La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les troubles dapprentissage Mars 2006 Docteur Courouble, Médecin scolaire.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les troubles dapprentissage Mars 2006 Docteur Courouble, Médecin scolaire."— Transcription de la présentation:

1 Les troubles dapprentissage Mars 2006 Docteur Courouble, Médecin scolaire

2 Lutte contre lillettrisme Vrai problème de santé publique Vrai problème de santé publique Conséquences dramatiques sur lintégration sociale, familiale et professionnelle Conséquences dramatiques sur lintégration sociale, familiale et professionnelle Le niveau déducation est un facteur déterminant de la santé Le niveau déducation est un facteur déterminant de la santé Les troubles du langage prédisent fortement les difficultés en lecture Les troubles du langage prédisent fortement les difficultés en lecture

3 Les difficultés dapprentissage 16 à 24 % des élèves dune classe dâge 16 à 24 % des élèves dune classe dâge Trois types délèves : Trois types délèves : _ 3 à 5 % ont une déficience avérée (sensorielle, motrice, mentale, psychiatrique) _ 3 à 5 % ont une déficience avérée (sensorielle, motrice, mentale, psychiatrique) _ 10 à 15 % ont un retard des apprentissages. _ 10 à 15 % ont un retard des apprentissages. _ 5 à 8 % ont des troubles spécifiques des apprentissages _ 5 à 8 % ont des troubles spécifiques des apprentissages

4 LANGAGE-troubles-inégalités sociales Origine sociale et réussite scolaire Origine sociale et réussite scolaire Éducation familiale et apprentissage scolaire Éducation familiale et apprentissage scolaire Appartenance sociale et intelligence de la mère/capacités cognitives Appartenance sociale et intelligence de la mère/capacités cognitives Enfants dyslexiques dans milieu défavorisé sont peu diagnostiqués leurs difficultés en lecture mises sur le compte de leur environnement familial et culturel Enfants dyslexiques dans milieu défavorisé sont peu diagnostiqués leurs difficultés en lecture mises sur le compte de leur environnement familial et culturel

5 Lecture – inégalités sociales Milieu défavorisé=>E nont pas les pré requis pour la lecture Milieu défavorisé=>E nont pas les pré requis pour la lecture Conscience phonologique et traitement de linformation visuelle moins performants Conscience phonologique et traitement de linformation visuelle moins performants Connaissances linguistiques ne permettent pas une bonne compréhension de lécrit Connaissances linguistiques ne permettent pas une bonne compréhension de lécrit

6 Les différents troubles des apprentissages Globaux ou multiples Globaux ou multiples Déficience mentale, déficits multiples Déficits spécifiques Déficits spécifiques Contraste entre les fonctions cognitives déficitaires entravant les apprentissages et les fonctions cognitives préservées sur lesquelles sappuieront les stratégies de compensation de lenfant

7 Retard de langage Le langage se développe normalement mais en retard Le langage se développe normalement mais en retard Influence forte de lenvironnement de lenfant (appartenance sociale, niveau culturel) Influence forte de lenvironnement de lenfant (appartenance sociale, niveau culturel) Les retards simples peuvent être rattrapés si le scolaire les prend en compte Les retards simples peuvent être rattrapés si le scolaire les prend en compte

8 2)Troubles du LO 2 ans : ne dit pas 10 mots 2 ans : ne dit pas 10 mots pas de lexique, nassocie pas 2 mots, a un trouble de compréhension pas de lexique, nassocie pas 2 mots, a un trouble de compréhension 3 ans : PEU INTELLIGIBLE 3 ans : PEU INTELLIGIBLE AGRAMMATIQUE AGRAMMATIQUE NE COMPREND PAS LES CONSIGNES NE COMPREND PAS LES CONSIGNES (**bégaiement=> orthophonie )

