La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Pistes pour traiter le chapitre I dhistoire des nouveaux programmes de 5 ème : Les débuts de lislam. Comment articuler une problématique intelligible,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Pistes pour traiter le chapitre I dhistoire des nouveaux programmes de 5 ème : Les débuts de lislam. Comment articuler une problématique intelligible,"— Transcription de la présentation:

1 Pistes pour traiter le chapitre I dhistoire des nouveaux programmes de 5 ème : Les débuts de lislam. Comment articuler une problématique intelligible, les connaissances, les démarches et les capacités à faire acquérir à de jeunes élèves dans une séquence de début dannée et en 3 H sur un sujet complexe qui soulève de nombreuses questions historiographiques ? Muriel Lucot, professeur au collège Anne Frank, Sauzé-Vaussais, 79.

2 1. Instructions officielles et changements. 2. Difficultés et pistes pour les surmonter. 3. Idées pour une séquence. 4. Remarques, critiques, pistes… 5. Bibliographie, webographie. Durée : 15 minutes. Plan

3 Connaissances : 1. Instructions officielles Éviter limage dune doctrine faite au VII ème siècle. Introduction : « découverte de la naissance de lislam (fait religieux) et de lIslam médiéval (civilisation) » Les musulmans sont abordés dans le contexte de la conquête et des premiers empires arabes, dans lequel la tradition islamique est écrite (VII – IX ème siècle). Quelques-uns des récits de la tradition (Coran…) sont étudiés comme fondements de lislam. Lextension et la diversité religieuse et culturelle de lIslam médiéval sont présentées au temps de lempire omeyyade ou de lempire abbasside. Partir du fait politique (les conquêtes) et non de Mahomet. Montrer la diversité religieuse.

4 Démarches : 1. Instructions officielles Létude commence par la contextualisation des débuts de lislam. Elle est fondée sur des sources historiques, le récit dun événement (la conquête de la Palestine-Syrie, de lÉgypte…) ou dun personnage. Les textes (Coran, Hadiths et Sunna, Sîra) sont datés en relation avec ce contexte. Ils permettent daborder le personnage de Mahomet. Létude est conduite à partir de la vie urbaine (à Damas, Cordoue, Bagdad…) et/ou de personnages (Moawwiya et Ali, Haroun el Rachid…). Elle comprend la présentation dune mosquée. Elle débouche sur une carte qui situe le monde musulman médiéval par rapport à ses voisins. Mahomet abordé à partir des textes de la tradition. On ne part plus de Mahomet. Enjeux et portée : actualité.

5 Capacités : 1. Instructions officielles Livret personnel de compétences mai 2010 (Attestation de maîtrise des connaissances et compétences du socle commun au palier 3). Compétence 1 : maîtrise de la langue française. Compétence 4 possible : maîtrise des TUIC.TUIC Compétence 5 : culture humaniste. Connaître et utiliser les repères suivants - LHégire : Lextension de lislam à lépoque de lempire omeyyade ou abbasside sur une carte du bassin méditerranéen Raconter et expliquer - Un épisode de lexpansion musulmane - Quelques épisodes de la tradition musulmane significatifs des croyances Décrire - Une mosquée (Médine, Damas, Cordoue…) - Une ville (Bagad, Damas, Cordoue…)

6 2. Difficultés et pistes pour les surmonter. Relation avec des débats de société actuels, relation à la croyance. Sources : textes tardifs, unilatéraux et hagiographiques / architecture souvent postérieure à la période des débuts / images souvent difficiles à situer. Avoir une approche politique uniquement, laisser penser que les Empires sont entièrement islamisés… Difficultés qui tiennent au sujet : Tenir le cap de létude du fait religieux. Raisonner sur des sources historiques. Diversifier les sources, ne pas utiliser que des textes. Traiter le sujet dans sa complexité, insister sur la diversité religieuse.

7 Complexité des retours en arrière. Risque de se perdre. Usage délicat des sources. Difficultés qui tiennent au traitement du sujet : Chronologie simple associée à un croquis. Ne pas chercher lexhaustivité, choix nécessaires pour tenir lhoraire et la problématique. En faire une des compétences majeures de la séquence. 2. Difficultés et pistes pour les surmonter.

