La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Asthme aux isocyanates Dr Catherine Vivès Strasbourg JDV Reims 30, 31/01, 01/02/2006.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Asthme aux isocyanates Dr Catherine Vivès Strasbourg JDV Reims 30, 31/01, 01/02/2006."— Transcription de la présentation:

1 Asthme aux isocyanates Dr Catherine Vivès Strasbourg JDV Reims 30, 31/01, 01/02/2006

2 Cas clinique Femme de 32 ans en arrêt de maladie depuis 3 mois pour asthme Femme de 32 ans en arrêt de maladie depuis 3 mois pour asthme 4 ème mois de grossesse 4 ème mois de grossesse Adressé au service de pathologie professionnelle par le pneumologue pour avis daptitude Adressé au service de pathologie professionnelle par le pneumologue pour avis daptitude

3 Cursus professionnel Apprentissage vendeuse Apprentissage vendeuse Intérim de 91 à 97: ménage, repassage, usine dencoquillage… Intérim de 91 à 97: ménage, repassage, usine dencoquillage… Depuis 97: agent de production dans lindustrie sous traitante automobile: fabrication sièges autos et pièces matières plastiques Depuis 97: agent de production dans lindustrie sous traitante automobile: fabrication sièges autos et pièces matières plastiques

4 Poste de travail En 97: meulage et finition de pièces en mousse rigide de polyuréthane pour sièges auto En 97: meulage et finition de pièces en mousse rigide de polyuréthane pour sièges auto Puis depuis 99: mise en place dans des moules vides en aluminium de pièces métalliques. Puis depuis 99: mise en place dans des moules vides en aluminium de pièces métalliques. Proximité immédiate de 2 opérations : Proximité immédiate de 2 opérations : - en amont pulvérisation agents démoulants - en aval injection de mousse polyuréthane

5 Antécédents Pas dallergie, pas datopie Pas dallergie, pas datopie Tabac 12 PA Tabac 12 PA Pas dATCD médico-chirurgical Pas dATCD médico-chirurgical

6 Histoire de la maladie Apparition de toux spasmodique en 02/05 Apparition de toux spasmodique en 02/05 Dyspnée brutale sur le lieu de travail en 05/05 spontanément résolutive en 1h Dyspnée brutale sur le lieu de travail en 05/05 spontanément résolutive en 1h 4 épisodes de dyspnée en été toujours sur le lieu de travail: diminution du débit de pointe de 50% lors dun épisode, amélioration avec Ventoline 4 épisodes de dyspnée en été toujours sur le lieu de travail: diminution du débit de pointe de 50% lors dun épisode, amélioration avec Ventoline

7 Histoire de la maladie Absence de symptomatologie pendant 4 sem de congés annuels Absence de symptomatologie pendant 4 sem de congés annuels Reprise de la symptomatologie après les vacances: 4 épisodes dyspnéïques, arrêt maladie depuis le 21/09/05 Reprise de la symptomatologie après les vacances: 4 épisodes dyspnéïques, arrêt maladie depuis le 21/09/05

8 Examens et traitement Auscultation du 28/09/05: quelques sibillants Auscultation du 28/09/05: quelques sibillants EFR du 28/09/05: trouble ventilatoire obstructif franc EFR du 28/09/05: trouble ventilatoire obstructif franc Traitement Pulmicort et Bricanyl 15 jours Traitement Pulmicort et Bricanyl 15 jours EFR du 17/10/05: normales sans traitement EFR du 17/10/05: normales sans traitement Pas de test à la métacholine: grossesse Pas de test à la métacholine: grossesse

9 Consultation pathologie professionnelle Consultation du 22/12/05: pas de reprise de la symptomatologie depuis léviction Consultation du 22/12/05: pas de reprise de la symptomatologie depuis léviction Auscultation pulmonaire libre, spirométrie normale, pas de traitement Auscultation pulmonaire libre, spirométrie normale, pas de traitement Aptitude ? Aptitude ?

10 Discussion Histoire clinique très évocatrice dun asthme aux isocyanates Histoire clinique très évocatrice dun asthme aux isocyanates Test à la métacholine en période déviction et de travail non réalisable en raison de létat de grossesse Test à la métacholine en période déviction et de travail non réalisable en raison de létat de grossesse Reclassement pendant la période de grossesse, avec éviction exposition aux isocyanates difficile: présents dans tous les ateliers Reclassement pendant la période de grossesse, avec éviction exposition aux isocyanates difficile: présents dans tous les ateliers La reprise du travail pendant la grossesse non envisageable La reprise du travail pendant la grossesse non envisageable

11 Conclusion Avant de conclure à une inaptitude définitive pour asthme aux isocyanates, nécessité dapprofondir le bilan après la grossesse avec test à la métacholine, RAST et recherche dautres allergènes comme agents démoulants Avant de conclure à une inaptitude définitive pour asthme aux isocyanates, nécessité dapprofondir le bilan après la grossesse avec test à la métacholine, RAST et recherche dautres allergènes comme agents démoulants Déclaration en maladie professionnelle au tableau 62 possible devant lhistoire clinique très évocatrice,mais Déclaration en maladie professionnelle au tableau 62 possible devant lhistoire clinique très évocatrice,mais Eléments du bilan complémentaire nécessaire pour écarter une autre étiologie professionnelle. Eléments du bilan complémentaire nécessaire pour écarter une autre étiologie professionnelle.