9 3) Trouble du LO3) Trouble du LO 5 ans: retard de conscience phonologique, difficultés à répéter les pseudo mots 5 ans: retard de conscience phonologique, difficultés à répéter les pseudo mots retard de lexique, de syntaxe problème de compréhension troubles de prononciation

10 Recommandations de lANAES Prendre en considération tout trouble du langage oral dès 3 ans Prendre en considération tout trouble du langage oral dès 3 ans Effectuer un diagnostic différentiel entre un trouble du langage oral secondaire à une autre pathologie et un trouble spécifique Effectuer un diagnostic différentiel entre un trouble du langage oral secondaire à une autre pathologie et un trouble spécifique

11 Recommandations 2 Rééduquer en orthophonie tout trouble spécifique du LO ayant un ou plusieurs critères de gravité (inintelligibilité, agrammatisme, ou trouble de compréhension ) dès que possible 3x /semaine Rééduquer en orthophonie tout trouble spécifique du LO ayant un ou plusieurs critères de gravité (inintelligibilité, agrammatisme, ou trouble de compréhension ) dès que possible 3x /semaine

12 Recommandations 3 Rééduquer tout trouble du langage persistant en grande section de maternelle Rééduquer tout trouble du langage persistant en grande section de maternelle Axer la rééducation non seulement sur le trouble du LO mais aussi sur la préparation de la voie dassemblage du LE Axer la rééducation non seulement sur le trouble du LO mais aussi sur la préparation de la voie dassemblage du LE

13 Que faire à lécole ? Repérage des troubles Repérage des troubles PAI parents, enseignant, réseau, orthophoniste, médecin scolaire PAI parents, enseignant, réseau, orthophoniste, médecin scolaire Activités pédagogiques : développées en dernière heure Activités pédagogiques : développées en dernière heure

14 Langage Ecrit : Modèle développemental selon Frith Stade logographique Stade logographique Stade alphabétique Stade alphabétique Stade orthographique Stade orthographique

15 Stade logographique Equivaut au niveau: grande section de maternelle Vocabulaire de 4O mots reconnus grâce à la présence de lettres saillantes Vocabulaire de 4O mots reconnus grâce à la présence de lettres saillantes Le mot est identifié comme un objet les erreurs visuelles sont nombreuses Le mot est identifié comme un objet les erreurs visuelles sont nombreuses Pas de correspondance graphème-phonème Pas de correspondance graphème-phonème

16 Stade alphabétique Mise en place GR-PH Mise en place GR-PH Segmentation des mots en syllabes Segmentation des mots en syllabes Difficultés à lire les mots irréguliers Difficultés à lire les mots irréguliers

17 Stade orthographique Indispensable pour une lecture fluente Indispensable pour une lecture fluente Lenfant accède à la lecture directe, visuosémantique pour les mots connus (dans son stock lexical) c-à-d identifie les mots connus sur la correspondance entre laspect visuel et le sens Lenfant accède à la lecture directe, visuosémantique pour les mots connus (dans son stock lexical) c-à-d identifie les mots connus sur la correspondance entre laspect visuel et le sens Ce stade se développe dès 7, 8 ans et est acquis à 9 ans Ce stade se développe dès 7, 8 ans et est acquis à 9 ans

18 Analyse visuelle Lexique Lexiqueorthographique Lexique phonologique Buffer Conversion Conversion G-P G-P Sémantique Mot écrit Mot écrit De ladulte à lenfant Prononciation LPE-CNRS

19 Lecture : mots réguliers Analyse visuelle chapeau / Sapo / Sapo sens sensCHAPEAU ch - a - p - eau /S/ /a/ /p/ /o/ Sapo Sapo LPE-CNRS

20 Lecture : mots nouveaux Analyse visuelle Savô CHAVON ch - a - v- on /S/ /a/ /v/ /ô/ /S/ /a/ /v/ /ô/ Savô Savô LPE-CNRS