8 Temps imparti : 10 % 3 H Nombreuses compétences à réactiver ou à mettre en place + 1 H (hors évaluation sommative). Idée de l« accordéon » sur lannée. Difficultés qui tiennent à la place de la séquence dans lannée scolaire : 2. Difficultés et pistes pour les surmonter.

9 Faire le deuil de notre ancienne séquence. Faire preuve de rigueur sur lenseignement du fait religieux. Faire des choix en fonction de la problématique. Rendre claire la chronologie, faire des liens avec le christianisme et le judaïsme. Les cinq piliers… de la réussite. 2. Difficultés et pistes pour les surmonter. Sappuyer sur les sources historiques.

10 3. Idée pour une séquence. « Les deux plus illustres ancêtres de Charlemagne furent Charles Martel et Pépin le Bref. Charles Martel sauva la Gaule de linvasion des Arabes. Ce peuple fanatique et guerrier avait conquis lEspagne et, après avoir franchi les Pyrénées, menaçait le royaume des Francs. Charles Martel les arrêta à Poitiers. Les Arabes se brisèrent contre la résistance des guerriers francs, solides comme un mur. Alors le désordre se mit parmi eux. Charles frappa les fuyards de sa hache darmes comme avec un marteau. De là son surnom de Martel. » Quels antécédents ?

11 3. Idée pour une séquence. Gravure, « récit à raconter » ou « leçon à réciter » extraits de : Désiré Blanchet, Jules Toutain, LHistoire de France à lécole, Cours élémentaire et moyen, 26 ème édition (conformément aux programmes officiels du 23 février 1923), Belin, Cité dans 1515 et les grandes dates de lhistoire de France revisitées par les grands historiens daujourdhui sous la direction dAlain Corbin, le Seuil, Article de Françoise Micheau. Quels antécédents ?

12 3. Idée pour une séquence. Accroche Faire réinvestir ? Religion Culte Rite Conversion Culture… Faire émerger ? Islam Musulman Pèlerinage Mosquée… Problématique : la question des origines et de la diffusion. Idées dimages pour une accroche : une carte de lislam dans le monde aujourdhui, une vignette de Tintin au pays de lor noir et/ou dIznogoud, une photographie du pèlerinage de la Mecque de nos jours…

13 3. Idée pour une séquence. 6 ème : IV. Les débuts du judaïsme et du christianisme :fondements ou débuts du judaïsme, du christianisme /débuts et contextualisation de lécriture de la Bible, du christianisme / apparition des chrétiens. Quelle problématique ? Comment sont nées et se sont diffusées lislam et la civilisation arabo-musulmane à partir du VII ème siècle ?

14 3. Idée pour une séquence. I. Que font les élèves pour comprendre le contexte des conquêtes ? Ils étudient : des extraits du Coran évoquant la Jihad. un texte source dun récit de conquête. un document source iconographique illustrant une bataille. un texte source de droit évoquant la tolérance religieuse. un texte dhistorien illustrant les raisons économiques : des poids et une pièce de monnaie. 1 ère heure Contextualisation Contextualisation des débuts de lislam. Conquêtes et 1 ers empires arabes, VII ème -IX ème siècle. Point de départ fondé sur des sources historiques, le récit dun événement (la conquête de la Palestine-Syrie).

15 3. Idée pour une séquence. Que font les élèves pour comprendre le contexte des conquêtes ? Suite. Un croquis // axe chronologique sur lesquels ils localisent les sources étudiées, ils représentent les grandes étapes des conquêtes. Entre 1H & 1H30 Contextualisation Contextualisation des débuts de lislam. Conquêtes et 1 ers empires arabes, VII ème -IX ème siècle. Point de départ fondé sur des sources historiques, le récit dun événement (la conquête de la Palestine-Syrie). Quel dispositif ?

