La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Chirurgie ambulatoire, médecine ambulatoire, consultations externes, des moyens dédiés et regroupés: vers un « CHU AMBULATOIRE » Véronique ANATOLE TOUZET,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Chirurgie ambulatoire, médecine ambulatoire, consultations externes, des moyens dédiés et regroupés: vers un « CHU AMBULATOIRE » Véronique ANATOLE TOUZET,"— Transcription de la présentation:

1 Chirurgie ambulatoire, médecine ambulatoire, consultations externes, des moyens dédiés et regroupés: vers un « CHU AMBULATOIRE » Véronique ANATOLE TOUZET, Directrice Générale du CHR Metz-Thionville, Professeur Jean-Pierre TRIBOULET, Président de lAFCA, Association Française de Chirurgie Ambulatoire

2 LE CONTEXTE ET LES ENJEUX LE CHU AMBULATOIRE, POURQUOI ? La triple mission des CHRU: -mission de proximité -mission de recours et de référence -soins, enseignement et recherche, prévention et éducation thérapeutique Les attentes des patients Les attentes des pouvoirs publics Les enjeux médicaux et financiers Le « CHU AMBULATOIRE »: une opportunité à saisir pour les CHU

3 LE CHU AMBULATOIRE, COMMENT ? LA CHIRURGIE AMBULATOIRE Chirurgie ambulatoire : Résultats Base CHU

4 Evolution du taux de chirurgie ambulatoire par catégorie détablissements, Source ATIH 2012

5 La Chirurgie ambulatoire au CHU Jean-Pierre Triboulet-CHU Lille Expert national « Benchmark « Recommandations ANAP-HAS 2012 Centre de chirurgie ambulatoire hôpital claude Huriez Projet institutionnel :développement de lambulatoire CHRU lille

6 La chirurgie ambulatoire au CHU Pourquoi ? Les avantages de la PEC en ambulatoire : pourquoi pas en CHU aussi pour le patient,le personnel, létablissement, la région, létat avantages communs à lambu, et avantages spécifiques aux CHU organisation : laboratoire dexcellence,diminution des gaspillages méthodologie de lindustrie: procédé « LEAN » La stratégie de létablissement Attractivité, hôpital de demain (excédents de lits dhébergement conventionnel ) Les contraintes contraintes : institutionnelles(DGOC,CPOM ARS …),budgétaires (MSAP ), capacitaires Le « U « : Lenseignement, la recherche état embryonnaire

7 La chirurgie ambulatoire au CHU Comment ? Lambulatoire dans le projet détablissement choix du type de structure culture qualité/sécurité regroupements des unités de chirurgie ambulatoire(UCA) suppression de lambulatoire « éparpillée » (foraine) périmètre de lambulatoire gouvernances de la ou des UCA charte de fonctionnement (décret du 22 Aout 2012) L innovation :chirurgie ambulatoire de haute technicité méthodologie du choix dun acte candidat stratégie dapplication Les formations : catégorielle:les acteurs médicaux et non médicaux collégiales :formations par UCA pour la cohésion et la cohérence La recherche en ambulatoire: cest possible et souhaitable: technique,technologique,organisationnelle

8 CA « Foraine » Non réglementaire Non autorisé Quel type de structure dambulatoire ? Lille

9 Innovation-Stratégie dapplication -Méthodologie du choix -Protocolisation (réunion multidisciplinaire) -Réunion dadhésion de léquipe médicale -Réunion dinformations : ensemble du personnel de lunité dambulatoire -Réunion stratégie dapplication (spécificité du chemin clinique pour lacte candidat, matériel, durée des vacations, modif. programmation, nombre par an,coût …) -Campagne de communication avec les correspondants préalable au début de la pratique -Présentation du projet aux patients en consultation et retour davis. -Evaluation du résultat des premières indications (qualité perçue,GICLI..)

10 2000 : n=5 ? cure de reflux gastro –oesophagien cholécystectomie Méga oesophage(Heller) Diverticules de lœsophage cervical Chirurgie de la paroi Proctologie 2011 : n = 552 Unité de chirurgie ambulatoire Hop.Huriez CHU Lille proctologie …? Par quelle chirurgie commencer? actes « standards » actes « lourds » Plutôt CHU

11 CHIRURGIE AMBULATOIRE LES FACTEURS CLES DU SUCCES Lexpérience CHR Metz-Thionville Une organisation identifiable et spécifique pour les usagers, avec des moyens et des locaux dédiés Une « charte de fonctionnement » rigoureuse garantissant : Une large amplitude daccueil (7h-19h) Une coordination médicale et paramédicale (à titre dexemple au CHR de Metz- Thionville, un médecin anesthésiste et un cadre de santé) Un processus de prise en charge des patients en pré et post opératoire encadré et organisé, favorisant lanticipation (au CHR appel la veille, appel le lendemain) limitant la gestion des risques (protocolisation, règlement intérieur, fiches techniques, documents de sortie) et évaluant en permanence la satisfaction des patients Une programmation régulée avec le bloc opératoire Un pilotage par des indicateurs de prise en charge et dorganisation La responsabilisation et lintéressement des chirurgiens : redistribution de lactivité chirurgicale réalisée en unité de chirurgie ambulatoire au sein des CREA des pôles et la reventilation des coûts sur la base des ICR consommés pour lactivité de chirurgie ambulatoire. Une volonté institutionnelle forte de la direction et de la CME incitant à la réduction des lits classiques au profit de lambulatoire.

