La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

EPS en maternelle : les albums à jouer MJ Allibe CPC Voiron 1 février 2012.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "EPS en maternelle : les albums à jouer MJ Allibe CPC Voiron 1 février 2012."— Transcription de la présentation:

1 EPS en maternelle : les albums à jouer MJ Allibe CPC Voiron 1 février 2012

2 Un album … à jouer

3 Un album … à danser

4 Les albums … à nager

5 Un album … à grandir

6 les invariants les invariants les mêmes personnages fictifs les mêmes personnages fictifs pour chaque album un troisième personnage qui porte lhistoire pour chaque album un troisième personnage qui porte lhistoire toujours aller retour entre lhistoire et la vie de la classe toujours aller retour entre lhistoire et la vie de la classe structuration et représentation de lespace structuration et représentation de lespace appui fort sur les maquettes appui fort sur les maquettes importance des variables et des idées forces importance des variables et des idées forces interdisciplinarité interdisciplinarité la structure répétitive du récit. la structure répétitive du récit.

7 Les différences Les APSA abordées Les APSA abordées certains sont bien ciblés (Unisson et Lola), dautres plus ouverts (Radégou, Pacha) certains sont bien ciblés (Unisson et Lola), dautres plus ouverts (Radégou, Pacha) les niveaux de classe les niveaux de classe le lien scientifique le lien scientifique plus développé dans Lola et Pacha plus développé dans Lola et Pacha références aux programmes suivant lannée décriture références aux programmes suivant lannée décriture

8 Un album … à grandir

9 Une démarche originale un album un album un livret de lenseignant un livret de lenseignant des posters des posters pensé aussi pour des PS pensé aussi pour des PS projet cohérent projet cohérent aventure partagée : enseignante et enfants + ouverture aventure partagée : enseignante et enfants + ouverture

10 Le contexte p. 3 à 5 Le contexte p. 3 à 5 Les deux épisodes des acrobaties des souris : la cuisine (p 6 à 15) et la salle de bain (p 16 à 25) Les deux épisodes des acrobaties des souris : la cuisine (p 6 à 15) et la salle de bain (p 16 à 25) Lépisode avec lutilisation dengins roulants ou glissants : les jeux des souris dans le garage Lépisode avec lutilisation dengins roulants ou glissants : les jeux des souris dans le garage (p 26 à 32) (p 26 à 32) La bascule de lhistoire : (p 32 à 42) la conclusion et louverture (p 33 à 48) La bascule de lhistoire : (p 32 à 42) la conclusion et louverture (p 33 à 48) Structure de lalbum

11 Le livret daccompagnement EPS programmes 2008 « Par la pratique dactivités physiques libres ou guidées dans des milieux variés, les enfants développent leurs capacités motrices dans des déplacements (courir, ramper, sauter, rouler, glisser, grimper, nager...), des équilibres, des manipulations (agiter, tirer, pousser) ou des projections et réceptions dobjets (lancer, recevoir). » « Par la pratique dactivités physiques libres ou guidées dans des milieux variés, les enfants développent leurs capacités motrices dans des déplacements (courir, ramper, sauter, rouler, glisser, grimper, nager...), des équilibres, des manipulations (agiter, tirer, pousser) ou des projections et réceptions dobjets (lancer, recevoir). »

12 LEPS dans Pacha Des parcours aménagés (cuisine et salle de bain et …) Des parcours aménagés (cuisine et salle de bain et …) les acrobaties des souris les acrobaties des souris Les engins glissants et roulants (garage) Les engins glissants et roulants (garage) Socialisation : faire à deux Socialisation : faire à deux Les lancers : jeux avec le chat, lancers et transports dobjets Les lancers : jeux avec le chat, lancers et transports dobjets

13 Le livret daccompagnement Quest ce quun album à grandir ? Quest ce quun album à grandir ? Les hypothèses du projet Les hypothèses du projet La fonction de lécole maternelle La fonction de lécole maternelle Grandir cest-à-dire ? Grandir cest-à-dire ? Rôle de limaginaire Rôle de limaginaire Les ombres Les ombres

14 Les activités dadaptation au milieu aménagé Les sept idées-forces N°1 : permettre un temps dactivité suffisant N°1 : permettre un temps dactivité suffisant N°2 : équilibrer stabilité et diversité des dispositifs N°2 : équilibrer stabilité et diversité des dispositifs N°3 : analyser les dispositifs selon un triple enjeu N°3 : analyser les dispositifs selon un triple enjeu N°4 : penser des dispositifs différenciés et coopératifs N°4 : penser des dispositifs différenciés et coopératifs N°5 : intégrer linstallation et le rangement dans lactivité N°5 : intégrer linstallation et le rangement dans lactivité N°6 : ancrer des situations de langage N°6 : ancrer des situations de langage N°7 : concevoir un projet interdisciplinaire N°7 : concevoir un projet interdisciplinaire

