La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LE VOL REMORQUÉ Objectif : savoir évoluer derrière l’avion en sécurité jusqu’au vol autonome Version 3 Version 3 – juin 2005 Retour au sommaire général.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LE VOL REMORQUÉ Objectif : savoir évoluer derrière l’avion en sécurité jusqu’au vol autonome Version 3 Version 3 – juin 2005 Retour au sommaire général."— Transcription de la présentation:

1

2 LE VOL REMORQUÉ Objectif : savoir évoluer derrière l’avion en sécurité jusqu’au vol autonome Version 3 Version 3 – juin 2005 Retour au sommaire général Retour au sommaire général

3 CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – juin 2005 Le logiciel utilisé pour réaliser ces présentations ne permet pas de faire de véritables animations d’objets 3D. Avertissement Les animations utilisées dans ce document n’existent que pour montrer la façon dont l’avion remorqueur est vu par le pilote du planeur dans certaines positions caractéristiques. Exemple :

4 LE VOL REMORQUÉ CONNAISSANCES INDISPENSABLES LEÇONS EN VOL PRÉ-REQUIS Bibliographie et références Bibliographie et références Retour au sommaire général Retour au sommaire général

5 visualisation et tenue d’assiette visualisation et tenue d’inclinaison PRÉ-REQUIS aisance et précision en pilotage de base ne pas aborder cette leçon prématurément dans la progression

6 CONNAISSANCES INDISPENSABLES R R R R EEEE MMMM OOOO RRRR QQQQ UUUU ÉÉÉÉ E E E E NNNN L L L L IIII GGGG NNNN EEEE D D D D RRRR OOOO IIII TTTT EEEE R R R R EEEE MMMM OOOO RRRR QQQQ UUUU ÉÉÉÉ E E E E NNNN V V V V IIII RRRR AAAA GGGG EEEE S S S S IIII GGGG NNNN AAAA UUUU XXXX D D D D EEEE S S S S ÉÉÉÉ CCCC UUUU RRRR IIII TTTT ÉÉÉÉ C C C C OOOO NNNN VVVV EEEE NNNN TTTT IIII OOOO NNNN EEEE LLLL SSSS P P P P OOOO SSSS IIII TTTT IIII OOOO NNNN D D D D UUUU P P P P LLLL AAAA NNNN EEEE UUUU RRRR P P P P AAAA RRRR R R R R AAAA PPPP PPPP OOOO RRRR TTTT À À À À L L L L ’’’’ AAAA VVVV IIII OOOO NNNN l’étagement l’étagement l’écartement l’écartement R R R R EEEE TTTT OOOO UUUU RRRR A A A A UUUU S S S S OOOO LLLL U U U U NNNN P P P P EEEE UUUU D D D D EEEE M M M M ÉÉÉÉ CCCC AAAA NNNN IIII QQQQ UUUU EEEE D D D D UUUU V V V V OOOO LLLL ………… S S S S ÉÉÉÉ CCCC UUUU RRRR IIII TTTT ÉÉÉÉ L L L L EEEE L L L L AAAA RRRR GGGG AAAA GGGG EEEE

7 UN PEU DE MÉCANIQUE DU VOL

8 horizon trajectoire  axe longitudinal Rappels P RARARARA PxPxPxPx RxRxRxRx P x  Nous savons que c’est la composante P x du poids qui entretient le mouvement du planeur sur sa trajectoire de pente . P x P  P x = P.sin  est la « force propulsive » de notre planeur. CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – mai 2005

9 Remorqué en palier P RARARARA RxRxRxRx RZRZRZRZ trajectoire   En palier,  =0  sin  =0 : CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – mai 2005 Px = P PP P.sin    =0 il n’y a plus de force propulsive…

10 T P RARARARA RZRZRZRZ trajectoire F-COCO CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – mai 2005 La traction nécessaire au vol remorqué est fournie par l’avion ; R x elle équilibre la traînée R x du planeur. Remorqué en palier RxRxRxRx

