La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ACCIDENTS D EXPOSITION AU SANG Conduite à tenir Stéphanie Roth 4/10/2005.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ACCIDENTS D EXPOSITION AU SANG Conduite à tenir Stéphanie Roth 4/10/2005."— Transcription de la présentation:

1 ACCIDENTS D EXPOSITION AU SANG Conduite à tenir Stéphanie Roth 4/10/2005

2 ENONCE Un chirurgien se blesse (piqûre) au cours d une intervention chirurgicale réalisée en urgence chez un patient dont on ne connaît pas les statuts sérologiques.

3 Q1 : Quels sont les principaux risques infectieux auquel est exposé ce chirurgien après cet Accident d Exposition au Sang?

4 Q2 : Quelle Conduite à Tenir médicale adoptez- vous?

5 Q3 : Quelle CAT médico-légale suggérez-vous?

6 Q4 : Deux mois plus tard, votre confrère se plaint d une asthénie importante. Le bilan sanguin pratiqué montre des transaminases supérieures à 10 fois la normale. Quels sont vos diagnostics possibles? Quelles sont les complications auxquelles peut être soumis ce chirurgien?

7 Q5 : Quels sont les modes de prévention des Accidents d Exposition au Sang?

8 RÉPONSE 1 VIH : 0,3% VHC : 3% VHB : 30% patient source contaminant et victime non vaccinée

9 REPONSE 2 1- Nettoyage de la plaie 2- Apprécier le risque 3- Prise en charge médicale du VIH 4- Modalités de la trithérapie 5- Prise en charge médicale du VHB et du VHC

10 REPONSE 2 1- Nettoyage de la plaie => Piqûre ou coupure - Ne pas faire saigner - Laver à l eau et au savon - Trempage au moins 10 mn Dakin non périmé Eau de Javel Alcool 70° => Projection sur peau lésée ou sur muqueuses - Rincer au sérum phy ou eau courante au moins 10 mn - Désinfecter *Peau : idem que piqûre/coupure *Yeux : collyre antiseptique

11 REPONSE 2 1- Nettoyage de la plaie 2- Apprécier le risque 3- Prise en charge médicale du VIH 4- Modalités de la trithérapie 5- Prise en charge médicale du VHB et du VHC

12 RÉPONSE 2 2- Apprécier le risque Sévérité de l exposition (Haut risque) : - Piqûre profonde - Aiguille creuse - Souillée de sang - Aiguille IV ou IArtérielle Nature du liquide biologique en cause Sang et liquide souillée de sang

13 REPONSE 2 2- Apprécier le risque n Statut du patient source connu n FDR de la source si statut inconnu –signes cliniques n déficit immunitaire n symptômes de primo-infection –arguments épidémiologiques n toxicomanie n comportement sexuel n prévalence de l infection VIH parmi les malades pris en charge dans l établissement

14 REPONSE 2 (VIH) 2- Apprécier le risque 1- Epidémiologie SIDA – séropositifs nouvelles contaminations/an 2- Contaminations professionnelles en France 13 prouvées - 29 présumées 3- Risque selon le liquide biologique *Prouvé : sang, liquides avec sang *Possible : sperme, secrétions vaginales, LCR, liquide pleural, amniotique *Nul : salive, urines, selles

15 REPONSE 2 (VHB) 2- Apprécier le risque g Taux de transmission le plus élevé après AES g Charge virale très élevé g cas/an en France g Virus résistant à transmission facile g Risque prouvé : sang, liquide biologique g Possible : sperme, secrétions vaginales, salive g Nul : urines, selles

16 REPONSE 2 (VHC) 2- Apprécier le risque en France dont 3/4 méconnus 2- Charge virale moyennement élevée 3- Aiguille creuse, abord vasculaire, blessure profonde 4- Volume inoculé 5- Co-infection VHC-VIH 6- Prouvé : sang; possible : liquide biologique 7- Soignants : 0,5 à 1,5% (donneurs de sang)

17 REPONSE 2 1- Apprécier le risque 2- Nettoyage de la plaie 3- Prise en charge médicale du VIH 4- Modalités de la trithérapie 5- Prise en charge médicale du VHB et du VHC

18 REPONSE 2 3- Prise en charge médicale VIH Critères pour la trithérapie Massive : piqûre profonde, IV, aiguille creuse de gros calibre Intermédiaire : bistouri à travers gants, piqûre superficielle avec aiguille creuse Minime : érosion superficielle avec aiguille de petit calibre, projection de sang

19 REPONSE 2 3- Prise en charge médicale VIH Plutôt rien Plutôt trt ARV Minime Trt ARV Intermédiaire Massive Source VIH inconnue Source VIH + Exposition

20 REPONSE 2 3- Prise en charge médicale VIH Y Délai de la mise en route du traitement [ Précoce [ Idéalement < 4 heures [ Acceptable < 48 heures Y Kit dans chaque service d urgence [ 3 ARV pour 48h-72h [ Guide de décision pour le prescripteur prélèvement initial : NFS, ASAT-ALAT, HCG, sérologies prélèvement initial : NFS, ASAT-ALAT, HCG, sérologies

