La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 Le traitement de linformation Les connaissances Les représentations Le raisonnement.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 Le traitement de linformation Les connaissances Les représentations Le raisonnement."— Transcription de la présentation:

1 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 Le traitement de linformation Les connaissances Les représentations Le raisonnement

2 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 Psychologie cognitive: le traitement de linformation Le résultat dun traitement: «La psychologie cognitive se réfère à tous les processus par lesquels linput sensoriel est transformé, réduit, élaboré, stocké, rappelé et utilisé!» Neisser (1967)

3 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 Les étapes dun modèle du traitement de linformation Registre dinformation sensorielle Reconnaissance des formes Mémoire à court Terme MCT Mémoire à long terme MLT Réponse (jugement, décision, raisonnement) Filtre Sélection Input (stimuli, signaux)

4 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 identification sélection SITUATION perception Définition de la situation Elaboration des objectifs COMPORTEMENT Choix de la réponse Mémoire de Travail Mémoire à long terme Fonctions cognitives complexe s Fonctions cognitives simples Processus du traitement de linformation Brenner 1986

5 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 La métaphore de lordinateur «La tâche du psychologue qui essaye de comprendre la cognition humaine est analogue à celle de lhomme qui essaye de découvrir comment un ordinateur a été programmé!» Neisser, U. (1968).

6 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 La métaphore de lordinateur Linformation de sortie (conclusion) peut être déterminée dès lors que lon a spécifié le format de la représentation symbolique et la suite dopérations appliquées à linformation dentrée (prémisses)

7 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 Lêtre humain va au-delà de linformation immédiatement disponible Jerome Bruner 1974

8 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 Lêtre humain possède la capacité délaborer, à partir de connaissances primitives sur létat réel ou hypothétique de son environnement (prémisses), dautres connaissances ou croyances sur létat de cet environnement (conclusions),par des activités totalement intériorisées (grâce aux représentations). Raisonnement = la méthode du passage des prémisses à la conclusion

9 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 Psychologie cognitive: les connaissances Ce sont un ensemble de savoirs, savoir-faire, savoir-être que l on acquiert et que lon peut mobiliser si besoin En psychologie cognitive, la connaissance n est pas la copie du réel, elle est une interprétation du réel, une construction à partir de ce réel. Certaines connaissances sont théoriques (anatomie, physiologie, pathologie cardiaque...), mais nous avons besoin de les reconstruire en mémoire, pour les acquérir.

10 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 Les connaissances D autres connaissances se construisent par une transformation que nous opérons (la manière dont nous allons prendre en charge un patient porteur d une pathologie coronarienne…). C est parce que nous utilisons nos connaissances théoriques pour agir que nous transformons ces connaissances théoriques en connaissances d action.

11 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 Les connaissances Donc acquérir des connaissances est un processus - constructif - cumulatif - on peut toujours apprendre, la capacité de l homme est illimitée. La construction des connaissances permet de répondre au besoin fondamental de l homme de comprendre le monde qui l entoure.

12 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 les connaissances il y a deux notions importantes concernant les connaissances : - la place des connaissances antérieures - l organisation des connaissances en mémoire

13 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 répertoire de connaissances Les connaissances antérieures Les connaissances antérieures Les connaissances déclaratives Les connaissances déclaratives Les connaissances procédurales Les connaissances procédurales Les connaissances conditionnelles Les connaissances conditionnelles

14 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 Les connaissances antérieures: « le verre est toujours à moitié plein » = on apprend à partir du « déjà-là ». Le savoir se construit progressivement : la personne qui apprend met en relation ce qu elle connaît déjà avec les nouvelles informations (exemple de l étudiant en formation) Ces connaissances nouvelles sont en interaction avec les connaissances antérieures : car elles ont un point d accroche à partir de ce que l on sait.

15 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 Les connaissances antérieures: On doit tenir compte des connaissances antérieures, si on veut en faire développer dautres (exemple : éducation du patient) Si on ne prend pas en compte ces connaissances antérieures, on risque de laisser sinstaller de fausses connaissances qui resteront prédominantes car elles sont plus solides que les connaissances nouvelles. Élément fondamental à prendre en compte dans les actions éducatives du soignant.