11 POSITION DU PLANEUR PAR RAPPORT À L’AVION l’écartement l’écartement l’étagement l’étagement

12 l’écartement est l’écart latéral existant entre l’axe du planeur et l’axe de l’avion. Écartement Définition : CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – avril 2005 ÉCARTEMENT NUL ÉCARTEMENT NON NUL

13 l’étagement définit la position du planeur par rapport à l’avion dans le plan vertical. Étagement Définition : CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – avril 2005 F-COCO

14 REMORQUÉ EN LIGNE DROITE écartement en ligne droite écartement en ligne droite étagement en ligne droite étagement en ligne droite

15 ÉCARTEMENT EN LIGNE DROITE

16 Écartement correct ÉCARTEMENT CORRECT CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – mai 2005 L’écartement est correct lorsque les axes de symétrie du planeur et de l’avion sont confondus

17 Écartement à droite ÉCARTEMENT À DROITE CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – mai 2005 On parle d’écartement à droite lorsque l’axe de symétrie du planeur est écarté à droite de l’axe de symétrie de l’avion.

18 Écartement à gauche ÉCARTEMENT À GAUCHE CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – mai 2005 On parle d’écartement à gauche lorsque l’axe de symétrie du planeur est écarté à gauche de l’axe de symétrie de l’avion.

19 ÉTAGEMENT EN LIGNE DROITE

20 Étagement correct ÉTAGEMENT CORRECT F-COCO CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – mai 2005 L’étagement est correct lorsque l’avion remorqueur est sur la ligne d’horizon.

21 Étagement bas ÉTAGEMENT BAS F-COCO On parle d’étagement bas lorsque l’avion remorqueur passe au-dessus de la ligne d’horizon. CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – mai 2005 le planeur rencontre une zone de turbulence engendrée par le sillage de l’avion. note :

22 Position basse F-COCO CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – mai 2005 S’il descend encore, le planeur se trouve à nouveau dans une zone non perturbée ; il occupe la position de remorquage dite position basse. POSITION BASSE

23 Étagement haut ÉTAGEMENT HAUT F-COCO On parle d’étagement haut lorsque l’avion remorqueur passe en dessous de la ligne d’horizon. Cette position peut devenir rapidement très dangereuse… CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – mai 2005

24 Dangers de la position haute F-COCO CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – avril 2005 Au-delà d’une certaine limite, le planeur peut entraîner l’attelage dans un piqué incontrôlable. La tension appliquée au câble est telle que le largage est impossible, tant du côté planeur, que du côté avion.

25 Une position trop haute peut empêcher l’avion de décoller… Position haute au décollage F-COCO … et conduire à l’accident. CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – septembre 2004

26 REMORQUÉ EN VIRAGE écartement en virage écartement en virage étagement en virage étagement en virage

27 ÉCARTEMENT EN VIRAGE

28 Écartement correct ÉCARTEMENT CORRECT EN VIRAGE trajectoire câble L’écartement est correct lorsque les angles formés par le câble et les axes longitudinaux du planeur et de l’avion sont égaux. CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – mai 2005 Φ planeur = Φ avion Φ planeur Φ avion

29 Écartement intérieur CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – mai 2005 Φ planeur › Φ avion Φ planeur Φ avion

30 Écartement intérieur CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – mai 2005 trajectoire avion trajectoire planeur d D conclusion : la distance parcourue par le planeur est plus faible que celle parcourue par l’avion ; VV on a : V planeur < V avion … … d’où un déficit de sustentation du planeur. Φ planeur › Φ avion écartement intérieur  position basse

31 Écartement extérieur CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – mai 2005 Φ planeur < Φ avion Φ planeur Φ avion

32 Écartement extérieur CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – mai 2005 trajectoire avion trajectoire planeur d D conclusion : la distance parcourue par le planeur est plus grande que celle parcourue par l’avion ; VV on a : V planeur › V avion … … d’où un surcroît de sustentation du planeur. Φ planeur ‹ Φ avion DANGER écartement extérieur  position haute

33 En résumé CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – juin 2005 écartement incorrect étagement incorrect Φ planeur ≠ Φ avion Φ planeur › Φ avion écartement intérieur Φ planeur < Φ avion écartement extérieur étagement haut… étagement bas L’écartement dépend de l’adaptation de l’inclinaison du planeur à celle de l’avion. Un écartement incorrect induit un étagement incorrect.

