La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Mission d'Urgence 2011 Hôpital Abobo Sud Abidjan COTE D'IVOIRE Quelles leçons à retenir ? Paris, 3/12/2011 A. Nowak, Chirurgien MSF OCP K. Dilworth, Anesthésiste.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Mission d'Urgence 2011 Hôpital Abobo Sud Abidjan COTE D'IVOIRE Quelles leçons à retenir ? Paris, 3/12/2011 A. Nowak, Chirurgien MSF OCP K. Dilworth, Anesthésiste."— Transcription de la présentation:

1 Mission d'Urgence 2011 Hôpital Abobo Sud Abidjan COTE D'IVOIRE Quelles leçons à retenir ? Paris, 3/12/2011 A. Nowak, Chirurgien MSF OCP K. Dilworth, Anesthésiste MSF 0CP

2 Crise ivoirienne Election présidentielle 28/11 Conflit dans l'Ouest 06/03 Généralisation du conflit 28/03 Bataille d'Abidjan 30/03-11/04 Réponse MSF OCP - objectifs - contraintes Zones sous contrôle des Forces nouvelles Duékoué Yamoussoukro ABIDJAN Bondoukou San-Pédro

3 Abidjan 3,3 millions d'habitants Histoire d'Abobo Conflit à Abobo 12/01 Bataille d'Abidjan 30/03-11/04 Rébellion Com invisible 11/04-27/04 Coordo MSF Mission MSF Hôpital Abobo Sud MSF investit Abobo Sud 28/02 - SU, bloc, chir, mater

4 Généralités Moyens au départ limités Isolement total de 12 j Seule structure fonctionnelle Pb sécu +++ Conséquences - charge de travail - crise d'approvisionnement - manque despace - épuisement - situations sécu super glissantes

5 Circuit du patient MAT CHIRCHIR OTOT CHIR RR MED TRIAGE

6 Salle durgences : activité 21 mars26 avril

7 Salle d'urgence : challenges 1-2 médecins : rôle polyvalent dans l'hôpital (pas d'urgentiste dédié) Equipe inf peu formée, peu nombreuse Capacité de lits Triage ? Gestion AMP ? Défaut de matériel

8 Salle d'urgence : challenges 1-2 médecins : rôle polyvalent dans l'hôpital (pas d'urgentiste dédié) Equipe inf peu formée, peu nombreuse Capacité de lits Triage ? Gestion AMP ? Défaut de matériel

9 Salle d'urgence : stratégie Formation inf accélérée type ABCDE Embauche méd nat Organisation triage Plan AMP élaboré, testé Aménagement réserve Systémisation protocoles Gestes spécifiques

10 Salle d'urgence : échecs Zone jaune verdâtre Couloir inadapté Zone de « déstockage » Réserve / stockage Filtrage insuffisant Service nocturne inexistant

11 Bloc : activité

12

13 Bloc : points forts Généralités Prioritisation impérative des patients Cas chir vitaux Cas gyn/obs d'urgence Abandon des cas désespérés Installation rapide des patients Horaires volontairement limités (8H à minuit) SSPI fonctionnelle 2ème BO servait de salle pré rachianesthésie

14 Bloc : points forts Anesth Binôme MAR / IADE Protocoles adaptés ALR privilégiée (neurostim)

15 Bloc : points forts Chir Expérience large opérateurs Déontologie irréprochable (consentement, CRO, protocoles...) Techniques artisanales

16 Bloc : points faibles Généralités Retard de prise en charge patients non vitaux Bloc unique lors des combats intensifs Baisse des standards hygiène 1 IBODE Faible capacité sté (gaz charbon)

17 Bloc : points faibles Anesth Matériel manquant ou défectueux Manque / ruptures médocs PEC analgésie perop restreinte Chir Matériel manquant ou défectueux Manque / ruptures consommables

18 Maternité : activité

19 Maternité : problèmes Explosion activité sans ressources adaptées Conditions salle daccouchement catastrophiques Soins du nouveau-né ? Surveillance ? Solutions palliatives

20 Service chir : problèmes Place insuffisante Tour trop long « décousu » PST faits au lit (kétamine) Suivi patient médiocre PEC spécialisée tardive Solutions temporaires

21 Evolution toute activité

22 Bilan : globalement positif Configuration MSF Equipe soudée et professionnelle Protocoles adaptés Apéro à la bière fraîche

23 Enseignements I 1 ère nécessité Définition dun circuit patient « viable » Gestion du triage efficace (urgentiste et équipe dédiée, kits) Bloc fonctionnel (minimum standard) Pharmacie fonctionnelle Soutien de léquipe en place Collecte et analyse des données

24 Enseignements II 2 ème temps: Équipes spécialisées (ortho, gynéco, plasticien, kiné…) Second bloc Structure de référence (MSF ou non) REEVALUATION ET ADAPTATION CONSTANTE


Télécharger ppt "Mission d'Urgence 2011 Hôpital Abobo Sud Abidjan COTE D'IVOIRE Quelles leçons à retenir ? Paris, 3/12/2011 A. Nowak, Chirurgien MSF OCP K. Dilworth, Anesthésiste."

Présentations similaires


Annonces Google