16 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 les connaissances déclaratives Les connaissances théoriques sont appelées des connaissances déclaratives : les faits, les lois, les règles, les principes - exemples : - anatomie, physiologie, pathologies - théorie de la démarche de soins - théorie sur les injections, les pansements, les perfusions…

17 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 les connaissances déclaratives Ces connaissances ne permettent pas d agir, car ce sont des connaissances théoriques. Ce sont des connaissances pour se représenter le réel Ce n est pas parce que l on a des connaissances théoriques sur la pose d une perfusion, que l on est capable de la poser. Par contre on en connaît les règles. C est la première étape.

18 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 les connaissances procédurales Les savoir-faire sont des connaissances procédurales : ce sont les connaissances d action correspondent au comment de l action, aux étapes, à la procédure pour réaliser l action. Ce sont des connaissances qui permettent dagir sur le réel. elles sont souvent automatisées (techniques de soins), ce qui dégage de l espace dans la mémoire de travail, nous permet d être disponible pour traiter d autres situations

19 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 les connaissances procédurales une connaissance automatisée ne passe plus par la mémoire de travail les connaissances procédurales ne sont pas toutes des gestes ; ce peut être une procédure : la démarche de soins nécessite d acquérir des connaissances déclaratives (théorie) et procédurales (raisonnement à partir de procédure d action) c est pour cela que la démarche de soins place l étudiant dans une situation d action contextualisée : placer l étudiant dans un contexte de tâche réelle

20 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 Les connaissances conditionnelles Ce sont les connaissances qui tiennent compte des conditions contextuelles, temporelles dans lesquelles doivent être réalisé une action. Ce sont les connaissances qui tiennent compte des conditions contextuelles, temporelles dans lesquelles doivent être réalisé une action. Ex: vous allez faire vos courses en journée et rarement en pleine nuit (dans notre région). Ex: vous allez faire vos courses en journée et rarement en pleine nuit (dans notre région).

21 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 Lorganisation des connaissances

22 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 quel sens accorder à la représentation ? Notion centrale en psychologie cognitive – difficile à clarifier car selon les auteurs, les concepts utilisés sont différents Cependant on lui accorde deux sens différents (consensus chez les auteurs) :

23 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 1er sens : La représentation : est une représentation intellectuelle momentanée qui permet de donner du sens à une situation en utilisant les connaissances stockées dans la mémoire

24 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 2ème sens : La représentation : est une structure de connaissances stabilisées en mémoire à long terme – on utilise souvent le terme de schéma mental pour traduire cette représentation Souvent représentation connaissance La connaissance est par nature permanente et ne dépend pas de la tâche à réaliser

25 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 la notion de représentation mentale Dans le premier cas : La représentation : est une représentation intellectuelle momentanée qui permet de donner du sens à une situation en utilisant les connaissances stockées dans la mémoire Ici : la représentation est dépendante de la tâche à réaliser : cest une construction occasionnelle et précaire par nature Si un élément de la situation change, votre représentation est modifiée

26 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 la notion de représentation mentale Ex : vous faites la toilette dun patient ; vous avez des connaissances générales sur ce soin, la manière de lorganiser, mais vous construisez une représentation de la tâche à réaliser à un patient donné, au moment où vous agissez Si le patient que vous prenez en charge réagit au soin par un refus de se lever pour la toilette au lavabo, votre représentation de la tâche va changer

27 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 la notion de représentation mentale Dans le 2ème cas : La représentation : est une structure de connaissances stabilisées en mémoire à long terme – on utilise souvent le terme de schéma mental pour traduire cette représentation Les connaissances sont enfouies dans la mémoire à long terme ; elle sont organisées en différents niveaux et selon les auteurs portent différents noms : schémas, réseaux, scripts, cadres, schèmes (pour Piaget)…

28 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 Ce sont les clés qui permettent à lindividu de comprendre le monde et dagir dans ce monde

29 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 la notion de représentation mentale Ex : Quand une situation se présente à lindividu (sinscrire à lIFSI, prendre en charge un patient avec une fracture du fémur), celui-ci peut la comparer à une situation déjà vécue et dont les enchaînements sont encodés sous forme de schémas (ou réseau, ou script…) Il va donner sens à la situation en construisant une représentation de celle-ci (momentanée, liée au contexte…) et pour cela utiliser ses connaissances en mémoire Si les connaissances ne sont pas suffisantes, la représentation de la situation sera partielle et peut être erronée