16 Soumission des tribus en Arabie Expansion de 634 à 644 Expansion de 644 à 661 Expansion sous les Omeyyades Lexpansion de lEmpire arabo-musulman de 634 à 730. Lieux de batailles Villes conquises Villes fondées dans la 2 nde moitié du VIII ème s. Villes-camps fondées pendant les conquêtes. Océan Indien Océan Atlantique Mer Rouge Mer Méditerranée Mer Noire Mer Caspienne ARABIE ÉGYPTE AL- ANDALUS PERSE SYRIE YÉMEN Golfe Arabo- persique Poitiers Al-Qâdisiyya (636) Hims Médine La Mecque Le Caire Kairouan Cordoue Fès Jérusalem Bagdad IRAQ Villes assiégées Omeyyades Constantinople Samarcande 600 km Nord Poids, Jordanie, Première moitié du VIII ème s. Plat à scène de bataille, Kairouan. Al-Waqidi rapporte la conquête du Yémen au VII ème s. Récit de la conquête de Hims par Al-Baladhuri au VII ème s. Dinar bilingue dal- Andalus, début du VIII ème s., Kairouan. Source de la

17 3. Idée pour une séquence. Capacités : Connaître et utiliser les repères suivants : lextension de lislam à lépoque de lempire omeyyade ou abbasside sur une carte du bassin méditerranéen. Raconter un épisode de lexpansion musulmane en datant et en situant dans lespace trois grandes étapes. 1 ère heure et demi Contextualisation Quelles compétences les élèves mobilisent-ils ? Livret Identifier un texte grâce à son analyse externe et distinguer un document source dun document de spécialiste ( être capable de porter un regard critique sur un document). Avoir des connaissances et des repères relevant du temps. Lire et employer différents langages. Distinguer le religieux, du politique, de léconomique et du militaire ( identifier la diversité des civilisations, langues, sociétés, religions).

18 3. Idée pour une séquence. Réponse intermédiaire à la problématique à lissue du I : Du VII ème au IX ème siècle, sous les dynasties omeyyade et abbasside, les Arabes ont conquis une bonne partie du bassin méditerranéen et de lAsie. Ces conquêtes ont pour origine des raisons démographiques et économiques, lambition détendre les Empires et lislam (même si nul nest obligé de se convertir). Les contacts entre musulmans et non musulmans vont contribuer à alimenter et modifier la religion et la culture musulmanes, lextension de lEmpire va permettre de les diffuser. Quelle était leur origine et en quoi consistaient-elles ? II. 1 ère heure et demi Contextualisation

19 3. Idée pour une séquence. Quelques-uns des récits de la tradition (Coran…) sont étudiés comme fondements de lislam. Les textes (Coran, Hadiths et Sunna, Sîra) sont datés en relation avec ce contexte. Ils permettent daborder le personnage de Mahomet. Quest-ce qui dans la vie de Mahomet et les récits de la tradition nous permet de répondre à la problématique ? Mahomet islamise danciennes pratiques. Une religion qui se présente comme simple et sans clergé. Non pas une tradition unique qui simpose à tout lEmpire mais adaptation de la tradition. La construction progressive des croyances concernant Mahomet et du dogme. De 1H30 à 2H30Récits de la tradition

20 3. Idée pour une séquence. Quest-ce qui dans la vie de Mahomet et les récits de la tradition ne nous permet pas de répondre à la problématique et ne sera donc pas traité ? Lintégralité des piliers de lislam. Les détails de la vie de Mahomet. Les détails des différents courants, la succession du prophète. Récits de la traditionDe 1H30 à 2H30 Mahomet « est une figure historique mêlée à des traits qui ne le sont pas mais la connaissance de ces faits traditionnels est essentiel car les musulmans les tiennent pour véridiques » **

21 3. Idée pour une séquence. Que font les élèves pour comprendre en quoi les textes de la tradition musulmane ont fait de Mahomet un modèle et ont contribué à diffuser lislam ? Ils étudient : Un texte byzantin attestant lexistence de Mahomet. Un extrait de la Sîra, 1 ère biographie de Mahomet*, le discours du pèlerinage de lAdieu * au sujet du Coran. * Deux extraits du Coran (profession de foi et la prière). Un extrait de la Sunna (la tradition du prophète) à travers un hadîth (faits et dits du prophète) au sujet de la prière. Un texte dhistorien (au sujet de la Kaaba, de lange Gabriel et la descente de la parole de Dieu sur Mahomet). Récits de la traditionDe 1H30 à 2H30 Quel dispositif ?

