La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les TIAC et GEA dans les établissements de santé et établissements médico-sociaux Dr Zoher KADI CCLIN Paris-Nord DU d Hygiène Hospitalière Amiens 8 février.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les TIAC et GEA dans les établissements de santé et établissements médico-sociaux Dr Zoher KADI CCLIN Paris-Nord DU d Hygiène Hospitalière Amiens 8 février."— Transcription de la présentation:

1 Les TIAC et GEA dans les établissements de santé et établissements médico-sociaux Dr Zoher KADI CCLIN Paris-Nord DU d Hygiène Hospitalière Amiens 8 février 2012

2 TIAC DU-HH 8 fév 2012 PLAN du COURS 1. Importance du problème 1.Les TIAC 2.Les GEA en EMS 2. Les Agents responsables 3. Gestion de cas groupés 1.Les TIAC 2.Les GEA en EMS

3 TIAC DU-HH 8 fév 2012 TIAC Définition Apparition d au moins 2 cas similaires dans un même lieu, d une symptomatologie gastro-intestinale dont on peut rapporter la cause à une même origine alimentaire. 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS

4 TIAC DU-HH 8 fév 2012 TIAC ( ) Source : 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS

5 TIAC DU-HH 8 fév 2012 Source : 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS

6 TIAC DU-HH 8 fév 2012 TIAC (2008) Source : 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS

7 TIAC DU-HH 8 fév 2012 Source : TIAC ( ) 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS

8 TIAC DU-HH 8 fév 2012 Source : TIAC (2008) 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS

9 TIAC DU-HH 8 fév 2012 Source : CCLIN Sud-Est 2003 A faire en urgence 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS Toute suspicion de TIAC est à considérer comme une urgence afin denrayer rapidement sa diffusion l Information des intervenants : - Informer sans délai - 1- le directeur de létablissement ainsi que le Président de CLIN, le praticien de lEOH, le médecin du service médical du Personnel - 2- le personnel de létablissement de la situation, information complétée par un rappel des précautions standard, en insistant sur la prévention de la contamination croisée avec le respect de lhygiène des mains

10 TIAC DU-HH 8 fév 2012 Source : CCLIN Sud-Est 2003 DO et Signalement 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS Déclaration obligatoire à lARS (décret du 10 juin 1986) par tout médecin l Le Directeur détablissement en concertation avec le Président de CLIN et le médecin du Service Médical et le médecin de lEOH prendront contact avec la Direction Départementale de Services Vétérinaires, seule habilitée à prélever et analyser les échantillons alimentaires et à effectuer létude de la chaine alimentaire.

11 TIAC DU-HH 8 fév 2012 DO et Signalement 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS

12 TIAC DU-HH 8 fév 2012 DO et Signalement 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS

13 TIAC DU-HH 8 fév 2012 Signalement Source : CCLIN Sud-Est 2003 DO et Signalement 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS

14 TIAC DU-HH 8 fév 2012 TIAC En milieu de santé les TIAC concernent : - les patients - le personnel - les visiteurs 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS

15 TIAC DU-HH 8 fév 2012 TIAC Conditions de survenue d une TIAC 1-Aliment contaminé par un organisme pathogène 2-Mauvaise manipulation …..prolifération 3-Personne suceptible 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS

16 TIAC DU-HH 8 fév 2012 TIAC Problèmes des établissements de santé 1-Manipulation de grande quantité 2-Contraintes plusieurs menus délais Problèmes budgétaires centralisation ou non ……. Transport 3-Patients à risque 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS

17 TIAC DU-HH 8 fév 2012 Facteurs de sensibilité du sujet âgé l Facteurs généraux population âgée fragile, à haut risque de perte dautonomie ou déjà dépendante pour les actes de la vie quotidienne ; fréquence de la poly-pathologie ; poly-médication : psychotropes pouvant altérer la vigilance ; fréquence de la dénutrition, de lalitement ; fréquence des troubles cognitifs : maladie dAlzheimer ou autres démences. l Facteurs locaux diminution de lacidité gastrique : gastrite atrophique fundique fréquente, usage danti-sécrétoires gastriques ; diminution du péristaltisme intestinal : diabète, maladie de Parkinson, usage de morphiniques ; modification de la flore intestinale : mauvais état bucco-dentaire, usage fréquent dantibiotiques. 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS Sources :HCSP Recommandations relatives aux conduites à tenir devant des gastro-entérites aiguës en établissement dhébergement pour personnes âgées Pourquoi les GEA en EMS ? Les FDR

