La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les solvants (compléments) Jdv Besançon: Chéron Pierre (interne).

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les solvants (compléments) Jdv Besançon: Chéron Pierre (interne)."— Transcription de la présentation:

1 Les solvants (compléments) Jdv Besançon: Chéron Pierre (interne).

2 plan Toxicité aiguë commune aux solvants Toxicité chronique commune Tableaux récapitulatifs des principaux solvants Protection individuelle et collective Grossesse et solvant Quelques mots sur les agro-solvants.

3 Toxicité aiguë commune aux solvants. 1.Cutanéo-muqueuse: dermo épidermite,conjonctivite aiguë, kératite caustique,œdème de la cornée. 2.Neurologique: syndrome ébrio narcotique (ivresse, délire, vertiges, céphalées, nausées, somnolence, coma). 3.Respiratoires: irritation des VAP, bronchospasmes, OAP, intolérance aux odeurs, pneumopathie dinhalation.

4 Toxicité aiguë (suite) 1.Cardiaque: trouble du rythme de type ventriculaire pouvant aller jusquau collapsus cardio-vasculaire(solvants chlorés). 2.Hépato rénale: hépatonéphrite, hépatite cytolytique, insuffisance rénale oligoanurique (NTA réversible), (dérivés halogénés). 3.Digestive: ingestion (diarrhées, vomissements, douleur rétro sternale.)

5 Toxicité chronique commune aux solvants. 1.Cutanéo-muqueuse: ortho kératose, dermo épidermite chronique eczématiforme, kératoconjonctivite chronique. 2.Neuropsychiques: syndrome psycho-organique comportant 3 phases, une phase de syndrome neurasthénique réversible (asthénie, trouble du sommeil tendance dépressive), une seconde de syndrome dysphorique de réversibilité incomplète ( dépression, irritabilité, altération psychomotrice) avec anomalie EEG et PE, et une troisième de syndrome démentiel ou psycho- organique irréversible ( atrophie corticale diffuse).

6 Toxicité chronique (suite) 1.Hépato rénales: cytolyse hépatique, glomérulonéphrite, syndrome de Goodpasture (hémoptysie, glomérulonéphrite,cardiomégalie, anémie évoluant vers une IRC.).

7 Tableau récapitulatif sur les principaux solvants Hydrocarbures aromatiques Hydrocarbures aliphatiques Solvants pétroliers Hydrocarbures halogénés Alcool Esters Cétone Éther glycol et mélanges complexes

8 solvantutilisationToxicité spécifique VME ppm mg/m 3 VLE ppm mg/m 3 Surveillance bio.Tableau RG.MP substitution benzèneRaffinage pétrole brut Moelle osseuse cancérogè ne Acide trans., trans. muconique bis Toluène, xylène, cyclohexane, solvants pétroliers toluènePeintures industrielles, solvants de vernis, colles, encres Tératogé- -ne Urinaire, acide hippurique < ou égal à 2.5 mg/g de creat 4 bis 84 xylèneidem100150Acides méthylhippuri- -que urinaire < ou égal 1.5 mg/g de créat 4 bis 84 Cyclohexa- -ne Solvant de peinture, dadhésif, vernis, laque Cyclohexanol urinaire < ou égal 3.2 mg/g de créat 84 n.hexaneidemNerf périphéri que hexanedione urinaire < ou égal 4 mg/g de créat (fin de semaine) 59Cyclohexane si possible

9 solvantutilisationToxicité spécifique VME Mg/m3 VLE Mg/m3 Surveilla nce bio. Tableau RG-MP subtitution White spirit désaromatisé Degrais- -sant 1000 objectif Vers le solvant ayant le point déclair le plus haut de préférence au dessus de 55° C Pétroles lampant (kérosène) 1000 objectif Essences spéciales (naphta léger désaromatisé) 1000 objectif

10 solvantutilisationToxicité spécifique VME ppm mg/m3 VLE ppm mg/m3 Surveillance bio.Tableau RG-MP substitution Chlorure de méthylène diluantCardiaque( aigu) HbCO

