La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Apprentissage de la lecture Michel ZORMAN  Laboratoire Cogni-Sciences IUFM

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Apprentissage de la lecture Michel ZORMAN  Laboratoire Cogni-Sciences IUFM"— Transcription de la présentation:

1 Apprentissage de la lecture Michel ZORMAN  Laboratoire Cogni-Sciences IUFM  Centre de référence des troubles langage CHU de Grenoble Tassin le 19/11/2003

2 La lecture 1.Compréhension 2.Identification des mots Laboratoire Cogni-Sciences Lang écrit

3 Plan de la présentation Les compétences spécifiques Les modèles de lecture - - Les pré-requis à l’apprentissage - - Les procédures de lecture Laboratoire Cogni-Sciences Les mécanismes cognitifs de la lecture 1. Les compétences non spécifiques à la lecture - Différentes causes de difficultés de compréhension

4 LA PERFORMANCE DE LECTURE Gough & Tunmer 1986 L = R x CL = R x C Extraire de l’information de ce qui est écrit Identification des mots isolés Compréhension orale sémantique syntaxique Laboratoire Cogni-Sciences L=RC

5 LES LECTEURS EN DIFFICULTES Axe processus linguistique Axe processus de reconnaissance des mots Dyslexiques 4-6 % Bons décodeurs Environ 10% Lecteurs précaires Environ4-6% Bons Lecteurs LES LECTEURS EN DIFFICULTES Laboratoire Cogni-Sciences

6 Lecture de texte Lire et comprendre un texte Identification des mots écrits Attribution du sens Spécifique à la lecture Spécifique au langage oral LPE-CNRS 2 attribution du sens 1 identification des mots

7 MECANISMES COGNITIFS DE LA LECTURE Les premières sont spécifiques à la lecture Les autres sont partagés par d’autres activités cognitives 1. Évaluation - Remédiation - Théorie Constater un retard ne dit rien de ses causes Comprendre les mécanismes pour extraire le sens d’un texte 2. Théorie des mécanisme de lecture Distinguer les opérations: - qui précède et conduisent à l’identification des mots - de celles qui suivent et permettent l’accès au sens

8 Difficultés non spécifiques de lecture c’est-à-dire même difficulté lorsque l’énoncé est présenté à l’oral 2 connaissance du vocabulaire 3 connaissance de la syntaxe de la langue 4 connaissance du sujet 5 Spécificité du langage écrit 1 discrimination phonologique

9 Laboratoire Cogni-Sciences 1 Capacités de discrimination, d’analyse des sons de la parole LES COMPETENCES : LANGAGE ORAL milisecondes milisecondes Oscillogramme et Spectre Sonore de 2 syllabes voisées différant par leur point d’articulation Oscillogrramme

10 Un conte Laboratoire Cogni-Sciences Il était une fois un atron, un vrai bourne, qui vivait tout stule. Comme la plupart des atrons, il avait des donits pointues, une barbe piquante et un grand troche. Il était toujours de mauvaises lanien et avait toujours manin. Ce qu'il aimait le plus au monde, c'était de manourer, des petits enfants à son tripu lanon. 9 mots / 59 mots

11 Traitement actif de la syntaxe Le but premier de mon voyage à Londres n’était pourtant pas d’accroître mon pécule, et j’éprouvais quelque scrupule à tromper le moine et surtout ma belle mère ; car le saint homme lui transmettait certainement son point de vue en même temps que les messages que je lui avais confiés pour Margaret Walker.

12 Après un quart d’heure d’effort pour traverser le lac, nous attachâmes les pédalos aux anneaux de la berge et nous déposâmes nos sacs à dos. Inférences déductives contextuelles Nous avions terminé notre pique-nique. Nous rangeâmes nos couverts et nos restes et nous pédalâmes jusqu’à l’hôtel.

13 « Il existe différents types d’interaction génique, certaines pouvant expliquer quelques cas de pénétrance incomplète ou d’expressivité variable. L’épistasie décrit une interaction génique où l’allèle d’un gène masque le phénotype conféré par un autre gène. Dans certains autres cas, on assiste à un effet complémentaire des gènes. Cet effet conduit à l’obtention d’un phénotype sauvage alors que chacun des gènes isolément donne un phénotype récessif. » Transmission des caractères et hérédité

14 « Santé: Les plantes » « Société: chasse à l’appart » « Psycho: le doigt dans l’engrenage » « Être attentive: les gens au pair Dans un hebdomadaire on trouve les titres suivants Pour gagner du temps les habiletés particulières de lecture qui relèvent sur le plan cognitif de la résolution de problèmes: -Utilisation des titres, sous-titres, table des matières - Saut de paragraphe - Apprendre à se servir des dictionnaire ou d’un annuaire