22 3. Idée pour une séquence. Que font les élèves pour comprendre en quoi les textes de la tradition musulmane au sujet de Mahomet ont contribué à diffuser lislam ? Placer sur la frise les différentes étapes de lélaboration de la tradition (les textes quils ont étudiés). Récits de la tradition : prêche de Mahomet 632 : mort de Mahomet 653 : 1 ère compilation écrite du Coran 834 : mort du 1 er biographe de Mahomet, Ibn Hishâm lauteur de la Sîra Coran et Hadîth établis définitivement (sélection, tri, ordre…) Coran oral De 1H30 à 2H30 Quel dispositif ?

23 Quelles compétences les élèves mobilisent-ils ? Livret Identifier un texte grâce à son analyse externe. Distinguer un document source dun document de spécialiste. Distinguer science et croyance. être capable de porter un regard critique sur un document. Dégager par écrit ou oralement, lessentiel dun texte lu et hiérarchiser les informations. Restituer un propos, rendre compte dun travail à un public donné. Rédiger un texte bref, cohérent et ponctué, en réponse à une question ou à partir de consignes données. Capacités : Raconter et expliquer quelques épisodes de la tradition musulmane significatifs des croyances. Récits de la traditionDe 1H30 à 2H30 3. Idée pour une séquence.

24 Réponse intermédiaire à la problématique à lissue du II : Le point de départ de la diffusion de la religion musulmane est lexpérience dun homme né à La Mecque en Arabie, Mahomet puis la construction dune croyance autour de sa vie dont le récit est rédigé longtemps après sa mort dans le Coran et les hadîth et enfin, la mise en place de rites communs à tous les musulmans dont la prière est le plus important. Récits de la traditionDe 1H30 à 2H30

25 De 2H30 à 4H 3. Idée pour une séquence. Lextension et la diversité religieuse et culturelle de lIslam médiéval sont présentées au temps de lempire omeyyade ou de lempire abbasside. Létude est conduite à partir de la vie urbaine (à Damas, Cordoue, Bagdad…) et/ou de personnages (Moawwiya et Ali, Haroun el Rachid…). Elle comprend la présentation dune mosquée. Elle débouche sur une carte qui situe le monde musulman médiéval par rapport à ses voisins. Remarque : très peu de sources sur la campagne, mépris de lislam pour le rural ? Comment à lintérieur de cet Empire vaste et divers (I), la religion et les cultures musulmanes (II) se sont-elles répandues ? III.

26 3. Idée pour une séquence. Quest-ce qui dans la vie urbaine nous permet de répondre à la problématique ? Les madrasa, les écoles de droit dans les villes. Les différences architecturales des mosquées. Lappel à la prière par le muezzin. Les ablutions (à la fontaine ou au hammam). Les liens intellectuels entre les Empires et leurs voisins : lexemple dAvicenne, les traductions… La permanence du christianisme et du judaïsme dans les villes arabo-musulmanes (lieux, intellectuels, écrits). De 2H30 à 4H Diversité, vie urbaine

27 3. Idée pour une séquence. Quest-ce qui dans la vie de Mahomet et les récits de la tradition ne nous permet pas de répondre à la problématique et ne sera donc pas traité ? Les fonctions commerciales de la ville. Les fonctions politiques de la ville. Le plan dune mosquée. De 2H30 à 4H Récits de la tradition

28 3. Idée pour une séquence. Lextension et la diversité III. Que font les élèves pour comprendre la diffusion de lislam à travers la diversité religieuse et culturelle ? Histoire des arts Situer sur le croquis plusieurs mosquées et palais dans des régions différentes à partir de documents iconographiques. Identifier certaines parties de la mosquée en rapport avec leur fonction. Comprendre le rôle des madrasa (plusieurs centaines dans les grandes cités) dans la diffusion religieuse. Étudier une sourate calligraphiée (la profession de foi). Compléter le croquis et sa légende avec les civilisations voisines (et leur religion) et les liens entre elles (mis en évidence par larchitecture, les traductions). De 2H30 à 4H Quel dispositif ?

