La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Animation pédagogique M. LAVIE - IEN VIC VAL DADOUR - ASH –Novembre 2010.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Animation pédagogique M. LAVIE - IEN VIC VAL DADOUR - ASH –Novembre 2010."— Transcription de la présentation:

1 Animation pédagogique M. LAVIE - IEN VIC VAL DADOUR - ASH –Novembre 2010

2 1. Evaluation des acquis et validation du socle commun 2. Aide personnalisée et gradation des aides

3 Plan de lintervention Evaluation des acquis des élèves et validation du socle commun Le socle commun Evaluation et validation du socle Outils daide à lévaluation des acquis des élèves circonscription de Vic Val dAdour Gradation des aides et aide personnalisée

4 Cadre institutionnel SOCLE COMMUN de connaissances et de compétences « Ce que nul nest censé ignorer » PROGRAMMES Les contenus à enseigner Enseigner CONCEVOIR METTRE EN ŒUVRE VALIDER EVALUER Outils dévaluation et de validation des acquis des élèves Evaluations nationales Livret personnel de compétences (LPC) Evaluation en cours de formation Livret scolaire Aider les élèves en difficulté (PPRE) Gradation des aides

5 A. SOCLE COMMUN DE CONNAISSANCES ET DE COMPETENCES A.1 Présentation A.2 Les 7 compétences constitutives A.3 Notion de compétence A.4 Articulation compétence / disciplines A.5 Adaptation des programmes

6 A.1. SOCLE COMMUN: présentation Décret du 11 juillet 2006 Un dispositif inscrit dans la loi Loi n° du 23 avril 2005 dorientation et de programme pour lavenir de lécole Un dispositif qui sinscrit dans les orientations de lUnion Européenne en matière déducation et de formation.

7 A.2. Sept compétences constitutives Une approche éducative globale de la formation de lélève: 1.La maîtrise de la langue 2.La pratique dune langue vivante étrangère 3.Les principaux éléments de mathématiques et de culture scientifique et technologique 4.La maîtrise des techniques usuelles de linformation et de la communication 5.La culture humaniste 6.Les compétences sociales et civiques 7.Lautonomie et lesprit dinitiative

8 A.3. Notion de « compétence » Une compétence (ou pilier) est une combinaison: -de connaissances fondamentales pour notre temps, -de capacités (aptitudes, habiletés) opérations à mettre en œuvre dans des situations variées (ex:lire) -dattitudes indispensables tout au long de la vie. Elles sont développées dans des situations dapprentissage disciplinaires (ex: ouverture desprit) renvoie à la complexité de la tâche et au caractère global et transversal de la compétence.

9 A.4. Articulation compétence / disciplines Chaque compétence requiert la contribution de plusieurs disciplines et réciproquement … Une discipline contribue à lacquisition de plusieurs compétences.

10 Exemples MATHEMATIQUES Faire le point après avoir résolu un problème (Comp. 1) Sinvestir en groupe de besoin avec un plan de travail (Comp. 6 et 7) Rendre compte à loral dune recherche (Comp. 1, 4 et 7) Améliorer la rédaction dun problème (Comp. 1 et 7) Coopérer dans un groupe pour chercher (Comp. 3 et 6) Reformuler les informations dun énoncé (Comp. 1 et 7) Préparer une fiche synthèse sur un chapitre (Comp. 1 et 3) Prendre part à un débat (Comp. 1, 5, 6 et 7) … COMPETENCE 1: participer à un échange (palier 1), un dialogue (palier 2), un débat (palier 3) Mise en commun de travaux de recherche > Mathématiques, Sciences… Questionnement pour se remémorer … > Langage, Français, … Échanges pour organiser des travaux en sous groupes > Histoire … Discussion danalyse après une phase de jeu > EPS Préparation dune exposition > arts visuels …

11 Les programmes d'enseignement sont adaptés en tenant compte des prescriptions liées à linstauration du socle commun. En vue d'assurer la maîtrise du socle commun par les élèves, sont précisés: Les objectifs de chaque cycle (compétences attendues) Les repères annuels prioritaires (progressions) A.5. Adaptation des programmes

