La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Lœuvre intégrale. De la raison au cœur, de la méthodologie à la culture, Ou comment lire et approcher une œuvre intégrale?

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Lœuvre intégrale. De la raison au cœur, de la méthodologie à la culture, Ou comment lire et approcher une œuvre intégrale?"— Transcription de la présentation:

1 Lœuvre intégrale. De la raison au cœur, de la méthodologie à la culture, Ou comment lire et approcher une œuvre intégrale?

2 objectifs Prendre connaissance de létat des lieux. Réfléchir sur les pratiques actuelles. Repenser létude de lœuvre intégrale. Proposer des outils de lecture.

3 Sondage de représentations: Quels objectifs fixez-vous pour létude des œuvres?.( 2 à 4 objectifs) Sur quels critères vous basez-vous pour choisir un extrait? (2 à 4 critères) (résultats du sondage commentés à la fin de la réunion)

4 Bibliographie : M. Descotes, J. Jordy, G. Langlade, Le projet pédagogique en français Collection « Didactiques », Coédition Bertrand-Lacoste / CRDP Toulouse. M. Descotes, J. Jordy, G. Langlade Lœuvre intégrale Collection « Didactiques », Coédition Bertrand- Lacoste / CRDP Toulouse.

5 Bibliographie : M. Descotes, J. Jordy, G. Langlade La lecture méthodique Collection « Didactiques », Coédition Bertrand-Lacoste / CRDP Toulouse. Milly Jean La poétique des textes. Viala et schmidt Savoir-lire Jaus Pour une esthétique de réception, Gallimard 1978.

6 Remarques/constats préliminaires : Les difficultés inhérentes à la lecture des œuvres intégrales ne sont pas exclusivement scolaires, mais peuvent être socioculturelles ou sociopsychologiques. Les pré-acquis et les pré-requis des élèves dans le domaine de la lecture dune œuvre ne sont pas toujours clairement définis.

7 Remarques/constats préliminaires : Une démarche didactique stéréotypée est adoptée dans létude des œuvres (au collège ou au lycée): étude formelle exagérée, centration sur le texte aux dépens de lamélioration des capacités lectorales des élèves, … Il y a moins de lectures vocales, moins dexplications lexicales ou sémantiques, encore moins dinterprétations

8 Remarques/constats préliminaires : La « théorisation » littéraire et linguistique empiète sur la LECTURE proprement dite: trop de concepts empruntés à des champs théoriques hétéroclites (littérature, sémiotique, linguistique, esthétique…). Le choix des extraits nest pas toujours justifié pédagogiquement: il ne sarticule généralement à aucun projet de lecture.

9 Objectifs de létude de lOI Létude dune œuvre intégrale sassigne comme objectif principal lentraînement des apprenants à lire un texte intégral à partir dextraits significatifs. Dans ce sillage, elle vise à faire atteindre les objectifs suivants:

10 Objectifs de létude de lOI Culturels. Linguistiques. Esthétiques. Docimologiques.

11 Objectifs culturels: Relatifs à lélève: centrée sur le intérêts des apprenants, lœuvre intégrale devrait répondre à certaines de leurs préoccupations. Relatifs à lœuvre: centrée sur des données textuelles, elle est un prétexte à lenseignement/apprentissage des ressources et des compétences.

12 Objectifs relatifs à lélève: Œuvrer pour une modification positive des représentations des apprenants vis-à-vis de la littérature, de la lecture des œuvres….. Créer et élargir les horizons dattente des jeunes lecteurs: souvrir sur dautres expériences humaines.

13 Objectifs relatifs à lélève: Faire émerger une curiosité génératrice de motivation (en travaillant sur linterprétation, limplicite, le mystère, la découverte…). Mettre en place des réflexes et des outils utiles à la lecture autonome: (anticipation, mise en relation, fiches de lecture…). Cultiver et nourrir limaginaire, fonction essentielle de la littérature.

