentissage qui doivent être porteurs de sens pour les élèves

12 Le lexique : structuration du temps ConséquenceSuccessionRégularitéSimultanéité PasséPrésentFutur Pour une appropriation plus forte car davantage contextualisée.

13 Lexique temps lexique espace temps.pdf

14 Affichages à débattre

15

16 Le temps social : L’horloge journalière (dès la fin de PS) La fabrication de l’horloge Structurer temporellement la journée de classe Des questions : - Que va-t-on faire maintenant ? - Est-ce que c’est maintenant qu’on chante ? - Quand va-t-on goûter ? - J’ai ôté l’activité prévue à 10 heures. Entre quelles activités se situe-t-elle ? - Que fait-on entre habituellement entre le goûter et la récréation ?

17 Situations d’apprentissage Les activités langagières GUIDE_SEQUENCES_LANGAGE-2.pdf GUIDE_SEQUENCES_LANGAGE-2.pdf ◦ Aider l’élève à « construire » le temps, à passer du temps biologique, naturel, à se décentrer, pour aller vers la construction du temps social ◦ Utiliser le langage pour résoudre des problèmes de temps : le point commun de ces jeux est le recours au langage comme seul outil de résolution

18 Situations d’apprentissage – activités langagières « Que lui conseillez-vous ? » ◦ Le jeu du conseil consiste à induire des attitudes temporelles chez les enfants : ils doivent faire quelque chose de difficile qui consiste à prendre le point de vue de quelqu’un qui, lui, rencontre des difficultés à penser le temps. Paul est un petit garçon de 3 ans. Un dimanche, Paul pleure parce qu’il ne veut pas aller à l’école. Sa maman n’arrive pas à le consoler. Que conseillez-vous à sa maman ? Ma meilleure amie a 4 ans, comme moi. Mais elle n’est pas née le même jour que moi et je ne me souviens jamais de son anniversaire. Elle est très fâchée. Que me conseillez-vous ? Qu’est-ce que je peux faire ? Madame Dupont a semé hier soir des fleurs sur son balcon. Ce matin, elle regarde son pot de fleurs. Elle ne comprend pas pourquoi elle ne voit rien. Elle dit : « Tiens, comment se fait-il que je n’ai pas de fleurs ? » Que peut-on lui répondre ? Titou le bébé de 1 an a essayé de s’habiller tout seul. D’abord, il a mis son pantalon. Ensuite il a mis sa culotte. Puis il a mis ses chaussures. Et maintenant il essaie de mettre des chaussettes et n’y arrive pas. Que lui conseillez-vous ?

19 Situations d’apprentissage – activités langagières « Le jeu du hum, hum… » ◦ Les enfant développent la capacité de distanciation et de changement de point de vue. ◦ La difficulté réside dans la compréhension d’un récit long et complexe. Les mots repères de la succession et de la causalité relèvent à la fois du vocabulaire du temps social (un lundi, le lendemain) et de la connaissance du monde.

20 Histoire de l’ours et la maison Monsieur Ours en avait assez de marcher dans la forêt. Ce matin-là, un lundi, il décida de se faire une maison. Il prit des branches pour faire les murs, de la paille pour faire le sol et se coucha. Le lendemain, le HUMHUM, il se réveilla dans sa HUMHUM, et se rendit compte qu’il était tout mouillé parce qu’il avait plu toute la HUMHUM. Il partit ramasser des grandes feuilles et fit un toit. Quand la nuit arriva, il se HUMHUM. Mais il n’arrivait pas à HUMHUM. Il se tournait et se retournait. Il pensa qu’il lui manquait la télé. Le lendemain, le HUMHUM, il se réveilla et se fabriqua une HUMHUM avec des HUMHUMHUM. Il attendit le soir. Quand la nuit HUMHUM, il regarda la HUMHUM et s’endormit. Le lendemain, le HUMHUM, un ami passa et lui dit «Oh la belle maison ! comment tu as fait ? » Et l’ours répondit « J’ai mis HUM jours pour la faire ».

21 7/ /index.html 7/ /index.html Situations d’apprentissage – littérature

22 Se repérer dans le temps : les images séquentielles Objectifs - Situer des images représentant des actions sur un axe chronologique. - Développer la capacité de raisonner, de déduire, d’inférer. Situations d’apprentissage – les images séquentielles

23 Activités Deux activités cognitives président à la mise en ordre : - une activité perceptive - une activité langagière La compréhension d’une succession ou d’un enchaînement chronologique de scène passe par des notions comme celles de causalité, possible/impossible. Après un temps de réflexion individuelle ou en binôme, amener les enfants à justifier leurs réponses (argumentation), à préciser un point de vue, à utiliser correctement le vocabulaire temporel. Ce qui est recherché est la mise en réflexion des enfants au sujet des liens entre ces images. Situations d’apprentissage – les images séquentielles

24 L’important n’est pas le travail qui s’opère sur chaque image mais sur ce qui peut se passer entre les images ou après les images (ellipses). Situations d’apprentissage – les images séquentielles

25 Situations d’apprentissage – les images narratives

26

27 Situations d’apprentissage – devenir élève Niveau de classe MS-GS Objectifs Prendre conscience de ses propres apprentissages Utiliser des repères du temps spatial Prendre conscience des effets du temps Faire le lien entre le temps biographique (personnel) et le temps social Déroulement A chaque fin de période, les élèves sont invités à revenir sur leurs classeurs et/ou cahiers et à retrouver les traces de leurs travaux.

28 Situations d’apprentissage ◦ Les activités pour favoriser l’acquisition de la notion d’ordre de succession ◦ Les activités pour favoriser l’appropriation de la notion de durée ◦ Les activités pour favoriser la prise de conscience et la représentation de la notion d’irréversibilité ◦ Les activités pour favoriser l’acquisition de la notion de cycle (répétition et rythme)

29

30 Verbaliser les situations données et proposer des solutions, argumenter.

31 Le Land’Art Land Art, A. Goldsworthy

32 Les sciences – La technologie versailles.fr/spip/spip.php?article25 versailles.fr/spip/spip.php?article25

33 Programmations Des exemples de programmations : - site circonscription Grenoble 5 : grenoble.fr/ien.grenoble5/spip.php?rubriqu e206 grenoble.fr/ien.grenoble5/spip.php?rubriqu e206 - site académie de Lyon : programmation Jassansprogrammation Jassans - site circonscription Le Cannet (+ pistes de réflexion)Le Cannet


Télécharger ppt "Animation pédagogique Circonscription de Chinon La construction du concept de temps au cycle 1."

Présentations similaires


Annonces Google