11 solvantutilisationToxicité spécifique VME ppm mg/g VLE ppm mg/g Surveillance bio.Tableau RG-MP subtitution acétone Acétone sang < ou = 50 mg/l Acétone urine < ou = 300 mg/l 84préparations MEK Méthyl éthylcétone Solvants de peintures, laque,vernis MEK urine (fin de journée) < ou = 2.5 mg/g de créat 84lessiviels MIBK Méthyl isobutyl cétone Dissolvants (métaux) MIBK urine < ou = 0.5 mg/g de créat 84 Cyclohexa- -none Cyclohexanol urinaire 84 MBK Méthyl butyl cétone Nerf périphéri- -que hexanédione urine (fin de semaine) < ou = 4 mg/g de créat 84Utilisé uniquement en laboratoire

12 solvantutilisationToxicité spécifique VME ppm mg/g VLE ppm mg/g Surveillance bio.Tableau RG-MP subtitution méthanolDissolvant(g raisse matière plastique) Nerf optique rétine (aigu) Méthanol urinaire < ou = 10 mg/g de créat 84Étudier le processus de travail (phase réellement isopropanolidem Acétone urinaire < ou = 50 mg/l 84Nécessaire ?) Produits lessiviels Éthylène glycol idemRein (aigu) Hydrocarb ures pétroliers à haut pouvoir déclair Acétate déthyle Peinture, laque dans lindustrie du bois Encre(impri merie) Prendre un acétate plus lourd moins volatil

13 solvantutilisationToxicité spécifique VME ppm mg/g VLE ppm mg/g Surveillance bio.Tableau RG-MP substitution Éthers de glycol Éthylglycol méthylglycol Peintures à leau jusquen 1990.inter dit gd public Moelle osseuse Testicule tératogène 5 16 NFS plaquettes Acide éthoxyacétique urinaire < ou = 150 mg/g de créat 84Propylène de glycol Étudier si phase indispensabl e Sulfure de carbone Solvant de polyméris ation ou extraction Nerf périphérique Vaisseaux thyroïde TSH Acide 2 thiothiazolidine 4 carboxylique urinaire < ou = 5 mg/g de créat 84Diméthyl sulfoxyde Pyridine(déri vé azoté) Synthèse organique (solvant peinture, vernis, décapant) foie transaminases84Étudier la phase de travail (caractère indispensabl e ou non de Diméthyl forfamide (dérivé azoté) Solvant de pesticide Foie Cancérogène tératogène Transaminases Monométhylforf amide urinaire(fin de journée)

14 Protection individuelle famillemasquesgants Solvants pétroliers A1,A2,A3(bande marron) PVA alcoolsA2,P2(bande marron/blanc) butyle cétones idembutyle HC aromatiques idemPVA HC halogénés idemPVA esters idemPVA éthers idemPVA Éthers de glycol idembutyle autres idembutyle

15 Protection collective Minimiser lemploi des substances chimiques Stockage minimal des substances Stockage dans fut ou containers clos et métalliques Stockage à labri de toute source de chaleur ou dignition Locaux spécialisé et adaptés (ventilation)

16 Grossesse et solvants Effet abortif : FCS multipliée par un facteur 2 à 4 Effets tératogènes: certaines malformations retrouvées(agénésie sacro-coccygienne,fente labio-palatine…) à lexposition notamment du DMF,éthers de glycol,THF,toluène… Foetotoxicité: hypotrophie fœtale, syndrome psycho-organique.

17 En pratique: Dans létat actuel des connaissances : VIGILANCE et PRUDENCE avec les molécules ayant une activité métabolique (DMF, éthers de glycol,chlorure de méthylène …métabolisé en CO dont le retentissement sur la grossesse est démontré. Respect des mesures dhygiène et de prévention Limiter lexposition(absence de symptôme dimprégnation) Mutation de poste temporaire

18 Les bio solvants (ou agro solvants) Lévolution du marché des solvants en Europe est en diminution constante, due à de nouvelles directives européennes, de 4.5 millions de tonnes en 1994, on prévoit un marché de 3.8 millions de tonnes en 2007.

