La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PLAN 1Quest-ce que la maladie dAlzheimer 2Les étapes théoriques du diagnostic 3Les informations utiles à la prise en charge 4Les tests simples de dépistage.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PLAN 1Quest-ce que la maladie dAlzheimer 2Les étapes théoriques du diagnostic 3Les informations utiles à la prise en charge 4Les tests simples de dépistage."— Transcription de la présentation:

1 PLAN 1Quest-ce que la maladie dAlzheimer 2Les étapes théoriques du diagnostic 3Les informations utiles à la prise en charge 4Les tests simples de dépistage 5Analyse par problème 6quest-ce quune consultation mémoire

2 PLAN 1Quest-ce que la maladie dAlzheimer 2Les étapes théoriques du diagnostic 3Les informations utiles à la prise en charge 4Les tests simples de dépistage 5Analyse par problème 6quest-ce quune consultation mémoire

3 Quest-ce que la maladie dAlzheimer ?

4 -Rappel Historique : Kraepelin vs Fischer -Avant : -Maintenant : 1 La démence sénile nexiste plus 65 ans Plaques sénile et dégénérescence neuro-fibrillaire = 65 ans Maladie dAlzheimer Démence sénile

5

6 parcours des patients atteints de la maladie dAlzheimer étude de Lost et Grossberg(1995) : 100 sujets atteints d une maladie d Alzhemer confirmée par une autopsie : - Durée moyenne entre l apparition des symptômes et le diagnostic : 32 mois - Le délai entre diagnostic et entrée en institution : 2 ans (Entrée en institution 4 à 5 ans après les premiers symptômes) - Durée moyenne de la maladie mois (8,5 ans- 21 ans pour un patient)

7 - Progression de la maladie ( Neuman et al. ) : - très variable dun individu à lautre - facteurs aggravants : - âge jeune - sexe masculin - troubles du comportement - signes extrapyramidaux

8 Les étapes théoriques du diagnostic

9 DSM IV Cognition Retentissement social, Familial ou professionnel Mode Évolutif Diagnostic différentiel 34 Mémoire + Autre Progressif limite : sélections de malades purs, Diagnostic au stade démentiel

10 1 LES FONCTIONS COGNITIVES LA MEMOIRE 75 % des cas - Le sujet à tendance à minimiser Le retentissement sur la vie quotidienne est précoce Les troubles mnésiques portent sur les événements récents (gradient temporel) - Les événements même marquants sont oubliés en « bloc » Les aides à la remémoration (indiçage) ont peu dinfluence Mémoire rappel MMSE après une courte tache interférentielle Mémoire épisodique des événements récents - La mémoire sémantique est relativement préservée mais Désorganisation des stratégies de recherche des connaissances

11 Mémoire déclarative Mémoire procédurale Ne pas confondre mémoire épisodique et récit autobiographique Mémoire épisodique Mémoire sémantique

12 Le concept doublie bénin du sujet âgé : démodé. La plainte mnésique est associée au risque de démence Déficit cognitif léger ou MCI à la mode = le but est de diagnostiquer a terme le maladie dAlzheimer à un stade pré-dementiel. les oublis de nom propre (nom dun acteur, prénom dun ami) banal au cours du vieillissement normal, sont fréquents et bénins chez la personne âgée

13 Le syndrome aphaso-apraxo-agnosique Les fonction visuo-constructives Désorientation temporo-spatiale Altération des fonctions exécutives Lanosognosie

14 Les autres démences : Pas de critères diagnostique consensuels -Démences vasculaires -Démences mixtes -Démences fronto-temporale -Démence à Corps de Lewy diffus -dégénérescence corticobasale -Atrophie bi-hippocampique -Alcool ? - Creutzfeld-Jacob… Les confusions Les pseudo-démences dépressives Les hypo et hyperthyroïdies Hydrocéphalie à pression normale Syphilis Whipple autres diagnostic : 4 Diagnostic différentiel

15 Les examens à réaliser au début de la maladie : –Examen clinique notamment neurologique Syndrome pyramidal Syndrome parkinsonien Notion dhallucinations Continence sphinctérienne Réflexes archaïques –Scanner, NFS, ionogramme sanguin, CALCEMIE, TSH GLYCEMIE

16 INFORMATION MEDICALES UTILES Le traitement Principales pathologies actives : suivi ? Pronostic ? Vue, audition, dentition Situation nutritionnelle : poids Autonomie de marche : appui unipodal, transferts. Aides techniques Continence, prostate chez lhomme Symptômes psychiatriques : Difficultés dendormissement, Anxiété, dépression, symptômes dépressifs, convictions délirantes…

17 Les informations utiles Socialement : mode de vie –Domicile (type) / institution ( type) –Marié / veuf –Aidant à proximité / Aidant éloigné / pas daidant –Revenus, ressources Connaissance humaine du patient Niveau social culturelle Médico-social : qui demande, quoi et pourquoi faire ? Personne de confiance, écoute du patient Analyse par problème, voiture, dialyse, testament..

