La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Définition de la psychodynamique du travail Cette discipline se construit depuis les années 70 à l'initiative de Ch. DEJOURS. Définition : Analyse des.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Définition de la psychodynamique du travail Cette discipline se construit depuis les années 70 à l'initiative de Ch. DEJOURS. Définition : Analyse des."— Transcription de la présentation:

1 Définition de la psychodynamique du travail Cette discipline se construit depuis les années 70 à l'initiative de Ch. DEJOURS. Définition : Analyse des processus psychiques mis en place par une personne face à la réalité du travail.

2 Objet de la psychodynamique du travail C'est un travail de compréhension sur : les problèmes de relations entre les différents partenaires au travail l'analyse des processus subjectifs et psycho-affectifs mobilisés par les contraintes du travail

3 Caractéristiques de la psychodynamique du travail Approche interdisciplinaire s'intéressant à l'organisation du travail en tant que : Source de plaisir et de souffrance Lieu d'émergence de stratégies défensives permettant aux individus de composer avec les exigences de leur situation de travail afin de demeurer en bonne santé.

4 Pourquoi s'est développée la psychopathologie du travail? Parce qu'il a été identifié des manifestations de souffrance au travail par les médecins du travail et parallèlement: Réflexion du laboratoire de psychopathologie du travail du conservatoire des arts et métiers sur cette souffrance Travaux de C. DEJOURS

5 Postulats de Ch. DEJOURS Ds certaines conditions une souffrance émerge entre une histoire individuelle avec des projets, des espoirs et des désirs et une organisation du travail qui les ignore Les individus mettent alors en place des stratégies défensives qui rendent cette souffrance non immédiatement repérable

6 Postulats de Ch. DEJOURS: (suite) Mais le travail peut être aussi source de plaisir et de satisfaction : lorsqu'il est librement organisé ou librement choisi Lorsque les exigences du travail s'accordent avec les besoins du travailleur

7 Définition du plaisir au travail Etat de bien être psychique d'un individu lorsque son travail lui donne la chance de satisfaire ses désirs de reconnaissance, de pouvoir et d'autonomie.

8 Définition de la souffrance psychique au travail Travail : Espace de lutte où les travailleurs doivent se situer entre bien-être et maladie.

9 Hypothèses La souffrance change avec les différents types d'organisation du travail mais ne disparaît jamais. Elle se présente sous de nouvelles formes

10 Question: comment peut- on étudier ces souffrances au travail? En faisant des enquêtes de psychodynamique

11 A quoi servent ces enquêtes? Analyser la nature et le contenu de la souffrance des salariés dans leur rapport au travail Comprendre les sources de cette souffrance Identifier les stratégies de défense individuelles et collectives contre cette souffrance Identifier les stratégies de défense individuelles et collectivex contre cette souffrance

12 Qui demande ces enquêtes ? Les grandes entreprises et les services publics

13 Pourquoi? Parce qu'on voit apparaître de nouvelles pathologies mentales en rapport avec les formes récentes d'organisation du travail,de gestion et de direction des entreprises D'où demandes individuelles très nombreuses (harcèlement, tentative de suicide, actes médico-légaux)

14 Qui réalise les enquêtes de psychopathologie? Enquêtes menées par des chercheurs qui peuvent être des médecins du travail ou des scientifiques

15 Limite de la psychodynamique du travail Une enquête de psychodynamique du travail ne vise pas : à trouver une solution aux dysfonctionnements ni à faire un diagnostic des conditions et de l'organisation du travail

16 Méthodologie : Population à cibler Comprendre et s'exprimer correctement en français Etre volontaire et accepter de paticiper à des entrevues collectives Accepter le risque potentiel d'inconfort lié à l'investigation des sources de souffrances au travail

17 Méthodologie : Critères Méthode qualitative et compréhensible Echantillon non-probabiliste et composé de volontaires

18 Méthodologie : Collecte de données Elle se fait en 2 temps : Pré-enquète : a) Rencontre avec la direction b) Formation du collectif d'enquête c) Période d'observation Enquête : Entrevue collective enregistrée et retranscrite

19 Méthodologie : Analyse des données Ecoute répétée des entrevues Compréhension du sens de la parole collective entendue

20 Critère de scientificité Période de validation des données auprès des participants : la crédibilité Transférabilité, confirmation et fiabilité des résultats : critère de scientificité de GUBA et LINCOLN (1989)