12 Asthme aux isocyanates Premiers cas dasthme aux isocyanates décrits en 1951 : 9 ouvriers dune entreprise de fabrication des plastiques après utilisation TDI Premiers cas dasthme aux isocyanates décrits en 1951 : 9 ouvriers dune entreprise de fabrication des plastiques après utilisation TDI Asthme aux isocyanates devenu première cause dasthme professionnel dû à un agent chimique Asthme aux isocyanates devenu première cause dasthme professionnel dû à un agent chimique Deuxième cause dasthme professionnel après lasthme à la farine Deuxième cause dasthme professionnel après lasthme à la farine

13 Incidence Asthme professionnel = maladie respiratoire professionnelle la plus fréquente Asthme professionnel = maladie respiratoire professionnelle la plus fréquente En France: asthme 5 à 10% de la population, exposition professionnelle 5 à 10% ONAP de 2000: 6 étiologies plus 1/2 des cas incidents : ONAP de 2000: 6 étiologies plus 1/2 des cas incidents : -farine (18,9%) -isocyanates (11.1%): hommes 15.7% -persulfates alcalins (8.6%) -latex (5.9%) -acariens (4.8%) -aldéhydes-formaldéhyde et glutaraldéhyde (4.4%)

14 Utilisation Isocyanates: fabrication de polyuréthane Isocyanates: fabrication de polyuréthane TDI, MDI, HDI… TDI, MDI, HDI… Mousse polyuréthane, textiles synthétiques, peintures, vernis, laques, colles Mousse polyuréthane, textiles synthétiques, peintures, vernis, laques, colles Peintre, carrossier, charpentier, étameur, fondeur, garagiste, industrie automobile, industrie chimique, industrie des matières plastiques, menuisier, métallurgiste. Peintre, carrossier, charpentier, étameur, fondeur, garagiste, industrie automobile, industrie chimique, industrie des matières plastiques, menuisier, métallurgiste.

15 Physiopathologie Asthme aux isocyanates semble être multifactoriel: Participation du système immunitaire: non prédominant comme pour tous agents bas poids moléculaire Participation du système immunitaire: non prédominant comme pour tous agents bas poids moléculaire Réaction isolée au niveau de lépithélium bronchique Réaction isolée au niveau de lépithélium bronchique Facteurs génétiques Facteurs génétiques

16 Clinique et pronostic Latence de quelques semaines à plus de 10 ans Latence de quelques semaines à plus de 10 ans Sévère une fois installé. Plusieurs cas dasthme mortel. Eviction: disparition de lasthme que dans 30% des cas environ Sévère une fois installé. Plusieurs cas dasthme mortel. Eviction: disparition de lasthme que dans 30% des cas environ Hyperréactivité bronchique: persistance des anomalies plus de 10 ans après l'arrêt de l'exposition (TDI). Hyperréactivité bronchique: persistance des anomalies plus de 10 ans après l'arrêt de l'exposition (TDI). Plus le diagnostic est précoce et plus léviction est faite rapidement, moins sévère sera le pronostic Plus le diagnostic est précoce et plus léviction est faite rapidement, moins sévère sera le pronostic

17 Diagnostic et Investigations Affirmation diagnostique: histoire clinique et modifications des valeurs fonctionnelles au travail (EFR, HRBNS, débits de pointe) Affirmation diagnostique: histoire clinique et modifications des valeurs fonctionnelles au travail (EFR, HRBNS, débits de pointe) Examens complémentaires: Examens complémentaires: -RAST pour certaines molécules (HDI, MDI, TDI) positifs que dans 20% des cas -Augmentation significative de lHRBNS de 78 à 90% selon les études -Test de provocation bronchique spécifique: peu réalisé actuellement vu les risques encourus, intérêt en cas dexposition multiple, en milieu hospitalier uniquement, en cabine avec monitoring des doses administrées -Test de provocation bronchique spécifique: peu réalisé actuellement vu les risques encourus, intérêt en cas dexposition multiple, en milieu hospitalier uniquement, en cabine avec monitoring des doses administrées

18 Prévention Prévention technique : affection dautant plus rare que taux moyens dexposition plus faibles Oligomères de haut poids moléculaire moins volatils Oligomères de haut poids moléculaire moins volatils Circuits fermés, dispositifs daspiration Circuits fermés, dispositifs daspiration Eviter aérosols, pics dexposition intermittents, projections accidentelles Eviter aérosols, pics dexposition intermittents, projections accidentelles

19 Prévention Information du personnel Information du personnel Protections collectives et individuelles adaptées (masque à cartouche) Protections collectives et individuelles adaptées (masque à cartouche) Monitorings des taux disocyanates aux différents postes Monitorings des taux disocyanates aux différents postes

20 Prévention - Réparation Prévention médicale Prévention médicale Eviction des asthmatiques injustifiée car atopie non favorisante mais éviter les postes les plus exposés Surveillance périodique annuelle des salariés Réparation: reconnue en MP Tableau 62 RG, 45 RA Réparation: reconnue en MP Tableau 62 RG, 45 RA


Télécharger ppt "Asthme aux isocyanates Dr Catherine Vivès Strasbourg JDV Reims 30, 31/01, 01/02/2006."

Présentations similaires


Annonces Google