12 Chirurgie ambulatoire : Résultats CHR Metz-Thionville

13 LA MEDECINE AMBULATOIRE Le champ ( non exhaustif): consultations externes, activités de chimiothérapie, hôpitaux de jour en médecine/obstétrique Le constat: une logique de spécialité dorgane plutôt quune logique dorganisation pluridisciplinaire en fonction du type de prise en charge Complexité et faible lisibilité du parcours patient Dispersion des moyens humains et absence de masse critique Absence dorganisation dédiée Faible valorisation de ces activités

14 Mode hospitalisation en médecine : Résultats Base CHU %

15 Vers des « plateaux de médecine ambulatoire »: - Des organisations spécifiques et multidisciplinaires Des hôpitaux de jour de médecine /obstétrique Des activités de chimiothérapie regroupant toutes les spécialités dorganes (hématologie, pneumologie, oncologie, etc.…) Des pôles de consultations externes regroupés dans une logique multidisciplinaire - Des locaux et des moyens dédiés et spécifiques - Des indicateurs de suivi et de pilotage (activité, qualité, gestion des moyens) - Lexpérience du CHR Metz-Thionville: préparation de louverture du Nouvel Hôpital de Metz Création dune unité de médecine ambulatoire pour les chimiothérapies Regroupement des hôpitaux de jour de médecine Regroupement de toutes les consultations externes sur un même plateau par pôle de spécialités complémentaires et mise en place dun « Conseil des consultations externes » Une plateforme de prévention et déducation thérapeutique

16

17 LES ENJEUX FINANCIERS ET DE TARIFICATION Incitation tarifaire des pouvoirs publics au développement de la chirurgie ambulatoire: Mise sous accord préalable de lAssurance maladie pour 17 gestes marqueurs Tarif unique pour 55 GHM Sous financement des actes et consultations externes à lhôpital *: Tarif CCAM et NGAP fixé indépendant du coût du travail médical dans les CHU et non adapté aux consultations lourdes Sous valorisation des actes et consultations externes à lhôpital évalué par lIGAS-IGF à 30% Recommandations IGAS-IGF: approfondir le travail danalyse des actes et des consultations externes dans la perspective de créer un supplément aux tarifs de ville pour les actes réalisés dans les hôpitaux publics *Rapport IGAS-IGF sur lévaluation de la tarification des soins hospitaliers et des actes médicaux – mars 2012

18 LES ENJEUX FINANCIERS Au CHR de Metz-Thionville: Budget global de 442 millions deuros: Chirurgie ambulatoire: 8823 interventions en , 1 millions deuros de recettes Hôpitaux de jour de médecine/obstétrique : 8895 entrées 4,3 millions deuros de recettes Consultations externes: 18,4 millions deuros de recettes Activités ambulatoires : 57 millions deuros

19 CONCLUSION LE « CHU AMBULATOIRE » une opportunité et un défi pour les CHU Enjeu stratégique en matière de soins: recrutement et qualité de prise en charge, progrès médical et technologique Enjeu stratégique en matière dinnovation, denseignement et de recherche, de prévention et déducation thérapeutique Enjeu stratégique en matière de management, de pilotage des activités, dorganisation et de financement Trois propositions : -Amplifier le développement de la chirurgie ambulatoire en sappuyant sur les expériences réussies et en considérant lhospitalisation à temps complet comme lexception -Mettre en œuvre des organisations, des locaux et des moyens dédiés et regroupés pour les activités ambulatoires, plateformes en matière de soins, denseignement et de recherche, de prévention et déducation thérapeutique -Proposer aux pouvoirs publics de poursuivre les incitations financières au développement des activités ambulatoires en tenant compte de la spécificité des CHU

20 Compris !! il faut changer nos pratiques et évoluer vers lhôpital de demain Conclusion AMBULATOIRE


Télécharger ppt "Chirurgie ambulatoire, médecine ambulatoire, consultations externes, des moyens dédiés et regroupés: vers un « CHU AMBULATOIRE » Véronique ANATOLE TOUZET,"

Présentations similaires


Annonces Google