30 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 la notion de représentation mentale Ex : quand une situation se présente à lIDE, comme prendre en charge un patient à larrivée dans le service (ex. fracture du col du fémur chez une personne âgée) : La représentation de la situation est rapide quand linfirmière rencontre le patient (identification de la pathologie, âge, contexte darrivée à lhôpital, premières actions de soins, risques, etc…)

31 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 la notion de représentation mentale Par contre, les connaissances à mobiliser doivent être activées : généralement elles sont implicites mais si on demande à lIDE dexpliquer tel examen, tel soin, lanatomie du fémur, le risque traumatique, elle devra aller chercher dans sa mémoire, parfois faire un effort cognitif pour se rappeler le schéma physiopathologique (traumatique)

32 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 la notion de représentation mentale 3 formes de représentations : 3 types d appréhension de la réalité Les représentations liées à laction Les représentations imagées Les représentations propositionnelles ou conceptuelles

33 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/ Représentations liées à l action Elles sont explicables en situation : ce sont les activités motrices, les règles de jeux on a souvent du mal à les expliquer : c est en faisant qu on les comprend le mieux. En faisant on contrôle bien l activité, mais on a du mal à les détacher de l action (ex pétanque, faire du vélo, nager, réussir à poser une perf…)

34 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/ Représentations liées à l action Pour expliquer un geste, on est obligé de le mimer on peut avoir accès à ces représentations en ralentissant l action pour la décomposer, observer les résultats de l exécution, prendre conscience de l agencement des actions On peut les retrouver dans les soins : moment où on réalise la pose d une perfusion (choix d une veine, l aiguille pénètre dans la veine, le sang reflue dans le cathéter, branchement de la perf…)

35 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/ Les représentations imagées Limage mentale nest pas identique à la perception visuelle : nous construisons des images mentales qui ne sont pas parfaitement identiques à limage physique ; mais cette représentation imagée a les mêmes fonctionnalités Représentation en image : très utilisée pour traiter les informations – peut faciliter le traitement de linformation en mémoire à long terme.

36 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/ Les représentations imagées On peut reconstruire des connaissances oubliées par limage mentale (analogie) Par exemple : on ne se souvient plus du matériel nécessaire à la pose dune perfusion, on va aller chercher en mémoire une situation vécue, on se remet dans le contexte, et cela va aider à se le remémorer

37 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 3 – les représentations propositionnelles ou conceptuelles : Elles expriment les structures prédicatives caractéristiques du langage. Elles comprennent: Les concepts qui sont désignés par les mots du langage. Les relations entre ces concepts qui contribuent à leur définitions (relations élément/collection; partie/tout etc..). Les réseaux complexes formés des interconnexions entre concepts (réseaux sémantiques, schémas et scripts).

38 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 3 – les représentations propositionnelles ou conceptuelles : Ce sont à proprement parler les schémas que lon construit, et les réseaux de relation entre les schémas Les schémas mentaux sont une façon de représenter lorganisation des connaissances en mémoire, et une façon dexprimer comment ces connaissances sont utilisées pour comprendre, mémoriser, analyser

39 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 3 – les représentations propositionnelles ou conceptuelles : Parce que nous disposons des schémas mentaux, nous pouvons exprimer le sens dun concept, dune phrase, dun texte, nous pouvons analyser Lorsque nous rencontrons des difficultés à analyser une situation, ce peut être dû à un manque de connaissances dans un domaine donné, ou une difficulté de les utiliser car elles ne sont pas organisées en schémas et réseaux de manière suffisamment efficace (les connaissances ne sont pas reliées entre elles) Ex : on ne relie pas la surveillance dun traitement à la pathologie, la pathologie à la physiologie, et la physiologie à lanatomie

40 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 La constitution des schémas mentaux 1- blocs de connaissances (objets élémentaires) : ex. les concepts : table, savon, céréale, eau, dentiste… 2 - Des objets complexes construits à partir de ces objets élémentaires (blocs de connaissances) : ex. « la visite chez le dentiste » contient un schéma plus général « consultation » qui comporte : prise de RV, déplacement, salle dattente, paiement etc… Ce schéma vaut pour différents types de consultations (médecin, dentiste, avocat…)

