La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Lécole de la planification Travail élaboré par Amin Arfeoui Imen Malek Responsable de mastère: M. Jouhaina Ghrib Année Universitaire : 2010/2011.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Lécole de la planification Travail élaboré par Amin Arfeoui Imen Malek Responsable de mastère: M. Jouhaina Ghrib Année Universitaire : 2010/2011."— Transcription de la présentation:

1 Lécole de la planification Travail élaboré par Amin Arfeoui Imen Malek Responsable de mastère: M. Jouhaina Ghrib Année Universitaire : 2010/2011

2 Plan 1) Définitions des concepts clés 2) Planification stratégique : définition et historique 3) Le modèle fondamental de la planification stratégique 4) Les principes de la planification stratégique 5) Les critiques des auteurs 6) Contexte et contribution de lécole 7) Conclusion 8) Que doit on retenir ? 2

3 Définitions (1) Planification : la programmation daction et dopération à mener dans un domaine, objectif, moyen et une durée précise. Stratégie : : issu de « stratos » armée et « egos » guide « Les plans de la direction pour atteindre des résultats en rapport avec les missions et les objectifs de lentreprise » (Wright et al., 1992). Processus : Ensemble d'activités corrélées ou interactives qui transforment des éléments d'entrée en éléments de sortie. Planification : la programmation daction et dopération à mener dans un domaine, objectif, moyen et une durée précise. Stratégie : : issu de « stratos » armée et « egos » guide « Les plans de la direction pour atteindre des résultats en rapport avec les missions et les objectifs de lentreprise » (Wright et al., 1992). Processus : Ensemble d'activités corrélées ou interactives qui transforment des éléments d'entrée en éléments de sortie. 3

4 Définitions (2) 4 Audit : une activité indépendante et objective qui donne à une organisation une assurance sur le degré de maîtrise de ses opérations. Contrôle stratégique : a pour objet dorienter la stratégie de lentreprise et vise a maximiser la valeur pour lensemble des parties prenantes. La formalisation : formaliser cest déterminer les règles suivant lesquelles on formule et on raisonne dans le cadre d'une théorie, d'un système logique.

5 La planification stratégique 5 «la planification est une procédure formalisée qui a pour but de produire un résultat articulé sous la forme d'un système intégré de décisions » (Mintzberg, 1994). Source : Visité le 19/04/2011.

6 Lécole de la planification : Historique 6 Née au même moment que lécole de la conception Le premier livre : Corporate strategy de H. Igor Ansoff publié en La première réelle recherche empirique sur le processus de planification formelle a était faite par Peter Lorange en Joseph Lampel, Henry Mintzberg et Bruce Ahlstrand exposeront dans leur livre « safari en pays stratégie » les principes fondamental de la planification stratégique et proposeront une critique suivie dune évaluation de son contexte et de son apport.

7 Le modèle fondamental de la planification stratégique (1) 7 Cest le modèle proposé par Steiner, ces principales étapes successives sont : Définition des objectifs: cest la quantification des buts de lentreprise et qui remplace la réflexion au niveau de lécole de la conception. Laudit externe: évaluation de la situation externe de lentreprise. Laudit interne: évaluation des compétences distinctives.

8 Le modèle fondamental de la planification stratégique (2) 8 Lévaluation: cette étape se prête à la modification et au perfectionnement par le biais de méthodes diverses: calcul du retour sur investissement, analyse du risque, courbe de valeur,….. La concrétisation : la hiérarchisations des objectifs, Des budgets, des stratégies Secondaires et des programmes daction Les plans opérationnels à court terme Les plans à moyen terme Plans stratégiques à long terme

9 Le modèle fondamental de la planification stratégique (3) 9 La concrétisation : tout le mécanisme (objectif, budget, stratégie et programmes) est rassemblé en un système de plans opérationnels. Chacun partie est placé sous la responsabilité dune entité bien précise au sein de lentreprise. La programmation du processus: programmation des phases du processus et du calendrier à respecter. Le tri des hiérarchies Gestion de groupe Gestion dactivité Gestion fonctionnelle Gestion opérationnelle H. Des programmes H. Des stratégies H. Des budgets H. Des objectifs

10 Les principes de lécole de la planification 10 Les stratégies sont le résultat dun processus maîtrisé et conscient de planification formelle, décomposé en étapes distinctes dont chacune est délimitée par les listes et étayée par des techniques; En principe, cest le PDG qui a la responsabilité de la totalité de ce processus. Dans la pratique, ce sont les planificateurs qui prennent en charge son exécution. Les stratégies sont explicitées afin dêtre appliquées avec une attention minutieuse aux objectifs, aux budgets, aux programmes et aux divers plans opérationnels.