34 ÉTAGEMENT EN VIRAGE C’est la même chose qu’en ligne droite !

35 Étagement correct CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – mai 2005 L’étagement est correct lorsque l’avion remorqueur est sur l’horizon.

36 Étagement bas CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – mai 2005 On parle d’étagement bas lorsque l’avion remorqueur passe au-dessus de l’horizon.

37 Étagement haut CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – mai 2005 On parle d’étagement haut lorsque l’avion remorqueur passe en dessous de l’horizon. DANGER

38 LE LARGAGE

39 CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – octobre 2005 Décision du largage vario ? position par rapport au terrain ? suis-je en local ? pendant le remorqué, l’attention doit être dispersée de manière à détecter la présence et visualiser les trajectoires d’éventuels autres trafic. note :

40 Le largage sécurité anti-abordage action de la commande de largage contrôle visuel du largage effectif CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – octobre 2005

41 Le largage sécurité anti-abordage dégagement de la trajectoire du remorqueur action de la commande de largage contrôle visuel du largage effectif exploitation de l’ascendance réglage du compensateur rentrée du train radio ENSUITE : etc… CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – octobre 2005

42 SIGNAUX CONVENTIONNELS

43 CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – mai 2005 Battements d’ailes LARGAGE IMPÉRATIF IMMÉDIAT ET

44 Battements de gouverne de direction ANOMALIE CONSTATÉE SUR LE PLANEUR des battements de gouverne mal exécutés peuvent engendrer un roulis induit ; attention de ne pas confondre les deux signaux… note : NE LARGUEZ PAS !...

45 SÉCURITÉ

46 En remorqué, profitons d’avoir plusieurs paires d’yeux pour assurer l’anti-abordage ! L’assiette cabrée de l’avion réduit le champ de vision de son pilote vers l’avant. NE PAS HÉSITER À SIGNALER DES TRAFICS CONFLICTUELS. LARGUEZ EN CAS DE CONFLIT IMMINENT ! F-COCO Sécurité anti-abordage CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – octobre 2005

47 MANCHE AVANT Position haute F-COCO LARGUEZ IMMÉDIATEMENT ! pour détendre le câble Le planeur peut entraîner l’attelage dans un piqué incontrôlable. La tension appliquée au câble est telle que le largage est impossible, tant du côté planeur, que du côté avion. CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – octobre 2005

48 Aérofreins sortis en remorqué NE LARGUEZ PAS !... Si les AF n’ont pas été correctement verrouillés lors du C.R.I.S., ils risquent de sortir pendant le remorquage. Zone de surpression Zone de dépression DANGER Le remorqueur vous le signale par des battements rapides de sa gouverne de direction. VÉRIFIEZ ET RENTREZ VOS AF Attention de ne pas confondre ce signal avec un battement d’ailes CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – octobre 2005

49 Le circuit visuel doit être organisé pour : NE QUITTEZ PAS L’AVION DES YEUX EN CAS DE DIFFICULTÉS, LARGUEZ ! qu’aucun mouvement de l’avion ne nous échappe ; assurer la sécurité anti-abordage ; observer l’environnement pour appréhender l’aérologie. Circuit visuel CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – octobre 2005

50 LE RETOUR AU SOL

51 Annonce de la panne Si le dispositif de largage du planeur est inopérant, le pilote doit le signaler au remorqueur ; par radio : en utilisant les signaux conventionnels : ET OU CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – octobre 2005