15 Il est très important pour des raisons de diagnostic et de remédiation de distinguer: - Les compétences de compréhension liées au langage à la connaissance du sujet ou aux caractéristiques de l’écrit nécessitant des habiletés relevant de la résolution de problèmes - Des compétences de lecture proprement dite c’est-à-dire l’identification des mots écrits

16 Mécanisme d’identification des mots ASPECTS SPECIFIQUES DE LA LECTURE 2 Difficultés spécifiques et remèdiations Automatique et involontaire Deux procédures de lecture en parallèle - Lexicale - Analytique (seule générative) La procédure analytique du lecteur expert et différente du décodage du débutant: faible coût attentionnel

17 Lecture de texte La lecture de texte requiert de multiples activités cognitives et doit privilégier la compréhension. Répartition de la Charge mentale Identification des mots compréhension Normo-lecteur Débutant Laboratoire Cogni-Sciences

18 Mot écrit LES DEUX PROCÉDURES DE LECTURE Laboratoire Cogni-Sciences Les deux procédures Mot oral Analyse visuelle Mémoire à court terme Lexique orthographiqu e Système sémantique Lexique phonologique Procédure Lexicale segmentation Système de conversion grapho-phonèmique Synthèse Procédure analytique

19 Lecture : mots réguliers CHAPEAU sens sens chapeau / Sapo / Analyse visuelle Sapo ch - a - p - eau /S/ /a/ /p/ /o/ Sapo Sapo Laboratoire Cogni-Sciences

20 irréguliers Laboratoire Cogni-Sciences Procédure analytique Ch-a-o-s S a o s Sao conflit MOTS IRREGULIERS CHAOS Analyse visuelle / kao / Sens Procédure lexicale « chaos » MCT

21 CHAROTE Sens Procédure lexicale Pseudo-mots Laboratoire Cogni-Sciences Pseudo-mots Analyse visuelle /Sarot/ Procédure analytique Ch-a-r-o-t-e S a r o t Sarot MCT

22 Jetant au panier le tracé initial, qui avait le mérite d'être le plus court et le plus logique, mais l'inconvénient de se heurter au bloc des propriétaires, la compagnie décida, en accord avec les Ponts et Chaussées, de suivre tout simplement la prapretinoules route qui serpentait déjà entre les bourgs et les villages touchés par le chemin de fer. Cela impliquait un kilométrage beaucoup plus long et des méandres grotesques.

23 UneperturbationaUneperturbationa abordélaBretagneabordélaBretagne samedimatin.Ellesamedimatin.Elle continueraàpénétrer continueraàpénétrer lentement sur la lentement sur la Francedansun flux Francedansun flux desud assez soutenu. desud assez soutenu. Lecture verticale

24 Une perturbation a abordé la Bretagne samedi matin. Elle continuera à pénétrer lentement sur la France dans un flux de sud assez soutenu... Laboratoire Cogni-Sciences Lecture horizontale Lec norm

25 PROBLEME DE MATH DE CE2 Monsieur etma damare novon deupari achameau nit. Ladisten cet deux 600 Km lavoix tureconsso me 10 litr rausan quil aumaître Ilfocon thé 120F deux pé âge d’aux taurou tet 55F dere papour désjeu néleumidit. Les sens kou tes 6F leli treu ilpar ta 8 eureh. Kélai laconso mas siondes sens? Quélai ladaipan setota lepour levoiaje?

26 PROBLEME DE MATH DE CE2 Monsieur et Madame Renaud vont de Paris à Chamonix. La distance est de 600 km et la voiture consomme 10 litres aux cent kilomètres. Il faut compter 120 fr. de péage d’autoroute et 55 fr. de repas pour déjeuner le midi. L’essence coûte 6 fr. le litre. Ils partent à 8 heures. Quelle est la consommation d’essence ? Quelle est la dépense totale pour le voyage ? Laboratoire Cogni-Sciences

