La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LA PARALYSIE FACIALE PR GHORBEL Abdelmoneem. DEFINITION Syndrome déficitaire moteur, sensitif, sensoriel et sécrétoire dans le territoire du nerf facial.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LA PARALYSIE FACIALE PR GHORBEL Abdelmoneem. DEFINITION Syndrome déficitaire moteur, sensitif, sensoriel et sécrétoire dans le territoire du nerf facial."— Transcription de la présentation:

1 LA PARALYSIE FACIALE PR GHORBEL Abdelmoneem

2 DEFINITION Syndrome déficitaire moteur, sensitif, sensoriel et sécrétoire dans le territoire du nerf facial

3 Le nerf facial Nerf mixte Trajet long dans un canal osseux inextensible Muscles de face

4 PHYSIOLOGIE 4 fonctions:

5 Le nerf facial moteur 4 branches: -N du m. de létrier (2 ème portion) -Rameau auriculaire post - N du muscle stylo- Hyoïdien et ventre post du digastrique Face sup: origine bilat Face inf: origine uniquement controlatérale PF centrale prédomine sur territoire facial inf PF périphérique touche autant les 2 étages

6 Nerf facial sécrétoire: Corde du tympan gl sub-linguales, gl sub- Mandibulaires(n.lingual) Origine: 3 ème portion N.gd petreux gl lacrymales, muqueuse nasale, palais Origine: gg. géniculé

7 nerf facial sensitif: zone de Ramsay Hunt (conque, paroi post,CAE) = le nerf intermédiaire de Wrisberg( VIIbis) nerf facial sensoriel: 2/3 ant de langue corde du tympan Responsable du gout

8 PHYSIOPATHOLOGIE

9 MACROSCOPIE: La lésion est: Section Élongation Compression Infection Dévascularisation

10 ETUDE CLINIQUE Forme type: PF unilatérale chez un sujet conscient

11 Interrogatoire: - Date / mode de début - Signes associés: otologiques, neurologiques,… - ATCDS: épisodes similaires, traumatisme, otologiques, métaboliques, chirurgie cervicale ou otologique

12 Examen clinique Examen de la tonicité faciale Au repos asymétrie du visage visage atone, joue flasque, parait élargie Déviation des traits vers le coté sain

13 Effacement rides frontaux Chute sourcil Élargissement fente palpébrale SNG moins profond, plus oblique Chute commissure labiale Attraction bouche, menton, pointe du nez vers coté sain

14 Examen de la motricité faciale À la mimique spontanée ou sur commande apparition ou accentuation de lasymétrie et des déviations

15 Impossibilité de souffler

16 Asymétrie des rides à la mimique

17 Signe du peaucier de Babinski

18 Signe de Charles Bell

19 Autres signes: - Perturbation de la parole - Accrochage alimentaire - Reflexe docclusion palpébrale: abolis PF périphérique présent PF centrale - syncinésies, spasmes, contractures

20 Diagnostic de gravité Testing de FREYSS Grading de HOUSE Contraction musculaire: 0: pas de contraction 1: contraction minime 2: contraction ample sans force 3: contraction normale Cotation du tonus et motricité faciale: - repos - mimique : front, œil, présence de signes secondaires Testing de FREYSSGrading de HOUSE

21 Testing de FREYSS Grading de HOUSE

22 Lexamen clinique doit comporter: Otoscopie: OMA, OMC, Vésicules de la zone de Ramsay Hunt Examen vestibulaire Examen neurologique Examen cervical: parotides+++ Examen cutané

23 FORMES CLINIQUES Formes symptomatiques Formes bilatérales Formes récidivantes Forme du comateux Forme de lenfant Forme de la femme enceinte

24 Formes symptomatiques Formes frustes: signe de clignement de Collet signe des cils de Souques Formes graves: risque de séquelles Formes progressives

25 Formes bilatérales Diplégie faciale syndrome de Guillan Barré Etiologie: ++ syndrome de Guillan Barré Bon pronostic; Récupération lente

