La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Traitements en pneumologie. Principales classes thérapeutiques Antiasthmatiques Mucolytiques Antitussifs Surfactants pulmonaires Analeptiques respiratoires.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Traitements en pneumologie. Principales classes thérapeutiques Antiasthmatiques Mucolytiques Antitussifs Surfactants pulmonaires Analeptiques respiratoires."— Transcription de la présentation:

1 Traitements en pneumologie

2 Principales classes thérapeutiques Antiasthmatiques Mucolytiques Antitussifs Surfactants pulmonaires Analeptiques respiratoires

3 Antiasthmatiques

4 Lasthme Définition Maladie inflammatoire chronique des voies aériennes La libération de médiateurs broncho- actifs et la broncho- constriction sont des conséquences du processus inflammatoire épithélial INFLAMMATION LIBERATION DE MEDIATEURS BRONCHOACTIFS BRONCHOCONSTRICTION INSUFFISANCE RESPIRATOIRE ALLERGENES ASTHME INTRINSEQUE

5 Lasthme Clinique Oppression thoracique Toux Essoufflement Sifflement Asthme chronique Asthme aigu

6 Objectifs du traitement Faire disparaître les crises Réduire au minimum la symptomatologie clinique Normaliser la fonction respiratoire Qualité de vie du patient

7 INFLAMMATION LIBERATION DE MEDIATEURS BRONCHOACTIFS BRONCHOCONSTRICTION INSUFFISANCE RESPIRATOIRE ALLERGENES ASTHME INTRINSEQUE Corticoïdes Cromones Anti- leucotriènes β2-mimétiques Anti- cholinergiques Xanthines

8 ANTI-INFLAMMATOIRES Corticoïdes Cromones Antileucotriènes

9 Corticoïdes Voies dadministration Voie inhalée Voie injectable: urgence et asthme sévère Voie orale: cure courte lors dexacerbation non contrôlée par voie inhalée

10 Corticoïdes Voie inhalée Béclométasone Bécotide ® Budésonide Pulmicort ® Fluticasone Flixotide ® Voie orale Bétaméthasone : Betnésol ®, Célestène ® Prednisone : Cortancyl ® Prednisolone : Solupred ® Voie injectable Bétaméthasone : Betnésol ®, Célestène ® Dexaméthasone Méthylprednisolone: Solumédrol ®

11 Corticoïdes Effets indésirables fréquents par voie inhalée Candidose oropharyngée Rinçage de la bouche après inhalation Dysphonie Raucité de la voie Sportifs : le contrôle anti-dopage peut être positif

12 Cromones Cromoglicate de sodium LOMUDAL ® Voie inhalée Inhibition de la libération des médiateurs bronchoactifs (histamine, bradykinine) Traitement continu de fond Effets indésirables Possibilité de survenue de réactions allergiques à type d'éruption cutanée ou de prurit Dysurie isolée (rare)

13 Antileucotriènes Montélukast SINGULAIR ® Voie orale Antagoniste des récepteurs aux leucotriènes (médiateurs produits par les mastocytes et les éosinophiles) Traitement additif (possible alternative aux corticoïdes inhalés à faibles doses). Effets indésirables (rares) douleurs abdominales, nausées, vomissements sécheresse buccale, myalgies, arthralgies céphalées, cauchemars, insomnie, agitation oedème de Quincke, urticaire, prurit

14 BRONCHODILATATEURS β2 adrénergiques Anticholinergiques Xanthines

15 BRONCHODILATATEURS Voies dadministration Inhalée: meilleur rapport efficacité/tolérance Injectable: urgence et asthme sévère Orale: biodisponibilité faible et variable dun sujet à lautre (effet de 1 er passage hépatique)

16 β2 adrénergiques Durée daction courte Traitement de la crise Salbutamol Ventoline ® Terbutaline Bricanyl ® Voie inhalée Voie parentérale Durée daction longue Traitement de fond Formotérol Foradil ® Salmétérol Sérévent ® Bambutérol Oxéol ® Voie inhalée Voie orale

17 β2 adrénergiques Effets indésirables (rares) Tachycardie Tremblements Céphalées Crampes Contre-indication Allergie à lun des composants

18 β2 adrénergique + anticholinergique Fénotérol + Ipratropium (Bronchodual ® ) Voie inhalée β2 adrénergique durée daction courte Traitement symptomatique de la crise d'asthme