12 Ex: Objectifs de fin de cycle PALIER 1 POUR LA MAÎTRISE DU SOCLE COMMUN : COMPÉTENCES ATTENDUES À LA FIN DU CE1 Compétence 1 :La maîtrise de la langue française Lélève est capable de : sexprimer clairement à loral en utilisant un vocabulaire approprié ; lire seul, à haute voix, un texte comprenant des mots connus et inconnus ; lire seul et écouter lire des textes du patrimoine et des œuvres intégrales de la littérature de jeunesse, adaptés à son âge ; lire seul et comprendre un énoncé, une consigne simples ; dégager le thème dun paragraphe ou dun texte court ; copier un texte court sans erreur dans une écriture cursive lisible et avec une présentation soignée ; écrire sans erreur sous la dictée un texte de 5 lignes en utilisant ses connaissances lexicales, orthographiques et grammaticales ; utiliser ses connaissances pour mieux écrire un texte court ; écrire de manière autonome un texte de 5 à 10 lignes.

13 Ex: Progressions cycle 3 Grammaire: la phrase CE2CM1CM2 - Transformer une phrase simple affirmative en phrase n é gative ou interrogative, ou inversement. - Identifier le verbe conjugu é dans une phrase simple et fournir son infinitif - Construire Correctement des phrases n é gatives, interrogatives, injonctives. - Identifier les verbes conjugu é s dans des phrases complexes et fournir leurs infinitifs. - Construire correctement des phrases exclamatives. - Comprendre la distinction entre phrase simple et phrase complexe - Reconna î tre les propositions ind é pendantes coordonn é es, Juxtapos é es - Reconna î tre la proposition relative (seulement la relative compl é ment de nom).

14 B. SOCLE COMMUN DE CONNAISSANCES ET DE COMPETENCES Evaluation et validation B.1. Les 3 paliers du socle commun B.2. Le Livret Personnel de Compétences (LPC) B.2.1. LPC: Contenu B.2.2. LPC et Livret scolaire B.3. Validation du socle B.3.1. Procédures de validation du socle B.3.2. Validation du socle et outils dévaluation nationaux

15 Lexigence de contenu du socle commun est indissociable d'une exigence d'évaluation. 1.Des paliers intermédiaires, adaptés aux rythmes d'apprentissage définis par les cycles, sont déterminés dans la maîtrise du socle. 2.Le livret personnel de compétences (LPC) permet à l'élève, à sa famille et aux enseignants de suivre l'acquisition progressive des compétences. 3.Des outils d'évaluation, correspondant notamment aux exigences des différents paliers de maîtrise du socle commun, sont mis à la disposition des enseignants. Evaluation et validation du socle commun: Préalable…

16 B.1. Les 3 paliers du socle Un parcours jalonné détapes: Lacquisition des compétences du socle commun est progressive. Des paliers intermédiaires, adaptés aux rythmes dapprentissage définis par les cycles, sont déterminés dans la maîtrise du socle. Les compétences acquises et validées sont renseignées dans le LPC à trois moments de la scolarité : Palier 1: en fin de CE1 où 3 compétences sont évaluées: (maîtrise de la langue, mathématiques, compétences sociales et civiques) Palier 2: en fin de CM2 Palier 3: en fin de 3ème ou en fin de scolarité obligatoire

17 B.2. Le Livret Personnel de Compétences (LPC) Présentation (Circulaire du ) Cest un outil national qui suit lenfant tout au long de sa scolarité. Il est donc identique pour tous les élèves. Les compétences acquises et validées sont renseignées dans les attestations de maîtrise des compétences du socle commun (trois paliers de la scolarité) Lattestation est un outil institutionnel de recueil des validations des compétences du socle commun. Elle doit être un « collecteur des réussites des élèves ».

18 B.2.1. Le LPC Contenu Il comprend: La mention de la validation du socle commun de connaissances et de compétences pour chacun des paliers (fin CE1 et fin CM2), La certification relative aux connaissances et compétences acquises en langue vivante étrangère (niveau A1 du CECRL / Palier 2). Le livret personnel de compétences fait également mention De lattestation de 1 ère éducation à la sécurité route (APER) De lattestation « Apprendre à porter secours » (APS) qui, néanmoins, ne sont nécessaires ni pour la validation du socle commun, ni, par conséquent, pour l'obtention du DNB.

