La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Ces recommandations publiées dans La Presse Médicale comportent une référence indexée

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Ces recommandations publiées dans La Presse Médicale comportent une référence indexée"— Transcription de la présentation:

1 Ces recommandations publiées dans La Presse Médicale comportent une référence indexée Mesures de la pression artérielle pour le diagnostic et le suivi du patient hypertendu Recommandations 2011 de la SFHTA Membres du groupe de travail : Jacques AMAR, Athanase BENETOS, Jacques BLACHER (rédacteur),Guillaume BOBRIE, Bernard CHAMONTIN, Xavier GIRERD, Jean-Michel HALIMI, Daniel HERPIN, Claire MOUNIER-VEHIER, Jean-Jacques MOURAD, Jean RIBSTEIN, Bruno SCHNEBERT, Bernard VAÏSSE. Membres du groupe de lecture : Michel AZIZI, Roland ASMAR, Pierre BADIN, Jean- Philippe BAGUET, Jean-Louis BEDEL, Bénédicte BLANCHARD-LEMOINE, Giampiero BRICCA, Marion CASADEVAL, Ouri CHAPIRO, Gonzague CLAISSE, Thierry DENOLLE, Gérard DOLL, Gérard EUGENE, Xavier Du FRETAY, Jean-Pierre FAUVEL, Patrick FAYOLLE, Gustave GOUDGI, Olivier HANON, Gérard HAMONIC, Benoît HERBERT, Jean- Pierre HUBERMAN, Philippe JAURY, Xavier JEUNEMAITRE, Yves JUILLIERE, Patrick LACOLLEY, Stéphane LAURENT, Jean-Pierre LEBEAU, Benoît LEQUEUX, Antoine LEMAIRE, Pierre LLATY, Gérard LONDON, Jean-Michel MALLION, Pierre MARETTE, Julien MICHEL, Atul PATHAK, Emmanuel PINTO, Cédric ROQUES, Dominique SAILLARD, César SEJOURNE, Philippe SOSNER, Henri Luc THIERY, Christian THUILLEZ, Albert TABET, Jirar TOPOUCHIAN, Frédéric VILLENEUVE. Aucun des membres des groupes de travail et de lecture na déclaré de conflit dintérêt avec le contenu de ces recommandations.

2 Ces recommandations publiées dans La Presse Médicale comportent une référence indexée Mesures de la pression artérielle pour le diagnostic et le suivi du patient hypertendu Recommandations 2011 de la SFHTA 1A La Société Française dHypertension Artérielle propose de privilégier la mesure électronique de la pression artérielle (PA) dans le cadre du diagnostic et du suivi des hypertendus au cabinet médical et en ambulatoire. 1B Lusage des appareils de bras validés, avec brassard adapté est préférable à celui des appareils de poignet. 1C En cas de rythme cardiaque irrégulier, les valeurs obtenues par mesure automatisée peuvent être sujettes à caution ; il est recommandé de répéter les mesures. 1

3 Ces recommandations publiées dans La Presse Médicale comportent une référence indexée 2A Avant toute mesure de la PA, il est nécessaire dobserver un repos de plusieurs minutes. 2B En consultation, dans le cadre du diagnostic et du suivi dun sujet hypertendu, la mesure de la PA peut être réalisée en position assise ou couchée. La mesure en position debout dépiste lhypotension orthostatique et doit être pratiquée lors du diagnostic de lHTA, lors des modifications thérapeutiques, ou lorsque la clinique est évocatrice. 2 Mesures de la pression artérielle pour le diagnostic et le suivi du patient hypertendu Recommandations 2011 de la SFHTA

4 Ces recommandations publiées dans La Presse Médicale comportent une référence indexée 3A En automesure tensionnelle (AMT), les mesures sont recommandées en position assise avec trois mesures le matin au petit-déjeuner, trois mesures le soir avant le coucher, trois jours de suite (règle des 3), les mesures étant espacées de quelques minutes. 3B Un professionnel de santé doit au préalable faire au patient une démonstration dAMT. 3 Mesures de la pression artérielle pour le diagnostic et le suivi du patient hypertendu Recommandations 2011 de la SFHTA