29 Soumission des tribus en Arabie Expansion de 634 à 644 Expansion de 644 à 661 Expansion sous les Omeyades Empire byzantin Royaume des Lombards Royaume des Francs Lexpansion de lEmpire arabo-musulman de 634 à 730. Lieux de batailles Villes conquises Villes fondées dans la 2 nde moitié du VIII ème s. Villes-camps fondées pendant les conquêtes. Océan Indien Océan Atlantique Mer Rouge Mer Méditerranée Mer Noire Mer Caspienne ARABIE ÉGYPTE AL- ANDALUS PERSE SYRIE YÉMEN Golfe Arabo- persique Poitiers Damas Médine La Mecque Le Caire Kairouan Cordoue Fès Jérusalem Bagdad IRAQ Villes assiégées Omeyyades Abbassides Constantinople Samarcande 600 km Nord Cité palatine de Madinat al-Zahra, Cordoue, 936 ou 940 Mosquée de Cordoue, 785-fin X ème s. Source de la Mosquée de Damas, VIII ème s. Ville ronde de Bagdad, IX ème s.

30 Quelles compétences les élèves mobilisent-ils ? Livret. Croiser les langages, les documents lire et employer différentes langages. Avoir des connaissances et des repères relevant de la culture artistique (œuvres architecturales). Établir des liens entre les œuvres pour mieux les comprendre. Connaître et pratiquer diverses formes dexpression à visée artistique. Capacités : Décrire - Une mosquée (Médine, Damas, Cordoue…) - Une ville (Bagdad, Damas, Cordoue…) Lextension et la diversité De 2H30 à 4H 3. Idée pour une séquence.

31 Réponse intermédiaire à la problématique à lissue du III : La culture musulmane est diverse et a de nombreuses relations avec dautres cultures dans lEmpire ou en dehors. La civilisation musulmane sépanouit principalement dans les villes et se diffuse à partir des mosquées et des madrasa où la tradition musulmane se construit et se transmet. Conclusion : les conversions et larabisation étendues mais partielles confortent la réponse à la problématique dun islam qui sest largement diffusé sans pour autant que les autres religions ne disparaissent. Lextension et la diversité De 2H30 à 4H

32 3. Idée pour une séquence. Exercice interactif sur le croquis. Idées pour évaluer: Livret : avoir des connaissances et des repères relevant du temps, relevant de lespace. Raconter la vie dun habitant dans une ville de lEmpire arabo-musulman // une seigneurie médiévale. Livret : identifier la diversité des civilisations, des langues, des sociétés, des religions.

33 3. Idée pour une séquence. Livret : Mobiliser ses connaissances pour donner du sens à lactualité. Sujet dactualité : la question du Nikab en relation avec léducation civique qui ferait croiser la presse et un document source. Pas un débat mais recherche historique. Programme éducation civique / thème 1 - Différents mais égaux, égalité de droit et discriminations. Même sil existe des différences entre les individus et une grande diversité culturelle entre les groupes humains, nous appartenons à la même humanité. Assimiler les différences de cultures… Compétences sur les textes réinvesties toute lannée. Idées pour évaluer: Livret : être capable de porter un regard critique sur un fait, un document, une œuvre.

