La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Éradication de lhélicobacter pylori Et Maladie ulcéreuse duodénale Pr Ag Najet Bel Hadj Service dhépato-gastroentérologie Hôpital Habib Thameur.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Éradication de lhélicobacter pylori Et Maladie ulcéreuse duodénale Pr Ag Najet Bel Hadj Service dhépato-gastroentérologie Hôpital Habib Thameur."— Transcription de la présentation:

1 Éradication de lhélicobacter pylori Et Maladie ulcéreuse duodénale Pr Ag Najet Bel Hadj Service dhépato-gastroentérologie Hôpital Habib Thameur

2 INTRODUCTION (1) Prévalence élevée Maladie ulcéreuse duodénale Soins+++ Problème de santé publique

3 Maladie ulcéreuse duodénale Évolution naturelle Récidive > 60% Dans lannée qui suit la cicatrisation Succession des récidives pendant plusieurs années Risque de complications hémorragiques et perforatives à chaque poussée

4 Récidives = 67% Eradication d H. Pylori +++ Récidives = 6%

5 H pylori ULCÉROGENÈSE Conférences de Consensus +++ USA France Europe Tunisie

6 Consensus Éradication dH pylori Diminution des recidives

7 Traitement déradication Trithérapie = IPP + 2 antibiotiques x 7 jours Pas de traitement de première intention « idéal » qui permette déliminer H. Pylori chez 100% des malades. Le TTT doit être considéré dans sa globalité avec un traitement de 1 ère ligne qui guérit 7/10 malades et un TTT de 2 ème ligne pour les 30% de malades en échec déradication.

8 Traitement déradication de 1 ère intention Durée = 7jours IPP double dose IPP double dose + Amoxicilline 1g x2/j Clarithromycine 500mg X 2/j + Clarithromycine 500mg X 2/j Métronidazole 500mg X 2/j IPP double dose + Amoxicilline 1g x2/j + Métronidazole 500mg X 2/j

9 Traitement déradication de 2 ème ligne -Remplacement de la clarithromycine par le métronidazole -Augmentation de la dose de métronidazole -Augmentation de la durée du TTT -Changement de lantibiotique selon lantibiogramme

10 Résultats de la Trithérapie Durée optimale de la trithérapie ? - Consensus Français et Européen : 7 jours - Consensus Américain : RBC = 14 jours IPP= 10 jours Méta-analyse de Laheij (1999) 666 essais cliniques incluant malades trithérapies équivalentes 78 à 82% déradication Mais: Variations géographiques importantes +++ Choix final dun schémas thérapeutique selon la prévalence locale des souches résistantes au métronidazole ou à la Clarithromycine

11 Durée du Traitement Durée de la trithérapie Laheij : taux déradication indépendant de la durée du TTT Calvet : TTT de 14 j : gain de 7 à 9% (effets secondaires) Lamouliatte: même taux déradication(7j et 10j) « 7 jours » Durée des antisecrétoires Taux de cicatrisation (4 sem) indépendant de la durée du TTT « 7 jours »

12 La poursuite des antisecrétoires nest pas systématique La poursuite des antisecrétoires est recommandée: - ulcère compliqué - anticoagulants - AINS ou Aspirine - Douleurs à la fin de la trithérapie

13 Faut-il contrôler léradication?? Contrôle de léradication inutile : - absence de symptômes - absence de facteurs de risque Contrôle de léradication nécessaire: - persistance des symptômes - tentative antérieure déradication - antécédents de complication dulcère - Anticoagulants ou AINS ou Aspirine

14 Comment Contrôler léradication ? Breath test 4 à 8 semaines après TTT

15 Facteurs limitants léradication Facteurs liés à H. Pylori - Localisation de la bactérie au sein du mucus gastrique dans un environnement acide réduction de lactivité locale des antibotiques - Clarithromycine : Emergence de souches résistantes - Amoxicilline : faible diffusion dans la muqueuse gastrique. - Métronidazole : Résistance bactérienne ++ Facteurs liés à lhôte - Mauvaise observance du TTT - Tabagisme - Age et sexe ??

16 Récidive Ulcéreuse (1) Données Européennes Méta-analyse - Éradication: 15 études (1379 U. duodénaux) 69,3% - Cicatrisation : 11 études ( 692 patients)92,5% - Rémission à 1 an : 11 études ( 683 patients H. pylori négatifs ) 98% 9 études ( 174 patients H. pylori positifs ) 57,5% Efficacité de léradication dans la prévention des récidives Aliment Pharmacol Ther 2001: 15:

17 Récidive Ulcéreuse (2) ERDA 125 malades H.Pylori + 64 ( trithérapie) 61 ( IPP) Taux déradication 88% 3% Taux de cicatrisation > 90% > 90% ( 12 sem ) Taux de rémission 76% 28% ( 2 ans ) AINS ( 35% ) 60% 0% Scand j Gastroenterol 2004 (11)

18 Récidive Ulcéreuse (3) Etude prospective de cohorte ( ALASKA ) 153 ulcéreux H. Pylori + trithérapie 98 H. pylori - Taux de réinfection 4 mois 5,1% 6mois 7,2% 1an 10% 2ans 14% Aliment Pharmacol Ther 2005, 23,

19 Récidive Ulcéreuse (4) Données Tunisiennes = 15 Etudes - Thèses de doctorat en Médecine - Communications lors des Congrès Nationaux - 13 études prospectives, 4 études randomisées, 5 publiées en Abstracts Éradication avec un IPP = 64 – 87,5% Récidive ulcéreuse = 2 – 5% à 1an Réinfection = 3% à 1 an

20 Conclusions Léradication dH. Pylori est le traitement de référence de la maladie ulcéreuse duodénale où la prévalence de linfection à H.Pylori est éstimée à plus de 90%. Le traitement déradication doit être demblée conçu comme incluant une première et une éventuelle deuxième ligne en cas déchec du premier traitement. Ce traitement réduit de façon significative le taux de récidive à long terme. Les ulcères récidivants malgré une trithérapie bien conduite et une éradication doivent faire rechercher une prise non déclarée d AINS.


Télécharger ppt "Éradication de lhélicobacter pylori Et Maladie ulcéreuse duodénale Pr Ag Najet Bel Hadj Service dhépato-gastroentérologie Hôpital Habib Thameur."

Présentations similaires


Annonces Google