La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

HYDRAGEL IMMUNOFIXATION GUIDE D’ INTERPRETATION Suite.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "HYDRAGEL IMMUNOFIXATION GUIDE D’ INTERPRETATION Suite."— Transcription de la présentation:

1 HYDRAGEL IMMUNOFIXATION GUIDE D’ INTERPRETATION Suite

2 Sérum normal Suite

3 PROFILS Ig G PROFILS Ig A PROFILS Ig M PROFILS OLIGOCLONAUX AUTRES PROFILS PROFILS PARTICULIERS Fin

4 PROFIL Ig G Suite

5 C - Cas N° 3Cas N° 3 Sommaire D - Cas N° 4Cas N° 4 B - Cas N° 2Cas N° 2 A - Cas N° 1Cas N° 1

6 Bande monoclonale de type Ig G, de mobilité cathodique Retour

7 Faible bande monoclonale de type Ig G  Retour

8 Bande monoclonale de type Ig G de mobilité anodique Retour

9 Bande monoclonale de type Ig G  associée à une bande supplémentaire en  à identifier sur HYDRAGEL BENCE JONES Suite

10 Bande monoclonale de type Ig G  associée à un excès de chaîne légère libre  Retour

11 PROFIL Ig A Suite

12 A - Cas N° 1Cas N° 1 C - Cas N° 3Cas N° 3 D - Cas N° 4Cas N° 4 B - Cas N° 2Cas N° 2 Sommaire

13 Bande monoclonale de type Ig A  de mobilité  2 Retour

14 Présence de 2 bandes en Ig A, à traiter au Bêta Mercaptoethanol Suite

15 Après traitement BME/FLUIDIL Bande monoclonale de type Ig A Retour

16 Présence de 3 bandes de type Ig A à traiter au Bêta Mercaptoethanol Suite

17 Après traitement BME/FLUIDIL Bande monoclonale de type Ig A Retour

18 Bande monoclonale de type Ig A  associée à une bande en  à identifier sur HYDRAGEL BENCE JONES Suite

19 Bande monoclonale de type Ig A  associée à un excès de chaîne légère libre  Retour

20 PROFIL Ig M Suite

21 A - Cas N° 1Cas N° 1 C - Cas N° 3Cas N° 3 D - Cas N° 4Cas N° 4 B - Cas N° 2Cas N° 2 Sommaire

22 Bande monoclonale de type Ig M  Retour

23 Présence de 2 bandes en Ig M à traiter au Bêta Mercaptoethanol Suite

24 Après traitement BME/FLUIDIL Bande monoclonale de type Ig M Retour

25 Présence d’une trace au point de dépôt sur toutes les pistes à traiter au Bêta Mercaptoetahanol Suite

26 Après traitement BME/FLUIDIL Bande monoclonale de type Ig M  Retour

27 Bande monoclonale de type Ig M associée à une autre bande en à identifier sur gel HYDRAGEL BENCE JONES Suite

28 Bande monoclonale de type Ig M  associée à un excès de chaîne légère libre Retour

29 PROFILS OLIGOCLONAUX Suite

30 A - Cas N° 1Cas N° 1 C - Cas N° 3Cas N° 3 D - Cas N° 4Cas N° 4 B - Cas N° 2Cas N° 2 Sommaire

31 Profil oligoclonal portant sur les Ig G (  et  Retour

32 Hypergammaglobulinémie avec discret profil oligoclonal Ig G (  et  Retour

33 Profil oligoclonal portant sur les Ig G (  et  dont une bande monoclonale Ig G  plus intense Retour

34 Bande monoclonale de type Ig M  associée à un profil oligoclonal sous-jacent portant sur Ig G (  + ) Retour

35 AUTRES PROFILS Suite

36 A - Cas N° 1Cas N° 1 C - Cas N° 3Cas N° 3 D - Cas N° 4Cas N° 4 B - Cas N° 2Cas N° 2 Sommaire

37 Gammapathie biclonale de type Ig G  et  Ig A  Retour

38 Présence d ’une bande isolée en à caractériser par anti libre et éventuellement par un anti Ig D et Ig E Suite

39 Bande monoclonale de type chaîne légère libre Retour

40 Présence de 2 bandes isolées en à caractériser par un anti Ig D, Ig E ou anti libre Suite

41 Bande monoclonale de type Ig D  associée à un excès de chaîne légère libre  Retour

42 Présence d ’une bande isolée en à caractériser par un anti Ig D, Ig E ou anti libre Suite

43 Gammapathie monclonale de type Ig E Retour

44 PROFILS PARTICULIERS Suite

45 A - Cas N°1Cas N°1 C - Cas N° 3Cas N° 3 D - Cas N° 4Cas N° 4 B - Cas N° 2Cas N° 2 Sommaire

46 Présence d’une bande dans la zone gamma non caractérisée par les antisérums Suite