21 Lecture : mots irréguliers Analyse visuelle chaos / Kao / Kao / Sao sens sens CHAOS ch - a - os ch - a - os /S/ /a/ /o/ /S/ /a/ /o/ Sao Sao LPE-CNRS

22 Les pré-requis Traitements métaphonoplogiques Traitements métaphonoplogiques Traitements visuo-attentionnels Traitements visuo-attentionnels Développement de la procédure analytique Développement de la procédure lexicale Développement de la procédure analytique LPE-CNRS

23 Apprentissage Lenfant doit développer des capacités de traitement analytique (décodage des mots nouveaux, auto-apprentissage ) Lenfant doit développer des capacités de traitement lexical (reconnaissance immédiate des mots appris, accès direct au sens) Méthode de lecture Apprentissage de la combinatoire. Exposer lenfant à des mots variés rencontrés en contexte signifiant (textes longs). Favoriser lexposition répétée avec un même mot LPE-CNRS

24 Conscience phonologique / lecture une relation étroite: - La conscience phonologique se développe avec et parallèlement à lapprentissage de la lecture - Un bon niveau de conscience phonologique est prédictif dun bon niveau de lecture - Lentraînement de la conscience phonologique facilite lapprentissage de la lecture Influence mutuelle / forte interaction LPE-CNRS

25 Conséquence Introduire systématiquement dès la maternelle des exercices visant à développer la conscience phonémique. Prévention - Repérer très tôt les enfants qui ont de faibles aptitudes métaphonologiques - Proposer des entraînements en classe - Prise en charge spécialisée

26 Langage oral / Lecture Mauvaise maîtrise de loral Retard simple de lecture Retard de langage Dyslexie Dysphasie Alexie ou dyslexie sévère Conséquence Nécessité de repérer au plus tôt les enfants qui présentent un trouble du langage oral. LPE-CNRS

27 Liens étroits entre langages oral et écrit Trouble et retard de langage : attention aux troubles du LE Trouble et retard de langage : attention aux troubles du LE Pré-requis à lapprentissage de la lecture : compétences en métaphonologie (rimes, soustractions syllabiques, comptage syllabique) Pré-requis à lapprentissage de la lecture : compétences en métaphonologie (rimes, soustractions syllabiques, comptage syllabique) Entraînement de la conscience phono à lâge pré-scolaire améliore les compétences en lecture Entraînement de la conscience phono à lâge pré-scolaire améliore les compétences en lecture

28 La qualité de compréhension dun texte dépend de plusieurs compétences du langage oral Compétences lexicales Compréhension syntaxique et sémantique Niveau de raisonnement

29 Définition de la dyslexie Trouble spécifique et durable de lacquisition de la lecture, persistant, et suffisamment grave pour retentir sur lintégration scolaire. Trouble spécifique et durable de lacquisition de la lecture, persistant, et suffisamment grave pour retentir sur lintégration scolaire. Intelligence normale QI >85 Intelligence normale QI >85 Pas de tr sensoriel ou de la personnalité Pas de tr sensoriel ou de la personnalité Scolarité régulière Scolarité régulière Environnement socioculturel et psychoaffectif normal Environnement socioculturel et psychoaffectif normal 18 mois de retard de lecture (mais repérage dès le CP pour les enfants avec atcd de retard de langage et dès le début du CE1 pour les autres) 18 mois de retard de lecture (mais repérage dès le CP pour les enfants avec atcd de retard de langage et dès le début du CE1 pour les autres)

30 Définition ( suite) Accompagnée dune dysorthographie Accompagnée dune dysorthographie Concerne 5 à 8 % des élèves Concerne 5 à 8 % des élèves Surtout des garçons Surtout des garçons Caractère familial (atcd de tr du langage dans la famille) Caractère familial (atcd de tr du langage dans la famille) Dyslexie phonologique la plus fréquente Dyslexie phonologique la plus fréquente Dyslexie visuoattentionnelle Dyslexie visuoattentionnelle Dyslexie mixte Dyslexie mixte