5 Ces recommandations publiées dans La Presse Médicale comportent une référence indexée 4A La normalité tensionnelle en AMT ou en mesure ambulatoire de la PA (MAPA) est différente de la mesure au cabinet médical. 4B Chez ladulte, les valeurs normales au cabinet médical sont : pression artérielle systolique (PAS) < 140 mmHg et pression artérielle diastolique (PAD) < 90 mmHg. Les valeurs normales en automesure ou pendant la période diurne de la MAPA sont: PAS < 135 et PAD < 85 mmHg. 4C La MAPA est la seule méthode qui permette dobtenir des mesures pendant lactivité et le sommeil : les valeurs normales de sommeil sont, chez ladulte, PAS <120 et PAD <70 mmHg. 4 Mesures de la pression artérielle pour le diagnostic et le suivi du patient hypertendu Recommandations 2011 de la SFHTA

6 Ces recommandations publiées dans La Presse Médicale comportent une référence indexée 5Il est recommandé de mesurer la PA en dehors du cabinet médical pour confirmer lHTA, avant le début du traitement antihypertenseur médicamenteux, sauf HTA sévère. 5 Mesures de la pression artérielle pour le diagnostic et le suivi du patient hypertendu Recommandations 2011 de la SFHTA

7 Ces recommandations publiées dans La Presse Médicale comportent une référence indexée 6 Dans le cadre du suivi de lhypertendu, il est recommandé de mesurer la PA en dehors du cabinet médical, en particulier lorsque la PA nest pas contrôlée en consultation. 6 Mesures de la pression artérielle pour le diagnostic et le suivi du patient hypertendu Recommandations 2011 de la SFHTA

8 Ces recommandations publiées dans La Presse Médicale comportent une référence indexée 7 La MAPA est utile dans les situations suivantes: -pour poser le diagnostic dune HTA en labsence dAMT ; -en cas de discordance entre la PA au cabinet médical et en AMT ; -devant la constatation dune PA normale et dune atteinte des organes cibles ; -en cas de suspicion dhypotension artérielle. 7 Mesures de la pression artérielle pour le diagnostic et le suivi du patient hypertendu Recommandations 2011 de la SFHTA

9 Ces recommandations publiées dans La Presse Médicale comportent une référence indexée 8A La reproductibilité de la mesure de la PA est meilleure en AMT et en MAPA quau cabinet médical. 8B LAMT et la MAPA sont toutes deux plus fortement corrélées à latteinte des organes cibles (cœur, artères, reins) et au risque de complications cardiovasculaires, que la PA au cabinet médical. 8 Mesures de la pression artérielle pour le diagnostic et le suivi du patient hypertendu Recommandations 2011 de la SFHTA

10 Ces recommandations publiées dans La Presse Médicale comportent une référence indexée 9A LAMT et la MAPA permettent de diagnostiquer lHTA blouse blanche (PA élevée au cabinet médical et normale en dehors). 9B En cas dHTA blouse blanche, un suivi au long cours sera réalisé pour dépister lévolution vers lHTA permanente. 9C LHTA masquée est définie par une PA au cabinet médical normale associée à une PA élevée en dehors (AMT ou MAPA). En cas dHTA masquée chez lhypertendu traité, une intensification du traitement antihypertenseur est actuellement proposée. 9 Mesures de la pression artérielle pour le diagnostic et le suivi du patient hypertendu Recommandations 2011 de la SFHTA

11 Ces recommandations publiées dans La Presse Médicale comportent une référence indexée 10 LAMT et la MAPA apportent au médecin des informations qui doivent être prises en compte pour ladaptation de la prise en charge thérapeutique : celle-ci doit être proposée par le médecin, sur la base des chiffres de PA mesurés en dehors du cabinet médical. 10 Mesures de la pression artérielle pour le diagnostic et le suivi du patient hypertendu Recommandations 2011 de la SFHTA Ces recommandations publiées dans La Presse Médicale comportent une référence indexée


Télécharger ppt "Ces recommandations publiées dans La Presse Médicale comportent une référence indexée"

Présentations similaires


Annonces Google