41 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 La constitution des schémas mentaux Autre exemple : « la pose de perfusion » contient un schéma plus général « soin » qui comporte : linformation du patient, la préparation du matériel, lacte de soin en lui même, le rangement du matériel, la surveillance de la perfusion etc… Et ce schéma vaut pour différents types de soins (ponction veineuse, toilette…)

42 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 La constitution des schémas mentaux 3 – structures générales qui permettent lapplication à différents situations concrètes. Donc le schéma contient des « places libres » qui seront construites au fur et à mesure des expériences Ex:La toilette dun patient à lhôpital, en maison de retraite, au domicile La ponction veineuse en consultation externe, en service de soin, au domicile Au fur à mesure des stages, enseignements, vous construirez des structures générales en comblant ces « places vides »

43 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 la notion de schéma Le schéma mental : Organisation en schémas dans la mémoire à long terme Dune manière générale le schéma mental est utilisé pour décrire lorganisation des connaissances en mémoire : appliqués à une situation concrète ces schémas sont particularisés. Le schéma est une forme dorganisation des connaissances en mémoire

44 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 la notion de schéma Un schéma est une construction mentale qui permet à l humain de se représenter la réalité et d agir sur elle Le schéma évolue en fonction des expériences Les schémas mentaux permettent la résolution de problème (important +++)

45 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 la notion de schéma Schéma mental est en mémoire à long terme : est une structure servant au traitement des informations, à la construction des connaissances ainsi quà leur utilisation, sa force de traitement est énorme On a en mémoire à long terme des connaissances organisées en schémas

46 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 Représentations et connaissances Nous avons des schémas pour se représenter des connaissances relatives aux objets, aux situations, aux événements, aux séquences d événements, aux actions, aux séquences d actions Nous avons donc des schémas concernant les connaissances déclaratives, procédurales, conditionnelles

47 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 Ex: schéma du restaurant: ) Dans un même réseau, une personne a réuni ce quelle connaît des restaurants (connaissances théoriques),ce quil est possible dy faire (connaissances procédurales) et à quel moment il est préférable de se rendre dans telle ou telle catégorie de restaurant (connaissances conditionnelles)

48 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 Représentations et connaissances Les schémas sont très puissants : permettent de comprendre une situation et de poser des questions pertinentes ex : fonctionne ainsi dans l apprentissage d un métier - en permanence vous activez des schémas (connaissances génériques)…sous condition d en avoir suffisamment sur un plan professionnel

49 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 Représentations et connaissances Le schéma en mémoire agit en médiateur pour le rappel d événements passés quand on souhaite se rappeler de quelque chose, le schéma qui a servi à l encodage de l information est activé (ex garer sa voiture) La mémoire humaine a un caractère reconstructif

50 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 Représentations et connaissances l humain agit au moyen de schémas qu il exécute, comme un ordinateur exécute un programme nous disposons d une quantité innombrable de schémas : conduire une automobile, rédiger un courrier, nager, résoudre des équations ou bien faire des calculs de dose, poser une perfusion, faire un pansement

51 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 Représentations et connaissances Si on ne dispose pas du schéma pour comprendre ou agir, l activité d apprentissage va consister à modifier les schémas existants pour en former de nouveaux NB : référence au processus d accomodation décrit par Piaget (intégrer de nouvelles informations pour accéder à un niveau supérieur d information) des connaissances nouvelles émergent relatives à l environnement : avant de construire des représentations, on construit des connaissances

52 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 Le raisonnement Lêtre humain possède la capacité délaborer, à partir de connaissances primitives sur létat réel ou hypothétique de son environnement (prémisses), dautres connaissances ou croyances sur létat de cet environnement (conclusions),par des activités totalement intériorisées (grâce aux représentations). Raisonnement = la méthode du passage des prémisses à la conclusion

53 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 Inférence et raisonnement Ces activités sont qualifiées dinférentielles et les informations dérivées sont dites inférées. Ce sont des inférences. On parle couramment dinférence ; on parle aussi de conclusion On dit que lindividu effectue des inférences et le mécanisme délaboration de ces inférences sappelle le raisonnement

54 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 Inférence et raisonnement Les énoncés (ou informations de base) qui servent au raisonnement sont appelées prémisses. Dès lors quil y a traitement de linformation, il y a activité inférentielle