31 Dyslexie phonologique Difficultés à utiliser la voie dassemb et les correspondances GR-PH Difficultés à utiliser la voie dassemb et les correspondances GR-PH Difficultés pour lire mots nouveaux et pseudo- mots Difficultés pour lire mots nouveaux et pseudo- mots Confusion de graphies proches sur le plan visuel (p/q, m/n) ou sur le plan acoustique (p/b, k/g) omission de consonnes, de syllabes Confusion de graphies proches sur le plan visuel (p/q, m/n) ou sur le plan acoustique (p/b, k/g) omission de consonnes, de syllabes Inversion de la séquence des lettres Inversion de la séquence des lettres Lenfant prend des indices partiels (début du mot ou une syllabe) pour tenter didentifier le mot Lenfant prend des indices partiels (début du mot ou une syllabe) pour tenter didentifier le mot

32 Dysorthographie phonologique (confusion de sons Inversion, oubli de mots, diff daccord ) Lenteur à loral, trouble du LO Déficit de la mémoire à court terme

33 Dyslexie de surface Atteinte de la voie lexicale Atteinte de la voie lexicale Déficit visuo -attentionnel Déficit visuo -attentionnel La lecture : passe par la voie analytique doù lenteur de décodage et difficulté sur les mots irréguliers La lecture : passe par la voie analytique doù lenteur de décodage et difficulté sur les mots irréguliers Dysorthographie ++: écrit de façon phonétique Dysorthographie ++: écrit de façon phonétique M à C T bonne, LO bon M à C T bonne, LO bon Difficulté en copie Difficulté en copie

34 Les difficultés scolaires Lecture : grande lenteur, erreurs sonores (k-g t- d…) erreurs visuelles (p-q a-o m-n) paralexie, problème de compréhension écrite, Lecture : grande lenteur, erreurs sonores (k-g t- d…) erreurs visuelles (p-q a-o m-n) paralexie, problème de compréhension écrite, Dysorthographie Dysorthographie Dysgraphie (lenteur, écriture peu lisible dans sa forme et son contenu) Dysgraphie (lenteur, écriture peu lisible dans sa forme et son contenu) Difficultés dorganisation, de repères temporo– spatiaux, cahiers brouillons, mal tenus Difficultés dorganisation, de repères temporo– spatiaux, cahiers brouillons, mal tenus M à C T déficitaire M à C T déficitaire

35 Plaintes scolaires Fatigabilité Fatigabilité Gêné par le bruit (pb de concentration) Gêné par le bruit (pb de concentration) Retentissement psychologique Retentissement psychologique agitation, inattention renoncement, indifférence….. agitation, inattention renoncement, indifférence…..

36 P A I ou P I S, P E I Avec parents, enseignant,RASED, médecin scolaire, orthophoniste fixe le cadre des rééducations, le lien orthophoniste et école (cahier), les adaptations pédagogiques

37 Les test de dépistages NomAges ERTL4 3 ans 9 mois à 4 ans 6 mois BREV 4 à 9 ans ERTL 6 5 à 6 ans BSEDS ODEDYS CE1 à CM2

38 Rôle de chacun Le repérage est fait par lenseignant Le dépistage est fait par un médecin Le diagnostic est fait par une orthophoniste (ou un centre de référence)

39 Le centre de référence Mission de mieux comprendre les troubles et de faire de la recherche Ils ont été créés suite au rapport Ringard

40 Le centre de référence, équipe pluridisciplinaire SpécialitésNoms Neuropédiatre, ORL, médecin scolaire Dr Charollais Dr Aznar Neuropsychologue M Lemarchand Orthophoniste Me Stumpf Orthoptiste Me Flicourt Psychomotricienne Me Monnier Secrétaire? Enseignante Me Luce


Télécharger ppt "Les troubles dapprentissage Mars 2006 Docteur Courouble, Médecin scolaire."

Présentations similaires


Annonces Google