21 REPONSE 2 1- Apprécier le risque 2- Nettoyage de la plaie 3- Prise en charge médicale du VIH 4- Modalités de la trithérapie 5- Prise en charge médicale du VHB et du VHC

22 REPONSE 2 4- Modalités de la trithérapie Cas général Combivir : 1 cp 2x/j (lamivudine + zidovudine), inh nuléosidiques Viracept : 5 gél à 250 mg 2x/j (IP) Cas particuliers Grossesse : bithérapie Enfant : Combivir Patient source ayant reçu des ARV Risque de résistances : référent Durée totale 4 semaines

23 REPONSE 2 1- Apprécier le risque 2- Nettoyage de la plaie 3- Prise en charge médicale du VIH 4- Modalités de la trithérapie 5- Prise en charge médicale du VHB et du VHC

24 REPONSE 2 5- Prise en charge médicale du VHC Sérologies Prise possible d interféron à la phase de primo-infection HVC => limitation du risque de chronicité

25 REPONSE 2 5- Prise en charge médicale du VHB Personne source Ag HBs + ou inconnu Personne exposé Ac anti-HBs < 10 ou inconnu Ag HBs, Ag HBe Transaminases 500 UI Ig anti-VHB Vaccination

26 REPONSE 3 1- CAT médico-légale 2- Suivis biologiques

27 REPONSE 3 4 Déclaration de l AES 4 Rédaction du CMI 4 Suivi obligatoire sérologique FVIH : < 8 jours; M3; M6 FVHB : < 8 jours (J0); M3; M6 FVHC : sérologie < 8 jours (J0); M3; M6 / PCR tous les mois pdt 3 mois / ALAT touts les 2 semaines pdt 2 mois puis tous les mois jusquà 6 mois 4 Confidentialité des prélèvements chez la victime et la source 4 Résultats sérologiques : transmis par la victime sous pli confidentiel au médecin conseil

28 REPONSE 4 1- Complications liées au VIH 2- Complications liées au VHC et au VHB 3- Complications liées au traitement prophylactique

29 REPONSE 4 1- Complications liées au VIH Phase de primo-infection : 6 semaines après la primo- infection b Fièvre b Adénopathies b Angine b Malaise b Eruption cutanée b Céphalées b Anorexie b Nausées b Diarrhée

30 REPONSE 4 1- Complications liées au VIH 2- Complications liées au VHC et au VHB 3- Complications liées au traitement prophylactique

31 REPONSE 4 2- Complications liées au VHC et au VHB VHC * Tableau d hépatite aiguë rare, asthénie * Elévation des ALAT (> 10x la normale) VHB + Tableau d hépatite aiguë + Bilan hépatique et coagulation

32 REPONSE 4 1- Complications liées au VIH 2- Complications liées au VHC et au VHB 3- Complications liées au traitement prophylactique

33 REPONSE 4 3- Traitement prophylactique ARV e Nausées, vomissements, diarrhée, anxiété e Syndrome grippal, dépression e Bilan hépatique, rénal, pancréatique, NFS e TTT symptomatique e Conseil de protection par préservatifs

34 REPONSE 5 Prévention des AES U Vaccination contre l hépatite B U Ac anti HbS > 10 UI : immunisation vaccinale correcte U Hygiène hospitalière U Formation et information U Port des protections individuelles U Organisation du travail

35 Port de gants Les gants doivent être changés entre deux patients, deux activités Lors de tout soin, lorsque les mains du soignant comportent des lésions. Si risque de contact avec du sang, ou tout autre produit dorigine humaine, les muqueuses ou la peau lésée du patient, notamment à loccasion de soins à risque de piqûre (hémoculture, pose et dépose de voie veineuse, chambres implantables, prélèvements sanguins…) et lors de la manipulation de tubes de prélèvements biologiques, linge et matériel souillés…

36 gants non stériles –en polypropylène, vinyle, latex, nitrile –en vrac avec 2 tailles différentes –pour se protéger –en cas de geste non stérile : détersion de plaie, détersion des muqueuses,manipulation de produits biologiques gants stériles –en latex, néoprène, vinyle –en sachet individuel avec plusieurs tailles, –pour protéger patient et soignant –en cas de gestes invasifs : pénétration dune cavité stérile (sondage urinaire, infiltration articulaire)

37 Port de surblouses, lunettes, masques Si les soins ou manipulations exposent à un risque de projection ou daérosolisation de sang, ou tout autre produit dorigine humaine (aspiration, endoscopie,actes opératoires, autopsie, manipulation de matériel et linge souillés…)

38 Matériel souillé

39 Élimination des objets coupants tranchants, piquants n Matériel piquant/tranchant à usage unique : ne pas recapuchonner les aiguilles, ne pas désadapter à la main, déposer immédiatement après usage sans manipulation ce matériel dans un conteneur adapté situé au plus près du soin, et dont le niveau maximal de remplissage est vérifié.