19 B.2.2. LPC et Livret scolaire À l'école primaire Le livret personnel de compétences est une partie du livret scolaire qui comporte* : Les documents d'évaluations périodiques en usage dans l'école Les résultats aux évaluations nationales de CE1 et de CM2 Le LPC Les propositions de poursuite de scolarité Le LPC est renseigné en C.E.1 et en C.M.2. À chaque palier, les résultats de l'élève sont transmis à sa famille. A la fin du CM2, le livret est transmis au responsable légal et au collège. * Circulaire n° du

20 B.3.1. Procédures de validation du socle commun « Il convient, pour valider les compétences, dadopter les règles suivantes : Pour attester la maîtrise dune compétence, on évalue la maîtrise de chacun des items qui la composent, sans exiger de lélève quil les maîtrise tous. Tous les items doivent être renseignés (réévaluation ultérieure) Pour attester la maîtrise du socle commun, toutes les compétences doivent être validées : aucune ne peut compenser lautre ». Le processus de validation doit être poursuivi autant que de besoin.

21 B.3.2.Validation du socle et outils dévaluation nationaux Un bilan complet est en outre effectué à des moments-clés de la scolarité avec des protocoles d'évaluation nationaux qui permettent lattestation des compétences du socle: En fin d'école maternelle: Aide à l'évaluation des acquis des élèves en fin d'école maternelle En fin de scolarité primaire: Aide à lévaluation des acquis des élèves en fin décole élémentaire en Sciences expérimentales et technologie A la fin de chaque cycle (CE1 et CM2): évaluations- bilans nationales en français et en mathématiques

22 En résumé… EVALUER: items et domaines / compétenceVALIDER: compétence, palier du socle = donner une valeur= déclarer valide - Acte pédagogique qui sinscrit dans la relation enseignant / élève - Acte institutionnel qui engage le validateur pour linstitution - Acte répété qui ponctue les apprentissages et sinscrit dans la pratique ordinaire de la classe (contrôles, devoirs, observations…). - Permet la mesure des progrès et doit servir la mise en place de remédiations et orienter les dispositifs daide tels que les PPRE - Acte définitif « Une compétence validée le reste » - Se traduit par une valeur donnée à la production de lélève (une appréciation, une pastille verte, orange ou rouge, …) Date dévaluation positive de litem - Une compétence est déclarée maîtrisée ou non. - Date de validation en bas de page Qui évalue ? - Le (les) enseignants(s) ; lélève (autoévaluation) - Acte le plus souvent individuel Qui valide ? - Conseil des maîtres de cycle - Décision collégiale prise à partir des regards croisés

23 Lenseignement obligatoire ne se réduit pas au socle commun. Bien que désormais il en constitue le fondement, le socle ne se substitue pas aux programmes de lécole primaire: il nen est pas non plus le condensé. Il détermine ce que nul nest censé ignorer en fin de scolarité obligatoire sous peine de se trouver marginalisé. (Recommandations du HCé) Sa spécificité réside dans la volonté de donner du sens à la culture scolaire fondamentale, en se plaçant du point de vue de lélève et en construisant les ponts indispensables entre les disciplines et les programmes. CONCLUSION

24 C. OUTILS DAIDE A LEVALUATION DES ACQUIS DES ELEVES Site IA-65

25 Gradation des aides Aide personnalisée

26 A. GRADATION DES AIDES A.1. Difficulté scolaire « ordinaire » A.2. RASED: Champ de ladaptation scolaire A.3. PPRE: Complémentarité et cohérence des aides A.4. Champ du handicap Une fusée à plusieurs étages…

27 1- Différenciation pédagogique > tous niveaux Les difficultés repérées sont traitées dans le cadre du fonctionnement quotidien de la classe et éventuellement du cycle. 2- Aide personnalisée > tous niveaux Public fluctuant: quand la difficulté surgit pour éviter son «enkystement » ou avant quelle surgisse. 3- Stages de remise à niveau > CM (Maths et Français) - Volontariat Stages concentrés (1 semaine) durant les congés de printemps, début juillet et fin daoût. DIFFICULTE SCOLAIRE « ORDINAIRE »

