La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Enquête sur le risque infectieux en cure thermale dans une population de curistes présumés vulnérables: étude cas-témoins sur 542 patients. Forestier.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Enquête sur le risque infectieux en cure thermale dans une population de curistes présumés vulnérables: étude cas-témoins sur 542 patients. Forestier."— Transcription de la présentation:

1 1 Enquête sur le risque infectieux en cure thermale dans une population de curistes présumés vulnérables: étude cas-témoins sur 542 patients. Forestier R, Françon A, Graber-Duvernay B, Palmer M, Sevez JF, Guillemot A, Souchon JF, Gerrud S, Le Provost C, Joly J. centre de recherche rhumatologique et thermal. Aix les Bains

2 2 Pré requis Lefficacité des cures thermales est déjà partiellement documentée par des essais randomisés Les effets indésirables sont moins biens connus : rares études rétrospectives ou prospectives ouvertes sur de courtes périodes La connaissance des effets indésirables est indispensable à létablissement du rapport bénéfice/risque du thermalisme

3 3 Pré requis Effet indésirable potentiel: les infections à partir de germes présents dans leau thermale Une comparaison à une série historique faisait suspecter un sur risque pour –lassociation MTX > 10 mg/sem + corticothérapie –Les lymphomes non traités –Insuffisance respiratoire –Thrombocytémie sous HYDREA

4 4 But de létude Primaire –Détecter les facteurs de risque dinfection en cure thermale Secondaire –Sensibiliser les médecins thermaux à la détection du risque infectieux –Estimer la tolérance et les incidents non infectieux survenant en cure thermale

5 5 Méthode Définition du risque par consensus entre un pneumologue, un spécialiste dinfectiologie, un rhumatologue expérimenté. Calcul du nombre de sujets nécessaire à partir de létude ouverte de 1992 (tout venant) et létude de (patients à risque) : –Nombre dinfection attendues dans le groupe témoin: 5% –Nombre dinfection attendues dans le groupe patient à risque Si = 15% (Risque relatif = 3) 108 patients par groupe Si = 10% (Risque relatif = 2) 341 patients par groupe

6 6 Méthode Inclusion de tous les curistes présentant une situation à risque dinfection (traitement, pathologie) et du curiste suivant (témoin) Analyse statistique (Excel, Statistica) –Chi² –Chi² corrigé de Yates pour les petits effectifs

7 7 Résultat Inclusion de 542 patient de 2002 à 2004 –285 à risque (65 ans +/-10) –255 témoins (67 ans +/-11). Recueil de données hétérogène –selon les années P<0,001 et –selon les médecins

8 8 Nombre de patient ayantN Une pathologie à risque Hémopathies34 Connectivites et autres rhumatismes chroniques (recevant un traitement à risque) 191 Pathologie respiratoire20 Cancers solides16 Divers10 Aucune12 Total283

9 9 Nombre de patients sousn traitement à risque Chimio et immunosuppresseurs21 MTX ARAVA137 Corticothérapie157 Biothérapie9 Divers3 Aucun51 Total285

10 10 Fréquence des pathologies intercurrentes Pathologie intercurrenteRisqueTémoins Infectieuses21/28513/255* Non infectieuses27/28522/255** *P=0,303**P=0,755

11 11 Infections Risque (n=285)Témoins (n=255)p Respiratoires 1980,07 labyrinthite 100,5 rhinite23 sinusite1 rhinopharyngite810,03 bronchite630,40 pneumopathie20,18 Autres25 furoncles10 panaris11 mycose01 infection urinaire030,06 Total2113

12 12 nom tt à risquenonInfectTot ARAVA + Corticothérapie12113 Corticothérapie59665 Corticothérapie + Embrel112 MTX44347 MTX + Corticothérapie60464 Fréquence des infections observées sous traitement à risque

13 13 Autres analyses en sous-groupe Traitements : –Corticoïdes seul ou associés: 12/155 (p= 0,19). –MTX ou Arava seul ou associé: 15/212 (p=0,46). –Biothérapie: 1/13 (p=0,67). –Immunosuppresseurs 0/22 (p=0,28) Pathologies: –PR, Hémopathies, cancers: différence non significative avec les témoins –Insuffisance respiratoire chronique, bronchite chronique –Insuffisance respiratoire chronique, bronchite chronique 7/14 (dont 5 sur les 6 cures ORL associée) p<0,0001

14 14 Conclusion Pistes damélioration –Fiabilité du recueil de donnée Points forts –1 ère étude contrôlée en milieu thermal sur le risque infectieux –Risque faible et peu différent des témoins sauf –Pour les bronchites chronique et Insuffisants respiratoires, surtout si cure ORL associée


Télécharger ppt "1 Enquête sur le risque infectieux en cure thermale dans une population de curistes présumés vulnérables: étude cas-témoins sur 542 patients. Forestier."

Présentations similaires


Annonces Google