40 Manipuler avec précautions le matériel souillé par du sang ou tout autre produit dorigine humaine Vérifier que le matériel a subi un procédé dentretien (stérilisation ou désinfection) approprié avant dêtre réutilisé* *Risque MCJ : circulaire n° 100 du 11 décembre 1995 Matériel réutilisable

41 MATERIEL REUTILISABLE fin dutilisation bac de décontamination 1 er temps : décontamination produit détergent ou détergent-désinfectant trempage (temps) · 2 ème temps : nettoyage brossage dans liquide de décontamination · 3 ème temps : rinçage à l'eau ordinaire · 4 ème temps : égouttage et séchage

42 Contact avec la peau saine Tensiomètre, stéthoscope, garrot Risque de bas niveau Nettoyage (détergent) - si souillés pendant lauscultation : nettoyage + désinfection - au quotidien : essuyage avec chiffonnette imbibée de D-D - hebdomadaire : démontage, nettoyage au D-D

43 Contact peau lésée muqueuse Risque intermédiaire UU ou désinfection

44 Contact avec sang ou cavité stérile Risque élevé UU, stérilisation désinfection de haut niveau

45 Nettoyage et désinfection des surfaces en cas de contamination par des liquides biologiques Surfaces souillées

46 Les produits LISTE DE LA SOCIETE FRANÇAISE DHYGIENE HOSPITALIERE Produits détergents- désinfectants pour la pré- désinfection du matériel et des instruments 2. Produits pour la désinfection du matériel thermosensible 3. Produits pour la désinfection des sols et des surfaces

47 Transport de prélèvements biologiques, de linge et de matériels souillés n Les prélèvements biologiques, le linge et instruments souillés par du sang ou tout autre produit dorigine humaine doivent être transportés dans un emballage étanche et fermé.

48 CAT en cas d AES circulaire du 9 avril 1998 Accident dexposition au sang : toute plaie ou piqûre avec matériel contaminé par du sang ou autre liquide biologique potentiellement contaminant, ou projection sur muqueuse; Si contact avec du sang ou liquide biologique

49 Conduite à tenir Nettoyer immédiatement et soigneusement la plaie sans la faire saigner à leau courante et au savon, Rincer, Tremper dans du DAKIN® COOPER STABILISE ou alcool à 70° pendant au moins 5 minutes, ou BETADINE® dermique, ou eau de Javel fraîchement diluée, Particularités En cas de projection oculaire : rincer abondamment de préférence au sérum physiologique ou sinon à l'eau pendant au moins 5 minutes,

50 Blood Borne Pathogen Exposures Prevention Education Safety Sharps HELP Ive been EXPOSED What do I do?

51 Blood Borne Pathogen Exposure - - KEEP THE HANDS BEHIND A NEEDLE AT ALL TIMES Prevention

52 Blood Borne Pathogen Exposure - - WEAR GLOVES Prevention

53 Blood Borne Pathogen Exposure - - DO NOT RECAP ANY NEEDLE Prevention

54 Blood Borne Pathogen Exposure - - USE NEEDLE-LESS IV SYSTEM WHENEVER POSSIBLE Prevention

55 Blood Borne Pathogen Exposure - - USE SAFETY NEEDLES CORRECTLY USE SAFETY SHARPS EACH TIME It is against policy to dismantle safety sharps devices!! Prevention

56 Blood Borne Pathogen Exposure - - DISPOSE OF ALL SHARPS PROPERLY Write DATE and DEPT. NAME on each container. CHANGE CONTAINERS WHEN 2/3 FULL or AFTER ONE MONTH. DO NOT REACH INTO SHARPS CONTAINERS North Prevention

57 Blood Borne Pathogen Exposure - - GET HEPATITIS B VACCINE SERIES 1 MONTH6 MONTHSINITIAL Dose Prevention

58 Blood Borne Pathogen Exposure - - WEAR EYE PROTECTION Contact lenses are not eye protection. Contacts hold splashed infectious fluids close to the eye. Eyeglasses are not protective without side shields. Prevention

59 Blood Borne Pathogen Exposure - - If you are in a different work area and you do NOT have eye protection, disposable eye protection is generally available…ASK WEAR EYE PROTECTION Prevention

60 Blood Borne Pathogen Exposure - - WEAR MASK/FACE SHIELD TO PREVENT MUCOUS MEMBRANE EXPOSURES Prevention

61 Needlestick Safety and Prevention Act, P.L

62 Hypodermic syringes with Self-Sheathing safety feature Self-sheathed protected position

63 Hypodermic syringes with Retractable Technology safety feature Retracted protected position

64 Phlebotomy needle with Self-Blunting safety feature Blunted protected position

65 Add-on safety feature Attached to syringe needle Attached to blood tube holder

66 Retracting lancets with safety features Before During After In use After use

67 Disposable scalpels with safety features Retracted position Protracted position


Télécharger ppt "ACCIDENTS D EXPOSITION AU SANG Conduite à tenir Stéphanie Roth 4/10/2005."

Présentations similaires


Annonces Google