19 Marché des solvants pétrochimiques en Europe: répartition selon les applications (chiffres de 2000) ApplicationsPourcentage Peintures et revêtements41 Pharmacie14,6 Imprimerie8,4 Produits domestiques6 Cosmétique6 Nettoyage de surface3,9 Adhésifs3,7 Phytosanitaires3,2 Extraction des huiles2 Nettoyage à sec1 Caoutchouc et plastique1,6 Autres8,2

20 Réglementations sur les solvants pétrochimiques Trois réglementations ont aujourdhui un impact direct sur la diminution de la consommation de solvants pétrochimiques. La directive 1999/13/CE vise à diminuer les émissions de COV provenant dapplications industrielles des solvants. Les directives sur les substances dangereuses (67/548/EEC) et sur les produits dangereux (1999/45/EC)

21 La directive COV 1999/13/CE du 11 mars 1999 Objectif: La Directive vise à diminuer les émissions de COV, provenant dusines utilisant des solvants, de 67 % par rapport aux niveaux de Contenu: Définition des catégories dactivités industrielles concernées -Définition des limites de consommation de solvants en tonnes par an au dessus desquelles le secteur est concerné -Définition des valeurs limites démission -Calendrier: Mars 2001: adoption de la directive -Avril 2001: fin de la transposition dans les États membres -Octobre 2007: date butoir dapplication pour les installations existantes qui utilisent des solvants.

22 les directives sur les substances et produits dangereux -La directive sur les substances dangereuses vise les Solvants Chlorés comme le trichloroéthylène qui passe de la phrase de Risque « possibilité deffets irréversibles R40 » à la phrase de risque «peut causer le cancer R45 ». Les seuils dexposition et démission passent de 20 mg/m3 à 2 mg/m3 - La directive sur les produits dangereux vise les produits contenant plus de 25 % daromatiques. Elle exige que ces produits soient étiquetés « arbre mort / poisson mort

23 Les solvants dorigine végétale ou agro- solvants Typologie: Les esters dhuiles végétales Tournesol, colza, soja… Les esters dacides organiques fermentaires - Acides acétique, citrique, gluconique, lactique, succinique… Léthanol et les terpènes (alcools terpéniques)

24 Les agro-solvants Caractéristiques: -Haut pouvoir solvant -Haut pouvoir débullition -Haut point déclair -Ininflammable -Faible pression de vapeur -Faible viscosité -Non irritant -Biodégradable -Non toxique

25 Secteurs dapplications difficilement envisageables pour les agro-solvants

26 Secteurs dapplications cibles pour les agro- solvants

27 Critères de choix des agro-solvants Applications Critères Environnemental Nettoyage de surface manuelle à froid Nettoyage grossierRemplacer les solvants chlorés Savons de mécanicienRemplacer les formules conventionnelles contenant du white-spirit et des billes de polyéthylène Nettoyage dimprimerieRemplacer les acétates pétroliers et les aromatiques Décapage de peintureRemplacer les esters dibasiques Nettoyage des façadesSubstituer les chlorures de méthylène et les solutions acides ou alcalines DétergenceAméliorer le caractère environnemental et toxicologique des produits PeintureUtiliser les agro-solvants comme solvant réactif directement dans la formulation de peinture

28 Quelques exemples concrets de substitution Solvant de nettoyage ( naufrage de lErika. ) Formulation des peintures ( expérimentation en cours) Solvant de nettoyage en imprimerie ( La Dépêche du Midi) Décapant de pièces peintes Solvant pour bitume Dégraissage de pièces métalliques Dégraissage de pièces électroniques Encres végétales Adjuvant phytosanitaire

29 Conclusion et perspectives de développement des agro solvants en France Potentiel de substitution: environ tonnes sur tonnes Différents niveaux davancement pour les applications cibles pour limplantation des agrosolvants: stade recherche, stade développement, stade promotion et communication Poursuite programme de recherche


Télécharger ppt "Les solvants (compléments) Jdv Besançon: Chéron Pierre (interne)."

Présentations similaires


Annonces Google