15 Les compétences motrices

16 Les compétences motrices Développer léquilibre Solliciter des rééquilibrations en cours daction cest développer léquilibre. Solliciter des rééquilibrations en cours daction cest développer léquilibre. Des pistes pour les variables : Des pistes pour les variables : Jouer sur les supports hauteur étroitesse espacement instabilité Changer de position haut/bas, renversement Enchaîner des actions Mobiliser les membres supérieurs pour provoquer des réajustements Modifier les prises dinformations visuelles ou kinesthésiques Gérer un nouvel équilibre avec un partenaire …

17 Quatre fiches pédagogiques guidant la démarche

18

19

20 La prise de risques : une éducation à la sécurité Evaluer les risques encourus Evaluer les risques encourus Part dinitiative et de choix (réponses personnelles) Part dinitiative et de choix (réponses personnelles) Une prudente expérimentation éducation à la sécurité (entre prudence et action) éducation à la sécurité (entre prudence et action) Risques objectifs réduits/risques subjectifs Risques objectifs réduits/risques subjectifs Un processus actif Un processus actif nécessité de ressentir ce qui se passe dans la transformation motrice apprentissage par lexpérience : nécessité de ressentir ce qui se passe dans la transformation motrice Cest en prenant des risques que les enfants vont de mieux en mieux les évaluer et cheminer vers lautonomie. Cest en prenant des risques que les enfants vont de mieux en mieux les évaluer et cheminer vers lautonomie.

21 Aménagement matériel et objectifs : différentes modalités dorganisation en rapport avec les comportements observés Indépendamment des apprentissages moteurs, un aménagement et une gestion des groupes pensés pour des apprentissages socialisant et scolarisant Indépendamment des apprentissages moteurs, un aménagement et une gestion des groupes pensés pour des apprentissages socialisant et scolarisant Organisation en pays (en parallèle) Organisation en pays (en parallèle) Organisation en étoile Organisation en étoile Organisation en ateliers Organisation en ateliers Organisation grand parcours Organisation grand parcours

22

23 Vidéos illustrant un module à travers EPS / espace/ langage La situation de référence La situation de référence Avant la séance en salle de motricité Avant la séance en salle de motricité Des ateliers pour progresser Des ateliers pour progresser Après la séance Après la séance Le langage Le langage En action En action Dévocation (activité de tri) Dévocation (activité de tri) Jeu de kim Jeu de kim Jeu de loto Jeu de loto La structuration de lespace La structuration de lespace La maquette La maquette Bilan Bilan

24 Le langage au cœur des apprentissages : une place déterminante Le langage en situation participer aux échanges verbaux participer aux échanges verbaux la médiation de ladulte la médiation de ladulte Le langage dévocation le rappel de récit le rappel de récit une nécessité pour : échanger / expliquer / raconter / décrire / argumenter une nécessité pour : échanger / expliquer / raconter / décrire / argumenter Enrichissement du lexique

25 Découvrir lécrit Du langage dévocation à lécrit Du langage dévocation à lécrit Une lecture en réseau Une lecture en réseau Contribuer à lécriture de textes Contribuer à lécriture de textes Se préparer à lire et à écrire Se préparer à lire et à écrire

26 La structuration de lespace Les étapes de la structuration de lespace Les étapes de la structuration de lespace Les manipulations Les manipulations des objets du quotidien des objets du quotidien des objets réels et fictifs des objets réels et fictifs Les relations conceptuelles entre objets Les relations conceptuelles entre objets

27 La structuration de lespace Les connaissances à construire comprendre pour comprendre pour transposer pour transposer pour transférer pour transférer pour Les pièces de la maison Les pièces de la maison Une maquette en volume Une maquette en volume Imaginer dautres possibles Imaginer dautres possibles

28 Découvrir le monde « Il observe, il pose des questions et progresse dans la formulation de ses interrogations vers plus de rationalité. Il apprend à adopter un autre point de vue que le sien propre et sa confrontation avec la pensée logique lui donne le goût du raisonnement. » Programmes 2008

29 PERCEVOIR, SENTIR, IMAGINER, CRÉER « Ces activités entretiennent de nombreux liens avec les autres domaines dapprentissage : elles nourrissent la curiosité dans la découverte du monde ; elles permettent à lenfant dexercer sa motricité ; elles lencouragent à exprimer des réactions, des goûts et des choix dans léchange avec les autres. »

30 Lombre et la lumière Les ombres corporelles au soleil Les ombres corporelles au soleil

31 Les boîtes à ombres Une lecture en réseau Fonder une culture commune

32 Les ombres dobjets sur un mur

33 Les ombres corporelles sur mur ou sur drap (avec une lampe ou un projecteur diapos)


Télécharger ppt "EPS en maternelle : les albums à jouer MJ Allibe CPC Voiron 1 février 2012."

Présentations similaires


Annonces Google