34 5. Sources et ressources pour élèves et/ou professeurs : Les arts de lislam par Curiosphère. dont trois ateliers interactifs (calligraphie, zellige et atlas).calligraphiezelligeatlas Découvrir lart islamique en Méditerranée. LIMA La BNF au sujet de la géographie dIdrisi. et des livres de parole. Qantara au sujet du patrimoine méditerranéen. Le site de Curiosphère sur lislam et la civilisation arabo-musulmane. Un jeu interactif sur l'alphabet arabe. Le site TV (les cinq piliers de lislam, Fès, Abraham, mosquées de Ketchaoua et de Cordoue…). & H. Pirenne, Mahomet et Charlemagne, Jaca Book, Milan, Histoire de lislam, La documentation photographique, N°8058, juillet-août LIslam, Les collections de lHistoire, N°30, janvier-mars La vérité sur lislam, Édition spéciale de lHistoire, N°276 bis, mai LIslam, TDC, N°973, 1 er avril et les grandes dates de lhistoire de France revisitées par les grands historiens daujourdhui sous la direction dAlain Corbin, le Seuil, Christine Bousquet-Labouérie, Initiation à lIslam des origines, VII ème -XI ème siècle, Ellipses édition, collection « initiation à … », DOsiris à 1905, et au-delà, éléments pour enseigner le fait religieux, CRDP Poitou-Charentes, Bruno Ulmer, Le coran, aux origines du livre, Arte éditions, DVD. Compte-rendu. Compte-rendu

35

36 Histoire de lislam, La documentation photographique, N°8058, juillet-août Des populations (minorités religieuses persécutées not.) complaisantes à légard des envahisseurs. (rappels de 6 ème ).6 ème

37 Plat à scène de bataille, Kairouan, Deuxième moitié du X ème - première moitié du XI ème siècle Charge de cavalerie, archers et piétons, boucliers, lances...

38 La terre est conquise mais tolérance religieuse. Les non musulmans (les dhimmi) paient un impôt différent (le djizyah au lieu du zakât) mais ni arabisation, ni islamisation systématique comme le préconise le Coran des contacts qui modifient et alimentent les croyances en passe de se constituer. « Lorsque les musulmans mettront le pied sur un terrain appartenant aux Infidèles, et quils assiègeront une ville ou un château-fort, ils inviteront les assiégés à embraser lIslamisme. Si ces derniers y consentent, alors on sabstiendra de les combattre. Sils refusent, on les invitera à payer un tribut et, dans le cas où ils le paieront, ils jouiront de la même sécurité dont jouissent les musulmans eux-mêmes et lobligation de garder la paix sera réciproque ». Kodouri (juriste du XI ème s.), Abrégé de jurisprudence, cité par Christine Bousquet-Labouérie, Initiation à lIslam des origines, VII ème -XI ème siècle.

39 La djihad, une guerre exaltée dans le Coran écrit dans un contexte de conquêtes, est une obligation mais seulement collective avant tout contre les polythéistes mais aussi les autres monothéismes., revêtant également un caractère politique. « Faites la guerre à ceux qui ne croient pas en Dieu ni au jour dernier (…) et à ceux dentre les hommes des Écritures qui ne professent pas la vraie religion. Faites-leur la guerre jusquà ce quils paient le tribut de leurs propres mais et quils soient soumis ». « Si vous ne marchez pas au combat, Dieu vous châtiera dun châtiment douloureux ; il vous remplacera par un autre peuple et vous ne saurez lui nuire en aucune manière ». Coran, sourate IX, 29 et 39. cité par Christine Bousquet-Labouérie, Initiation à lIslam des origines, VII ème -XI ème siècle.

40 Dynamisme démographique des régions de steppe et de désert les tribus arabes sétaient installées le long des routes commerciales. Premières conquêtes : carrefours commerciaux. Pillage, butin pour motivation : en principe, 1/5 ème du butin pour le calife… réalité toute autre. Les guerres de Ridda ou Rida menées dans la péninsule arabique par Abou Bakr. Ainsi, au Yémen, Al-Waqidi, au VIII ème siècle rapporte : « Par Dieu ! Nous voici devenus les esclaves des Quraysh*. Ils prennent ce qu'ils veulent de nos biens. Par Dieu ! Que plus jamais Quraysh ne puisse convoiter nos biens désormais. »*

41 Poids, Jordanie, Première moitié du VIII ème siècle Les Arabes unifient et règlementent le commerce dans tout lEmpire.