14 Objectifs relatifs à lœuvre: Dégager les faits culturels véhiculés par les personnages, les lieux, les thèmes, les événements… Sélectionner les faits culturels à exposer aux élèves (méthode contrastive, exposés…)

15 Objectifs linguistiques: À vocation formatrice: destinés à faire acquérir des comportements langagiers autonomes. À caractère didactique: en tant que ressource, mobilisés pour la construction dune compétence..

16 A vocation formatrice Acquisition ( inconsciente ) de la langue (pastiche, parodie, imitation…), cest-à-dire travail sur lappropriation de mécanismes linguistiques. Appropriation dune certaine base lexicale (synonymie, antonymie,…), utile à la compréhension et à la réception des textes codifiés culturellement.

17 A vocation didactique: Apprentissage ( conscient ) de certains faits linguistiques (paronymes, homonymes, …). Apprentissage doutils linguistiques (grammaire, orthographe….)dans la perspective dune réutilisation ultérieure.

18 Objectifs esthétiques: À visée encyclopédique, socioculturelle: en vue dune autonomisation cognitive, épistémologique et esthétique. À visée didactique: apprendre à utiliser des techniques et des outils danalyse.

19 À visée encyclopédique: Lœuvre est source de connaissances. Lœuvre sinscrit dans un genre. Lœuvre est au cœur de la notion de littérarité. Lœuvre obéit à la notion du beau. Lœuvre appartient à un contexte. Lœuvre est une fiction. Lœuvre est source de plaisir.

20 À visée encyclopédique: Il est essentiel de prendre en compte les éléments susmentionnés lors de lélaboration dun projet autour dune œuvre.

21 À visée didactique: Lœuvre est un prétexte pour létude de la langue et de la culture. Lœuvre est la plate forme idéale pour lapplication des différents modèles théoriques (narratologique, stylistique, sémiotique…). Lœuvre est un champ dexpérimentation des différentes approches…

22 À visée didactique: Dans cette perspective, garder le statut doutils aux approches. Elles ne doivent en aucun cas devenir lobjectif de lenseignement/apprentissage des activités de lecture. (pourquoi par exemple, porter lensemble de lanalyse au tableau, et retenir toutes les étapes dune démarche pour les traces écrites)

23 Objectifs docimologiques À priori, létude des extraits, les devoirs du contrôle continu dont le support est tiré des œuvres au programme, le respect des référentiels des examens, …contribuent à initier les élèves aux différents échéanciers docimologiques régionaux

24 Réflexions subséquentes: Comment sélectionner des extraits, et en fonction de quel projet de lecture (une même œuvre pourrait proposer plusieurs projets) ? (spécificité/intérêt dune œuvre.) Comment assurer un équilibre praxéologique réfléchi entre lintérêt littéraire/esthétique dune œuvre et les potentialités linguistiques et didactiques quelle suscite ? Comment préparer les apprenants à la construction DES sens suite à la pluralité des sens et à la multiplicité des récepteurs?

25 Réflexions subséquentes: Centration sur lœuvre ou sur lélève? à méditer Quel apport de linterdisciplinarité, surtout pour les aspects culturel et socio-historique? En lisant, on devient…..(est ce vrai?) Quels objectifs sassigner?

26 Pour (ne pas) conclure Cette réflexion suscite des questions plus quelle napporte des réponses prêtes. Il ny a pas de recettes pédagogiques applicables à létude dune œuvre. Chacun, de par son évaluation du contexte où il évolue, pourrait trouver les réponses adéquates.

27 Maîtres mots: En interrogeant une œuvre lors de lélaboration du projet de lecture, se rappeler les mots suivants: Léquilibre. Le dosage. Loriginalité. La variété. La complémentarité.

28 Travaux dateliers: Élaboration dune fiche de lecture (un « modèle » à présenter aux élèves)fiche de lecture


Télécharger ppt "Lœuvre intégrale. De la raison au cœur, de la méthodologie à la culture, Ou comment lire et approcher une œuvre intégrale?"

Présentations similaires


Annonces Google