18 TIAC DU-HH 8 fév 2012 l Facteurs de risque liés à linstitution nombre élevé de résidents ; hébergement en chambre double ; dépendance des résidents pour les activités de la vie quotidienne : résidents déments déambulant, incapables de respecter les règles dhygiène ; activités en groupe : repas, animation, rééducation, etc. ; respect insuffisant des règles dhygiène par les personnels : manque de temps, formation insuffisante des soignants ; intensité des soins ; utilisation importante dantibiotiques ; multiplicité des intervenants extérieurs : médecins traitants, autres professionnels de santé ; lieu ouvert avec visites nombreuses ; doù un risque élevé de transmission croisée des germes par manuportage. 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS Sources :HCSP Recommandations relatives aux conduites à tenir devant des gastro-entérites aiguës en établissement dhébergement pour personnes âgées Pourquoi les GEA en EMS ? Les FDR

19 TIAC DU-HH 8 fév 2012 Epidémiologie des GEA en EMS l au : 155 épisodes de cas groupés de GEA en EMS ont été signalés à lInVS (CNR des virus entériques + signalement des IN) 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS

20 TIAC DU-HH 8 fév 2012 Epidémiologie des GEA en EMS l Le taux dattaque moyen était de 40 % (8 % à 77 %) ; l 0,3 % des résidents sont décédés au décours de leur GEA ; l Des cas ont été rapportés chez le personnel dans 33 épisodes, l Les échantillons de selles ont été analysés au CNR des virus entériques pour 121 épisodes, un virus a été isolé dans 86 % des cas (104) : un norovirus dans 101 épisodes ; un astrovirus dans deux épisodes ; un rotavirus dans un épisode. l Le pic, au cours de cette période a été observé dans les trois premières semaines de janvier. Sources :HCSP Recommandations relatives aux conduites à tenir devant des gastro-entérites aiguës en établissement dhébergement pour personnes âgées Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS

21 TIAC DU-HH 8 fév 2012 Epidémiologie des GEA en EMS Revue de la littérature internationale : 75 épisodes de cas groupés de GEA (3007 résidents) l 69% dorigine virale dont 83% dues au norovirus l 31% dorigine bactérienne (salmonelles : 48% et E. coli :26%) l 5% des résidents atteints ont été hospitalisés (dont 58% étaient dues au norovirus et 10% à salmonelle l Létalité globale : 2% Episodes virales : 0.7% Episodes bactériennes : 7% l La durée médiane des épisodes : 16 jours pour les épisodes à salmonelles et de 21 jours pour les épisodes à norovirus. l Parmi les membres du personnel malades, linfection était virale pour 938/1042 (90%) dentre eux. 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS

22 TIAC DU-HH 8 fév 2012 Nb EHP AD Nb fiches attendue s Nb fiches reçues (%) Nb GE Nb prélèvemen ts Nb positifs (%) Type Alsace (86.4) (78.3) 33 noro 3 rota Bourgogne (73.3) (78.8) 23 noro 2 rota 1 astro Champag ne- Ardenne (49.8) (68.6) 48 noro 7 sapo 2 rota Franche Comté (65.2) 4410 Lorraine (78.1) (76) 33 noro 5 rota Surveillance et prévention des épidémies saisonnières de gastro-entérites dans les EHPAD (Projet CCLIN Est) Sources: Diaporama « Alertes sanitaires en Bourgogne et Franche-Comté » Dole le 19 novembre Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS

23 TIAC DU-HH 8 fév 2012 Sources: Diaporama « Alertes sanitaires en Bourgogne et Franche-Comté » Dole le 19 novembre 2009 Surveillance et prévention des épidémies saisonnières de gastro-entérites dans les EHPAD (Projet CCLIN Est) 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS Sources: Diaporama « Alertes sanitaires en Bourgogne et Franche-Comté » Dole le 19 novembre 2009