52 Réponse du remorqueur Le pilote remorqueur accuse réception en effectuant de rapides battements de la gouverne de direction. « j’ai compris que le largage est inopérant » « je suis prêt à débuter une procédure de retour au sol » CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – octobre 2005

53 Position de retour au sol Le pilote du planeur sort 100% d’aérofreins pour rejoindre la position basse. F-COCO Il se place sous le souffle du remorqueur. CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – octobre 2005

54 Pabt  250m La descente peut alors débuter, le remorqueur amène l’attelage vers un point d’aboutissement décalé d’environ 250m. Trajectoire CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – octobre 2005

55 Atterrissage F-COCO Sur la piste, à hauteur de l’arrondi, le remorqueur largue le câble. CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – octobre 2005

56 UN ENTRAÎNEMENT RÉGULIER AU RETOUR AU SOL DOIT S’EFFECTUER AU PROFIT COMMUN DES PILOTES REMORQUEURS ET DES PILOTES DE PLANEUR. Le retour au sol est une procédure de sécurité : CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – novembre 2005

57 Une alternative au retour au sol est le largage du planeur avec le câble, Note Pabt  200m suffisamment haut, à la verticale du terrain. La prise de terrain sera effectuée normalement, en décalant le point d’aboutissement d’environ 200m. CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – novembre 2005

58 LEÇONS EN VOL REMORQUÉ EN LIGNE DROITE REMORQUÉ EN LIGNE DROITE REMORQUÉ EN VIRAGE REMORQUÉ EN VIRAGE écartement intérieur écartement intérieur écartement extérieur écartement extérieur écartement écartement étagement étagement position correcte position correcte

59 REMORQUÉ EN LIGNE DROITE ÉTAGEMENT ÉTAGEMENT ÉCARTEMENT ÉCARTEMENT étagement correct étagement correct étagement bas étagement bas étagement haut étagement haut écartement correct écartement correct écarts faibles écarts faibles écarts forts écarts forts

60 CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – juin 2005 Écartement correct les axes de symétrie du planeur et de l’avion sont confondus. L’avion reste au centre de la verrière. Les flancs de son fuselage sont vus de façon symétrique. On maintient Φ planeur =0 Φ planeur = Φ avion = 0

61 CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – juin 2005 Écarts faibles Dés que Φ planeur ≠ Φ avion ≠ 0… ÉCARTEMENT À DROITE … l’axe de symétrie du planeur s’écarte de celui de l’avion. S’il est écarté à droite, le pilote du planeur voit le flanc droit du fuselage de l’avion.

62 CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – juin 2005 Écarts faibles ÉCARTEMENT À GAUCHE S’il est écarté à gauche, le pilote du planeur voit le flanc gauche du fuselage de l’avion.

63 CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – juin 2005 Correction Retour à inclinaison nulle…

64 CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – juin 2005 Correction La traction dissymétrique du câble tend ensuite à ramener le planeur dans l’axe de l’avion.

65 CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – juin 2005 Correction La traction dissymétrique du câble tend ensuite à ramener le planeur dans l’axe de l’avion. On anticipe l’arrêt de la correction par légère et brève création d’inclinaison du côté d’où l’on vient.

66 CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – juin 2005 Correction L’avion est à nouveau au centre de la verrière. Les flancs de son fuselage sont vus de façon symétrique. On maintient Φ planeur =0

67 CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – juin 2005 Écarts forts FORT ÉCARTEMENT À GAUCHE Pour les écarts forts, on revient à la position correcte en créant une faible inclinaison côté remorqueur.

68 CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – juin 2005 Correction On anticipe l’arrêt de la correction, pour éviter un écartement du côté opposé…

69 CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – juin 2005 Correction L’avion est à nouveau au centre de la verrière. Les flancs de son fuselage sont vus de façon symétrique. On maintient Φ planeur =0

70 CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – juin 2005 Étagement correct L’avion est vu sur la ligne d’horizon On maintient l’assiette constante.

71 CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – juin 2005 Étagement bas L’avion est vu au-dessus de la ligne d’horizon ; on traverse le souffle du remorqueur : détection le planeur est trop bas.

