La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Tuberculose Maladie infectieuse mortelle sans traitement Problème de santé publique (déclaration obligatoire) 10 000 cas/an en France.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Tuberculose Maladie infectieuse mortelle sans traitement Problème de santé publique (déclaration obligatoire) 10 000 cas/an en France."— Transcription de la présentation:

1 Tuberculose Maladie infectieuse mortelle sans traitement Problème de santé publique (déclaration obligatoire) cas/an en France

2 Tuberculose Groupes à haut risque -groupes socio-économiques défavorisés - immunodéprimés (SIDA, cancer...) - personnes âgées

3 Tuberculose Maladie infectieuse due à Mycobacterium tuberculosis = BK (bacille de Koch) Cest un B.A.A.R. plus rarement à dautres bactéries de la même famille = BAAR également M Bovis M Africanum

4 Tuberculose Transmission inter-humaine

5 Tuberculose TUBERCULOSE PULMONAIRE 2 formes à distinguer -primo-infection - tuberculose pulmonaire

6 Tuberculose Tuberculose extra-pulmonaire Tuberculose disséminée (sida...)

7 Tuberculose- Tuberculose extra-pulmonaire AUTRES LOCALISATIONS 1.Cerveau : Méningite tuberculeuse 2.urinaire 3.Ganglionnaire 4.osseuse ou articulaire 5.Généralisée : Miliaire tuberculeuse : Hématogène (=septicémie) Micronodules pulmonaires diffus; Urgence thérapeutique Autre …DIAGNOSTIC SOUVENT DIFFICILE

8 Tuberculose Diagnostic 3 outils 1.ISOLEMENT DU BACILLE (Bactériologie) 2.TESTS CUTANES 3.ANATOMO-PATHOLOGIE : Biopsie

9 Tuberculose ISOLEMENT DU BACILLE (Bactériologie) : Prélèvements bronchique : Expectoration, BK tubage (gastrique), Fibroscopie Bronchique, BK urinaire, Ponction pleurale

10 Tuberculose TESTS CUTANES Intradermo-réaction = IDR 10 unités de tuberculine = 0,1 ml - injection à la face antérieure de lavant bras - voie intra-dermique stricte - lecture à la 72ème heure : induration + si a) > 6 mm après vaccination par BCG BCG efficace b) > 8 mm sans vaccination PIT c) Phlycténulaire = tuberculose évolutive Autres tests (moins fiables) timbre monotest

11 Tuberculose ANATOMO-PATHOLOGIE : Biopsie lésion caractéristique = Granulome épithélioïde et giganto- cellulaire avec nécrose caséeuse

12

13 Tuberculose Tuberculose pulmonaire

14 Tuberculose Tuberculose pulmonaire La Primoinfection pulmonaire ou PIT

15 Tuberculose -PIT PRIMO-INFECTION premier contact avec le BK = inhalation de gouttelettes salivaires dun patient bacillifère puis prolifération du BK dans lorganisme

16 Tuberculose-PIT Clinique Parfois….Présence de signes cliniques discrets (simple fatigue, anorexie) ou bruyants (fièvre, érythème noueux) Souvent …rien

17 Tuberculose-PIT Radiologie Normale le plus souvent Adénopathie médiastinale, chancre dinoculation Evolution Guérison ou évolution vers la tuberculose (parfois plusieurs années) Traitement Si pas de signe cliniques : Izoniazide seul (ou associé à la Rifampicine) pendant 6 mois. Si signes cliniques = le même traitement que celui de la tuberculose commune

18 Tuberculose Tuberculose pulmonaire TUBERCULOSE PULMONAIRE COMMUNE

19 Tuberculose- TUBERCULOSE PULMONAIRE COMMUNE Physiopathologie : destruction pulmonaire par le BK souvent réinfestion endogène Rarement infestation massive