11 Les deux variantes de lécole de la planification Le scénario le contrôle stratégique 11 Cette méthode repose sur la représentation plausible de différents futurs envisageables, à partir de linfluence de facteurs clés environnementaux dont lévolution est très incertaine. Maintenir lentreprise sur les rails des stratégies prévues, conçu comme lun des trois modes délaboration stratégiques utilisables par le siège dune entreprise présente dans plusieurs secteurs dactivité.

12 Les critiques des auteurs pour la planification stratégique 12

13 les inconvénients de la planification stratégique 13 Le personnel a pris possession du processus: ce nest plus le PDG qui décide de la stratégie mais cest les planificateurs, le rôle des dirigeants était une simple homologation. le processus a dominé le personnel: le personnel accordait plus dimportance lanalyse par rapport aux idées stratégiques. Le système de planification était conçus pour ne donner aucun résultat. La planification se concentrait plus sur les fusions, acquisitions et cessions au dépens du développement du métier fondamental de lentreprise.

14 14 La prévision unique nétait pas une base appropriée pour la planification en période de restructuration et dincertitude. Les processus de planification ne parvenaient pas à dégager des choix stratégiques. La planification négligeait les exigences organisationnelle et culturelle de la stratégie : les participants se concentraient sur lenvironnement extérieur au détriment de lenvironnement interne.

15 Les illusions de la planification stratégique 15 Ce sont « les erreurs de raisonnement de la planification stratégique ». Il existe trois illusions. Mintzberg et ses coauteurs considèrent que ces trois illusions se fondent en une seule et unique grande illusion. Notons bien quils critiquent la planification stratégique « sur lidée que lon peut développer une stratégie grâce à un processus structuré (la planification ayant dautre fonction dans lentreprise). »

16 16 Les illusions sont : Illusion de la prédétermination : cest la prévention de lévolution de lenvironnement, de le contrôler ou den supposer sa stabilité. Illusion du détachement : la tentative de « dépasser les particularités humaine et systématiser les comportements » Illusion de la formalisation : cest de sen douter de lefficacité du système de planification La grande illusion serait donc : « la planification plutôt que de fournir de nouvelles stratégies, ne peut que supposer leur existence préalable » par ce que lanalyse nest pas une synthèse la planification stratégique nélabore pas la stratégie mais elle permet sa mise en œuvre.

17 Contexte et contribution de la planification stratégique 17 Le planificateur a des multiples fonctions à légard de la planification formelle : Analyste Programmateur Catalyseur de stratégie Boite noire

18 Conclusion 18 Lécole de la planification se démarque de lécole de la conception, en introduisant dans lélaboration stratégique, des planificateurs. La planification stratégique ne mérite pas son nom selon Mintzberg : « elle aurait du sappeler programmation stratégique » elle se présente comme un processus de formalisation des stratégies déjà développées par dautre moyens.

19 Que doit on retenir ? 19 La planification stratégique consiste à préparer les options stratégiques possibles, pour mettre en œuvre avec succès la stratégie fixée par le décideur. Planifier cest penser le futur. (Bolan 1974) Planifier cest contrôler le futur. (Weick1979) Planifier cest décider. (Goetz 1949) Source : visité le 1/04/2011

20 Merci pour votre attention 20


Télécharger ppt "Lécole de la planification Travail élaboré par Amin Arfeoui Imen Malek Responsable de mastère: M. Jouhaina Ghrib Année Universitaire : 2010/2011."

Présentations similaires


Annonces Google