72 CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – juin 2005 Étagement bas Légère variation d’assiette à cabrer… … en anticipant l’arrêt de la correction correction

73 CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – juin 2005 Étagement bas L’avion est de nouveau sur la ligne d’horizon : on maintient l’assiette constante. correction

74 CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – juin 2005 Étagement haut L’avion est vu en dessous de la ligne d’horizon ; détection le planeur est trop haut. Cette position devient rapidement très dangereuse…

75 CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – juin 2005 Étagement haut légère variation d’assiette à piquer… … en anticipant l’arrêt de la correction correction Immédiatement,

76 CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – juin 2005 Étagement haut correction L’avion est de nouveau sur la ligne d’horizon : on maintient l’assiette constante.

77 CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – juin 2005 Note importante Si, lors du retour à l’étagement correct, le câble se détend, les aérofreins seront utilisés pour le retendre en douceur. LARGUEZ ! En cas de difficultés :

78 REMORQUÉ EN VIRAGE position correcte position correcte écartement intérieur écartement intérieur écartement extérieur écartement extérieur

79 Position correcte CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – mai 2005 Le remorqueur est sur l’horizon: l’étagement est correct ; Φ planeur = Φ avion Le pilote voit le flanc du fuselage du remorqueur côté intérieur du virage. : l’écartement est correct. Φ planeur Φ avion PAS DE CORRECTION !

80 Écartement intérieur CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – mai 2005 Si l’inclinaison du planeur devient trop forte, Φ planeur › Φ avion … ÉCART INTÉRIEUR POSITION BASSE

81 CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – mai 2005 « arrêt sur image » Φ planeur Φ avion Φ planeur › Φ avion : le planeur est à l’intérieur du virage, trop bas.

82 CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – mai 2005 Correction Φ planeur Φ avion On revient à la même inclinaison que l’avion en corrigeant l’étagement.

83 CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – mai 2005 Correction Φ planeur Φ avion On a de nouveau : l’étagement est correct. Φ planeur = Φ avion : l’écartement est correct ; et le remorqueur est sur l’horizon Le pilote voit le flanc du fuselage du remorqueur côté intérieur du virage.

84 Écartement extérieur CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – mai 2005 Si l’inclinaison du planeur devient trop faible, Φ planeur ‹ Φ avion … ÉCART EXTÉRIEUR POSITION HAUTE DANGER

85 CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – mai 2005 « arrêt sur image » Φ planeur < Φ avion : le planeur est à l’extérieur du virage, trop haut. Φ planeur Φ avion

86 CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – mai 2005 On revient à la même inclinaison que l’avion en corrigeant l’étagement. Correction Φ avion Φ planeur

87 CORDIER Guillaume CORDIER Guillaume – mai 2005 Correction On a de nouveau : l’étagement est correct. Φ planeur = Φ avion : l’écartement est correct ; et le remorqueur est sur l’horizon Φ planeur Φ avion Le pilote voit le flanc du fuselage du remorqueur côté intérieur du virage.

88 BIBLIOGRAPHIE et RÉFÉRENCES Guide de l’instructeur vol à voile Le vol remorqué p°53 à 56 Manuel du pilote vol à voile Le vol remorqué – Phase 3 / p°71 à 74 Retour au sol – Phase 9 / p°199 Mécanique du vol des planeurs p°43 à 48 Technique du pilotage / pilotage élémentaire Centre National de Vol à voile de la Montagne Noire Chapitre 9 – Le vol remorqué Guide pratique du pilote remorqueur Chapitre III – procédures de remorquage Chapitre IV – procédures particulières Chapitre V – manœuvres de sécurité et d’urgence


Télécharger ppt "LE VOL REMORQUÉ Objectif : savoir évoluer derrière l’avion en sécurité jusqu’au vol autonome Version 3 Version 3 – juin 2005 Retour au sommaire général."

Présentations similaires


Annonces Google