20 Tuberculose- TUBERCULOSE PULMONAIRE COMMUNE Clinique En résumé : Quelque chose qui traîne Signes respiratoires toux et expectoration traînantes, hémoptysie minime, douleurs thoraciques (atteinte pleurale) Signes généraux fièvre, altération de létat général, sueurs nocturnes, perte de poids + Terrain évocateur

21 Radiologie elle est très évocatrice Nodules +/- infiltrats +/- cavernes, ou miliaire Souvent aux sommets du poumon Tuberculose- TUBERCULOSE PULMONAIRE COMMUNE

22

23 caverne

24

25 Nodule

26 nodule

27 infiltrat

28 infiltrats

29 Miliaire

30 Confirmer le Diagnostic = retrouver le BK 1) Crachats, tubages, etc. au moins 3 2) si négatifs faire fiboaspiration et refaire les prélèvements les trois jours qui suivent 3) si toujours négatif …exploration chirurgicale ? Eviter le traitement sans preuve Tuberculose- TUBERCULOSE PULMONAIRE COMMUNE

31 1)Plusieurs antituberculeux, en même temps 2)Plusieurs mois 3)Surveiller la toxicité INH = Izoniazide = Rimifon® toxicité hépatique et nerveuse (alcoolique) RMP = Rifampicine = Rifadine® inducteur enzymatique; potentialise la toxicité de lINH; colore les urines et les larmes en orange; thrombopénies EMB = Ethambutol = Myambutol® Toxicité nerf optique PZA = Pyrazinamide = Pirilène® Toxicité hépatique, goutte Tuberculose- TUBERCULOSE PULMONAIRE COMMUNE Traitement

32 Tuberculose- TUBERCULOSE PULMONAIRE COMMUNE Protocoles : Quadrithérapie 6 mois INH+RMP+EMB+PZA 2 mois puis INH+RMP 4 mois Trithérapie 9 mois INH+RMP+EMB 3 mois puis INH+RMP 6 mois cirrhose femme enceinte le matin à jeun, par exemple à 6h. Limportant est dêtre à 2h dun repas (par exemple à 10h). TOUS LES CP ENSEMBLE

33 Tuberculose- TUBERCULOSE PULMONAIRE COMMUNE Association de médicaments Isoniazide + Rifampicine + Pyrazinamide = RIFATER ® Isoniazide + Rifampicine = Rifinah®

34 Tuberculose- TUBERCULOSE PULMONAIRE COMMUNE Traitement Surveillance du traitement-tolérance 1 bilan hépatique et des plaquettes régulièrement À faire en urgence si douleurs abdominales Un examen ophtalmologique 1 fois

35 Tuberculose- TUBERCULOSE PULMONAIRE COMMUNE Evolution = mortelle sans traitement guérison avec traitement très rares résistances en France mais attention… rechute si mauvaise prise du T, ou création de bactéries résistantes ou séquelles

36

37 Tuberculose- TUBERCULOSE PULMONAIRE COMMUNE PREVENTION Vaccination par le BCG Encore obligatoire avant lentrée en collectivité injection intradermique protection de 80 % pendant 10 ans Chimioprophylaxie INH chez le sujet contact Autres mesures déclaration obligatoire isolement des sujets bacilifères rechercher les sujets contact (IDR et Rx) amélioration des conditions sociales Dépistage

38 Tuberculose- TUBERCULOSE PULMONAIRE COMMUNE Place essentielle de linfirmier 1) Pouvoir expliquer la maladie, les examens et le traitement 2) Expliquer lisolement au patient, à sa famille et au personnel 3) Bien donner les médicaments et vérifier quils ont été bien donnés 4) Surveiller la tolérance 5) Aérer et éclairer la chambre plusieurs fois par jour 6) Participer au dépistage des proches


Télécharger ppt "Tuberculose Maladie infectieuse mortelle sans traitement Problème de santé publique (déclaration obligatoire) 10 000 cas/an en France."

Présentations similaires


Annonces Google