18 Les tests simples de dépistage

19

20 LE TEST DE LHORLOGE

21 Le test de lhorloge est un test simple et rapide à utiliser pour dépister des troubles des fonctions cognitives tels que : –la praxie –lattention –le langage, –lorientation dans le temps et lespace –les fonctions exécutives Malgré sa simplicité, il est dune bonne sensibilité.

22 LE TEST DE LHORLOGE En quoi consiste ce test ? Lexaminateur présente au sujet une feuille sur laquelle un cercle denviron 10 cm est dessiné (lexaminateur peut aussi demander au sujet de dessiner lui-même le cadran). Puis il lui dit: Ce cercle représente le cadran dune horloge (ou dune montre). SVP placez des chiffres dans ce cercle de telle manière quil ressemble au cadran dune horloge. Puis dessinez-moi des aiguilles indiquant lheure de 11h10 (cette heure est particulièrement utile pour dépister subtilement un déficit cognitif, en particulier un trouble du champ visuel).

23 LE TEST DE LHORLOGE Comment interpréter des résultats? Pas de cotation validées Lexaminateur vérifie les quatre critères suivants: –Lemplacement des nombres correspondant à chaque heure. –Lordonnancement des heures. –La bonne représentation des deux aiguilles (petite et grande). –Lemplacement des deux aiguilles correspondant à lheure demandée. Si le sujet réussit le test, la probabilité quil soit atteint dune démence est très faible. En revanche, une ou plusieurs erreurs indiquent la présence de troubles cognitifs ou dune démence. Les erreurs les plus pathologiques ; transpositions : lettre au lieu de mots, changement romains, arabe, positionnement des aiguilles des test complémentaires sont nécessaires pour faire un diagnostic

24

25

26

27

28 LE TEST DE LHORLOGE Comment interpréter des résultats? Pas de cotation validées Lexaminateur vérifie les quatre critères suivants: –Lemplacement des nombres correspondant à chaque heure. –Lordonnancement des heures. –La bonne représentation des deux aiguilles (petite et grande). –Lemplacement des deux aiguilles correspondant à lheure demandée. Si le sujet réussit le test, la probabilité quil soit atteint dune démence est très faible. En revanche, une ou plusieurs erreurs indiquent la présence de troubles cognitifs ou dune démence. Les erreurs les plus pathologiques ; transpositions : lettre au lieu de mots, changement romains, arabe, positionnement des aiguilles des test complémentaires sont nécessaires pour faire un diagnostic

29 TEST 5 mots Dubois Orientation temporelle 1 LECTURE DES MOTS 2 ENCODAGE INDICE 3 RAPPEL IMMEDIAT LIBRE 4 RAPPEL IMMEDIAT INDICE 5 TEST DE LHORLOGE 6 RAPPEL DIFFERE LIBRE 5 Points INT 7 RAPPEL INDICE LIBRE 5 points INT 8 Fluence verbale

30 POMME TULIPE PIANO RENARD STRASBOURG

31 distraction Décompte de 100 à 80

32 LES 5 MOTS ?

33 FRUIT FLEUR INSTRUMENT DE MUSIQUE ANIMAL VILLE

34 POMME TULIPE PIANO RENARD STRASBOURG

35 LE MMSE Le Mini mental state de Folstein 1975 Validé sur sa reproductibilité Utiliser la version du GRECO Se référer a ma méthodologie de lANAES Préciser le niveau de scolarité du sujet

36 COMMENT TESTER LES FONCTIONS EXECUTIVES : TESTER LES Fluences verbales: sémantiques catégorielles LES SERIES Séries gestuelles alternées de LURIA SIMILITUDES ET DIFFERENCE Jugement et raisonnement Votre mari saurait il Aussi bien quavant faire face à une une fuite deau, COMMENT COMPLETER LEVALUATION ?