28 DIFFICULTE SCOLAIRE GRAVE ET PERSISTANTE 4- a RASED Les enseignants spécialisés sont appelés à exercer auprès délèves présentant des besoins éducatifs particuliers liés à des difficultés scolaires graves et relevant daides spécialisées à dominante pédagogique (Maître E), rééducative (maître G) ou dun suivi psychologique (Psychologue scolaire). Fiche demande daide 4- b SEGPA « Les SEGPA accueillent des élèves présentant des difficultés scolaires graves et durables auxquelles nont pu remédier les actions de prévention, daide et de soutien et lallongement des cycles. Ces élèves ne maîtrisent pas toutes les compétences et connaissances définies dans le socle commun attendues à la fin du cycle des apprentissages fondamentaux et présentent à fortiori des lacunes importantes dans lacquisition de celles prévues à lissue du cycle des approfondissements… » Champ de ladaptation scolaire

29 5. PPRE > Ecole élémentaire – Cf. Site IA Un PPRE est un plan coordonné d'actions conçu pour répondre aux besoins d'un élève lorsqu'il apparaît qu'il risque de ne pas maîtriser les compétences du socle commun. Ce dispositif propose des aides ciblées sur des compétences précises. Il se concentre prioritairement sur le français, les mathématiques. Il fixe les objectifs précis en nombre réduit visés dans une période définie (quelques semaines le plus souvent). Lorsque plusieurs aides sont nécessaires (notamment laide personnalisée, les aides spécialisées (RASED), des aides extérieures: services de soins…) un PPRE en garantit la cohérence. À l'école, les évaluations de CE1 et de CM2 facilitent le repérage des difficultés d'un élève. Il est élaboré par l'équipe pédagogique, discuté avec les parents et présenté à l'élève. Il est obligatoire pour les élèves qui redoublent. Complémentarité et cohérence des aides

30 Rappel Nous ne sommes pas compétents pour élaborer un diagnostic médical: Ex des DYS: Repérage dépistage diagnostic Nous ne pouvons adresser directement des enfants chez lorthophoniste ou au CMPP …. Le RASED puis léquipe éducative constituent des éléments incontournables du dispositif (présence du médecin …)

31 CHAMP DU HANDICAP En cas de suspicion de déficience ou de trouble et après un premier repérage avec le RASED, présence indispensable: -Du médecin scolaire, -De lenseignant référent qui va aider la famille dans la saisine de la MDPH et la constitution d'un dossier. 6. PPS (Projet personnalisé de Scolarisation) Lorsque toutes ces aides ne s'avèrent pas suffisantes, il est nécessaire que le directeur réunisse une Équipe Éducative afin d'entendre toutes les observations faites par les différentes personnes sur la situation de l'élève et d'envisager d'autres solutions au niveau : -Pédagogique (Maître, RASED) -Thérapeutique -Éducatif et social

32 Circonscription Vic Val dAdour 2010

33 Evaluation CE1 VVA Rural

34 Evaluation CM2 VVA Rural

35 Vocabulaire commun sur la composition de lattestation du socle COMPETENCE du socle PALIER 3 COMPETENCE 1 LA MAITRISE DE LA LANGUE FRANÇAISE LIRE Date Adapter son mode de lecture à la nature du texte propos é et à l objectif poursuivi. Utiliser ses capacit é s de raisonnement, ses connaissances sur la langue, savoir faire appel à des outils appropri é s pour mieux lire. D é gager, par é crit ou oralement, l essentiel d un texte lu. Comprendre un texte à partir de ses é l é ments explicites et des é l é ments implicites n é cessaires. DOMAINE DOMAINE regroupement de connaissances, capacit é s et/ou attitudes Manifester sa compr é hension de textes vari é s, par des moyens divers. ECRIRE Reproduire un document sans erreur et avec une pr é sentation adapt é e. Ecrire lisiblement un texte, sous la dict é e ou spontan é ment, en respectant l orthographe et la grammaire. R é diger un texte bref, coh é rent et ponctu é, en r é ponse à une question ou à partir de consignes donn é es. Utiliser ses capacit é s de raisonnement, ses connaissances sur la langue, savoir faire appel à des outils vari é s pour am é liorer son texte. DIRE Item Item Un é l é ment constitutif d un domaine Restituer un propos, rendre compte d un travail à un public donn é. D é velopper un propos en public sur un sujet d é termin é. Adapter sa prise de parole à la situation de communication. Participer à un d é bat, à un é change verbal. LA COMPETENCE 1 EST VALIDEE LE :


Télécharger ppt "Animation pédagogique M. LAVIE - IEN VIC VAL DADOUR - ASH –Novembre 2010."

Présentations similaires


Annonces Google