55 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 Le raisonnement est précisément la méthode de passage entre les prémisses (énoncés ou informations de base) et la conclusion (inférence) Il y a une limitation qui est illustrée par un exemple : à partir de linformation (prémisse) « il pleut » il est possible dinférer la conclusion « il y a des nuages » On a le droit, car cest logique, daffirmer la conclusion « il y a des nuages » : cela sécrit : si A (il pleut) alors B (il y a des nuages)

56 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 Un tel schéma est dit formel en ce sens quil exprime des relations invariantes indépendantes du thème et du contenu des énoncés Pour la seconde composante du raisonnement heuristique, on puise des prémisses complémentaires dans sa connaissance du monde : celle-ci est naturellement essentielle à la compréhension des raisonnements appliqués

57 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 heuristique: Définition : (Le petit robert) : Adj: qui sert à la découverte. En pédagogie: méthode heuristique, consistant à faire découvrir à lélève ce quon veut lui enseigner. N.f: Partie de la science qui a pour objet la découverte des faits

58 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 Exemple en soins infirmiers Si une personne âgée de 80 ans entre pour une fracture du col du fémur (A), alors il y a eu traumatisme donc chute (B) cest logique de laffirmer car chez la PA une telle fracture est la conséquence dune chute, même mineure (même sil peut y avoir dautres causes mais sur un plan physiopathologique la chute est prouvée) Ici le raisonnement est formel ; on peut inférer à partir du formel

59 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 Cette personne âgée de 80 ans entre pour une fracture du col du fémur (A), il y aura accueil en maison de retraite après lhospitalisation (B)– on ne peut laffirmer Cest notre connaissance du monde, mais elle nest pas scientifique Ici nous sommes dans un raisonnement heuristique ; on peut inférer mais ce nest pas certain, il faudra le démontrer à partir du contexte

60 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 Le raisonnement heuristique est souvent mis en œuvre dans les soins infirmiers car il sagit de transformer une situation A (problème de soins) en situation B (actions de soins et évaluation de ces soins pour la résolution) Ce raisonnement est donc à lœuvre dans les situations de résolution de problème

61 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 En soins infirmiers nous sommes dans les deux types de raisonnement : formel et heuristique Nous sommes également dans deux finalités (La première : comprendre des énoncés la deuxième : faire des choix, planifier des actions, optimiser lactivité, élaborer des solutions pour les situations problématiques

62 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 Le raisonnement formel Il existe deux types de raisonnement dans sa composante formelle : Le raisonnement déductif Le raisonnement inductif

63 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 Le raisonnement déductif : On appelle déduction, une inférence dont le but est, à partir de une ou plusieurs prémisses posées comme vraies, dobtenir une conclusion sûrement vraie. Si la conclusion ne peut pas être fausse, la déduction est valide ; sinon elle est non valide On peut reprendre lexemple précédent dune PA avec une fracture du col du fémur

64 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 Le raisonnement inductif : On appelle induction une démarche inférentielle dont le but est, à partir de prémisses particulières posées comme vraies, dobtenir une conclusion plus générale, dont ne peut pas être absolument certain quelle sera vraie Cest un raisonnement plus complexe qui amène à généraliser : on part du particulier vers le général – souvent on pose des hypothèses que lon doit vérifier pour pouvoir généraliser

65 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 déductive : prémisse vraie conclusion vraie inductive : conclusion pas certainement vraie (1) Tous les jardiniers aiment les fleurs. (2) Joseph est jardinier Donc Joseph aime les fleurs (1)Presque tous les cuisiniers sont gourmands (2) Gaston est cuisinier Donc Gaston est gourmand

66 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 Les deux finalités du raisonnement 1) Une finalité épistémique comprendre des énoncés ou des situations (textes, messages, information). Cest-à-dire rechercher une cohérence entre différentes informations, tester cette cohérence, anticiper des événements (par la connaissance dautres événements). Objectif : détection des contradictions, lever ces contradictions par la formation de nouvelles interprétations, de prévoir ce qui peut se produire...