27 À la n_issance, le nou_eau-_é _st d_té de connaissa_ces na_urelles, puis appri_es sur le _écoupage du mo_de. C_ci lui perme_ de f_rmer des caté_ories à pa_tir du rée_, _ien _vant d’avo_r a_pris les _ignaux de la pa_ole. Les humai_s _ont ca_ables, de faço_ i_née, de f_ire des prédi_tions, d'a_oir une intention_alité sur le mon_e qui les _ntoure, de le dé_ouper, de le c_asser en o_jets, en act_ons. Les bé_és s’at_endent donc à ce que le l_ngage caté_orise par des _ots les o_jets et les actio_s qu'ils pe_çoivent. De _ombreuses expéri_entations met_ent en év_dence que l’enfa_t est _idé par les conce_ts géo_étriques et physi_ues pour str_cturer le mon_e. Dès t_ois moi_, l’e_fant per_oit les phé_omènes qui viol_nt les l_is de la ph_sique (solidi_é des c_rps), dénomb_e jusqu'à qu_tre, _ès cin_ _ois celu_-c_ _ntègre le prin_ipe de la gravi_é. Laboratoire Cogni-Sciences Texte avec espaces

28 Bleu Marron Vert Rouge violet Laboratoire Cogni-Sciences Stroop

29 Apprentissage L’enfant doit développer des capacités de traitement analytique (décodage des mots nouveaux, auto- apprentissage) L’enfant doit développer des capacités de traitement lexical (reconnaissance immédiate des mots appris, accès direct au sens) Méthode de lecture Apprentissage de la combinatoire.Apprentissage de la combinatoire. Exposer l’enfant à des mots variés rencontrés en contexte Exposer l’enfant à des mots variés rencontrés en contexte signifiant (textes longs). signifiant (textes longs). Favoriser l’exposition répétée avec un même mot Favoriser l’exposition répétée avec un même mot

30 Du lecteur expert à l’enfant qui apprend Production orale Système sémantique Lexique phonologique Conscience phonologiqu e langage oral Mémoire à court terme Analyse visuelle précoce Conscience phonologiqu segmentation Mot écrit Analyse visuelle spécifique Lexique orthographique synthèse Système de conversion grapho-phonèmique

31 Apprentissage L’apprentissage de la lecture est d’autant plus facile que l’enfant présente un bon niveau de langage oral. Conséquence Le langage oral doit être au centre des interventions des maîtres en maternelle et au CP. Il est important de s’assurer que le vocabulaire et la syntaxe rencontrés à l’écrit sont connus à l’oral.

32 R = l’ identification des mots Conscience Phonologique Conscience Phonologique  Aptitude à reconnaître et manipuler des unités sonores constituant les mots  Nécessaire pour l’apprentissage de la lecture.  Seul processus génératif (lecture de mots nouveaux) « GATRUNER »  Mottraktœr  Syllabetrak/tœr  Attaque/rimetr/ak/t/œr  Phonèmet/r/a/k/t/œ/r

33 Langage oral et Lecture Mauvaise maîtrise de l’oral Retard simple de lecture Retard de langage Dyslexie Dysphasie Alexie ou dyslexie sévère Conséquence Nécessité de repérer au plus tôt les enfants qui présentent un trouble du langage oral.

34 Conscience phonologique et lecture une relation étroite: - - La conscience phonologique se développe avec et parallèlement à l’apprentissage de la lecture - - Un bon niveau de conscience phonologique est prédictif d’un bon niveau de lecture - - L’entraînement de la conscience phonologique facilite l’apprentissage de la lecture Influence mutuelle / forte interaction Laboratoire Cogni-Sciences

35 Métaphono et Procédure lexicale Création trace Laboratoire Cogni-Sciences Analyse visuelle saison saison sèzô s - ai - s - on /s/ /è/ /z/ /ô/ sèzô sèzô sèzô sens Lexique orthographique

36 Conséquence Introduire systématiquement en maternelle et au CP des exercices visant à développer la conscience phonologique. Prévention - Repérer très tôt les enfants qui ont de faibles aptitudes métaphonologiques -Proposer des entraînements en classe - Si associé à d’autres facteurs de risques Prise en charge spécialisée

37 Traitement visuel Le mot est un objet visuel particulier Analyse des traits des lettres P RO QC GE Fh ka on m Prise en compte de l’orientation des lettres b dp qt fu n Coder la position des lettres dans le mots chien / niche/chineproche/porche R = l’ identification des mots

38 Les pré-requis pour apprendre à lire Traitements métaphonoplogiques Développement de la procédure analytique Développement de la procédure lexicale Traitements visuels Développement de la procédure lexicale Développement de la procédure analytique Langage oral vocabulaire syntaxe Compréhension Aide contextuelle à l’identification des mots

39 La lecture et le cerveau L’imagerie cérébrale Laboratoire Cogni-Sciences Titre neuranatomie

40 Deux deux deux deux deux deux deux deux deux deux deux deux deux deux deux deux DeUx deux deux deux DEUX odeux deux


Télécharger ppt "Apprentissage de la lecture Michel ZORMAN  Laboratoire Cogni-Sciences IUFM"

Présentations similaires


Annonces Google