24 TIAC DU-HH 8 fév 2012 Epidémiologie des infectés 1 Sources: Diaporama « Alertes sanitaires en Bourgogne et Franche-Comté » Dole le 19 novembre Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS Sources: Diaporama « Alertes sanitaires en Bourgogne et Franche-Comté » Dole le 19 novembre 2009 Surveillance et prévention des épidémies saisonnières de gastro-entérites dans les EHPAD (Projet CCLIN Est)

25 TIAC DU-HH 8 fév 2012 Epidémiologie des infectés 2 Sources: Diaporama « Alertes sanitaires en Bourgogne et Franche-Comté » Dole le 19 novembre 2009 Surveillance et prévention des épidémies saisonnières de gastro-entérites dans les EHPAD (Projet CCLIN Est) 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS Sources: Diaporama « Alertes sanitaires en Bourgogne et Franche-Comté » Dole le 19 novembre 2009

26 TIAC DU-HH 8 fév 2012 Epidémiologie des infectés patients l Age moyen : 84,6 l Durée moyenne : 2,6 jours l Début brutal : 99,2 % l Diarrhées : 87,3 % l Vomissements : 52,3 % l Diarrhées et vomissements : 43,4 % Sources: Diaporama « Alertes sanitaires en Bourgogne et Franche-Comté » Dole le 19 novembre 2009 Surveillance et prévention des épidémies saisonnières de gastro-entérites dans les EHPAD (Projet CCLIN Est) 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS Sources: Diaporama « Alertes sanitaires en Bourgogne et Franche-Comté » Dole le 19 novembre 2009

27 TIAC DU-HH 8 fév 2012 Evolution l Décès (difficile de définir si la gastro-entérite est responsable du décès car patients fragiles) : 0,8 % l Hospitalisation : 0,4 % l Guérison : 99,2 % Sources: Diaporama « Alertes sanitaires en Bourgogne et Franche-Comté » Dole le 19 novembre 2009 Surveillance et prévention des épidémies saisonnières de gastro-entérites dans les EHPAD (Projet CCLIN Est) 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS Sources: Diaporama « Alertes sanitaires en Bourgogne et Franche-Comté » Dole le 19 novembre 2009

28 TIAC DU-HH 8 fév 2012 Germes Responsables : Bactéries l 1- Bactéries à action invasive Salm, Shig, Compylo, Yersi, List l 2- Bactéries à action entérotoxinogène Staph, Clost perf et botu l 3- Bactéries à action cytotoxique Vibrio para Haemolyticus, Coli entérotoxin 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS

29 TIAC DU-HH 8 fév 2012 l Norovirus ++++ l Sapovirus + l Rotavirus + l Adénovirus entériques l Astrovirus Germes Responsables : Virus 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS

30 TIAC DU-HH 8 fév 2012 l Giardia, Cryptosporidium. Germes Responsables : Protozoaires 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS

31 TIAC DU-HH 8 fév 2012 Virus responsables des GEA en EMS Sources :HCSP Recommandations relatives aux conduites à tenir devant des gastro-entérites aiguës en établissementdhébergement pour personnes âgées Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS

32 TIAC DU-HH 8 fév 2012 Sources :HCSP Recommandations relatives aux conduites à tenir devant des gastro-entérites aiguës en établissementdhébergement pour personnes âgées Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS Bactéries responsables des GEA en EMS

33 TIAC DU-HH 8 fév 2012 Sources :HCSP Recommandations relatives aux conduites à tenir devant des gastro-entérites aiguës en établissementdhébergement pour personnes âgées Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS Bactéries responsables des GEA en EMS

34 TIAC DU-HH 8 fév 2012 Sources :HCSP Recommandations relatives aux conduites à tenir devant des gastro-entérites aiguës en établissement dhébergement pour personnes âgées Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS Bactéries responsables des GEA en EMS

