La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

IDM à « coronaires saines » : - stress ou effort chez le sujet jeune - dissection des coronaires - emboles coronariens - cocaïne et intoxications.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "IDM à « coronaires saines » : - stress ou effort chez le sujet jeune - dissection des coronaires - emboles coronariens - cocaïne et intoxications."— Transcription de la présentation:

1

2

3

4 IDM à « coronaires saines » : - stress ou effort chez le sujet jeune - dissection des coronaires - emboles coronariens - cocaïne et intoxications aux sympathico mimétiques

5 Douleur thoracique au repos  Infarctus du myocarde ;  Angor instable ;  Dissection aortique ;  Douleurs oesophagiennes ;  Épanchement péricardique ;  Douleur pleurétique ;  Douleur musculo squelettique ;  Zona. Syndrome coronarien aigu

6 Douleur de l’IDM  Constrictive, sensation de serrement, de broiement ;  Thoracique, rétro sternale ;  Irradiation vers le haut (mâchoire, épaules) ;  Persiste au repos, > 20 min ;  Augmentation d’1 douleur angineuse déjà connue ;  TNT résistante ;  Signes neuro végétatifs. Conférence de consensus sur la prise en charge de l’infarctus du myocarde en dehors du service de cardiologie, 2006

7 Rentabilité des différents tests cliniques Tests positifs : rapports de vraisemblance positive :  Douleur constrictive :1,3 (1,2 - 1,5)  Douleur intense :1,8 (0,9 - 3,8)  Irradiation MSG :1,8 (1,1 - 2,8)  Irradiation MSD :4,7 (1,9 - 12)  Nausées :1,7 (1,3 - 2,3)  Sueurs :2,9 (1,3 - 6,6)  TAs < 100 mm Hg :3,6 (2,0 - 6,5)  TAd < 60 mm Hg :2,5 (1,3 - 4,8)  Distension jugulaire :2,4 (1,4 - 4,2)  Galop B3 :3,2 (1,6 - 6,5)  Sus décalage ST :22 (16 - 30)  Sous décalage ST :4,5 (3,6 - 5,6)  Onde Q :22 (7,6 - 62)  Inversion de T :2,2 (1,8 - 2,6) D’après Chun AA. Am J Med 2004

8 Rentabilité des différents tests cliniques Tests négatifs : rapports de vraisemblance négative :  Douleur en pointe :0,3 (0,2 - 0,5)  Douleur positionnelle :0,3 (0,2 - 0,5)  Douleur pleurétique :0,2 (0,2 - 0,3)  ECG normal :0,2 (0,1 - 0,3)  Modifications de ST non spécifiques :0,2 (0,1 - 0,6)  Douleur à la palpation :0,23 (0,18 - 0,29) D’aprèsChun AA. Am J Med 2004 Bruyninckx R. Br J Gen Pract 2008

9 Définition de l’IDM  Élévation des marqueurs d’ischémie (troponine) :  + 1 des signes suivants : symptômes d’ischémie myocardique modification ECG : modification de T / ST ou bloc de branche gauche récent onde Q significative altération de la masse myocardique viable (scinti) ou de la cinétique segmentaire (écho). Circulation 2007

10 Principes du traitement initial  Anti agrégants plaquettaires : aspirine + clopidogrel (Plavix ® ) ;  Héparine : HN F ou HBPM (enoxaparine - Lovénox ® ) ;  Antalgiques : morphine si besoin ;  O 2 si besoin ;  TNT ± (test diagnostique, HTA, insuffisance cardiaque) ;  Désobstruction coronarienne : thrombolyse, angioplastie.


Télécharger ppt "IDM à « coronaires saines » : - stress ou effort chez le sujet jeune - dissection des coronaires - emboles coronariens - cocaïne et intoxications."

Présentations similaires


Annonces Google