19 Anticholinergique Ipratropium(Atrovent ® ) Traitement symptomatique de la crise d'asthme, en complément d'un bêta-2 mimétique d'action rapide et de courte durée par voie inhalée Voie inhalée Peu deffets secondaires Sécheresse buccale Irritation pharyngée

20 Xanthines Théophylline Forme orale Dilatrane ® - Xanthium ® - Theostat ® Forme rectale Dilatrane ® Aminophylline Forme injectable Bamifylline Forme orale Trentadil ®

21 Xanthines Action bronchodilatatrice par relaxation des muscles lisses bronchiques mais aussi: Relaxation des muscles lisses des voies urinaires et biliaires et du sphincter inférieur de l'oesophage Stimulation centrale, analeptique respiratoire, psychostimulant, agent convulsivant à hautes doses Vasodilatation coronarienne, stimulation cardiaque avec augmentation des besoins en oxygène du cœur Action diurétique

22 Xanthines Effets indésirables nausées, vomissements, douleurs épigastriques céphalées, excitation, insomnie tachycardie Marge thérapeutique étroite Dosage théophylline Contre-indications Hypersensibilité à la théophylline ou à ses dérivés Enfants Interactions CI Enoxacine Millepertuis

23 ANTI-IgE Omalizumab XOLAIR ® Voie sous-cutanée Uniquement chez les patients présentant un asthme dont la dépendance aux IgE a été établie sur des critères probants Effets indésirables Fièvre, réaction au point dinjection Céphalées Douleurs abdominales hautes

24

25 ADMINISTRATION PAR VOIE INHALEE Aérosols doseurs Inhalateurs de poudre Appareils générateurs daérosols

26 AEROSOLS DOSEURS

27 MODE DADMINISTRATION Synchronisation main/poumon Après avoir agité l'appareil et enlevé le capuchon, le patient devra : expirer profondément, présenter l'embout buccal à l'entrée de la bouche, le fond de la cartouche métallique dirigé vers le haut, commencer à inspirer en pressant sur la cartouche métallique tout en continuant à inspirer lentement et profondément,(chaque pression sur le fond de la cartouche délivre une dose précise. La durée de la pression n'a donc pas d'importance.) retirer l'embout buccal et retenir sa respiration pendant au moins 10 secondes, se rincer la bouche après inhalation du produit ; l'embout buccal de l'appareil de propulsion doit, par mesure d'hygiène, être nettoyé après emploi.

28 INHALATEURS DE POUDRE SECHE

29 AEROSOL NEBULISEUR

30 Mucolytiques

31 MUCOLYTIQUES Propriété Favorise lexpectoration du mucus Objectif du traitement Diminuer ou prévenir les encombrements bronchiques

32 MUCOLYTIQUES Voie orale Acétylcystéine : Exomuc ®, Fluimicil ®, Mucomyst ® Ambroxol : Surbronc ®, Muxol ® Carbocystéine : Rhinathiol ®, Muciclar ® Bromhexine : Bisolvon ® Erdostéine : Vectrine ® Guaïfénésine : Vicks ®

33 MUCOLYTIQUES voie orale Effets indésirables Troubles digestifs Gastralgies Nausées Diarrhées Vomissements Contre-indications Hypersensibilité Nourrissons (<2ans) IR sévère (erdostéine) IH sévère (erdostéine) Sassurer que le patient est capable dévacuer ses sécrétions bronchiques

34 MUCOLYTIQUES Voie endotrachéale Acétylcystéine : Mucomystendo ® Instillation par la canule de trachéotomie Effets indésirables Bronchospasme Inondation bronchique Sensation de brûlure trachéale ou toux d'irritation (en particulier si le produit est insuffisamment dilué ou utilisé pur) Réactions d'hypersensibilité avec possibilité de choc anaphylactique, réactions anaphylactoïdes, angioedème, rashs cutanés

35 MUCOLYTIQUES Voie inhalée Dornase alfa Pulmozyme ® Mucoviscidose Enzyme qui hydrolyse lADN extracellulaire Effets indésirables (rares) Conjonctivite Dysphonie, dyspnée, pharyngite, laryngite, rhinite Dyspepsie Rash, urticaire Douleur thoracique, fièvre Diminution de la fonction respiratoire