26 Visage inexpressif

27 Signe de Charles Bell bilat

28 Formes récidivantes Melkerson Rosenthal Syndrome de Melkerson Rosenthal: - PF récidivante ou à bascule - œdème de lhémi-face - aspect fissuré de la langue - bon pronostic

29 Forme du comateux Patient fumant la pipe Manœuvre de Pierre Marie et Foix

30 Formes de lenfant Diagnostic difficile Chercher: traumatisme obstétrical syndrome malformatif otite ++ virose Hospitalisation systématique Imagerie

31 Au repos

32 A la mimique

33 Forme de la femme enceinte 3 fois plus fréquentes que femme non enceinte Troisième trimestre Installation brutale et douloureuse Pronostic favorable

34 EXPLORATION DE LA PF BUTS: - topographie lésionnelle - degré datteinte nerveuse - pronostic

35 Topographie lésionnelle Test pathologique lésion en amont du nerf exploré

36 Test de Schirmer - Explore le nerf grand pétreux première portion du nerf facial - Test + Atteinte de première portion du nerf facial

37 Test de Schirmer -Résultat: sécrétion lacrymale/coté atteint 30% sécrétion/coté sain

38 Etude du reflexe stapédien: - Explore nerf du muscle de létrier première ou deuxième portion - Test + Atteinte première ou deuxième portion du nerf facial - Technique: par impédancémetrie

39

40 Degré datteinte et pronostic Tests électrophysiologiques

41 Test de Hilger EMG facial Electroneurographie: test dEsslen (ENOG) +++ Tests électrophysiologiques

42 ETIOLOGIES PF otitique PF infectieuse PF traumatique PF tumorale PF centrale PF à frigorie

43 PF otitique OMA et otomastoidite OMA et otomastoidite Otite externe nécrosante: PF = signe de gravité Ttt Ttt: étiologique

44 PF otitique Otite moyenne chronique cholestéatomateuse Otite moyenne chronique cholestéatomateuse - PF dans 0,5 à 2% des cas -TDM en urgence - Chirurgie en urgence

45 PF infectieuses Zona: o PF complète, totale o Installation rapide o Otoscopie: vésicules zone de Ramsay Hunt o Maladie Lyme: PF bilat

46 PF traumatique Traumatisme du rocher: Plaie pénétrante Plaie pénétrante de loreille de la parotide Traum iatrogène Traum iatrogène: chirurgie otologique otoneurochirurgie

47 PF traumatique Ttt: dépend de a date dinstallation et le mécanisme Surveilance Corticothérapie Décompression du VII Suture, greffe nerveuse

48 PF centrale = Hémiplégie faciale Facial inf +++ Signes neurologiques associés

49 PF à frigorie Dc délimination Fc déclenchant Fc déclenchant: froid, extraction dentaire, infection virale+++ Etiopathogénie: Etiopathogénie: spasme artériolaire ischémie œdème dans un canal osseux inextensible PF

50 PF à frigorie Clinique Clinique: début brusque, svt nocturne progression par étages typiquement PF totale, complète ou non Evolution: Evolution: récupération totale 71% des cas séquelles: 16% des cas Ttt Ttt: prednisolone per os ou IV: 1 à 1,5mg/Kg/j aciclovir (IV): 10mg/Kg/8h; valaciclovir(peros): 2cpx3/J

51 COMPLICATIONS Retentissement psychologique Contracture homolat ou controlat Syncinésies Déficit moteur résiduel Syndrome sec syndrome de FREY syndrome des larmes de crocodiles

52 TRAITEMENT DES SEQUELLES

53 Greffon nerveux Anastomose nerveuse Transfert musculaire dynamique Suspension commissurale Toxine botulique

54 CONCLUSION Pathologie à retentissement +++ Nécessité de prise en charge rapide Peut cacher une pathologie grave Instaurer un ttt rapide Ne pas négliger le ttt des séquelles


Télécharger ppt "LA PARALYSIE FACIALE PR GHORBEL Abdelmoneem. DEFINITION Syndrome déficitaire moteur, sensitif, sensoriel et sécrétoire dans le territoire du nerf facial."

Présentations similaires


Annonces Google