La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LE PIED DIABETIQUE F. FRAOUA ABDELMOULA HOPITAL REGIONAL KHEIREDDINE Congrès International de Médecine Multidisciplinaire.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LE PIED DIABETIQUE F. FRAOUA ABDELMOULA HOPITAL REGIONAL KHEIREDDINE Congrès International de Médecine Multidisciplinaire."— Transcription de la présentation:

1 LE PIED DIABETIQUE F. FRAOUA ABDELMOULA HOPITAL REGIONAL KHEIREDDINE Congrès International de Médecine Multidisciplinaire

2 INTRODUCTION PROBLEME DE SANTE PUBLIQUE PREVENTION

3 EPIDEMIOLOGIE Cause dhospitalisation: 7,35% Fréquence des ulcérations et MPP: 34,5% Fréquence des gangrènes: 39,9% Réalisation de lamputation:28,8% Le diabète 1ére cause damputation non traumatique. Risque damputation non traumatique X 15 TUNISIE MEDICALE 1997vol75n°1:15-22

4 PHYSIOPATHOLOGIE Troubles trophiques sont multifactoriels: - Artériopathie - Neuropathie - Arthropathie - Infections

5 ARTERIOPATHIE DIABETIQUE Incidence augmente avec âge et durée du diabète: 15% à 10ans, 45% à 20ans dévolution Tabac; HTA; Dyslipoproteinémie Artérite des mb inf: 37,4% et 1/5 gangrène Atteinte pluri étagée, bilatérale Localisation+distale+diffuse/non diabétique Détournement du sang vers capillaires de la thermorégulation au dépend des capillaires nutritifs+++. Pieds chauds, rouges, faussement vascularisés

6 NEUROPATHIE DIABETIQUE Neuropathie sensitivomotrice (51,8%) Tr. morpho statiques: Zones dappui et dhyperkératose Cisaillement des tissus cavité sérohématique Surinfections, extension en profondeur Ouverture à la surface Responsable du pied chaud, hyper pulsatile Peau sèche, hypo sudation

7 ARTHROPATHIE Arthropathie nerveuse de Charcot ou pied cubique. Rétraction des tendons fléchisseurs Pied creux et orteils en marteau ou en griffe Dénervation sympathique résorption osseuse Micro fractures, ostéomes péri articulaires Subluxations articulaires et déformations

8

9 INFECTION Complique ischémie et atteinte neurologique Profonde due à plusieurs germes Prélèvt profond: ponction, curetage, biopsie Examen direct + culture Staph. doré, Staph. epidermidis, E. coli Protéus, Klebsiella, Enterococcus

10 FACTEURS DE RISQUE TR. TROPHIQUES TERRAIN Faible niveau socio- économique Age avancé ATCD de tr. trophiques MALADIE DIABETIQUE Durée dévolution du diabète Rétinopathie, néphropathie Baisse de lacuité visuelle AMPUTATION TERRAIN Sexe masculin Age avancé Présence dune lésion du pied LE DIABETE Ancienneté du diabète Présence dune atteinte rénale Risque damputation du pied controlatéral: 50% dans les 4 ans

11 CLASSIFICATION DES TROUBLES TROPHIQUES (WAGNER) Stade 0: pas de tr trophique,pied à risque Stade 1: ulcère superficiel sans infection Stade 2: ulcère profond parfois infecté sans atteinte osseuse. Stade 3: ulcère profond avec ostéite ou ostéoarthrite ou abcès. Stade 4: gangrène localisée Stade 5: gangrène étendue

12 Modification des points dappui Apparition de callosités sur zone dhyperpression Formation de cavité aseptique profonde sous lhyperkératose Fissuration cutanée et surinfection Extension en profondeur ostéite Inflammation autour tête métatarsien ostéome tr statique Blessure non détectée car absence de douleur ETAPES DE FORMATION DES MPP

13

14

15 LA GANGRENE Fréquente en Tunisie: 39,9% Siège: points dappui pieds/orteils, péri-unguéal Tache violacée ou noirâtre Phlyctène, plaie atone cernée dune zone inflammatoire Douleur Extension en superficie et en profondeur Surinfection (gangrène humide)

16

17

18

19

20 TRAITEMENT CURATIF MEDICAL 1Soins locaux (personnel qualifié+) et repos: MPP/ stade Wagner 2Mise en décharge (chaussure Barouk, Sanital) 3Antibiothérapie/Antibiogra mme: consensus CHIRUGICAL 1 Non vasculaire: Mise à plat, débridement, curetages osseux Amputation 2 Vasculaire: Angioplastie endoluminale Pontages distaux

21 TRAITEMENT PREVENTIF SENSIBILISATION ET FORMATION DEPISTAGE DU PIED DIABETIQUE A RISQUE ET DES URGENCES THERAPEUTIQUES INSPECTION SYSTEMATIQUE DU PIED DIABETIQUE PROGRAMME DE SUIVI SPECIALISE ET DEDUCATION DU DIABETIQUE APPAREILLAGE

22 EVALUATION DU PIED DIABETIQUE A RISQUE Risque très élevé: plaie passée ou présente amputation antérieure, déformation du pied Risque élevé: neuropathie sensitive, artériopathie Risque modéré: pied normal,âge sup 40ans durée dévolution du diabète sup10ans

23 CONSEILS AUX DIABETIQUES GESTES A NE PAS FAIRE: Ne pas marcher pieds nus. Ne pas porter chaussures: pointues, serrées, abîmées, sans chaussettes ou collants. Ne pas soigner ongles et cors avec lame tranchante ou crème coricide. Ne pas réchauffer ses pieds avec bouillotte ou appareil électrique. GESTES A FAIRE Chaque jour: laver au savon, rincer et sécher Inspecter: talon, EIO, plante (tierce personne) Changer chaussette ou collant Régulièrement: consulter, pédicure!? Vérifier lintérieur des chaussures Rapidement: consulter+++ si lésion (ampoule, plaie)

24 CONCLUSION FREQUENTE GRAVE CENTRES MULTI DISCIPLINAIRES SENSIBILISATION FORMATION EDUCATION COMPLICATIONS COÛT

25 MERCI


Télécharger ppt "LE PIED DIABETIQUE F. FRAOUA ABDELMOULA HOPITAL REGIONAL KHEIREDDINE Congrès International de Médecine Multidisciplinaire."

Présentations similaires


Annonces Google