67 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 Les deux finalités du raisonnement 2)Une finalité pragmatique : Les raisonnements permettent de faire des choix basés sur des préférences, de planifier des actions, doptimiser lactivité, délaborer des solutions,.... Ces 2 finalités peuvent être présentes en même temps (ex. activités de diagnostic qui intègrent une activité de compréhension et qui sont finalisés par une décision explicite daction ou de refus daction)

68 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 Le raisonnement 2 - Le raisonnement se distingue également par les mécanismes mis en œuvre: La production dinformation nouvelle peut se faire à partir de règles générales : ce raisonnement est de nature formelle Ex : lorsque vous prenez en charge un patient pour une fracture de col de fémur, vous allez raisonner à partir de vos connaissances liées à la physiopathologie de la fracture du col du fémur – quel que soit le patient votre raisonnement sera le même sur le plan des soins infirmiers généraux

69 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 Le raisonnement La production dinformations peut se faire à partir de règles dites « heuristiques » - dans lensemble vous êtes efficace mais il se peut que vous ne le soyez pas, et que votre raisonnement soit inapproprié

70 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 Le raisonnement Ex : vous prenez en charge un patient de 80 ans pour une fracture du col du fémur ; votre raisonnement vous permet de dire que ce patient ne peut pas retourner au domicile et vous devez envisager avec la famille un accueil en maison de retraite. Le patient et sa famille sy opposent, en vous présentant des arguments progressivement (sur plusieurs jours), vous amenant à reconsidérer votre raisonnement

71 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 Le raisonnement par analogie Cest un type particulier de raisonnement inductif Consiste à comprendre une situation inconnue en référence à une situation connue, en établissant une correspondance entre le contenu des situations et les relations qui existent à lintérieur du contenu de ces deux situations Difficile à mettre en œuvre ; peut se faire dans certaines situations de soins infirmiers qui sont totalement inconnues quand on les rencontre

72 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 Le raisonnement par analogie Ex dans la vie quotidienne : imaginez que vous devez organiser une réunion danciens élèves de lycée ; vous navez jamais organisé de tel rassemblement, vous êtes seul(e) à vous en occuper et vous serez nombreux. Vous allez faire une liste de tout ce que cela comporte en utilisant ce que vous avez vu faire ou connu par rapport à une réunion de famille ou damis (mariage, fête entre amis, vos connaissances en communication par mails, carte dinvitation etc.… ).

73 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 Le raisonnement par analogie Deux situations sont analogues si on peut les décrire à laide dune même relation de structure Ex : le carton dinvitation est un moyen de communiquer lintention dorganiser une grande réunion damis, et une grande réunion damis ne peut se faire quau moyen de communication comme le carton dinvitation

74 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 Parfois nous pouvons être dans un raisonnement analogique, mais il est plus compliqué à mettre en œuvre, sauf pour des experts confrontés à des situations nouvelles car : il faut une connaissance approfondie des concepts et souvent cette connaissance est liée à la pratique pour un étudiant il faut être guidé par lexpert pour raisonner par analogie car toutes les situations ne sy prêtent pas

75 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 En conclusion Ainsi dans votre pratique vous serez amenez à utiliser vos connaissances, à vous en faire des représentations et à les utiliser pour arriver à un raisonnement efficace qui vous permettra davoir un jugement et de prendre une décision adéquate. Ainsi dans votre pratique vous serez amenez à utiliser vos connaissances, à vous en faire des représentations et à les utiliser pour arriver à un raisonnement efficace qui vous permettra davoir un jugement et de prendre une décision adéquate.

76 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 bibliographie J. Steinberg R. Manuel de psychologie cognitive ; du laboratoire à la vie quotidienne ; Ed De Boeck ; Bruxelles ; 2007 Raynal F. ; Rieunier A. Pédagogie : dictionnaire des concepts clés. Apprentissage, formation, psychologie cognitive. Paris ; ESF ; Richard J.F., Bonnet C., Ghiglione R., Le traitement de linformation symbolique ; traité de psychologie cognitive tome 2 ; Ed. Dunod ; Paris ; 1990 Tardif J. Pour un enseignement stratégique, lapport de la psychologie cognitive. Montréal ; Les Editions Logiques ; Tijus C. Introduction à la psychologie cognitive. Paris ; Nathan ; 2001

77 psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 Merci de votre attention Merci de votre attention


Télécharger ppt "Psychologie cognitive IFSI 1ère année 2012/13 Le traitement de linformation Les connaissances Les représentations Le raisonnement."

Présentations similaires


Annonces Google