47 Révélation de la bande par un anti fibrinogène Retour

48 Gammapathie de type biclonale Ig G  et Ig G  de mobilité identique Retour

49 Présence d’une bande isolée en Ig G sans correspondance avec les chaînes légères Maladie des chaînes lourdes  Retour

50 Bande monoclonale de type Ig M k présente sous différentes formes de polymérisation De plus, sérum présentant un trouble à 4 °C Suspicion de cryoglobuline Suite

51 Après lavage, isolement du précipité et traitement (BME/FLUIDIL) Cryoglobuline de type I Suite

52 HYDRAGEL IMMUNOFIXATION GUIDE D’ INTERPRETATION Fin

53 BANDES OLIGOCLONALES - Immunosuppression d'origine thérapeutique : - greffe d'organe ou de moelle osseuse - maladies autoimmunes - arthrite rhumatoïde, - syndrome de Sjogren (66%), - lupus érythémateux. - Immunosuppression d'origine infectieuse : - Virale:( HIV (63%), EBV, CMV, Hépatites virales,…) - Bactérienne et parasitaire :méningite, encéphalite,… - Dans certains types de cancers :(LLC: 29%) - Chez 5 % de sujets normaux (MGUS) Suite

54 CRYOGLOBULINES Se sont des protéines qui précipitent à froid et se redissolvent à chaud. Les cryoglobulines sont le plus souvent des immunoglobulines. Les cryoglobulines sont le plus souvent des immunoglobulines. Les cryoglobulines sont associées aux : - Hémopathies malignes - Maladies auto-immunes - Maladies virales Manifestations cliniques et biologiques : - Atteintes cutanées quasi constantes -Troubles circulatoires (précipitation de la cryo) -Influence du froid -Variation de la protidémie ou des gammaglobulines - VS faussement normale ou fluctuante d'un jour à l'autre. Suite

55 Classification des cryoglobulines : (D’après D. LE CARRER, Feuillets de biologie, 1998, vol 39, n°221) biologie, 1998, vol 39, n°221) Type de la cryoglobuline Caractérisation immunologique Type I : Monoclonale 1 Ig monoclonale (M>G ou A) Type II : Mixte monoclonale 1 Ig monoclonale et polyclonale (IIa) + 1 ou plusieurs classes d'Ig polyclonales et polyclonale (IIa) + 1 ou plusieurs classes d'Ig polyclonales Mixte polyclonale 1 ou plusieurs classes d'Ig oligoclonales Mixte polyclonale 1 ou plusieurs classes d'Ig oligoclonales et oligoclonale (IIb) +1 ou plusieurs classes d'Ig polyclonales et oligoclonale (IIb) +1 ou plusieurs classes d'Ig polyclonales Type III : Mixte polyclonale 1 ou plusieurs classes d'Ig polyclonales Retour

56 Classification des gammapathies monoclonales Suite

57 Classification des gammapathies monoclonales Étiologie Composant monoclonal Bence-Jones Autres Étiologie Composant monoclonal Bence-Jones Autres Type Concentration Ig Type Concentration Ig Myélome multiple G >A = Ch. Lég. >3g/dL +++    (D, E, M) (D, E, M) Mal. Waldenström M >3g/dL +  Lymphome G > M M <2g/dL +  Mal. Ch. Lourdes  >  >>   >>  <2g/dL Ch. lourde  Infectieuse Inflammatoire G > M = A M = A < 2g/dL rare Néoplasique Bénigne G >> M > A > M > A < 2g/dL exceptionnelle normales Suite

58 Caractéristiques des bandes monoclonales de signification non déterminée *Absence de signes cliniques et radiologiques *Pas d’anémie, d’hypercalcémie, ou d’insuffisance rénale *Hémogramme et myélogramme normaux *Taux de l’Ig < à 20g/L *Taux des autres Igs normal et absence de PBJ *La concentration de l’Ig monoclonale n’évolue pas dans le temps *Le taux des autres Ig résiduelles ne diminue pas dans le temps. Ce taux doit être surveillé régulièrement tous les 4 mois puis tous les ans.  Dans 20% des cas transformation en processus malin ( ans) Suite


Télécharger ppt "HYDRAGEL IMMUNOFIXATION GUIDE D’ INTERPRETATION Suite."

Présentations similaires


Annonces Google