35 TIAC DU-HH 8 fév 2012 Sources :HCSP Recommandations relatives aux conduites à tenir devant des gastro-entérites aiguës en établissementdhébergement pour personnes âgées Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS Protozoaires responsables des GEA en EMS

36 TIAC DU-HH 8 fév 2012 CAT devant une TIAC 1- S assurer du diagnostic de TIAC 2- Avertir les responsables 3- Prendre les mesures conservatoires 4- Faire une enquête épidémiologique 5- Prendre les mesures pour prévenir dautres TIAC 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS

37 TIAC DU-HH 8 fév 2012 Confirmation clinique et microbiologique de lépidémie Hypothèses sur les aliments responsables Mesures conservatoires : éradication des aliments suspects Prélèvements microbiologiques alimentaires éventuellement du personnel de cuisine Enquête épidémiologique Identification de laliment suspect Mise en place dune surveillance microbiologique alimentaire Vérification des procédures de fabrication, conditionnement et de distribution alimentaire Etapes et mesures à prendre dans linvestigation dune épidémie Source : revue du praticien 1994;44:2382

38 TIAC DU-HH 8 fév 2012 Mesures conservatoires Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS

39 TIAC DU-HH 8 fév 2012 CAT devant une TIAC Confirmation du diagnostic de TIAC Diagnostic clinique, microbiologique et épidémiologique - Prélèvements - Questionnaire individuel -Définition du cas Courbe épidémique 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS

40 TIAC DU-HH 8 fév 2012 CAT devant une TIAC Etude microbiologique échantillon alimentaire (labo agréé par lARS et prélèvement fait par la DDPP) portage chez les sujets exposés portage chez le personnel de cuisine 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS

41 TIAC DU-HH 8 fév 2012 Enquête épidémiologique * Patients * Personnel * Chaîne alimentaire Investigation 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS

42 TIAC DU-HH 8 fév 2012 l Recensement et description des cas l Recherche des aliments responsables Menu des 3 derniers jours Repas et collations « privées » Questionnaire pour tous Enquête épidémiologique 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS

43 TIAC DU-HH 8 fév 2012 Enquête épidémiologique Recherche et description des cas dans tout létablissement Remplir un questionnaire pour chaque cas : - Le questionnaire : * FDR individuels * Signes cliniques * Enquête alimentaire complète Coproculture ? Traitement ? 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS

44 TIAC DU-HH 8 fév Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS

45 TIAC DU-HH 8 fév Définition du cas -Classification des cas -Confirmation du diagnostic de TIAC Enquête épidémiologique 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS

46 TIAC DU-HH 8 fév 2012 Enquête épidémiologique Description de lépidémie (analyse descriptive) Temps : date de début, durée dincubation : Courbe épidémique Lieu : Faites un schéma si nécessaire Personne : âge, autres FDR 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS

47 TIAC DU-HH 8 fév 2012 Epidémiologie descriptive Décrire l épidémie : 1- Caractéristiques de personne 2-Caractéristiques de temps 3-Calculez le taux dattaque 4-Caractéristiques de lieu 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS

48 TIAC DU-HH 8 fév 2012 Epidémiologie descriptive Courbe épidémique Répartition selon le sexe 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS

49 TIAC DU-HH 8 fév 2012 Enquête épidémiologique Analyse étiologique : recherche de laliment responsable -Enquête de cohorte -Enquête cas-témoins (calculez et comparez les taux dattaque) 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS

50 TIAC DU-HH 8 fév 2012

51

52

53 Epidémiologie Analytique Faire une comparaison entre les malades et les non malades L aliment responsable: Étude cas-témoins 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS

54 TIAC DU-HH 8 fév 2012 Aliment 1 OR = 51,33 IC95%[4,92 – 1293] Aliment 2 OR =5,63 IC95%[0,78 – 49,73] Aliment 3 OR = 2,60 IC95%[0,48 – 14,66] Épidémiologie Analytique 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS

55 TIAC DU-HH 8 fév 2012 Enquête épidémiologique Enquête auprès des personnels de cuisine et de service -interrogatoire -Examen clinique -Éventuellement recherche de portage 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS

56 TIAC DU-HH 8 fév 2012 CAT devant une TIAC Enquête vétérinaire Production conservation préparation distribution 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS

57 TIAC DU-HH 8 fév 2012 Épidémiologie Source : BEH 50/ Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS

58 TIAC DU-HH 8 fév 2012 Épidémiologie Source : Au moins un facteur a été identifié dans 43% des foyers déclarés. 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS

59 TIAC DU-HH 8 fév 2012 Recommandations Source : BEH 50/2002 EHEC= E.Coli entérohemorragique STEC= E.Coli producteur de Shiga toxines 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS

60 TIAC DU-HH 8 fév 2012 Recommandations Source : BEH 50/ Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS

61 TIAC DU-HH 8 fév 2012 Recommandations Source : BEH 50/ Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS

62 TIAC DU-HH 8 fév 2012 Conduite à tenir devant des cas groupés de GEA 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS

63 Que faire devant un cas de GEA? 1 – Diagnostic clinique Sagit-il dune diarrhée ? (forme des selles, sang, pus ?) Quelles sont les autres signes daccompagnement ? 2 – Diagnostic biologique - Toxine de Cd - Recherche de toxine dans les vomissements - Coproculture - Recherche virale 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS

64 1 – Information 2 – Précautions standard 3 – Précautions complémentaires 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS Que faire devant un cas de GEA?

65 Précautions complémentaires (1) 1 – De type contact 1. Faire garder la chambre au résident 2. Port de gants 3. Port de tablier plastique à usage unique Lors des soins de nursing Si contact prévu avec le résident ou son environnement 4. Elimination de ces équipements à lintérieur de la chambre 5. Programmer les soins en fin de journée 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS Sources :HCSP Recommandations relatives aux conduites à tenir devant des gastro-entérites aiguës en établissement dhébergement pour personnes âgées Que faire devant un cas de GEA?

66 Précautions complémentaires (2) 2 – De type gouttelettes Port de masque de soins et protection oculaire si le malade présente des vomissements en jet 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS Sources :HCSP Recommandations relatives aux conduites à tenir devant des gastro-entérites aiguës en établissement dhébergement pour personnes âgées

67 Précautions complémentaires (3) 3 – De lenvironnement 1. Bionettoyage au moins quotidien des sols et surfaces 2. Nettoyage immédiat des surfaces souillées 3. Matériel à usage unique ou dédié 4. Linge en double emballage 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS Sources :HCSP Recommandations relatives aux conduites à tenir devant des gastro-entérites aiguës en établissement dhébergement pour personnes âgées

68 TIAC DU-HH 8 fév 2012 l Sagit il dune épidémie ? Documenter les cas age, sexe, dateet heure de debut des symptômes, nature des symptômes, lieu l Les membres du personnel sont ils malades ? Si oui fonction l Signalement ? Conduite à tenir devant un épisode de cas groupés de GEA 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS Sources :HCSP Recommandations relatives aux conduites à tenir devant des gastro-entérites aiguës en établissement dhébergement pour personnes âgées

69 Conduite à tenir devant un épisode de cas groupés de GEA Renforcer lhygiène des mains : - des résidents - des professionnels Surveiller lapparition de nouveaux cas Précautions complémentaires autour des cas + Mesure de contrôle Recherche étiologiques Signalement ± investigation 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS Sources :HCSP Recommandations relatives aux conduites à tenir devant des gastro-entérites aiguës en établissement dhébergement pour personnes âgées

70 Conduite à tenir devant un épisode de cas groupés de GEA Mesures de contrôles 1 – Gestion environnementale : - surfaces et locaux : attention particulière aux toilettes et aux endroits les plus fréquemment touchés. Désigner un personnel dédié à cette tâche - linge - DM - tri des déchets 2 – Gestion des professionnels Information des personnels Mobilité du personnel à éviter. Mise au repos 48h après la fin des symptômes. Si le personnel doit travailler : - eviter les postes où il y a manipulation des aliments - préferer les unités où il y a des résidents malades. Surveillance stricte des personnels qui manipulent des aliments Demander au résidents symptomatique de se signaler au personnel 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS Sources :HCSP Recommandations relatives aux conduites à tenir devant des gastro-entérites aiguës en établissement dhébergement pour personnes âgées