37 LEVALUATION INFORMELLE Entretien informel ; troubles du langage : fluence manque du mot.. Plainte spontanée : anosognosie, concision,Orientation temporelle et spatiale biographie : mémoire épisodique Connaissances Professionnelles, nom des enfants, petits enfants : mémoire sémantique. Évocation de lactualité, expression dun jugement, capacité danalyse. Comportement social, avec conjoint, médecin : désinhibition, convenances sociales, agressivité, éléments interprétatifs. Élément interprétatifs, logorrhée, semi-mutisme Test de dépistage : mémoire, fonctions mnésique exécutives, praxies constructives, pensée abstraite.

38 Cher confrère pourriez vous accepter de voir en consultation mémoire monsieur M Agé de 82 ans, qui présente depuis 6 mois des troubles de la mémoire assez important, qui compromettent son maintien à domicile

39 Problème : le patient conduit, mais il est dangereux, désorienté dans lespace à peut prendre un rond point en sens inverse…. Diagnostic de démence : légitimité a interdire la conduite, imposer des aides, assumer une entrée en institution… étape annonce de la vérité : Dire a la famille : il se croit capable, il ne lest pas, vous devez assumer. Dire au patient : vous ne pouvez plus conduite

40 Docteur jai des pertes de mémoire : Est-ce un début dAlzheimer ? Quels test pour le confirmer ? Quels test pour affirmer quil na pas ? La maladie dAlzheimer existe à tout age 30 à 100 ans et plus, augmente avec lage La démence sénile nexiste plus !

41 Manipuler largent

42 Gérer les comptes

43 Utiliser le téléphone

44 Manipuler largent Faire les courses cuisiner

45 Prendre les médicaments

46 Conduire sa voiture

47 Prendre rendez vous chez le dentiste ou chez lophtalmologiste

48 Faire fonctionner cette machine

49 Consultation mémoire

50 PRISE EN CHARGE NATIONALE DE LA MALADIE D ALZHEIMER Laccès au diagnostic : - Formation et sensibilisation des médecins - création de centre mémoire pluridisciplinaire Laprès diagnostic : - Respect de la personne : établissement d un référentiel commun éthique - Aide et soutien aux familles : - exonérations d impôts - APA. - APA. - réforme AGGIR pour revaloriser les démences - réforme AGGIR pour revaloriser les démences - Accueil en établissement : - EHPAD (personnes) - Développement de l accueil temporaire - Développement de l accueil temporaire Recherche clinique : - PHRC - PHRC - Progrès fondamentaux : - Progrès fondamentaux :

51 Le concept de consultation mémoire : - naissance : apparu aux USA au début des années principe : réunir plusieurs intervenants autour dun même patient - neurologue et/ou gériatre - neurologue et/ou gériatre - neuro-psychologues (bilan psychométrique) - neuro-psychologues (bilan psychométrique) - psychiatres - psychiatres - travailleurs sociaux - travailleurs sociaux

52 Déroulement d une consultation mémoire (1) - Lettre d introduction recommandée - Consultant principal Neurologue ou gériatre - Parfois assisté d un psychiatre - Examen neuropsychologue systématique est réalisé par un psychologue parfois orthophoniste. - La réalisation dun bilan complet est longue 1h 30 à 3 h sans compter l examen général

53 Déroulement dune consultation mémoire (2) - anamnèse (sintéressant particulièrement à l autonomie) - évaluation de la dépression et des symptômes anxieux - évaluation des processus mnésiques - référence explicite aux critères internationaux de diagnostic un bilan biologique est souvent demandée - Le bilan étiologique dans un second temps, en ambulatoire, parfois en hôpital de jour (apprécié des patients très âgés)

54 DIAGNOSTICS

55 Consultation mémoire neurologue neuropsychologue gériatre neurologue neuropsychologue neurologue neuropsychologue psychiatre 3 heures de consultation, 4 consultations par semaine Hospitalisation de jour Consultation de suivi Consultation « allégée » CEDPA Hospitalisation Réunion 1 Réunion 2


Télécharger ppt "PLAN 1Quest-ce que la maladie dAlzheimer 2Les étapes théoriques du diagnostic 3Les informations utiles à la prise en charge 4Les tests simples de dépistage."

Présentations similaires


Annonces Google