36 Antitussifs

37 La toux Réflexe de défense de lorganisme Causes nombreuses Ne jamais négliger une toux persistante Interrogatoire du patient fondamental Caractéristiques de la toux Traitement pour toux non productive et de courte durée

38 ANTITUSSIFS Antitussifs opiacés daction centrale Antitussifs antihistaminiques Antitussifs autres

39 Antitussifs opiacés Dérivés de la morphine Action centrale Dextrométhorphane: Nodex ®, Tuxium ® Noscapine + Prométhazine: Tussisédal ® Codéine: Néo-codion ® Codéthyline: Clarix ® Pholcodine: Dimétane ®

40 Antitussifs opiacés Effets indésirables Constipation Somnolence, états vertigineux Nausées, vomissements Réactions cutanées allergiques, dépression respiratoire Contre-indications Enfant < 30 mois Hypersensibilité à l'un des constituants Insuffisance respiratoire Toux de l'asthmatique Interactions CI IMAO risque d'apparition d'un syndrome sérotoninergique (diarrhée, tachycardie, sueurs, tremblements, confusion voire coma)

41 Antitussifs antihistaminiques Propriétés antitussives sédatives antiallergiques effets anticholinergiques Alimémazine Théralène ® Oxomémazine Toplexil ® Pimétixène Calmixène ® Prométhazine Fluisédal ®

42 Antitussifs antihistaminiques Effets indésirables Somnolence diurne : possibilité de réaction paradoxale chez le nourrisson et lenfant (insomnie, agitation, nervosité) Effets anticholinergiques (constipation, sécheresse buccale, rétention urinaire, tachycardie) Contre-indications Hypersensibilité à l'un des constituants Insuffisance respiratoire Toux de l'asthmatique Risque de glaucome par fermeture de langle Risque de rétention urinaire par obstacle urétro-prostatique

43 Autres antitussifs Hélicidine Action périphérique

44 Surfactants pulmonaires

45 Traitement des nouveau-nés prématurés à haut risque de présenter ou présentant un syndrome de détresse respiratoire par déficit en surfactant pulmonaire Poractant alpha Curosurf ® fraction phospholipidique de poumon de porc

46 Surfactants pulmonaires Mélange de phospholipides et de protéines spécifiques Tapisse la surface interne des alvéoles Abaissement de la tension de surface pulmonaire Stabilisation des alvéoles, évite leur collapsus en fin d'expiration Permet des échanges gazeux adéquats tout au long du cycle ventilatoire

47 Surfactants pulmonaires Effets indésirables (rares) Hémorragie pulmonaire Perturbations hémodynamiques (bradycardie, hypotension, hémorragie intracrânienne) Désaturation transitoire

48 Analeptiques respiratoires

49 Médicaments améliorants les paramètres gazométriques PaO 2 PaCO 2 sans modification de la ventilation Almitrine Vectarion ® Citrate de caféine Doxapram Dopram ®

50 Almitrine Almitrine injectable Hypoxémie et hypercapnie liées à une hypoventilation alvéolaire dans les situations suivantes : - épisodes de décompensation respiratoire aiguë compliquant les BPCO, - sevrage de l'assistance respiratoire artificielle, - dépression respiratoire momentanée induite par les analgésiques centraux, les neuroleptiques, le fluothane

51 Almitrine Effets indésirables Troubles hémodynamiques si injection trop rapide Troubles digestifs (rares) Troubles psychiques (rares) Contre-indications Crise dasthme Hépatopathie sévère Grossesse Allaitement

52 Citrate de caféine Traitement de l'apnée du nouveau-né prématuré Voie IV ou orale Effets indésirables vomissements, diarrhées tremblements, trémulations, agitation, hyperexcitabilité tachycardie augmentation de la diurèse Contrôle du taux plasmatique

53 Doxapram Stimulant respiratoire lors des prises en charge en unité de soins intensifs Effets indésirables Crises convulsives Si injection trop rapide ou posologie trop élevée: céphalées, vertiges, tremblements, dyspnée, hypertension modérée, nausées, vomissements, bouffées de chaleur, hypersudation. Contre-indications Enfant de moins de 15 ans Épilepsie ou autres états convulsifs Hypertension artérielle sévère Accidents cérébraux vasculaires récents


Télécharger ppt "Traitements en pneumologie. Principales classes thérapeutiques Antiasthmatiques Mucolytiques Antitussifs Surfactants pulmonaires Analeptiques respiratoires."

Présentations similaires


Annonces Google