71 Conduite à tenir devant un épisode de cas groupés de GEA 3 – Gestion des résidents malades Faire garder la chambre si possible Sensibiliser les résidents à lhygiène des mains Suspendre les activités sociales Suspendre les transfert des résidents symptomatiques Suspendre les admissions ? Inscrire linformation sur le dossier du résident 4 – Gestion des visiteurs informer les visiteurs de lépidémie et des précautions restreindre le nombre de visites 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS Sources :HCSP Recommandations relatives aux conduites à tenir devant des gastro-entérites aiguës en établissement dhébergement pour personnes âgées

72 Conduite à tenir devant un épisode de cas groupés de GEA Recherche étiologique coproculture : 3 à 5 échantillons virus : - 5 échantillons à adresser au CNR de Dijon le plus précocément possible contacter le CNR avant Adresse des CNR: Signalement EMS dépendant dun établissement de santé EMS non dépendant dun établissement de santé 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS Sources :HCSP Recommandations relatives aux conduites à tenir devant des gastro-entérites aiguës en établissement dhébergement pour personnes âgées

73 TIAC DU-HH 8 fév 2012 Clôture dun épisode de GEA l Un épisode de cas groupés de GEA est habituellement considéré comme terminé lorsque 2 périodes dincubation maximale de lagent infectieux en cause, présumé ou confirmé, se sont écoulées depuis la fin des symptômes chez le dernier cas, sans la survenue dun nouveau cas. l Exemple : 96 heures pour un épisode de cas groupés de GEA à norovirus dont la période dincubation maximale est le plus souvent de 48 heures. 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS Sources :HCSP Recommandations relatives aux conduites à tenir devant des gastro-entérites aiguës en établissement dhébergement pour personnes âgées

74 TIAC DU-HH 8 fév 2012 ALGORITHME APPLICABLE A LA PREVENTION ET A LA SURVENUE DUN OU PLUSIEURS CAS DE GASTROENTERITES AIGUËS DANS UN ETABLISSEMENT HEBERGEANT DES PERSONNES AGEES Sources :HCSP Recommandations relatives aux conduites à tenir devant des gastro-entérites aiguës en établissement dhébergement pour personnes âgées Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS

75 TIAC DU-HH 8 fév 2012 AGIR l Rédiger votre rapport l Propositions pour mettre un terme à l épidémie l Propositions pour éviter des épidémies similaires l Faites le savoir 1-Importance du problème Les TIAC Les GEA en EMS 2-Les Agents responsables 3-Gestion de cas groupés Les TIAC Les GEA en EMS

76 TIAC DU-HH 8 fév 2012 Conclusion Agir vite Mesures conservatoires Signalement et DO Pensez aux virus

77 TIAC DU-HH 8 fév 2012 Crédits 1-HCSP: Recommandations relatives aux conduites à tenir devant des gastro-entérites aiguës en établissement dhébergement pour personnes âgées http://www.invs.sante.fr/surveillance/gastro_enterites/index.htmhttp://www.invs.sante.fr/surveillance/gastro_enterites/index.htm 3- COMITÉ SUR LES INFECTIONS NOSOCOMIALES DU QUÉBEC (CINQ). Mesures de contrôle et prévention des éclosions de cas de gastro-entérite infectieuse dallure virale (Norovirus) à lintention des établissements de soins, Institut national de santé publique, 2005, 66 pages 4- Surveillance et prévention des épidémies saisonnières de gastro-entérites dans les EHPAD (Projet CCLIN Est) Alertes sanitaires en Bourgogne et Franche-ComtéDole le 19 novembre Cahier de nutrition et de diététiques, 36, Hors série 1, BEH, 50, revue du praticien 1994;44: CCLIN Sud-est, CAT devant une TIAC, 2003


Télécharger ppt "Les TIAC et GEA dans les établissements de santé et établissements médico-sociaux Dr Zoher KADI CCLIN Paris-Nord DU d Hygiène Hospitalière Amiens 8 février."

Présentations similaires


Annonces Google