21 Considération éthique Rencontre avec la direction pour obtenir l'accord Formulaire de consentement signé par les participants et les chercheurs (parole authentique et confidentialité des propos échangés)

22 Pré-enquête Une demande d'enquête ne peut être retenue que si elle émane des travailleurs eux-mêmes. L'investigation se fait sur le terrain Recueil d'informations sur le travail et sa transformation ou ses mutations Avoir accès à l'entreprise dans son aspect humain et non économique Approche de l'organisation du travail : approche des conflits entre travailleurs et encadrement

23 Pré-enquête Rencontre directe avec les personnes Information aux intéressés du type d'enquête Acceptation en connaissance de cause Critère de volontariat, condition obligatoire Mise en place de groupes de travailleurs exposés à des contraintes de travail identiques

24 Enquête : désignation du groupe de travail Candidatures pour participer à l'enquête recueillies par instance désignée au préalable appelé le collectif d'enquête Groupe ainsi constitué ne comprend que des volontaires 1 groupe de 10 personnes est suffisant Mais toutes les compositions sont acceptables La composition du groupe doit rester stable pdt toute la durée de l'enquête

25 Déroulement d'une enquête Le groupe se réunit 2 à 3 fois Pendant des journées de 6 à 8 heures Au terme de ce travail les intervenants produisent un rapport provisoire Ce rapport provisoire est donné au groupe et lu à haute voix Puis il est discuté, validé, corrigé par les intervenants Un nouveau rapport est ensuite rédigé par les intervenants

26 Déroulement d'une enquête(suite) Thème de l'enquête doit être exposé de açon claire: Ils'agit d'établir la relation entre organisation du travail et souffrance psychique Des questions sont posées aux travailleurs Suivies d'un commentaire verbal des travailleurs Contradictions fréquentes entre les dires de chacun,mais toute réponse est intéressante pour le chercheur

27 Suite de l'enquête Ce rapport final est ensuite adressé au groupe d'enquête et au collectif d'enquête Puis la suite du travail est réalisé en interne avec le collectif d'enquête pour : Débattre des résultats En tirer des enseignements ou des pistes de travail

28 Résultats de l'enquête : analyses des différents types de souffrance au travail Manifestations bruyantes: conduites de vengeances(actes délinquants,vol, vendalisme) actes commis avec des armes conduites de désespoir(suicide)

29 Résultats de l'enquête : analyses des différents types de souffrance au travail Pathologies discrètes: troubles cognitifs(trbles du jugement,du raisonnement logique,spatio-temporels) trbles psychosomatiques pathologies du surmenage(ostéo articulaires,dépression...) désadaption:peur de ne pas être à la hauteur souffrance éthique:désaccord avec sa propre morale

30 Exemples de motifs de souffrance au travail Non reconnaissance du travail bien fait Pas de moyens pour faire un travail de bonne qualité Pas de choix dans la façon de procéder Pas d'autonomie Pas de possibilité d'apprendre au travail Travail jugé monotone...

31 Résultats de l'enquête :analyse des stratégies collectives de défense Elles sont importantes mais elles montrent des signes évidents d'essouflement. Pour tenter de faire face à l'incertitude et à l'angoisse, à la souffrance et à l'insatisfaction, à la menace de non-sens et l'absurdité du travail Mise en place de stratégies de défense:

32 Engagement et mobilisation très puissants dans le travail Forte cohésion d'équipe ou de section Augmentation de la charge de travail par hyperactivité Refus de prendre en considération les anomalies constatées dans les secteurs voisins Forte contrainte sur l'ensemble des membres du collectif... Résultats de l'enquête :analyse des stratégies collectives de défense(suite)

33 Désengagement progressif et démobilisation face à la difficulté non soluble de l'organisation du travail ce qui entraine: ennui,déception et perte de toute possibilité de tirer du plaisir au travail Résultats de l'enquête :analyse des stratégies individuelles de défense

34 Déroulement d'une enquête Conclusion L'enquête exige d'interpréter les défenses collectives avec prudence car: La mise à nu de la souffrance et de son exploitation peut être intolérable Elle peut menacer des individus ou le groupe tout entier dans son rapport aux contraintes du travail Elle peut occasionner ensuite de sérieuses difficultés lors du retour au travail


Télécharger ppt "Définition de la psychodynamique du travail Cette discipline se construit depuis les années 70 à l'initiative de Ch. DEJOURS. Définition : Analyse des."

Présentations similaires


Annonces Google