42 Cité palatine de Madinat al-Zahra, Cordoue, 936 ou 940

43 Dinar bilingue dAl- Andalus, Sur le pourtour à lavers : inscription latine et au centre au revers, inscription en arabe. Les langues cohabitent.

44 3. Idée de séquence. « Or ce Mouamèd déjà mentionné, qui était sans ressources et orphelin, savisa de se rendre auprès dune femme riche, qui était sa parente, et se nommait Chadiga, en qualité de salarié chargé de conduire les chameaux et de trafiquer en Egypte en en Palestine. Peu de temps après, il sinsinua sans plus de façons dans les bonnes grâces d cette femme qui était veuve, et il la prit pour épouse. Ainsi entra-t-il en possession de ses chameaux et sa fortune. » Théophane de Nicée (byzantin), dans Migne, Patrologie latine, tome 108, colonnes , IX ème siècle. Cité dans la documentation photographique. Mahomet un personnage attesté historiquement. De 1H30 à 2H Récits de la tradition

45 3. Idée de séquence. « Écoutez mes paroles, et fixez-les dans vos esprits. Je vous laisse une loi qui, si vous y restez fermement attachés, vous préservera à jamais de lerreur ; une loi claire et positive, un livre dicté par le ciel. » Sîra dIbn Hishâm, dans la Documentation photographique. Mahomet laisse un livre dont le contenu est censé lui avoir été révélé par Dieu. De 1H30 à 2H Récits de la tradition

46 3. Idée de séquence. « Il ny a de Dieu que Dieu et Mohammad est son Prophète ». Coran, sourate VII, 157. « Ô vous qui croyez fléchissez vos genoux, prosternez-vous, adorez votre Seigneur, faites le bien et vous serez heureux ». Coran, sourate XXII, 76. Cité par Christine Bousquet-Labouérie, Initiation à lIslam des origines, VII ème -XI ème siècle. Lislam est une religion monothéiste, Mahomet parle au nom de Dieu. Les musulmans doivent prier, une religion simple. De 1H30 à 2H Récits de la tradition

47 3. Idée de séquence. Le Prophète a dit : "Dieu a rendu obligatoire à Ses serviteurs cinq prières quotidiennes. Celui qui les accomplit parfaitement, Dieu lui a promis de le faire entrer au Paradis. Et celui qui ne les accomplit pas parfaitement, celui-là, Dieu ne lui a pas promis de le faire entrer directement au Paradis. S'Il veut, Il le châtie et s'Il veut, Il le fait entrer au Paradis". Musnad Ahmad ibn Hanbal, Hadîth de la tradition sunnite. Le Coran instaure la prière mais cest dans la Sunna que lon trouve la manière. Lislam se présente comme une religion simple. De 1H30 à 2H Récits de la tradition

48 3. Idée de séquence. « Muhammad, un marchand de quarante ans, qui affirme avoir reçu un message du Dieu unique, désigné en arabe par le terme Allâh. Linterprétation postérieure dira que ce message a été délivré par Jibrîl, larchange Gabriel. On pourrait sarrêter là : être musulman, cest essentiellement croire à la vérité de cette déclaration. Après ce premier message, Muhammad reçoit régulièrement la parole de Dieu qui « descend » sur lui pendant une douzaine dannées. Le Coran est censé être la consignation par écrit de lintégralité des messages transmis par Dieu au Prophète (…). » « Dès lépoque préislamique, la Mecque était un grand centre de pèlerinage et de nombreuses divinités y étaient vénérées. Muhammad reprit cette pratique en lislamisant. » Pascal Buresi, la Documentation photographique N°8058, juillet-août 2007 Le Coran est censé être la parole de Dieu. Lislam sappuie sur des croyances préexistantes. De 1H30 à 2H Récits de la tradition


Télécharger ppt "Pistes pour traiter le chapitre I dhistoire des nouveaux programmes de 5 ème : Les débuts de lislam. Comment articuler une problématique intelligible,"

Présentations similaires


Annonces Google